Chapitre 35. Période d’Examens (3)

 

Avec les examens qui commencent la semaine prochaine, le centre de fitness est rempli de cadets.

Haaap- ! Yaaaap- ! Les cris motivés venant des dojos traversent les murs alors que des collisions de puissance magique créent de puissantes explosions sonores.

Dans la salle d’entraînement physique, on peut voir des cadets soulevant sans efforts des poids de 120kg.

Je m’exerce également au milieu de tels monstres. Ce que je peux faire est pathétique en comparaison mais je produis de la sueur et des efforts à ma manière.

Wiiing-

« Uuk. »

En utilisant la vibration de ma smart Watch comme excuse, je pose la barre que je suis en train de soulever. Je suis immédiatement pris de vertiges. Il semble que des haltères de 130kg soient encore trop lourd.

J’essuie ma sueur avec une serviette pendant autour de mon cou et vérifie ma montre.

[Les documents sont prêts… Mais allez-vous vraiment investir autant d’argent sur nous ?]

C’est un message de Park Soohyuk.

Des 500 millions que j’ai gagné en vendant le ginseng, j’en ai utilisé 250 pour acheter des actions et investi le reste dans SH Agency. Je sais que cette agence aura autant de succès que Maître du Cheval de Trait.

[Bien sûr. Je vous verrais demain.]

[Um… Pourquoi nous ?]

Il semble que Par Soohyuk soit plutôt confus mais je ne peux pas le blâmer. À l’heure actuelle, SH Agency n’est qu’une petite compagnie inconnue qui n’a encore rien accomplie.

[C’est amusant, de devenir plus grand ensemble. Ne pensez-vous pas que ce serait bien de se voir croître l’un l’autre ?]

Ce n’est pas un investissement dans une compagnie mais une personne. Il est exceptionnel à ce point. C’est un futur magnat, plongeant dans ce business sans connections et parvenant à créer la plus brillante entreprise au monde.

[Ah… Oui… Alors je vous verrais demain avec tous les documents et contrats. Merci une fois de plus.]

[Pas de problèmes. Au revoir alors.]

Après avoir terminé ma conversation avec Park Soohyuk, je m’étends sur le banc de musculation une fois de plus.

Mais juste après avoir mis les mains sur la barre, mon poignet vibre à nouveau.

Qui est-ce maintenant ? Lorsque je regarde ma smart Watch, je ne peux pas m’empêcher de froncer les sourcils.

C’est Yoo Yeonha.

[9]

Je ne comprends pas pourquoi elle m’envoie soudainement un message mais le contenu est encore plus mystérieux. C’est un unique chiffre. Est-ce qu’elle a appuyé sur le mauvais bouton ?

« Qu’est ce qui se passe avec elle ? »

Puisqu’elle ne dit rien d’autre, je l’ignore et replace mes mains sur la barre. Mettant de la force dans mon corps entier, je la soulève avec une respiration régulière.

Un, deux, trois, quatre… neuf.

Neuf. 9.

Je pense soudainement à quelque chose.

« …Ne me dites pas, est-ce que c’est un signal de détresse ? »

 

**

 

Yoo Yeonha est actuellement détenue dans le penthouse du dortoir des secondes années de Cube.

Peu importe à quel point Yoo Yeonha est une élite, elle ne peut rien faire contre un Djinn aimé par Lilith. Yun Hyun l’a facilement maîtrisé avant de la placer dans une poche extra-dimensionnelle et de l’amener ici.

Il n’a pas pu montrer la minutie qu’il a habituellement pour cacher ses traces et la lutte de Yoo Yeonha a surement été prise en CCTV mais puisqu’il prévoit de quitter Cube une fois cette affaire terminée, il s’en moque.

« Oh, c’est lui ? Le futé qui a dit que je suis un Djinn ? »

Yun Hyun regarde la smart Watch de Yoo Yeonha dont il vient de s’emparer et sourit. Le message qu’elle a envoyé à Kim Hajin est affiché sur l’écran de la montre.

« On dirait que je vais devoir le tuer plus tard… Quoi qu’il en soit, qu’est-ce que c’est ? 9 ? C’est tout ce que tu as envoyé pour demander de l’aide ? Qui comprendrait quelque chose d’aussi cryptique ? »

Il laisse tomber la montre et la piétine. La fière smart Watch de Cube est facilement brisée.

« Bien sûr, même s’il comprend ce que tu veux dire, il ne sera pas capable d’arriver ici. Il y a une barrière autour de cet endroit, vois-tu. »

Yoo Yeonha lance un regard féroce à Yun Hyun en serrant les dents. Voyant le regard mauvais de Yoo Yeonha, il tremble d’extase.

« Ah, fabuleux. Ces yeux sont magnifiques. Tout va bien, Yeonha. Bientôt, toi aussi tu m’aimeras. »

Tap, tap.

Yun Hyun s’approche lentement de Yoo Yeonha, qui est ligotée à une chaise. Elle lutte férocement mais le sort d’entrave l’empêche de bouger.

« Tu as une belle peau. »

Il pose ses mains sur la cuisse de Yoo Yeonha. Une légère empreinte de main est laissée sur sa peau blanche. À cette sensation dégoûtante, ressemblant à un serpent la léchant, les yeux de Yoo Yeonha commencent à se remplir de larmes.

« Une fois suffit. Tu ne seras pas capable de t’enfuir après. Lilith-nim l’a aussi permis pour aujourd’hui. C’est vrai. Lilith-nim te veux aussi. »

Yun Hyun parle tranquillement. La diablesse de l’enchantement ensorcelle les gens à un niveau fondamental. Une fois que Hyun Yun en aura terminé avec elle, Yoo Yeonha deviendra une personne complètement différente.

« Yeonha, ne te sentais-tu pas seule ? Moi aussi je connais ce sentiment. »

Parlant avec persuasion, il place sa main sur la nuque de Yoo Yeonha. Une magie engourdissant l’esprit imprègne son souffle. Elle tremble. Peu importe à quel point son mental est puissant, l’extase forcée par la magie n’est pas une chose à laquelle elle peut résister.

Si elle le pouvait, elle n’aurait pas hésiter à se mordre la langue pour mettre fin à sa propre vie.

« C’est facile si tu abandonnes. »

Il caresse le visage de Yoo Yeonha et murmure doucement. Une magie de passion s’écoule en elle depuis sa main. La puissance magique stimule de nombreuses parties de son corps et la pousse à se soumettre. Un plaisir intense similaire à de l’euphorie l’engloutit.

Au final, elle lâche un petit gémissement excité.

CLANG !

Mais à ce moment, un flash de lumière surgit de la fenêtre et un rayon transparent de lumière transperce Yun Hyun.

« …Quoi ? »

Yun Hyun est abasourdi par l’attaque inattendue et tombe à genoux. Alors qu’il lutte pour comprendre ce qui vient de se passer, une voix inidentifiable résonne dans la chambre.

-Ça te serviras de leçon pour ne pas m’avoir écouté et m’avoir suspecté.

« … ! »

Les yeux de Yoo Yeonha s’ouvrent subitement à la voix familière. Yun Hyun utilise cette chance pour imprégner de la magie dans sa jambe blessée mais le pouvoir régénératif des Djinns ne s’active pas et la douleur ne fait qu’augmenter.

-Ne pense même pas guérir de cette blessure. J’ai raffiné cette balle pour être un peu plus efficace. À moins de subir une chirurgie pour la retirer…

« La ferme ! »

Yun Hyun se lève en rugissant. Une magie rouge surgit de son corps. Ses yeux qui sont maintenant injectés de sang fouillent la chambre vide en vain.

« Où es-tu ! Montre-toi ! »

Yun Hyun balance sa magie aux alentours désespérément. La tempête de magie balaye les environs mais rien ne sort de l’ordinaire.

-Tu peux essayer autant que tu veux, tu ne seras pas capable de m’atteindre. Je suis loin, très loin vois-tu. »

« Espèce de petit rat- ! »

Comme pour répondre à l’insulte de Yun Hyun, une seule balle traverse la fenêtre et transperce son épaule. Il sent la rage avant la douleur.

« Tu, Tu- ! »

Il agite frénétiquement les bras.

« Montre toi- ! Montre-toi fils de pute ! »

Ses cris frénétiques embrouillent son discours et il devient de plus en plus difficile de dire si c’est bien un humain en train de parler ou un animal en train de gémir.

Ensuite, quelques balles de plus s’envolent à travers la fenêtre. Une rage intense s’empare de Yun Hyun.

Maintenant, il n’est pas différent d’une bête.

Yoo Yeonha regarde cette scène accablante, stupéfaite. Mettant de côté leur origine, comment de simples balles peuvent-elles blesser un Djinn à ce point ? Elle devient profondément curieuse  en face ce pouvoir sans précédent.

-Alors c’est pour ça qu’on aime le tir de précision.

Avec une provocation moqueuse, une autre balle est tirée. Cette fois-ci, elle touche la poitrine de Yun Hyun. Il s’effondre à cause du choc et commence à ramper pitoyablement en utilisant ses mains. Immédiatement, des balles transpercent ses genoux et épaules. C’est une frappe critique l’empêchant de bouger plus que ça.

« Ce… »

Les balles sont toutes venues depuis la fenêtre. Yun Hyun pense qu’il n’a qu’a se cacher de sa vue.

Mais l’impitoyable tireur d’élite ne montre aucune pitié. Une autre étoile filante blanche passe par la fenêtre et perce son dos. Les mains de Yun Hyun tremblent alors que ses yeux injectés de sang s’écarquillent.

-Si résistant… Oy, Yoo Yeonha, je suis sur le point d’utiliser toutes les balles que tu m’as donné. Si tu as une conscience, fournit-m’en des meilleures.

Yoo Yeonha ne peut pas rire à son humour.

Yun Hyun est dans un état pathétique, alors quelqu’un la protège à distance.

Réalisant qu’elle survivra, elle se détend. Lorsque la tension en elle se dissipe, elle est engloutie par une envie de s’endormir.

-Si tu es fatiguée, dors. Kim Suho devrait bientôt arriver.

Avant de s’endormir comme il le dit, Yoo Yeonha lui pose une question :

« En fait, par où tu parles ? »

-Au-dessus de toi. Le haut-parleur du plafond, je l’ai hacké.

« …Oh. »

Je vois

Yoo Yeonha glousse et ferme les yeux.

 

**

 

Au départ, j’ai demandé sans réfléchir au livre de la vérité si Yun Hyun a kidnappé Yoo Yeonha

Il a répondu ‘oui’ et j’ai bondi de surprise. Non seulement c’est arrivé plus tôt que prévu mais je suis également notifié d’un changement de paramètres.

Parce que mon novel est pour tout publique, j’ai fait de Yun Hyun un impotent mais un paramètre absurde a été ajouté à ses génitaux…

J’alerte immédiatement Kim Suho mais comme chaque seconde est vitale, j’y vais moi-même.

Je cours jusqu’à une cime donnant une vision claire sur le dortoir des cadets de secondes années. Ça ne me prend que cinq minutes pour l’escalader grâce à ma vitalité et endurance augmentées. Résultat, je suis parvenu à sauver Yoo Yeonha avant qu’il ne soit trop tard.

« Dieu merci, j’ai décidé de venir. »

À ce moment, Kim Suho fait irruption dans le penthouse de Yun Hyun après avoir brisé la barrière. Il résiste avec le peu de force qu’il lui reste mais Kim Suho l’abat en une seule attaque.

« …Mais c’est meilleur que ce à quoi je pensais. »

Je regarde le géant fusil de sniper anti-matériel dans ma main avec admiration.

Avec une longueur de 1.5 mètres, il se vante d’une apparence belle et dominante. Le canon, désigné pour amplifier sa puissance de feu, a l’air extrêmement vicieux mais sa couleur platine et les motifs dorés qui l’entourent lui donne une élégance noble.

Ce fusil de précision est le résultat de la fusion d’Aether et  du Desert Eagle. Je viens de le créer en utilisant des SP.

[Mode fusil de précision – transforme en fusil de précision de haute puissance lorsque fusionné avec Aether.]

Même après avoir ajouté la restriction qu’Aether doit être utilisé, la modification a coûté 250 SP.

En utilisant ce fusil anti matériel, j’ai abattu une cible à 1.5km. J’ai vu l’ennemi à une distance d’où il ne pouvait pas me voir et je l’ai abattu d’une distance où je ne pouvais pas être attaqué.

C’est plutôt exaltant.

« Je suis sûr que Kim Suho s’occupera du reste. »

J’annule la fusion d’Aether et du Desert Eagle. Le fusil long de 1.5m revient à sa forme normale de pistolet.

[Vous avez obtenu 457 SP !]

[Une chance incroyable est appliquée. Vous obtenez un bonus additionnel de 11% !]

[Vous avez réussi un tir à longue distance. La maîtrise de Maître Tireur d’Elite monte au grade 7.]

J’ai gagné beaucoup de SP en une seule journée. Il fallait s’y attendre puisque j’ai complété un arc majeur.

Je m’assois sur le sol et regarde ce qui se passe au loin. Kim Suho prend Yoo Yeonha sur son dos alors que les Héros de Cube foncent dans le dortoir.

Avec ça, le nombre de victimes a diminué. Bien que léger, un point de contact a aussi été créé entre Yoo Yeonha et Kim Suho. Puisque Kim Suho est un gentil personnage principal, je suis sûr qu’il la traitera bien.

Même si les choses sont devenues un peu chaotique, dans l’ensemble, je suis satisfait du résultat.

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant