Chapitre 49. Ceci Pour Cela (2)

 

Un visage familier est visible à travers la fenêtre. Bien qu’elle se soit couvert le visage avec un masque et des lunettes de soleil, je peux voir au travers.

La vice-leader de la guilde numéro 1 de la Corée, Yun Seung-Ah.

Elle va quelque part avec un compagnon.

C’est une chose qui n’est pas arrivée dans l’histoire originale. Elle ne devrait pas être là.

« Attends-moi ici. »

« Quoi ? Hey, où tu vas ? »

Laissant derrière une Chae Nayun en train de crier, je cours en dehors du restaurant.

Heureusement, Yun Seung-Ah ne marche pas rapidement. Je la rattrape rapidement et attrape son épaule.

« Hey. »

« Huak ! »

Surprise, elle sursaute avec un drôle de cri. Elle se retourne, son cou craquant comme une machine. Elle flanche en voyant mon visage. Elle m’a définitivement reconnu.

« …Q-Qui êtes-vous ? »

Elle feint l’ignorance. Est-elle ici pour une mission ?

Je regarde la personne se tenant à côté d’elle, un homme caucasien dont je ne reconnais pas l’apparence.

Naturellement, je démarre mon ordinateur.

Il y a une alerte, comme je m’y attendais.

[Changement de paramètre – Une mauvaise relation s’est crée entre Jain et Yun Seung-Ah au travers d’un informateur anonyme.]

Jain et Yun Seung-Ah.

Je connais leur relation mieux que quiconque.

C’est une relation entre-chien-et-chat. Jain est le siège Jaune de la Troupe Caméléon et son Don est spécialisé dans le vol et le déguisement des choses.

Par pure ennui, Jain s’est déguisée en une ancienne camarade de classe de Yun Seung-Ah et est entrée dans Grâce Sacrée du Créateur. Après plusieurs évènements, elles finiront par devenir très proches l’une de l’autre.

Au final, Jain deviendra la seule personne que Yun Seung-Ah considerera son amie, mais elle finira par la trahir à un moment critique. Alors qu’elle se bat contre un groupe de Djinns pour un artéfact, elle blessera critiquement Yun Seung-Ah pour garder elle-même l’artefact.

Je sais que Jain va infiltrer le bal masqué VIP de ce soir afin de voler un certain anneau.

Bien que l’anneau n’ait pas une grande valeur pour le moment, ce ne que parce que ses habilités ne sont pas entièrement activées. Après l’explosion de son potentiel, sa valeur augmentera immensément.

Ce qui rend la situation encore plus complexe c’est que cet anneau appartiendra finalement à Chae Nayun. Son père le lui donnera lorsqu’elle deviendra finalement une épéiste après l’avoir acheté au marché noir.

« Um, je ne sais pas qui vous êtes mais nous devons y aller. »

Yun Seung-Ah continue à me nier et l’homme à côté d’elle nous sépare. Il me dépasse d’une tête.

Mais…

C’est homme est en fait une ‘elle’

Mes yeux voient à travers son déguisement.

Jain Valerin.

Elle a actuellement l’apparence du subordonné de Yun Seung-Ah.

« …Ah. »

Yun Seung-Ah se trouve actuellement à côté de son ennemi jurée sans pouvoir la reconnaitre. Je ne peux m’empêcher de me sentir un peu désolé.

« Excusez-moi. J’ai dû vous confondre avec quelqu’un d’autre. »

Je m’incline en m’excusant.

Comme nous nous reverrons au bal masqué, je me retire pour l’instant.

 

**

 

Ce bâtard… »

Kim Hajin est parti en courant du restaurant. Chae Nayun se demande quel genre de rechute de maladie il a eu cette fois-ci mais comme il est toujours bizarre elle ne s’attarde pas trop là-dessus. En vérité, la personne qui la concerne le plus est ailleurs. En plus, avec une autre fille. Après avoir agonisé sur la course à suivre, Chae Nayun sort sa montre.

« Hey, Yeonha, où est-tu ? »

La destinataire de l’appel est nulle autre que Yoo Yeonha, qui a formé une paire avec Kim Suho.

-Moi ? Je fais du shopping. Pourquoi ?

Du shopping. Il y a trop de magasins aux alentours. Où est-elle exactement ?

Chae Nayun feint l’indifférence et demande :

« Quel magasin ? »

-J’achète quelques vêtements.

« S-Seule ? »

-Non, avec Kim Suho.

La réponse immédiate de Yoo Yeonha la met un peu mal à l’aise.

« …Qu’est-ce que tu fais avec lui ? »

-Hm ? Je lui fais juste essayer quelques vêtements. Il a le visage d’un modèle mais tu sais comment il s’habille. Alors je lui achète des vêtements.

« Quoi ? Pourquoi tu lui achètes des vêtements !? »

Chae Nayun crie par inadvertance.

Le regard des clients assis près d’elle lui tombent dessus. Un peu embarrassée, Chae Nayun baisse modestement la tête.

-Huh ? Quoi, je ne peux pas ? C’est pour le bal masqué où nous irons plus tard.

« …Non, ce n’est pas que tu ne peux pas mais, tu sais…  C’est cher. Tu dois économiser ton argent quand tu peux. Si tu lui achètes des choses, il va s’y habituer. »

-…Um, sûr… Alors Nayun, où est-tu ?

« Je suis au restaurant. »

-Avec Kim Hajin ?

« Ouais, il m’a emmené ici. Mais tu sais, il n’y a pas beaucoup de restaurant qui correspondent à mes goûts. Je vais juste devoir l’endurer comme pour le repas de l’Académie d’Agent Militaire. »

Chae Nayun se rappelle de souvenirs douloureux du passé. À l’Académie, la nourriture de la cantine est la seule option pour les cadets. Elle serait morte de faim si elle ne mangeait rien mais elle se sentirait nauséeuse pendant toute la journée après avoir mangé…

Elle lâche un léger soupir.

-Vraiment ? Comment s’appelle le restaurant ?

Chae Nayun balaye le restaurant du regard. Il y a un symbole gravé avec le nom du restaurant mais elle ne sait pas le lire.

« Je ne sais pas… Attends. »

Le serveur arrive avec l’apéritif juste au bon moment.

« Excusez-moi, qu’est-ce qui est écrit ? »

« …Pardon ? »

« Le nom du restaurant. »

« Ah, c’est le Goût Céleste. »

« Pouvez-vous répéter ça une fois là-dedans ? »

Chae Nayun tend sa montre au serveur. Il est légèrement stupéfait mais prononce tout de même le nom clairement.

« Goût Céleste. »

« Merci. »

« Um, peut-être n’avez-vous pas entendu parler de nôtre restaurant ? »

« Hm ? Ah, non. »

Chae Nayun éloigne le serveur et retourne à sa conversation avec Yoo Yeonha.

« Hey, tu l’as entendu ? »

-…Est-ce que j’ai bien entendu ? Goût Céleste ? La Saveur des Cieux ?

Chae Nayun ne sait pas si elle parle du même endroit mais elle lui dit la même chose que le serveur.

« Ouais, je pense. Pourquoi, cet endroit est célèbre ? »

-… Kim Hajin t’as emmené là-bas ? Comment ? »

« Hah ? »

Chae Nayun penche la tête à l’étrange réaction de Yoo Yeonha.

-J’ai essayé de faire une réservation et ai échoué. Même avec en étant un membre VIP, il faut réserver une semaine à l’avance.

« Vraiment ? Cet endroit est si célèbre ? »

-Ehew…

La question innocente de Chae Nayun arrache un profond soupir à Yoo Yeonha. Mais Chae Nayun, qui ne se soucie pas de telles choses, n’a en vérité aucun moyen de savoir à quel point cet endroit est célèbre.

-C’est le restaurant de De Jubon. Tu sais, le Héros cuisinier.

« Ah ? »

De Jubon. Chae Nayun a déjà entendu ce nom-là auparavant.

Il y a toutes sortes de Dons dans le monde et toutes sortes de Héros. De Jubon est spécial même comparé aux innombrables autres Héros. Il est acclamé comme le Héros pouvant émouvoir les gens juste avec sa cuisine.

Il est dit que les Djinns et les Héros sont égaux face à la cuisine de De Jubon.

-Le Goût Céleste de Paris est son restaurant vedette alors ça doit êtree sa cuisine et pas celle de ses apprentis.

« … »

‘Cet endroit est aussi incroyable ?’ Char Nayun tombe à court de mots.

-Ah oui, Nayun. Est-ce que tu te rappelles avoir été dans la même classe que Kim Hajin pendant la 3ème année à L’Académie d’Agents Militaires ?

« Eh ? J’y étais ? »

-Tu ne savais pas ?

« Non, pas du tout. Comment suis-je supposée savoir ça ? »

C’est une chose dont elle ne se rappelle pas du tout. En plus, elle se concentrait entièrement sur son entraînement à l’époque.

-…Je vois. Et bien, puisque tu es là, profite de la nourriture. Ah, et n’oublie pas de prendre des photos de chaque plat avant de manger. Je veux les voir plus tard.

Il y a une trace évidente de jalousie dans la voix de Yoo Yeonha.

« Uh, um, ouais. »

-Mkay, je raccroche.

‘Est-ce que je dois être contente ? Ou me sentir inconfortable ?’ L’appel se termine avant qu’elle ne puisse se décider.

Chae Nayun regard l’entrée devant elle. C’est une simple soupe et salade mais pour une quelconque raison, elles semblent briller comme des joyaux.

Attrapant sa cuillère, elle avale lentement une cuillerée.

Au moment où sa langue touche la soupe, ses yeux s’écarquillent et son corps se met à trembler.

« … »

Elle est complètement à court de mots.

Alors c’est la raison pour laquelle De Jubon en est venu à être appelé le pus grand cuisinier au monde, ce qu’on appelle la ‘saveur du mana’.

Juste une seule cuillerée a suffi pour choquer son palais raffiné. À ce moment, Kim Hajin revient.

« C’est déjà là ? »

Il se rassied à son siège et prend sa cuillère.

Chae Nayun le regarde prudemment.

Elle a trop de question à lui poser.

D’abord, comment est-il parvenu à réserver

Yoo Yeonha a dit que même les membres VIP doivent réserver une semaine en avance mais Kim Hajin y est parvenu.

C’est étrange. Même s’il est un membre VIP, l’annonce pour le voyage n’est venue qu’il y a quatre jours.

Il est improbable que Oh Hanhyun l’ait informé en avance…

Une pensée la frappe soudainement. Elle se rappelle de sa conversation avec lui il y a une vingtaine de minutes.

-Hm… Ok mais sache que je suis vraiment une fine bouche.

-Je sais.

Kim Hajin a dit qu’il ‘savait’ que j’étais une fine bouche. En d’autres termes, il a dû prévoir de m’emmener ici dès le départ…

Bien que les paires soient tirées au hasard, c’est une chose qui peut-être facilement manipulée en parlant au chef de club en avance.

« Hmm… »

Chae Nayun lui lance un regard lourd de sens.

« Hey, où est-tu allé ? »

« …Hm ? Oh, j’ai juste cru voir une connaissance mais je me suis trompé. »

« Il y a quelqu’un que tu connais à Paris ? »

« Quelque chose comme ça. »

Kim Hajin lui répond courtement.

« Comment es-tu parvenu à réserver une table ? J’ai entendu dire que ce restaurant est vraiment célèbre. Est-ce que cette connaissance t’a aidé ? »

Les mains de Kim Hajin tremblent légèrement à ces mots, ce qui n’échappe pas aux yeux de Chae Nayun.

« Um, ouais. Quoi qu’il en soit, tu ne vas pas manger ? »

Il change rapidement le sujet.

« …Je vais manger. »

Le repas continue. Ils mangent tous deux sans plus parler.

Une fois l’entrée disparue de leur assiette, le serveur revient avec l’entrée principale.

La suspicion de Chae Nayun fond rapidement grâce à la saveur transcendante de la nourriture de De Jubon.

 

**

 

« Whew, je suis rempli. »

Chae Nayun et moi sortons du restaurant. Comme on pouvait s’y attendre du menu, la nourriture s’est enchaînée indéfiniment pendant une heure et, résultat, je suis repu. Bien sûr, j’aurais pu arrêter de manger au milieu mais la nourriture était trop bonne pour l’ignorer.

Ça a été une bonne expérience.

Je dois remercier le monde pour m’avoir laissé essayer cette saveur céleste.

« …Hey. »

Alors que je frotte mon ventre gonflé, Chae Nayun m’appelle soudainement. Tout comme moi, elle a une expression satisfaite.

« Quoi. »

« Merci pour le repas. »

« …Ne me remercie pas. Tu as payé pour ça. »

Chae Nayun a insisté pour payer le repas, disant que c’est tout à fait naturel puisque c’est moi qui ai réservé. L’addition est revenue à 700 euros mais elle a quand même payé.

« Être membre doit être cher, alors c’est le moins que je puisse faire. »

Dit Chae Nayun en me dévisageant de la tête au pied.

Je ne sais pas ce qu’elle veut dire par ‘membre’ alors j’acquiesce juste pour indiquer ma compréhension.

« Effectivement. »

« …Alors, où vas-tu maintenant ? »

À ses mots, je jette un œil à ma montre. Il est presque 3h.

Puisque le bal masqué commence à 5, je dois y aller maintenant et visiter les lieux pour trouver un bon endroit pour observer l’intérieur.

« Tu veux qu’on se sépare maintenant ? »

Je dois garder un œil sur le bal. Pour cela, je dois m’éloigner de Chae Nayun.

« Ouais, c’est une bonne idée. Je pars en premier. »

Elle acquiesce et commence à marcher dans la direction opposée.

« Salut. Ouais, Yeonha, où êtes-vous ? Je viens vous rejoindre. »

Avec mon Don, je peux l’entendre parler même de loin.

-Et Kim Hajin ?

Elle parle évidement à Yoo Yeonha.

« On vient de se séparer. »

-Huh ? Pourquoi ? Il nous reste du temps.

« C’est juste gênant d’être seule avec lui. Je ne sais pas quoi dire non plus. Au fait, est-ce que je peux aussi aller au bal masqué dont vous avez parlé ? »

Les derniers mots de Chae Nayun attirent mon attention.

Le bal masqué… n’est pas dans cette direction.

 

**

 

Yun Seung-Ah s’enfuit rapidement dans un café à proximité. Après avoir commandé deux tasses de café, elle prend un siège et lâche un profond soupir.

« Whew, ça m’a surprise. Pourquoi a-t-il surgi ici… ? »

Son cœur bat encore de la rencontre surprise.

« Qui était-ce ? »

« Un cadet. Quelqu’un que j’ai rencontré auparavant. Son nom est Kim Hajin. »

« …Est-ce qu’il est bon ? »

Yun Seung-Ah acquiesce fermement à la question de son subordonné.

« On ne parle que de lui récemment. C’était la semaine dernière je pense ? Une vidéo de son duel a été postée sur la communauté de la guilde. Il a brisé un renfort qi d’une seule balle. Tout ça m’agace particulièrement. J’ai été la première à remarquer ses talents. »

Se plaint-elle avec des yeux sévères.

« Haha… à part ça, tu penses vraiment que cette femme va vraiment venir au bal masqué d’aujourd’hui ? »

« Ouais, elle va venir. Je le sais. »

« …Comment peux-tu en être sûr ? Qui est l’informateur ? »

« Non, ça n’a rien à voir avec l’informateur. Cette femme aime juste les fêtes, en particulier quand il y a des choses à voler. »

« Je vois… »

Le subordonné répond un peu amèrement. Yun Seung-Ah le regarde fixement et lui demande :

« Pourquoi, tu veux connaitre le nom de l’informateur ? »

« …Non. »

« Pour être honnête, je ne le connais pas non plus. »

Elle sourit en s’adossant à sa chaise.

« Il y a plus qu’une ou deux personnes qui ont de l’animosité envers elle. »

‘C’est bien.’ Le subordonné affiche un léger sourire et pose une autre question :

« …Que feriez-vous si vous capturez cette femme ? »

La réponse de Yun Seung-Ah est simple :

« Ce que je ferais ? Rien. Je la livrerais juste à l’Association… Ah, allons-y. Il est 4h. Je dois aussi m’acheter une robe. »

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant