Chapitre 43. Rencontre Soudaine (3)

 

L’explication du mage en chef Jin Joohwa s’étire pendant un long moment. Comment l’examen va se dérouler, comment seront formées les groupes, les types de monstres qui seront invoqués… Je comprends qu’il soit du genre prudent mais je souhaite juste qu’il en vienne à l’examen maintenant.

« Maintenant, nous allons commencer l’examen. Que les membres du groupe 1 se lèvent. »

Finalement, il prononce les mots que j’esperais.

Le groupe 1 est composé de Hazuki, Kim Junho, Yoo Jungjin et Spenner. Hazuki est la seule que je connaisse.

« Je vais faire de mon mieux ! »

Hazuki se lève en recevant des encouragements de ses amis.

Le groupe de quatre suit un membre du personnel vers la zone d’examen.

« Tous les autres, veuillez vous mettre sur le côté. »

Les 96 cadets restants de la classe Veritas se tiennent contre le mur en se demandant pourquoi.

Soudainement, Jin Joohwa claque des mains et dix tables circulaires avec dix chaises s’élèvent du sol.

« Prenez un siège, tout le monde. Vous écrirez aussi un rapport pour cet examen. »

Les cadets se mettent immédiatement à gémir.

« Asseyez-vous où vous voulez. »

Comme je savais déjà que ça arriverait je ne suis en rien déconcerté. Je prends un siège au hasard alors que les autres cadets s’assoient près de leurs amis.

« … ? »

Alors que j’attends distraitement les prochains mots de Jin Joohwa, un doux parfum me chatouille les narines. C’est une odeur unique et aromatique de rose. Je regarde à côté.

C’est Rachel. Elle regarde ses ongles. Il semble que l’un d’entre eux soit trop acéré car elle sort un coupe-ongles. À ce moment, ses yeux rencontrent les miens. Elle range hâtivement le coupe-ongles dans sa poche.

« L’analyse de bataille fera partie de cet examen. »

L’explication de Jin Joohwa reprend une fois de plus.

« C’est simple. Vous allez prudemment analyser les cadets qui combattent des monstres et écrire un rapport. »

En un instant, des moniteurs s’élèvent des tables. Il y en a un par siège pour un total de cent moniteurs.

L’écran du moniteur est séparé en quatre partie, chacune montrant un cadet du groupe passant l’examen.

« Comment ont-ils été capable de vaincre leur monstre ou pourquoi ont-ils perdu ; même s’ils ont gagné, qu’est-ce qu’ils peuvent améliorer ; s’ils ont perdu, quelles méthodes auraient-t-ils pu utiliser pour obtenir un meilleur résultat. C’est-ce que nous rechercherons dans vos rapports. »

Chak, chak.

Jin Joohwa claque des mains et les autres mages commencent à distribuer les rapports.

Vous devez écrire trois rapports au total mais seul le meilleur rapport sera utilisé pour vous noter. Bien sûr, cela ne signifie pas que vous ne pouvez écrire qu’un seul rapport. Si vous n’en faites qu’un, vous serez pénalisés. »

Je prends le papier en face de moi. En voyant le papier d’évaluation des pairs, je me rappelle soudainement de mes jours au collège. Je dois noter mon nom à la ligne ‘cadet évaluateur’ et celui du cadet que j’examine à la ligne ‘cadet évalué’.

[Cochez la case ‘anonyme’ si vous souhaitez rester anonyme.]

Heureusement, nous avons l’option de rester anonyme.

« Pour votre information, ces rapports ne constituent que 5% de vos points mais ils seront donnés aux cadets que vous évaluez. »

À ces mots, les cadets commencent à s’échanger des regards lourds de sens.

« Donner à ses pairs de bons conseils, de bonnes recommandations et un honnête et encourageant développement de soi, je pense que ce sont les devoir d’un Héros. Si vous abusez de l’anonymat pour être malveillant, vous serez pénalisés en conséquence. »

La bouche du mage en chef forme un sourire.

« Il semble que nous soyons prêts. L’examen du groupe 1 va maintenant commencer. »

Je fixe le moniteur. Je clique ensuite sur la case d’Hazuki. Les trois autres cases disparaissent et seule Hazuki remplit l’écran.

Elle fait face à une goule, un monstre de rang bas-intermédiaire de grade 1. Ça doit être un combat difficile pour elle.

-Clang, clang

Les griffes de la goule confrontent la hache d’Hazuki.

Elle répond à ses attaques assez calmement mais les griffe d’une goule sont plus dures que la moyenne des armes de haut rang. Après avoir échangé quelques coups, elle a dû arriver à la conclusion qu’elle est désavantagée au combat rapproché car elle commence à faire le tour de la salle. Utilisant la lenteur de la goule à son avantage, elle commence à chercher une ouverture dans sa défense.

Mais 15 minutes passent sans changement.

La goule disparaît après avoir été révoquée.

« Match nul : Hazuki et Yoo Jungjin, victoire : Spenner. Défaite : Kim Junho. Ensuite vient le groupe 2, Chae Nayun, Hojun, Jutryn, Carlos. »

Le prochain groupe est celui de Chae Nayun.

Elle monte sur le terrain d’une manière imposante. Son arc semble plus léger que d’habitude. Qu’a bien pu lui dire Kim Suho pour la rendre si énergique ?

Je regarde Chae Nayun à travers le moniteur.

« Un cheval des milles lieues ? »

Son adversaire est un cheval des milles lieues, un monstre de rang intermédiaire grade 9. C’est l’un des monstres les plus difficiles à battre pour un archer. Mais à l’écran, Chae Nayun se dresse avec confiance devant lui.

Peu de temps après, le combat commence.

Chae Nayun tend son arc et le cheval fonce vers elle. J’examine de près ce combat. Mon Don, Maître Tireur d’Elite, semble affecter mon discernement visuel car je peux clairement voir les erreurs de Chae Nayun.

[Chae Nayun]

Elle esquive le cheval qui charge en roulant sur le côté. À cause de ça, elle a manqué une opportunité d’attaquer. Elle aurait dû poignarder une flèche dans son flanc ou, si elle avait tiré après sa roulade, elle aurait touché les fesses du cheval.

[Chae Nayun ne veut tirer avec son arc que debout. En d’autres termes, elle manque d’adaptabilité et de conscience de son environnement en tant qu’archère.]

Elle est trop fixée sur les postures du manuel. Résultat, le cheval esquive facilement ses flèches.

[Dans un combat en un-contre-un, les tireurs ont besoin d’une analyse détaillée et une connaissance des circonstances de leur cible. Cependant, elle manque de connaissance sur les monstres.]

Vaincre un cheval des milles lieues est facile si on commence par lui invalider les pattes. Cependant, Chae Nayun attaque les zones avec une grande surface comme le cou et le corps.

‘Elle n’aime pas mémoriser la théorie’

C’est le défaut de Chae Nayun que j’ai moi-même créé.

[Sa capacité à prédire les mouvements de son adversaire est superbe mais il lui manque la capacité de prendre en compte la vitesse de ses flèches.]

C’est une question de talent. Celui qu’elle a pour les arcs est classé deuxième ou troisième. En comparaison, son talent pour les épées longues est premier. La lance et l’arc viennent seulement après.

Autrement dit, elle ne peut pas prédire ce que je peux prédire.

C’est la différence entre nos talents, nos Dons.

[En dépit de ça, elle a été capable de gagner contre le cheval grâce au contrôle, à la capacité et l’adaptabilité écrasante de sa puissance magique.]

Au final, le cheval s’est fatigué. Il n’a pas pu supporter le barrage continu de flèches dû à la réserve terrifiante de magie de Chae Nayun.

[Dans l’ensemble, je recommande à Chae Nayun de trouver une arme qui convient plus à l’usage de son immense puissance magique.]

L’examen se termine sur sa victoire.

Cependant, mon rapport est rempli de critiques. Cependant, elles restent raisonnables. Si la personne évaluant ce rapport à de bons yeux, il saura que j’ai raison.

« Victoire : Chae Nayun. Défaite : Hojun et Jutryn. Match nul : Carlos. »

Après l’examen, Chae Nayun revient avec la même posture imposante qu’elle avait lorsqu’elle est partie. Je ne lui lance même pas un regard. Me sentant quelque peu coupable, je retourne mon rapport.

« Ensuite le groupe 3… »

L’examen continue ainsi.

 

**

 

Pendant ce temps, Oh Junhyuk patrouille la forêt de l’ouest. La légère vibration qu’il a ressentie il y a un moment le perturbe.

Normalement, il aurait considéré ça comme un phénomène naturel et l’aurait ignoré mais un officier de police a été tué la veille. En conséquence, Oh Junhyuk est actuellement plus sensible à son entourage.

Oong-

Une vibration encore plus claire que la précédente se fait sentir.

« Youngji, tu as senti ça ? »

La réponse de Seo Youngji arrive en moins d’une seconde de son micro-transmetteur.

-Yep, une autre vibration. Je pense que ça vient de l’océan. Peux-tu me dire exactement quand as-tu ressenti la vibration ?

« Comment le saurais-je ? »

-Alors envoie-moi juste les données de ta smart Watch.

« … »

Oh Junhyuk s’exécute.

-Je suis dans la forêt de l’est. La vibration a été plus rapide de 0.03 seconde. Sa source doit se trouver dans la mer à l’ouest.

« Est-ce que je peux utiliser la smart Watch pour calculer la même chose ? »

-Tu dois en être capable. C’est la montre fabriquée spécialement pour l’Association, elle a beaucoup de fonctions utiles. Quoi qu’il en soit, je me dirige vers toi. Attends-moi.

« Compris. »

Oh Junhyuk commence à se diriger vers la mer de l’ouest à travers une zone couverte d’herbes. Puisque c’est de là que vient la vibration, il compte l’observer de loin.

Mais à ce moment…

Il sent la condensation et la dissipation de puissance magique.

Il se tourne rapidement dans cette direction.

Une silhouette sort de la dense forêt.

« … »

Oh Junhyuk fixe la silhouette en retenant son souffle.

Tap, tap. Avec des pas lourds, un homme s’avance… un homme qu’il a vu auparavant. À cause de son aura unique, Oh Junhyuk se rappelle de lui.

Une grande stature et un visage sinistre. Il s’agit de l’homme qui le fixait dans l’arène.

Leurs yeux se rencontrent. L’homme lui montre un grand sourire.

En le regardant, Oh Junhyuk lui parle d’une manière professionnelle :

« Cette zone est interdite aux visiteurs. »

« Ah bon ? »

Une lumière féroce brille dans ces yeux.

« Alors pourquoi êtes-vous ici ? »

Il a une voix est rauque et pleine correspondant à son apparance. Cependant, Oh Junhyuk répond sans la moindre hésitation.

« Parce que je ne suis pas un visiteur. »

« Mm, quelle surprise. »

L’homme géant lui donne une réponse sèche en se frottant le menton. Oh Junhyuk se force à sourire.

« Si vous comprenez, veuillez partir. »

« Je refuse. »

Avec un sourire mauvais, le géant commence soudainement à faire craquer ses jointures. Il cherche clairement un combat. Oh Junhyuk lâche un profond soupir.

« Celui qui a assassiné cet officier de police, c’est vous n’est-ce pas ? »

« Huh ? Je ne sais pas. Plus important, ne reste pas planté là. »

À ce moment, un vent glacial souffle depuis la mer. La montre d’Oh Junhyuk sonne bruyamment au même moment.

« Bouge, si tu ne veux pas te faire tabasser. »

Au moment où la voix de l’homme devient grave…

Chwaa-

Des profondeurs de la mer surgit une gigantesque créature avec une explosion d’eau. Oh Junhyuk se retourne rapidement.

La créature ressemble à un simple serpent mais sa taille gigantesque et sa gueule vicieuse indique qu’il est dans une ligue à part entière.

Dragon serpent.

Un monstre mythique est apparu dans la mer de l’ouest.

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant