Chapitre 42. Rencontre Soudaine (2)

 

 

« Oh non, je suis vraiment désolé. »

L’inconnu s’excuse, choqué. La boss de la Troupe Caméléon semble tout autant choquée étant donné qu’elle reste complètement immobile. D’abord, je retire le gobelet de soda de sa tête. Les glaçons posés dessus fondent immédiatement et Boss ferme les yeux.

« Attendez juste une minute s’il vous plait. Je vais chercher une serviette… »

À ce moment, l’inconnu se fige subitement. Ses yeux deviennent sans vie et il commence étrangement à s’éloigner comme un zombie.

Je regarde le cou de Boss duquel brille une légère lumière. Il semble que ce qui vient de se passer est dû à l’habilité du collier. Ce collier… J’ai l’impression de le connaître mais je ne parviens pas à m’en rappeler. Je ne suis pas trop porté sur les paramètres des objets.

« Haa. »

Elle lâche soudainement un profond soupir. Elle se tourne ensuite vers moi.

Je me gratte la nuque.

J’ai un petit paquet de mouchoir dans ma poche mais c’est loin d’être suffisant pour s’occuper du soda sur sa tête et ses vêtements.

« … »

Mais parce que ses yeux sont fixés sur moi, je les sors quand même.

« Um, vous pouvez utiliser ça. »

Son regard alterne entre moi et le paquet de mouchoirs. Elle attrape ensuite les mouchoirs et s’essuie le visage, les jambes et les bras.

« Merci. »

Elle fait un léger hochement de tête et me remercie. Je suis momentanément stupéfait. Qu’est-ce qui vient de se passer ?

À ce moment, la voix sonore de l’hôte se fait entendre.

-Nous reprenons maintenant !

La foule s’exclame bruyamment. Un nombre incalculable de reporters dirigent leurs caméras vers l’arène. Bien qu’ils n’aient pas l’autorisation de filmer les duels, ils peuvent prendre des photos. Les reporters d’Angleterre sont particulièrement excités.

-Duel entre le rang 3 Rachel et le rang 4 Chae Nayun !

Un combat entre une rapière et un arc.

C’est une chose qui s’est déroulée dans l’histoire originale. En d’autres termes, je sais déjà qui va gagner – Rachel.

Je regarde Rachel et Chae Nayun qui se tiennent debout dans l’arène. Bien qu’elles soient loin, je peux les voir comme si elles n’étaient qu’à quelques pas de là. La bouche de Chae Nayun s’ouvre. Je peux entendre ce qu’elle dit.

-Princesse, nos rangs vont changer aujourd’hui.

Rachel ne réagit pas à sa provocation.

-Début du décompte ! Trois ! Deux !

Chae Nayun vise Rachel avec son arc et Rachel lève sa rapière.

Se faisant face, aucune des deux n’a le moindre manque d’équilibre dans leur posture. Attendant le signal de départ, elles dissimulent leurs ouvertures en cherchant celles de leur adversaire.

-Commencez !

Chae Nayun tire immédiatement sa flèche. Sa flèche de magie s’envole à la vitesse de l’éclair.

Cependant Rachel dépasse la flèche au poil près avec des mouvements raffinés, efficaces.

Chae Nayun continue son barrage de flèches. Lorsque les flèches pleuvant du ciel touchent le sol, elles se séparent en plusieurs ramifications et prennent des trajectoires imprévisibles. Il semble que ce soit le plan de Chae Nayun pour ce combat. Puisque Rachel peut juste esquiver les flèches si elle lui tire dessus directement, elle essaie de l’enfermer.

Cependant, Rachel esquive le terrifiant barrage avec élégance. Non seulement ça mais elle n’hésite pas à percer avec sa rapière quand elle en a l’occasion. La puissance magique de ses attaques se dirige vers Chae Nayun comme des rayons de lumières. Même ainsi, elle ne les esquive pas. À la place, elle émet de la magie en forme de bouclier pour les bloquer.

Immédiatement, la foule explose en acclamations et applaudissements. Le contrôle de Chae Nayun sur sa magie a déjà dépassé le niveau d’un cadet.

Cependant, le dénouement de cette féroce bataille est prédéterminé. Chae Nayun ne peut pas gagner contre Rachel.

Rachel est une escrimeuse spécialisée dans la réception d’attaque à longue distance. Son corps mince et flexible peut esquiver les flèches avec le plus léger des mouvements et ses délicates attaques de magie perturbent continuellement la posture d’un archer. Chae Nayun a créé un bouclier pour empêcher sa posture de devenir instable mais cette méthode lui fait dépenser trop de magie.

Au moment où elle tombe à court de magie, Rachel remportera la victoire.

« J’ai vu votre duel contre Kim Horak. »

À ce moment, une voix se fait soudainement entendre à côté de moi.

Surpris, je sursaute légèrement.

Comme je suis trop concentré sur le duel entre Chae Nayun et Rachel, j’ai oublié qui est assise à côté de moi. C’est incroyablement stupide, considérant qu’elle est actuellement bien plus importante que Rachel ou Chae Nayun.

« Um, merci. »

Je réponds aussi calmement que possible.

Elle me demande en me regardant :

« Était-ce votre Don ? »

« …Je suis désolé mais ce n’est pas quelque chose que je peux révéler si facilement. »

« … »

Elle sort une carte de visite de sa poche.

« Voilà qui je suis. »

Elle me la donne.

[Li Xiaopeng]

[Héros de grade 3 de Lune Désolée]

[Adresse de contact : 0103-3243-9203-93]

C’est probablement l’une de ses nombreuses fausses identités. Et pourtant, mon cœur tremble car très peu de gens ont moyen de la contacter. Afin de ne pas rendre ça évident, je souris simplement et murmure.

« C’est illégal de recruter des cadets en avance. »

« … »

Elle essaie de ranger sa carte de visite.

« Ah, mais… »

J’attrape son poignet. Comme je le pensais, elle ne connait pas la technique de se faire désirer.

« Je vais garder la vôtre. »

« … »

Elle acquiesce et me la donne.

« Je vais partir maintenant. Contactez-nous quand vous voulez. »

Sur ce, elle se lève. Alors qu’elle s’éloigne je regarde distraitement son dos.

« …Pourquoi est-elle venue ici ? »

Je ne comprends pas. Peu importe à quel point j’y pense, elle ne doit avoir aucune raison de me rendre visite à ce point.

 

**

 

Tous les duels se sont terminés à 5h.

Kim Suho, Shin Jonghak, Rachel et un cadet appelé Joo Youngho ont été les seuls à gagner tous leurs duels. Comme les cadets peuvent se battre jusqu’à trois fois par jour, de nombreux résultats inattendus se sont produits car un des cadets était fatigué.

-Wow, c’était impressionnant. Vous avez vu Kim Suho ? à quel point peut-il être stylé ?

-Chae Nayun a perdu contre Rachel… Je suis un peu amer. C’est la première fois que j’ai vu la star montante de la Corée perdre contre une étrangère.

Le temps que je quitte l’arène et le ciel est déjà devenu sombre. De nombreux spectateurs me dépassent en réfléchissant aux combats d’aujourd’hui.

Avant de retourner au dortoir, je vais d’abord dans une allée à l’arrière de l’arène. Après m’être assis quelque part au hasard, je sors le drone que j’ai placé dans mon sac à dos.

Ce drone est assez différent de l’original car j’y ai ajouté plusieurs options comme un boost de l’autonomie et un mode de verrouillage de cible. Ces changements ne dureront que quatre jours, ce qui correspond au départ de la Troupe Caméléon. En conséquence, les modifications n’ont coûté que relativement peu de SP.

« Vol. »

Je lance le drone dans les airs. Il s’envole vers la foret et je me lève pour retourner aux dortoirs.

-…kuk, huk… kuk

« …Huh ? »

Mais des pleurs soudains me font m’arrêter. Ça ressemble un peu aux gémissements d’un animal mais il sont aussi suffisamment pitoyable pour me faire me tourner dans leur direction. Mes yeux traversent plusieurs murs dans le chemin et dans une forêt proche de l’arène je vois quelqu’un se cacher dans les arbres pour pleurer.

C’est Chae Nayun. Son corps tremble et son visage est enfoncé dans ses genoux.

« Ah. »

Cet événement, je m’en rappelle.

C’est le moment où Chae Nayun tombe complètement pour Kim Suho. Bientôt, il viendra pour la consoler de sa défaite et avec tout ce qui aurait dû se passer entre eux, elle en viendra à le voir comme plus qu’un ami. Bien que les choses soient légèrement différentes comparées à l’histoire de base, il semble qu’elles restent les mêmes dans l’ensemble.

Je me retourne sans trop réfléchir.

« …Tsk. »

Mais j’hésite à partir.

Kim Suho va consoler Chae Nayun mais sa gentillesse ne fera que la réconforter.

« Tu feras mieux la prochaine fois. », « Travaille dur avec moi. », « Je vais t’aider à devenir plus forte. » … Ce genre de mots ne l’aideront pas réellement.

Dans la vie, il vaut parfois mieux abandonner plutôt que de continuer à travailler dur. Mais abandonner ne fait pas partie du dictionnaire de Kim Suho. Il n’abandonne jamais rien et ne le suggère jamais aux autres.

À cause de Kim Suho, Chae Nayun n’arrêtera pas d’utiliser un arc pendant longtemps.

« …Huu. »

Au final, j’allume ma smart Watch.

Le message que Chae Nayun m’a envoyé la nuit dernière  s’y trouve.

[Hey, ne m’ignore pas. Si tu ne réponds pas, je vais vraiment te nominer.]

Je lui envoie une réponse en retard de 18 heure.

[Qu’est-ce que tu fais ?]

À travers les murs, je peux voir vibrer sa montre. Mais comme elle pleure elle ne la vérifie pas. Je lui envoie un autre message.

[J’ai vu ton duel aujourd’hui.]

Chae Nayun regarde finalement sa montre.

-Qu’est-ce que ce bâtard veut maintenant ?

Il semble qu’elle prévoit d’ignorer mes messages. Je n’ai pas d’autres choix. Je lui envoie un message qu’elle ne peut pas ignorer.

[Tu vois, je te l’avais dit. Une épée te convient mieux qu’un arc. Il n’est pas trop tard pour changer d’arme. Je l’ai fait aussi.]

-Ce fils de…

C’est incroyablement efficace. Furieuse, elle écrit sur sa montre.

[Dégage avant que je te tue.]

Ma réponse immédiate suffit à la pousser dans ses retranchements.

[Allez, tu as battu un Djinn avec une épée alors pourquoi tu persistes à utiliser un arc ? Je ne peux juste pas comprendre. C’est presque… pitoyable. Si tu avais combattu Rachel comme tu avais combattu ce Djinn, penses-tu que tu aurais perdu ?]

[Quoi ? Tu veux mourir ?]

[Réfléchis un peu. Tu l’as battue quand tu étais à l’Académie d’Agents Militaires, alors pourquoi penses-tu que tu perds maintenant ? C’est parce que tu n’as pas d’aptitudes pour les arcs.]

[Quoi sale merde t’es où j’ai l’air d’une faible espèce de bâtard soit pas aussi arrogant juste parce que tu as battu Kim Horak.]

Son message émotionnel est difficile à lire à cause des erreurs de ponctuation. Je ne l’ai même pas lu en entier. Je n’ai pas répondu non plus. Je veux continuer à l’agacer un peu plus parce que sa réaction est amusante mais il est malheureusement temps.

-Huh ? Chae Nayun ?

Kim Suho fait dépasser sa tête de derrière l’arbre où s’est cachée Chae Nayun.

-…Eh ?

-Qu’est-ce que tu fais ici ?

-Q..Quoi !

Elle essuie rapidement ses larmes mais Kim Suho n’est pas du genre à laisser pleurer une fille. Il a une personnalité typique de personnage principal. Consoler une fille qui pleure fait presque partie de ses instincts.

« …Il est temps d’y aller. »

Je ne reste pas derrière pour regarder ce qui va se passer entre eux.

S’assurer que Chae Nayun n’oublie pas son Don réel, c’est l’étendue de mon rôle.

 

**

 

Mercredi.

L’examen de combat suivant commence. Comme les cadets doivent y combattre des monstres, il est interdit aux gens ordinaires d’y assister. De plus, comme les monstres invoqués par les magiciens sont d’une variété de types et de puissance, l’examen est noté d’une manière absolue plutôt que relative.

« Soyez particulièrement prudent pendant l’examen d’aujourd’hui. Si vous refusez d’abandonner, vous pourriez réellement mourir. »

Kim Soohyuk donne un avertissement solennel. Comme il l’a dit, les monstres invoqués sont dangereux. Bien qu’ils soient invoqués par des magiciens, ils sont incapables de comprendre des ordres complexes.

« Annihilez les ennemis et protégez les alliés », c’est l’étendue des ordres qu’ils sont capables de comprendre. Un ordre comme « Testez les compétences de ce cadets » est hors de question.

Sans mentionner que les invocations ne disparaissent pas juste dans l’air lorsque les magiciens les révoquent alors les cadets doivent rester sur le qui-vive même après s’être rendu.

« Si vous pensez que votre vie est en danger, abandonnez immédiatement. Vous pouvez crier ‘Je me rends’ ou simplement taper deux fois par terre. »

« … »

Je reste immobile et écoute calmement l’explication de Kim Soohyuk. Chae Nayun me fusille du regard d’à côté de moi mais je l’ignore.

« Les magiciens en charge de l’examen vont donner le reste des explications. Donnez-leur un accueil chaleureux. »

La porte s’ouvre et des mages en robe entrent.

Les invocateurs ne reçoivent pas de traitements spéciaux. La Tour des Mages a une hiérarchie stricte parmi les magiciens selon leur spécialité et les invocateurs ne sont ni plus ni moins que la moyenne. Et parce qu’ils travaillent souvent en dehors de la Tour, ils n’ont pas de personnalités tordues comme la plupart des mages.

« Ravi de tous vous rencontrer. Je suis le mage en chef, Jin Joohwa. »

Le chef des magiciens salue les cadets.

« Aujourd’hui, vous combattrez les monstres que nous invoquerons. Mais soyez prudents, les monstres invoqués ne sont pas différents des monstres réels. Même si nous les révoquons, ils ne disparaîtront pas immédiatement comme dans les jeux. Alors si les choses semblent dangereuses, rendez-vous immédiatement.

Les cadets acquiescent à la gentille explication du magicien.

« Bien. Nous allons maintenant vous dire comment l’examen va se dérouler. »

Jin Joohwa sourit brillamment.

« Quatre cadets vont passer en même temps et chaque cadet aura 15 minutes. Vous ne serez pas noté basé sur la victoire ou défaite et votre rôle de combat sera évidemment pris en compte.

Il tend son index.

« D’abord, vous le serez sur combien de temps vous tenez. Ensuite sur votre sang froid. En d’autres termes, vous n’avez pas à essayer de tuer le monstre invoqué. »

Wiing-

La légère vibration d’une smart Watch l’interrompt en milieu de sa phrase.

Le magicien regarde la salle.

« Éteignez toutes les smart Watch s’il vous plaît. »

Il parle nonchalamment.

Nous éteignons nos montres tout aussi nonchalamment.

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant