Chapitre 64. Examen Final (6)

Hiik- !

Juste après son petit cri, Chae Nayun bondit hors des hautes herbes. Elle s’approche lentement de moi avec une expression amère.

« Pourquoi me suis-tu ? »

Lui demande-je, mon arme toujours pointée vers elle.

« …Ne te méprend pas, je ne te suivais pas. »

Dit-elle en se grattant le visage.

« Quoi alors ? »

« … »

« Tu vois, j’ai raison. »

Je rapproche mon doigt de la détente. Chae Nayun sursaute légèrement.

« Eh bien, avant ça, comment tu as fait ce que tu viens de faire ? »

Sans être intimidée, elle me questionne sur la sphère de lumière que je viens de créer. Je vois, mon pistolet n’est pas suffisamment menaçant.

« Commence par me dire pourquoi tu me suis. »

Elle fronce les sourcils avant de me répondre :

« Je ne te suis pas toi, je suis Yun Seung-Ah-unni. »

« …Huh ? »

J’incline la tête, qu’est-ce que Yun Seung-Ah vient faire ici ?

« Seung-Ah ? La même Yun Seung-Ah que je connais ? »

« Ouais, mais tu devrais vraiment parler d’elle plus poliment. »

« … »

Je me retourne, prétendant être plongé dans mes pensées en sortant mon laptop pour vérifier les caméras des drones.

Il y en a quatre dans la zone. L’un d’entre eux me montre Yun Seung-Ah assise sur un arbre comme un chat en train de nous observer.

« Yun Seung-Ah… »

« Hey, tu peux arrêter de parler d’elle juste avec son nom ? »

Je savais qu’elle serait là en tant que superviseur et je savais qui elle serait allée observer. Les deux premiers jours ça devrait être Kim Suho et ensuite, le troisième et quatrième jour devraient être d’autres talents potentiels.

Si les choses se déroulent comme dans l’histoire d’origine, elle devrait être en train d’observer Jayden en ce moment… Se peut-il que je sois sur sa liste ?

« Hey, maintenant dis-moi comment tu as fait cette sphère de lumière. »

« Ouais, c’est moi qui l’ai faite. Quoi qu’il en soit, puisque tu es là, chassons-les ensemble. »

« Non~ ! Je sais que c’est toi qui l’as faite, je te demande comment… »

Chae Nayun ne termine pas sa phrase. Comme des poulpes attirés vers la surface par la lumière, les monstrueux alligators commencent à émerger des profondeurs du lac.

Les alligators-sorciers sont des monstres du rang bas-intermédiaire de grade 5 à 7.

Ces étranges alligators à la peau bleue ont la capacité de condenser de la magie dans leur bouche et de la tirer. Cette attaque est dangereuse quand utilisée en embuscade sous l’eau, mais après être remonté à la surface comme ils viennent de le faire, leur niveau de dangerosité est divisé par deux.

J’indique les alligators et lui fait une offre :

« Moitié-moitié ? »

Ces alligators ont une peau épaisse et il serait difficile pour moi de les tuer avec un pistolet d’entrainement. J’avais prévu d’utiliser mon Desert Eagle mais je ne peux plus le faire maintenant qu’un superviseur m’observe.

« D’abord, dis-moi comment tu as- Ah, bon sang. »

Un alligator choisit ce moment pour tirer sur elle une balle de mana.

Mm.

Je suis satisfait.

Ma chance m’aide même pour des problèmes aussi triviaux.

**

Yun Seung-Ah regarde le sol depuis un arbre.

‘…J’ai failli être repérée.’

Lorsque Kim Hajin a créé une sphère de lumière, Yun Seung-Ah a été secouée. Si ce n’était pas pour Chae Nayun, elle aurait été découverte. Bien sûr, la sphère est une magie que la plupart des Héros peuvent utiliser avec aisance.

Mais l’intensité de la lumière et son timing d’utilisation sont les points importants. Condenser et maintenir de la magie extérieurement peut sembler facile mais c’est une technique que même Yun Seung-Ah n’a pas maitrisée avant le deuxième quadrimestre de sa première année.

‘Je savais que cet enfant n’écrirait pas un rapport sans fondement.’

Yun Seung-Ah sourit de satisfaction en voyant Kim Hajin créer une sphère de cette ampleur sans effort.

‘Kim Hajin. Je vais devoir ajouter une étoile au-dessus de son nom.’

**

La gueule de l’alligator s’ouvre en grand, et j’y tire des balles de pistolet. Wadadada. Je vide un chargeur entier, un total de 20 balles, en une seconde, une vitesse incroyable.

Il se tortille de douleur. Cependant, la blessure n’est pas fatale. Mon attaque n’était pas supposée le tuer, juste le blesser. La véritable attaque vient après.

Un flash de magie dessine une ligne.

Une puissance magique terrifiante se dressant sur une épée tranche la gueule de l’alligator. Son corps séparé de sa gueule, il tombe à terre, impuissant.

C’est le coup d’épée de Chae Nayun. Aucun alligator ne peut encaisser plus d’une seule de ses attaques. Il s’agit littéralement de ‘couper en deux d’un seul coup d’épée’*, une puissance vraiment impressionnante.

*Un proverbe signifiant ‘être vraiment décisif’ utilisé ici au sens propre comme au figuré.

« Tu as commencé à utiliser une épée ? »

« … »

Chae Nayun range son épée silencieusement. En même temps, ses mains tremblent visiblement. Je me tais en voyant ça. En ce moment-même, la sensation déplaisante d’avoir découpé de la chair doit se faire sentir sur ses mains.

Je ne sais pas ce que c’est. Ne pas le savoir m’en rend encore plus effrayé.

« …Puisqu’il y en a quatre, On en scan deux chacun. Je prends ces deux-là. »

Je scanne deux alligators avec ma montre d’examen. Par acquis de conscience, je choisis les deux plus petits.

Elle scanne ses alligators et la chasse se termine.

Maintenant, nous n’avons plus de raisons de rester ensemble.

« Puisqu’on en a fini, tu devrais t’en aller. »

« …Tu ne veux vraiment pas me le dire, huh. Est-ce si difficile de me dire comment tu as fait cette sphère de lumière ?

Chae Nayun fait la moue en grommelant.

Je lui réponds avec un petit sourire :

« Tu seras blessée si tu le découvre. »

« Quoi ? »

Elle fronce les sourcils.

C’est la vérité. Pour expliquer la magie du Stigma, je dois expliquer que ce monde est celui d’un novel.

« Qu’est-ce que c’est que ce nonsense ? »

« Contente-toi de t’en aller. Je suis arrivé ici en premier alors tu vas par là. »

Je lui indique une direction et commence à marcher dans l’autre sens.

Chae Nayun semble me fusiller du regard et commence à partir… en piétinant.

**

Après m’être séparé de Chae Nayun, je commence à m’activer.

Je cherche des monstres de rang bas-intermédiaire du grade 7 à 9 en faisant plein usage de mes Yeux des Milles Lieues et les tue. Loups, cerfs, pieuvres… J’obtiens 15 points en deux heures à peine.

Et maintenant :

« … »

Je m’arrête, sentant une présence dans les hautes herbes derrière moi.

Ce n’est pas que j’ai remarqué sa présence, la personne qui m’a suivi pendant tout ce temps a décidé de révéler sa présence. On dirait qu’elle a finalement l’intention de se montrer.

Elle doit avoir fini de m’observer.

J’attends patiemment.

Bientôt, elle vole à travers les arbres comme un papillon avant d’atterrir 50 mètres devant moi.

« Bonjour. »

Dit Yun Seung-Ah avec un grand sourire.

« C’est la première fois depuis que tu m’as rejetée, n’est-ce pas ? »

Elle ramène ce qui s’est passé à notre dernière rencontre en guise de salutation. J’avais froidement rejeté sa carte de visite.

« …C’est vrai, mais qu’est-ce qu’il y a maintenant ? »

« Ah, je suis désolée. C’est vraiment un peu soudain, n’est-ce pas ? »

Elle acquiesce d’un air compréhensif et continue :

« Vois-tu, j’ai été voir plusieurs cadets pour leur donner un évènement spécial. Tu sais, pour aussi tester leurs capacités. »

« Quoi ? Evènement ? »

« Oui. »

Yun Seung-Ah indique le badge sur sa poitrine :

« Veux-tu essayer ? »

« …Hein ? »

Bien qu’elle ne l’ait peut-être pas voulu, ses mots et la position de son doigt son parfaits pour créer un malentendu.

Ignorante de mes pensées, elle continue :

« L’évènement est simple. Je reste ici et n’utilise que ma main gauche. Si tu peux me faire bouger ne serait-ce que d’un seul pas ou si tu parviens à connecter une attaque sur un autre endroit que ma main gauche, je te donnerais ce badge. »

« …Badge ? »

« Oui, je parie ma guilde sur cette promesse. »

Si elle met sa guilde en jeu, c’est plus un serment qu’une promesse.

En conséquence, je me frotte le menton et réfléchis.

Le badge vaut 200 points et il me placerait indubitablement en en première place.

Dans ce cas, que pourrais-je gagner à être au top du classement de l’examen final ?

Premièrement, je gagnerais beaucoup de SP car les guildes et les Djinns me remarqueront.

De plus, Kim Suho, qui est supposé remporté la première place pourrait être encouragé à s’entrainer plus… Non, non non non.

J’oublie la chose, la plus importante, qui est la manière de s’emparer du badge de Yun Seung-Ah en premier lieu.

« Je vais rester ici. Prends ta décision. Tu peux me défier ou t’en aller. »

Ajoute-t-elle, comme lisant dans mes pensées.

« C’est un évènement plutôt inattendu. »

Au moment où je prononce ces mots, je lui tire dessus sans avertissement. Mais elle abat instantanément les balles en utilisant juste sa main gauche comme promis. On dirait presque que les balles sont des pailles en plastique.

« … Ça a bien piqué, bien plus puissant que ce dont un pistolet d’entrainement est supposé être capable. On dirait que ton Don est vraiment lié aux armes à  feu. »

 Dans ce dernier échange, Yun Seung-Ah n’a pas revêtu sa main de magie. Oui, elle a abattu les balles purement grâce à son habilité physique. Elle voulait probablement confirmer la force des balles.

Pour l’information, les balles ne sont pas plus fortes grâce à mon Don mais grâce à l’invisible Aether. En adhérant au pistolet d’entraînement, il en a renforcé la puissance.

« Essaie encore. »

À ses mots, je presse la détente dix fois de plus. Dix balles foncent sur elle presque simultanément vers différentes parties de son corps. Cependant, elle les abat toutes sans faire un seul pas. Elle n’a pas non plus utilisé sa magie.

« C’était rapide. J’ai cru qu’elles m’arrivaient dessus simultanément. »

Murmure-t-elle tranquillement.

Ça… J’ai peut-être une chance en fait. Son handicap est critique. Comme j’ai deux dagues, peut-être que je peux tenter une feinte.

Cela en tête, je sors les deux couteaux pendant à ma taille et colle la magie du Stigma autour de leurs poignées.

« Ah~ c’est vrai. Tu utilisais une épée avant de passer au pistolet. Utiliser un pistolet et une épée en même temps, c’est malin. »

Agacé par ses commentaires, je lui lance les couteaux. Un vers sa poitrine, l’autre vers son visage avant de tirer.

Deux couteaux et vingt balles, je me demande comme elle va s’en occuper.

Clang !

Elle commence par abattre les deux couteaux avant de prendre les balles avec son corps pour mitiger l’impact des balles. À ce moment, cependant, les deux couteaux rebondissent vers ses talons.

Elle a dit qu’elle n’utilisera que sa main gauche et ses talons sont hors de portée de ses mains…

Cependant, à ma grande surprise, elle libère de la puissance magique de sa main gauche et brise complètement les couteaux.

« …Wow. »

Mon attaque s’est avérée vaine.

Cependant, Yun Seung-Ah a une expression excitée :

« Intéressant, Tu as utilisé de la magie pour changer la trajectoire des couteaux. Quel est cette technique ? Tu es comme un oignon, Hajin-ssi- ! »

J’ignore le dernier bout de compliment et me gratte la nuque.

Il n’y a rien que je puisse faire.

À moins que la foudre ou une météorite ne lui tombe soudainement dessus, il est impossible de passer cet évènement. Même ma chance ne peut pas couvrir cette différence absurde de capacité.

Je range mon arme dans son holster. Mais Yun Seung-Ah semble se méprendre sur mes intentions car la magie sur sa main gauche devient encore plus tranchante :

« Quelle mystérieuse technique vas-tu me montrer cette fois-ci~ ? »

Elle sourit, sa main-lame tendue.

Elle est encore affamée, insatisfaite. Son désire de rassembler des talents est vraiment admirable.

J’ai cependant l’intention de trahir sans pitié ses espoirs.

Après avoir récupéré les fragments de mes couteaux, je me retourne sans regret. Ensuite, je commence à repartir par où je suis venu.

La voix stupéfaite de Yun Seung-Ah se fait entendre après environ cinq pas :

« …Hello ? »

Je continue à m’éloigner, et elle fait un pas en avant.

« Où vas-tu… ? »

À ce moment…

Je me retourne !

« …Vous avez dit que vous n’utiliserez que votre main gauche. »

« …Eh ? »

J’indique son pied droit et dit :

« Mais vous venez d’utiliser votre pied droit. »

« … »

Son visage se fige immédiatement.

« Je plaisante. Hahaha. »

Je glousse et me retourne.

En vérité, je ne plaisantais qu’à moitié et prévoyais de débattre avec elle mais come ses yeux sont trop visiblement intimidant, j’ai abandonné.

‘…Je vais juste rentrer à la tente et manger avec Rachel.’

**

Le quatrième jour :

« Rachel-ssi, reste avec moi aujourd’hui. »

Lui dis-je pendant le déjeuner.

« ? »

Elle incline sa tête la bouche pleine.

« Le test est bientôt fini. »

Aujourd’hui, c’est ‘ce’ jour.

C’est une chose qu’elle aurait normalement dû affronter avec Kim Suho mais, comme elle fait équipe avec moi, je dois l’y emmener.

C’est un évènement très important car c’est là que Rachel obtiendra une piste vers son illumination.

« Tout le monde est très agité. C’est dangereux de rester seul. »

En fait, c’est le dernier jour d’examen car il se terminera à 9 heures du matin demain.

« Tu vas devoir me protéger, Rachel-ssi. »

Je parle encore. Rachel est sur le point d’acquiescer lorsqu’elle s’arrête subitement avant d’incliner à nouveau la tête.

« …Oui ? »

« Tu m’as bien entendu. »

Je souris en me levant.

Le Semis Papillon. Pour moi, il est dangereux juste de l’approcher. Si je laisse par mégarde ses racines me toucher… Bien que je ne mourrais pas instantanément grâce à Aether, je perdrais sans aucun doute un ou deux organes.

« J’ai besoin que tu me protèges. »

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant