Chapitre 50. Ceci Pour Cela (3)

 

 

Le bal masqué prend place dans un château de Paris construit par un riche magnat. Je prends position sur une colline le surplombant. Pour ce qui est de la distance, je suis probablement à environ un kilomètre de là.

Quoi qu’il en soit, mon travail aujourd’hui est simple. Je dois juste m’assurer que l’histoire progresse comme elle le devrait. Si possible, j’espère que tout se déroulera selon le scénario original sans que je doive intervenir.

5 P.M.

Le soleil ne s’est pas encore couché mais le bal a déjà commencé. Des voitures de luxe arrive au château l’une après l’autre et des gens vêtus de robes et de masques flamboyants rentrent à l’intérieur.

Je vérifie la localisation de Kim Suho et de Yoo Yeonha en hackant le système GPS de leur smart Watch. Ils approchent.

5:30 P.M.

Deux personnes descendent d’une limousine. Il s’agit de Yun Seung-Ah et Jain. Ils portent des masques ressemblant à un lion et à un tigre. Elles entrent dans le château, guidée par un chauffeur.

Peu de temps après arrivent Kim Suho et Yoo Yeonha. Entièrement habillés de leurs vêtements de soirée, leurs silhouettes parfaites brillent même avec leur visage couvert.

« …Hm. »

En voyant tout les masques, je ne peux m’empêcher de sentir que mon visage est trop vide. J’ai le sentiment que je devrais porter mon propre masque. Après tout, si je dois interférer avec les évènements d’aujourd’hui, je dois dissimuler mon identité pour assurer ma sécurité.

Bien que je n’aie pas préparé de masque, je peux juste utiliser Aether pour en créer un. Aether est capable de se transformer en n’importe quel équipement selon les souhaits de son utilisateur. Naturellement, il est capable de devenir un masque.

La question est quelle apparence.

Je me rappelle d’un film que j’ai vu sur Terre. Un masque du film Black Panther… Bien que ce soit plutôt un casque.

Quoi qu’il en soit, Aether prend la forme que j’imagine. Je place sur ma tête le casque de la Black Panther qui s’ajuste ensuite pour bien s’installer sur mon visage.

6 P.M.

L’air se rafraîchit alors que le soleil commence à se coucher. Le château à l’air encore plus beau en étant brulé par le soleil couchant. Je commence à en observer l’intérieur plus prudemment. Je peux tout voir clairement et entendre chaque conversation presque comme si je suis à l’intérieur. Cela vient de la synergie entre les [Yeux des Milles Lieues] et [Observation et Lecture].

-Je ne sais pas comment danser.

-Et alors, tu vas juste rester debout dans un coin après être venu jusqu’ici ?

-…Et bien, je suppose que j’apprends vite.

Kim Suho suit la guidance de Yoo Yeonha alors qu’ils dansent sur un morceau classique.

Au même moment, je découvre un étrange mouvement de puissance magique de l’autre côté du château.

C’est un portail de magie.

« …Je savais que ce ne serait pas si facile. »

Seuls les Djinns peuvent créer de tels portails artificiels. Même parmi les Djinns, il faut être aimé par son diable contracté pour avoir assez de magie pour opérer un portail de magie.

Une alerte apparaît à l’écran de mon ordinateur.

[Anneau d’Homer- Artéfact de grade mythique. Ça n’a aucun sens que seule une poignée de personnes cherche à l’obtenir juste parce que son pouvoir n’est pas encore activé.]

[Paramètre modifié – Le groupe de Djinn ‘Société Malveillante’ a identifié son origine et va intervenir dans l’histoire.]

La situation devient plus complexe.

Je retourne mon regard vers Jain.

Elle infiltre la chambre forte de l’hôte de la fête. Les gardes encerclant la chambre sont déjà éliminés.

-Voyons voir…

Les scanners d’iris, d’empreintes de doigts et verrous à mots de passe sont tous inutiles face au Don de Jain. Elle ouvre facilement la porte de la chambre forte et choisit un diamant bleu et un anneau parmi les innombrables trésors et les placent dans son sac magique. Elle retourne ensuite au bal masqué.

Jusque-là, tout se passe comme dans l’histoire originale. La seule différence est l’arrivée de la Société Malveillante. Si Jain peut s’échapper en toute sécurité du bal, je pourrais rentrer en étant soulagé.

Cependant…

-Yoren, où tu vas ?

Yun Seung-Ah surgit de nulle part et attrape le bras de Jain. Jain, qui est sur le point de quitter la fête, flanche momentanément mais revient rapidement à son rôle de Yoren.

-Je suis allé aux toilettes.

-Oh, et bien, il y a une chose dont je dois te parler. Suis-moi.

Yun Seung-Ah attrape son poignet. La sortie est juste devant elle mais pour l’instant, Jain suit docilement Yun Seung-Ah.

 

**

 

« …Um, vice-leader ? »

Jain se fait emmenée dans une salle vide au deuxième étage du château. Confuse, elle appelle Yun Seung-Ah. La seule chose dans la chambre un peu vétuste est un simple lit et quelques lanternes tamisées. Clairement, l’endroit est prévu pour une affaire amoureuse secrète.

« P-Pourquoi ici ? »

« Tu sais pourquoi. »

Agissant coquettement, Yun Seung-Ah tire sur le poignet de Yoren et le pousse sur le lit. Alors que Yoren la regarde, elle ferme la porte et recoiffe ses cheveux en queue de cheval. Si c’était le vrai Yoren, il aurait été excité.

« Je, um… »

Yun Seung-Ah monte sur Jain d’une manière un peu lascive. Ensuite, elle retire lentement le masque de Jain et baisse la tête vers son visage découvert.

« Yoren… »

Le souffle de Yun Seung-Ah caresse le visage de Jain.

Mais Jain peut sentir la légère envie de tuer cachée derrière le masque de Yun Seung-Ah.

« Tu ne m’auras pas une seconde fois. »

Yun Seung-Ah enfonce sa main sous les draps de lit.

Shiiing-

Une épée bien aiguisée scintille sous la lumière tamisée.

Jain repousse rapidement Yun Seung-Ah en entendant le son qui la fait frissonner.

« Vice-leader, qu’est-ce que vous- »

L’épée de Yun Seung-Ah s’abat avant qu’elle ne puisse terminer sa phrase. Jain utilise une dague d’urgence qu’elle transporte sur elle pour stopper l’attaque.

Épée et dague.

Le poids et la taille des deux armes sont différentes mais la densité de la magie les enveloppant est égale.

BOOM !

Les environs tremblent à cause de la féroce collision.

« Vous faites une erreur, vice-leader… Uk ! »

Le pied de Yun Seung-Ah fait un crochet vers Jain qui continue à feindre l’ignorance. Jain s’envole à cause du coup de pied et Yun Seung-Ah lui bondit dessus comme une bête féroce. Bien que Jain ait gagné du temps en courant partout, Yun Seung-Ah est plus tenace et agile que jamais.

« Ak ! »

Finalement, Yun Seung-Ah se retrouve sur Jain et est sur le point de l’abattre avec son épée quand un fouet s’élance soudainement et la retient.

« Une dispute d’amoureux ne devrait pas être aussi bruyante. »

Yun Seung-Ah et Jain tournent toute deux le regard vers la source de l’élégante voix.

La porte s’est ouverte sans qu’elles ne s’en rendent compte et une fille portant un masque de chat se dresse dans l’encadrure.

Il s’agit de Yoo Yeonha.

« Je suis une cadette Héroïne de Cube. »

Elle montait les escaliers pour trouver les toilettes quand elle a entendu les bruits de métaux qui s’entrechoquent.

Elle l’aurait normalement ignoré mais elle s’est fatiguée des pas de danse maladroits de Kim Suho et elle a été tentée par la chance d’améliorer son image en tant que cadette montrant l’excellence des cadets coréens dans un pays étranger.

« Si vous baissez votre arme, je m’assurerais qu’il n’y ait pas de sang versé. »

Yoo Yeonha ajoute de la force à son fouet en parlant tranquillement.

Son fouet semble vouloir s’emparer de l’épée de Yun Seung-Ah. Yun Seung-Ah enflamme la magie sur son épée. Celle-ci brûle férocement et réduit en cendre le fouet de Yoo Yeonha.

Il n’en reste que des cendres noires.

« …Oh. »

Stupéfaite, Yoo Yeonha recule de quelques pas.

« Uh… »

‘J, J’ai été trop arrogante juste parce que je suis en France. J’aurais dû le savoir, la Corée n’est pas le seul pays avec des gens puissants.’

Elle sent ses lèvres se sécher. Elle s’incline à nonante degrés en espérant que le sinistre qi d’épée de la femme ne la prenne pas pour cible.

« Je vais m’en aller maintenant. Je vous en prie, continuez à faire ce que vous faisiez. »

Sur ce, Yoo Yeonha se retire discrètement avant de s’enfuir en courant.

« MEURS ! »

Et le combat reprend.

Enragée, l’épée de Yun Seung-Ah s’abat répétitivement. Chaque fois que son épée rentre en contact avec la dague de Jain, des éclairs crépitent et des flammes s’allument.

Le rugissement attire du monde et des spectateurs et des gardes accourent rapidement dans la chambre.

« Ne vous contentez pas de regarder et aidez-moi ! »

Jain fait de son mieux pour contenir les attaques démoniaques de Yun Seung-Ah mais il est difficile de combattre une épée avec une dague courte. Tandis que le temps passe, elle se fait acculer. Jain devient suffisamment désespérée pour demander aux spectateurs de l’aider.

Cependant, les gardes ne peuvent même pas rêver de rejoindre une bataille aussi féroce et exagérée.

« Uk ! »

Au final, la dague de Jain se révèle incapable d’endurer et se brise en deux. Alors que Yun Seung-Ah est sur le point de porter son attaque finale, quelqu’un d’autre vole l’épée pendant à la taille d’un garde pour bloquer son épée de feu.

Immédiatement, un unique trait de lumière traverse les airs et sépare Yun Seung-Ah de Jain. Kim Suho a utilisé l’épée d’un garde pour bloquer l’épée de flamme de Yun Seung-Ah.

« Qui êtes-tu ? Recule avant que je ne te découpe. »

Kim Suho ne bouge pas même face à l’avertissement solennel de Yun Seung-Ah.

Il veut devenir un Héros pour protéger les gens. Sa conviction ferme ne peut pas être ébranlée si facilement.

« Je refuse. »

« …Ne viens pas dire que je ne t’ai pas prévenu. »

Yun Seung-Ah est actuellement à moitié couverte par son masque. Il en est de même pour Kim Suho. Par conséquent, ils sont incapables de se reconnaitre.

« Je ne sais pas pourquoi vous voulez le tuer mais… »

« Bouge ! »

« Uuk ! »

La Yun Seung-Ah actuelle ne connait pas la pitié. Elle donne un coup de pied au plexus solaire de Kim Suho sans une once d’hésitation et il se retrouve un genou à terre, titubant à cause du choc.

« Ah, hey ! Arrête-toi tout de suite ! »

Mais grâce à lui, Jain est parvenue à trouver une ouverture et à bondir par la fenêtre.

« À plus tard, tarée…Eh ? »

Cependant, sa tentative de bondir par la fenêtre ne reste qu’une tentative.

Des ténèbres épaisses surgissent vers elle d’en dessous de la fenêtre.

Les ténèbres engloutissent Jain, qui est sur le point de s’enfuir avant de la recracher dans la pièce.

« … »

Les ténèbres teintent la pièce en noir. La furieuse Yun Seung-Ah, Kim Suho qui se tord de douleur et Yoo Yeonha qui s’est enfuie, maussade, retiennent tous leur souffle et regarde les ténèbres.

Et, des ténèbres, émerge la silhouette d’un homme.

 

**

 

« …Bon sang ! »

De son côté, Chae Nayun compare ses environs à la carte sur sa smart Watch. Tout les quelques pas, elle s’arrête pour vérifier sa montre avant de continuer son chemin. Finalement, elle aperçoit un signe familier.

[Goût Céleste]

Quoi !? C’est là que j’ai mangé mon dîner !! »

Elle est furieuse. Après avoir marché pendant des heures, elle est revenue à son point de départ.

« Je ne peux pas y croire. »

Elle regarde sa montre, fulminante. Si un utilisateur se perd après avoir regardé une carte, le problème vient de la carte.

« Quelle compagnie à fait-ça ? Bon sang… »

Sa colère tombe sur sa montre qui lui a été fournie pas Cube. Elle retourne brutalement sa montre et lit le mot inscrit au dos :

‘Daehyun’.

C’est la compagnie de son père.

« … »

Chae Nayun appelle Yoo Yeonha une fois de plus.

« Kuuuk… Pourquoi est-ce qu’elle ne répond pas !? »

 

**

 

Alors c’est l’objet contenant une sagesse ancienne… »

Le Djinn apparu dans les ténèbres tient un anneau. Le soleil couchant lui donne de légers reflets rouges. C’est l’anneau que Jain avait rangé dans son sac magique.

« Ah, quand l’avez-vous. Ak ! »

Après avoir vérifié son sac, Jain murmure, désespérée. Yun Seung-Ah accourt immédiatement vers elle, l’attrapant par les cheveux avant de pointer son épée vers le Djinn.

« Déposez-ça. »

« Haha. »

Le Djinn affiche un sourire magnanime. Yun Seung-Ah est nerveuse. Il est évident au premier regard que le Djinn est complètement différent des humains.

Une peau rouge sombre et des yeux rouges comme du sang. L’apparence d’un Djinn s’éloigne de celle d’un humain au plus ils sont engouffrés par un diable. Yun Seung-Ah peut se baser sur son apparence pour estimer sa force.

« Cet objet ne convient pas aux gens comme vous. »

Il y a quelques jours, la Société Malveillante a confirmé la localisation de l’objet et son potentiel à l’aide d’un informateur.

L’anneau d’Homer – un berceau de sagesse amplifiant toutes les habilités impliquant de la puissance magique.

Ils ne s’attendaient pas à ce que quelqu’un d’autre s’en empare mais tout va bien puisqu’ils sont parvenus à mettre la main dessus sans trop d’efforts.

« Très bien. »

Alors que le Djinn est sur le point de ranger l’anneau, satisfait…

Whish-

Un trait de lumière traverse la fenêtre et enveloppe l’anneau. En un clin d’œil, l’anneau a été volé, disparaissant par la fenêtre.

« Q-Quoi !? »

Le Djinn s’écrie et se retourne vers là où l’anneau s’est envolé. À l’extérieur, sur une colline au loin, il aperçoit une personne tenant une sorte de fil.

Quelqu’un… qui porte un masque de bête.

Cette personne, Kim Hajin, affiche un léger sourire.

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant