Chapitre 61. Examen Final (3)

 

Longtemps après le départ de Kim Hajin, Chae Nayun ouvre les yeux qu’elle gardait bien fermés. Elle ne se lève qu’après avoir confirmé sa totale disparition.

Elle s’est réveillée il y a longtemps mais son esprit est encore engourdi. Probablement à cause de ce qu’il a dit.

-Pourquoi es-tu si mignonne ?

« … »

Les joues de Chae Nayun rougissent. Son apparence a déjà été complimentée quand elle était petite mais elle ne s’est jamais attendue à entendre une telle chose venant de lui.

« Auuu… »

Elle secoue férocement la tête et se débarrasse de ses pensées.

« Peu importe ce qu’il a dit, je ne l’ai pas entendu. Il parlait tout seul. Il devait y avoir un chien ou un chat tout proche. Obligé. »

Murmure-t-elle. Elle rampe hors de son sac de couchage. Le sac est tout aussi chaud et confortable qu’un lit, une chose qui a rendu sa nuit extrêmement agréable.

‘Dois-je le laisser ici ? Ou le prendre avec moi ?’ Commence à penser Chae Nayun. ‘Puisque Kim Hajin l’a laissé ici après avoir dit… dit que j’étais mignonne… il doit vouloir que je le prenne.’

Une fois arrivée à cette conclusion, elle replie le sac qui se retrouve réduit en une balle de la taille d’un poing.

« Est-ce que c’était si petit ? »

Elle est étonnée par le petit sac de couchage. Après l’avoir mis de côté, elle vérifie sa montre. Il est sept heures vingt du matin mais il fait encore sombre dehors.

« Ça doit être une nuit polaire… »

Elle s’étire et se prépare pour la journée.

 

**

Depuis le sommet de l’Arbre Monde, je regarde dans toutes les directions. Les Yeux des Milles Lieues ne sont pas limités par les obstacles, permettant à toutes sortes de choses d’entrer dans mon champ de vision.

Un jour s’est déjà écoulé et les cadets découvrent leur méthode de survie favorite.

Certains vendent de la nourriture pour obtenir des points, d’autres chassent des monstres et certains se dissimulent en attendant le passage de cadets imprudents.

« Mm ? »

En voyant un cadet, une idée plutôt malicieuse me vient à l’esprit.

Une méthode de me moucher sans utiliser mes mains. Pour être plus précis, une méthode pour éliminer les cadets qui sont trop forts pour moi.

Je craque une branche d’une taille suffisante et lui taille un bout pointu. J’y inscrit ensuite des coordonnées et quelques mots.

Ensuite, j’attrape la branche et la ‘lui’ lance. Je dois utiliser un peu de la puissance du Stigma parce qu’il est très loin.

La branche d’arbre vole comme une flèche et frappe le sol après avoir légèrement effleuré son visage.

Le cadet qui marchait avec assurance s’arrête et regarde la branche au sol.

D’où je suis, je ne peux voir que son dos mais je sais exactement ce qu’il ressent en ce moment.

Il attrape la branche que j’ai lancée. Après avoir lu les mots écrits sur le côté, il se tourne dans la direction d’où elle est arrivée. Bien qu’il ne puisse pas me voir à cette distance, j’évite quand même son regard.

Maintenant, je dois juste attendre.

…Juste comme ça, une heure s’écoule.

Je regarde les vidéos des drones sur mon ordinateur quand je remarque soudainement un changement.

« Quoi ? Déjà ? »

Sous les ténèbres épaisses, Rachel se dirige quelque part avec Joo Yeohoon. J’étends rapidement ma vision et les traque. Ils semblent se diriger vers une falaise boisée.

Deux personnes se trouvent au bout de cette falaise. L’une est à découvert et l’autre se cache au-dessus d’un arbre.

J’ignore qui ils sont mais je peux aisément assumer que ce sont des Djinns.

Je commence par déplacer un drone au-dessus d’eux mais, étonnamment, le signal du drone meurt lorsqu’il se rapproche. Je suis averti de la raison par une alerte arrivée sur mon ordinateur :

[Joo Yeohoon – a des connexions variées avec d’autres Djinns. Est entré en contact avec les Djinns de la famille Lancaster.]

« … »

Que Rachel accompagne Joo Yeohoon est aussi arrivé dans l’histoire de base mais Lancaster n’était en rien impliqué dans cet examen. Mais maintenant qu’il en fait partie, son but doit être Rachel.

Etonnamment, il prévoit de se battre dans une zone dégagée. Probablement parce que les endroits reculés comme les grottes sont utilisés comme repaire par les autres cadets. De plus, comme la zone qu’ils ont choisie appartient à ce superviseur d’examen, il est probable que personne ne va interférer avec leur plan.

Mais tout de même, leur méthode est pauvrement pensée.

« Ils doivent être en bas de l’échelle. »

Ces idiots écervelés font probablement partie de la plus basse classe des Djinns, aveuglés par leur désire d’obtenir des achèvements et d’être aimés par Lancaster. Puisque ce sont des Djinns, ils doivent être plus fort que des cadets moyens même s’ils ne semblent pas être si fort que ça.

Avec trois d’entre eux coopérant, ils restent cependant une menace.

Je sors mon Desert Eagle.

Après l’avoir transformé en fusil de précision, je regarde au loin.

Là-bas, je peux voir Rachel marcher avec Joo Yeohoon. Elle a probablement rejoint son équipe temporairement pour trouver de la nourriture. Dans l’histoire originale, c’est Kim Suho qui est venu à sa rescousse.

J’ai partagé ma position avec elle pour éviter que ça n’arrive mais c’est une fille entêtée.

« Ah, peut-être… »

Je pense subitement à Kim Suho. J’étends ma vision un peu plus loin pour voir s’il est proche.

« Pft. »

Même dans cette situation délicate, je ne peux m’empêcher de rire. Est-ce que l’histoire de base a une influence ? Kim Suho marche lentement vers Rachel. À côté de lui se trouve Chae Nayun, qui a dû elle-aussi lui tomber dessus.

Avec eux, c’est du trois contre trois. Même sans mon aide, Kim Suho et Chae Nayun seront plus que suffisant pour sauver Rachel.

« …Tsk. »

Cependant, Kim Suho est Kim Suho et je suis Kim Hajin.

J’ai mes propres méthodes.

J’attache le pied de mon fusil. Je peux clairement voir mes cibles. Mais yeux peuvent voir plus loin que n’importe quel viseur au monde.

 

**

L’équipe de Joo Yeohoon a continué d’offrir à Rachel leur nourriture. Bien qu’ils l’aient donnée gratuitement, Rachel leur a quand même donné quelques points comme paiement.

Cependant, elle se sent mal à l’aise. Elle valorise son examen de combat autant que l’examen écrit. Comme elle ne sait pas combien de points il lui faut pour être au top, elle doit en collecter autant que possible.

Au milieu de son inquiétude, Joo Yeohoon lui a demandée de se joindre à lui pour une chasse, disant qu’ils ont trouvé un monstrueux grizzly qui donnera 10 points.

« Je suis un tireur d’élite, alors je vais t’assister depuis tes arrières. Je n’ai besoin que de 3 points et Rachel-ssi peut avoir le reste. »

« Non, on devrait les partager équitablement. »

Elle ne demande pas pourquoi il n’y a qu’eux deux qui y vont. Elle le suit volontiers. Dans son esprit, elle ne perdra pas dans un 1-contre-1 même si Joo Yeohoon la trahit et elle sait quelle gagnera plus de points s’il y a moins de gens dans le groupe.

« C’était ici… »

Cependant, ce n’est pas un ours mais un homme qui se tient sur la falaise vers laquelle elle se dirige.

Ses longs cheveux recouvrent la moitié de son visage et ses deux gantelets étincèlent d’une manière inquiétante. Des dagues comme des griffes se trouvent au bout des doigts.

« Qui êtes-vous !? »

Joo Yeohoon sort son meilleur jeu d’acteur. Il se prépare une échappatoire juste au cas où les choses tournent mal. L’homme aux cheveux longs joue aussi le jeu, levant ses mains gantelées et chargeant vers lui. En un clin d’œil, il entaille l’épaule de Joo Yeohoon qui s’enfuit en hurlant. L’homme ne le poursuit pas.

« Haa… »

Il disparaît juste comme ça.

‘ Qu’est-ce que c’était que ça ?’ soupire Rachel en levant sa rapière.

« …Qui êtes-vous ? »

L’homme répond à sa question avec un sourire glacial :

« — »

Il dit quelque chose mais Rachel ne peut pas le comprendre. Ce n’est ni du coréen ni de l’anglais.

Il murmure quelque chose avant de lui foncer subitement dessus.

« Uup ! »

Rachel concentre sa magie autour de sa rapière et se défend. Sa rapière rencontre les gantelets, éparpillant de chaudes étincelles. Bien que l’homme ait plus de magie, Rachel parvient à tenir car son contrôle est grossier.

Il donne ensuite quelques coups de plus avec ses gantelets, coups qu’elle bloque aisément.

Gantelets contre rapière. Les premiers ont une plus grande puissance destructrice mais Rachel le submerge à l’aide de sa technique. Tant qu’elle maintient une distance sûre, elle sait qu’elle peut remporter la victoire.

« Haat ! »

Rachel découvre une ouverture dans sa garde au milieu d’un féroce échange d’attaques. Ne manquant pas cette opportunité, elle avance d’un pas et fonce. Elle lui érafle les côtes avec une estoc avant d’essayer de bondir en arrière.

Cependant, pour une raison indiscernable, elle ne peut plus bouger ses pieds.

À ce moment…

Quelqu’un bondit depuis l’arbre au-dessus d’elle. C’est un autre ennemi. Rachel le voit atterrir devant elle, tordre son épée et la planter dans son dos largement exposé…

« Kuaaak ! »

Un cri résonne. Rachel n’a pas fermé les yeux car ses pensées se sont momentanément arrêtées.

Cependant, en réalisant qu’elle est toujours vivante, elle réexamine la situation. L’assassin, qui vient de descendre de l’arbre, est en train de se tordre de douleur sur le sol.

« …Eh ? »

Elle regarde son épée, se demandant si elle a inconsciemment attaqué par réflexe, mais abandonne immédiatement ce train de pensée insensé quand qu’une autre attaque se dirige vers elle.

Cependant, cette attaque ne lui est pas destinée.

Cinq traits de rayons hautement puissants surgissent, traversant l’estomac, les membres, les poumons et le cœur de l’assassin. Il tombe impuissant à terre avant de s’éparpiller en un nuage de poussières.

‘Qu’est-ce qui se passe ?’

Rachel est surprise mais n’a pas le temps de réfléchir car l’homme aux gantelets lui fonce dessus. Il connaît le point faible des tirs à longue distance. Lorsque la cible est proche d’un allié, le tir devient virtuellement impossible.

De plus, Rachel ne peut pas s’éloigner de lui. À ce point, elle a dû réaliser que ses pieds son collés à son ombre. C’est la magie ‘Marque d’Ombre’.

Bien qu’elle ne puisse pas bouger les pieds, elle fait quand même de son mieux pour se défendre et contre-attaquer. Ses mouvements donnent l’impression qu’elle danse dans un espace réduit.

Ses mouvement agiles et légers enragent son adversaire.

Frustré, il essaie de piétiner le sol quand l’attaque non-identifiée arrive une fois de plus. Avant que quiconque ne puisse réagir, l’attaque pénètre dans l’espace réduit entre lui et Rachel avant de lui exploser l’épaule.

Rachel profite de cette opportunité pour lui poignarder le flanc.

Mais avant que sa rapière ne puisse l’atteindre, un coup d’épée découpe l’épaule de l’homme.

« Kuak ! »

Son épaule tranchée, l’homme fait un grand pas en arrière avant de sauter de la falaise.

« Qui était-ce !? »

Deux personnes accourent vers Rachel. Kim Suho et Chae Nayun. Ce sont des cadets qu’elle connaît.

« Rachel ? Qui était-ce ? »

Lui demande Chae Nayun. Kim Suho court vers le bord de la falaise et regarde en bas.

« Est-ce qu’il a disparu ?

Bien qu’elle ne puisse pas totalement comprendre la situation, elle pose tout de même la question qui l’intéresse le plus.

« Oui, il est parti »

« …Qu’est-ce qu’il y a avec le discours poli. »

Kim Suho moque l’utilisation soudaine du discours poli de Chae Nayun.

‘Chae Nayun doit être celle qui m’a aidée. Cette attaque doit être sa technique secrète, quelque chose comme des flèches invisibles.’

Pendant ce temps, Rachel essaie de comprendre ce qui s’est passé.

« Merci. Vous avez sauvé… »

À ce moment, un reflet de la lumière lunaire lui traverse ses yeux.

Un objet est enfoncé dans le sol mais parvient à légèrement réfléchir la lumière.

Rachel s’approche lentement et le ramasse.

‘…Une balle ?’

Kim Suho murmure d’un ton sérieux :

« Commençons par partir d’ici. On ne sait pas si cette… personne va revenir. »

 

**

 

Tzzz- Tzzz-

Rachel examine la balle devant un feu de camp.

La regarder ne révèle aucune nouvelle information mais une personne lui vient à l’esprit.

Kim Hajin.

Il a utilisé un fusil à pompe la dernière fois qu’il l’a aidée et la mystérieuse personne qui l’a sauvée l’a fait avec un fusil de précision. Cependant, Kim Hajin est la seule personne qu’elle connaît qui utilise une arme à feu.

« …Hmm. »

Cependant, elle ne parvient pas à trouver un motif. Il l’a aidée durant l’examen de milieu d’année mais c’est probablement parce qu’il était dans la salle d’à côté.

Si c’est bien Kim Hajin qui l’a de nouveau aidée, cela veut dire qu’il l’a aidée de loin avec des tirs de sniper.

Si c’est vrai, elle a trois questions.

Premièrement, comment a-t-il su qu’elle était en danger ?

Deuxièmement, si c’est bien lui qui l’a aidée, pourquoi ne s’est-il pas montré ?

Troisièmement, pourquoi l’a-t-il aidée ?

« Alors, est-ce que tu as décidé de passer à l’épée ? »

La voix de Kim Suho se fait entendre à ce moment. Il parle à Chae Nayun. Rachel tourne son regard vers sa taille. Comme l’a dit Kim Suho, une épée s’y trouve.

Chae Nayun se gratte la tête comme embarrassée. Rachel devient attentive.

« Non, je n’avais juste pas envie de compter seulement sur l’arc pour un examen aussi important. Alors c’est, um, une arme secondaire. »

Chae Nayun a pris deux armes principales avec elle. Un arc et une épée. Comme les cadets ne peuvent emprunter qu’une arme principale, elle a directement acheté une épée d’entraînement à Cube.

« Oh, plus important. »

Elle clappe dans ses mains. Elle essaie clairement de changer le sujet.

« Rachel, on a un plan. Est-ce que tu veux te joindre à nous ? »

Rachel incline silencieusement la tête.

« C’est comme une équipe de coopération. Tu sais, on peut s’en sortir même sans former d’équipe alors nous allons trouver de la nourriture, un endroit où dormir et monter la garde chacun à notre tour. Ensuite nous nous séparerons pour chasser par nous-même avant de se retrouver plus tard. »

Rachel trouve que c’est une bonne idée. Après avoir délayé sa réponse pendant un moment, elle allume sa montre d’examen.

[Liste des Localisation Partagée]

-Kim Hajin

-Joo Yeohoon

Kim Hajin.

Sa position est toujours partagée.

« …C’est une bonne idée, mais je dois décliner. »

Rachel se lève et, en réponse, Kim Suho cligne des yeux en lui demandant :

« Où vas-tu ? N’est-ce pas dangereux maintenant ? »

« Ça va aller. Je vais retrouver quelqu’un. »

« Alors on t’accompagne jusque-là. »

« Non, je peux y aller seule. »

 

Elle le rejette résolument. Kim Suho se gratte la tête et acquiesce.

« Ne soit pas si prétentieux. Tu crois être aimé par toutes les filles dans le monde ? »

Chae Nayun utilise cette opportunité pour lui infliger un coup perçant.

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant