Chapitre 30. Le Djinn et la Montagne de Gari (3)

 

Le ginseng a de nombreux usages.

En consommer augmente ses stats et le broyer pour en faire un ingrédient médicinal produit environ dix potions de haut rang. On peut même l’utiliser pour un procédé appelé enchantement. Dans ce procédé, la puissance magique contenue dans le ginseng est ajoutée à un objet, lui donnant un effet spécial.

Mais je n’ai ni l’équipement nécessaire pour faire des potions ni la connexion avec un magicien pour m’aider avec l’enchantement. En conséquence, je ne peux que le manger où le vendre.

« Le manger est un peu… »

Ce ginseng devrait pouvoir se vendre pour 700 millions de wons. Puisque je peux utiliser le Banquet Violet pour le vendre, je n’ai pas à m’inquiéter d’être escroqué même si je dois payer plus en frais. Si je le vends maintenant, je peux investir l’argent dans des actions et facilement obtenir un retour de 4~5 milliards de wons. C’est assez pour acheter 7 ginsengs comme celui-là.

« …Argh, c’est difficile. »

La fortune inattendue ne fait qu’augmenter mes soucis.

Pour l’instant, je mets le ginseng de côté dans mon sac.

Je peux réfléchir à ce problème du premier monde après avoir trouvé le donjon de la Montagne de Gari.

 

**

 

Me tenant devant une grotte, je dépoussière mes mains. De la terre dégringole sur le sol.

« Alors c’est pour ça qu’il n’a pas été découvert jusqu’à maintenant. »

Huu. Après avoir pris une grande inspiration, je jette un œil derrière moi. À un pouce de mon pied se trouve une falaise tranchante comme un rasoir.

Le donjon de la Montagne de Gari est situé au milieu d’une falaise, enterré sous la mousse et les vignes.

Je peux sentir mon cœur battre. Même avec Parkour, le voyage a été très difficile. Sans la magie du Stigma comme assurance, j’aurais été trop effrayé de tomber pour essayer.

« Hmmm. »

Je regarde l’intérieur de la cave sombre sans entrer. Mes Yeux des Milles Lieues repoussent les ténèbres et élargissent mon champ de vision. Peu de temps après, je découvre le monstre-interrupteur. C’est un fantôme.

Tout comme dans l’histoire originale, le donjon de la Montagne de Gari est un donjon de morts-vivants.

Les monstres dans ce donjon comprennent des dullahans, banshees et autres monstres morts-vivants allant du rang bas-intermédiaire de grade 9 à grade 3. Le boss doit être un chevalier de la mort, il m’est donc actuellement impossible de compléter ce donjon. Un chevalier de la mort est un monstre de rang haut-intermédiaire de grade 1. Le vaincre est impossible sans Héros de haut rang.

Il semble que je doive me contenter d’avoir trouvé le donjon. Avec ma force actuelle, juste battre le ‘niveau secret’ est impossi…

« Non. »

Je regarde dans mon sac. Le ginseng que je viens de ramasser pavane son apparence glorieuse et tentante.

« … »

Un niveau secret est un espace complètement isolé du donjon standard, le rendant significativement plus facile à compléter. En plus, la récompense de ce niveau secret est meilleure le plus vite il est conquis. Par-dessus tout, je ne veux pas avoir à constamment m’inquiéter que Tomer vienne ici plus rapidement que dans l’histoire d’origine.

Comme je l’ai dit auparavant, la récompense du stage caché est une arme sans forme appelée Aether. À cause de son absence de forme définie, il est facile de la prendre pour une masse de puissance magique, mais la raison pour laquelle Aether est considérée comme une arme est sa propriété : Parce qu’elle n’a pas de forme, elle peut la changer pour devenir ce que veut l’utilisateur.

De plus, Aether est une arme évolutive.

Ça vaut la peine de m’en emparer tôt, même si je dois sacrifier le ginseng.

Bien sûr, ça ne veut pas dire que je vais utiliser tout le ginseng.

Je détache trois des sept racines.

===

[Racine de ginseng vieux de 7 ans]

-La racine d’un ginseng vieux de 7 ans. Contient de la puissance magique condensée.

===

Pour commencer, j’essaye de changer les paramètres de la racine.

-Pendant une heure, augmente toutes les stats variables de 4 points.

Puisque j’édite l’effet qu’elle possède déjà, je pense que ça ne va pas coûter trop de SP.

[Vous n’avez pas assez de SP.]

Mais j’ai tort. Il semble qu’augmenter les stats nécessite plus de restrictions que je ne le croyais.

Sans autre choix, je modifie le paramètre.

-Pendant 30 minutes, augmente toutes les stats variables de 2 points.

[5 SP vont être utilisés. Désirez-vous sauvegarder ?]

J’appuie sur [Sauvegarder].

Avec ça, je dois être capable de compléter le niveau secret.

J’entre la grotte avec assurance. Aussitôt que je fais un pas à l’intérieur, un frisson extrême pénètre mon corps.

« Ugh. »

J’avance mes jambes en surveillant ma propre respiration.

Ssssss.

Entendant un son étrange, je me cache derrière le mur d’une cave. À portée de mes Yeux des Dix-Milles Lieues, un fantôme ressemblant à un hologramme vacille dans l’air.

C’est le monstre-interrupteur.

Je peux tuer un monstre de ce niveau même sans utiliser un ginseng.

Je sors mon Desert Eagle. Mon don, Maître Tireur d’Elite, a déjà atteint le grade 8. Percer le point vital d’un monstre aussi lent est plus facile que de faire des pompes.

Je presse la détente.

La balle pénètre l’air et frappe le fantôme. La balle phase à travers lui sans faire le moindre dommage, mais pas la puissance magique contenue dans la balle. La magie à parfaitement touché le milieu de ses deux yeux. Rapidement, le fantôme explose en émettant de la lumière mais pas de son.

À ce moment, un vent étrange souffle vers une certaine direction, aspirant la lumière du fantôme.

C’est là que je dois aller. La lumière mène à la localisation du niveau secret.

Là-bas, une version inférieure d’une sorcière m’attend.

Mes yeux ne manquent pas l’extrêmement discret courant de lumière. Je commence à le suivre.

Après environ 10 minutes de marche, je suis finalement arrivé à l’espace isolé du donjon.

Au milieu se tient une sorcière portant Aether.

Je sors l’ordinateur de mon sac.

Whiiiish.

===

[Sorcière]

-Evandel la sorcière. Possède un corps spirite et produit des fantômes de bas rang.

===

Sorcière.

D’indénombrables monstres et diables sont apparus après la Sollicitation, mais les existences appelées sorcières sont rares. C’est parce qu’il est difficile pour un monstre d’être classifié comme une sorcière.

Premièrement, une sorcière doit avoir l’habilité de produire des fantômes. À cause du grand nombre de monstres morts-vivants produit, la maison d’une sorcière est appelée un ‘bastion’.

Deuxièmement, une sorcière doit avoir un corps humain. Sans corps humain, une sorcière ne peut pas utiliser proprement sa magie.

Finalement, une sorcière doit posséder une intelligence équivalente a celle des humains, parce qu’une sorcière sans intelligence ne peut pas distribuer efficacement ses fantômes.

La raison pour laquelle la sorcière en face de moi est une version inférieure est parce qu’elle ne remplit pas complètement les deuxième et troisième conditions.

Il est difficile de se débarrasser des sorcières adultes, alors le moyen le plus efficace de les éliminer et des les tuer quand elles sont jeunes, lorsque leur intelligence et leur corps ne sont pas pleinement développés.

Mais dans l’histoire originale, Evandel a été élevée par des Djinns, protégée du stress et du danger. Après avoir atteint l’âge adulte et être devenue indépendante, elle a établi son bastion dans une école abandonnée de Suwon.

Le bastion, qui sera connu comme le Château d’Evandel, devint le plus terrifiant bastion de l’histoire.

L’Association des Héros a notamment proclamé qu’il n’est « pas différent d’une Tour ».

En tuant la version inférieure d’Evandel, j’obtiendrais deux choses, L’une est Aether et l’autre est la Graine d’Evandel. Dans l’histoire originale, Tomer n’a pris qu’Aether, donnant la Graine aux servants d’Isabel.

Puisque je prévois de prendre les deux, je dois tuer Evandel. Il n’y a qu’un seul problème.

« …C’est un enfant. »

Son apparence me fait hésiter. Elle a un petit visage et ne fait que 140 cm de haut. Avec des mains douces, elle écrase l’âme du fantôme que je viens de tuer.

Tomer a tué cet enfant, et je dois faire la même chose en une seule attaque.

« Huu. »

Mais ça doit être fait. Je suis celui qui l’a créé de toute façon.

Après m’être résolu, je libère la magie du Stigma. Une balle ne sera jamais capable de tuer une sorcière avec un corps spirite. C’est un fait qui ne changera pas peu importe combien de SP j’investirai. Tenter de le faire ne serait qu’un gâchis de SP.

‘Lance, attribut lumière.’

J’insuffle ma volonté au Stigma. L’attribut que je désire est la lumière et la forme que je désire une lance.

L’arme que je désire est créée en utilisant toute la puissance magique du Stigma, mais sa taille et son tranchant sont horribles. En premier lieu, la quantité de puissance magique dans le Stigma n’est pas suffisante pour former proprement ne serait-ce qu’une flèche, alors former une lance parfaite est trop en demander.

Mais j’ai une méthode pour affûter cette lance. Je place une racine de ginseng dessus. La lance dévore le ginseng, augmentant sa taille et son éclat.

Ensuite, j’avale les deux racines de ginseng que j’ai modifié plus tôt.

Immédiatement, je peux sentir mon corps s’imbiber de vitalité.

4 points… non, c’est probablement moins puisque j’en ai pris deux à la suite. Pourtant, mon corps semble complètement différent. Mes muscles débordent de force, comme s’ils peuvent exploser à tout moment. J’ai chaud, pourtant je me sens léger, comme si je ne suis plus un humain mais plutôt une espèce de monstre radioactif.

Respirant brutalement, je regarde mon corps. Il est gonflé et mes cinq sens sont devenus extrêmement sensibles.

Comme je le pensais, la lance est le meilleur choix pour obtenir le plus de puissance destructrice avec des stats amplifiées.

« …Huup ! »

Je lance mon arme de toute mes forces. La lance magique traverse l’air comme un éclair sans dévier de sa trajectoire. Le moment où je la lâche, la lance à déjà transpercé la tête d’Evandel.

-… ?

Mais Evandel a survécu. Avec la lance coincée dans son crâne, Evandel se tourne vers moi. Je sens une terreur sans précédent devant cette scène violente. Un courant boueux se fond dans ses mains. Un esprit vengeur prend forme.

« Um, attends, est-ce qu’on peut discuter ? »

-Uuaaang…

Cependant, l’instant suivant, Evandel s’effondre avec un étrange cri. L’énergie vitale disparaît de son corps, et une graine tombe au sol.

« …Est-ce que c’était une réaction instinctive avant la mort ? »

Après avoir calmé mon cœur battant, je m’avance et ramasse la graine. Ensuite, je m’avance dans les ténèbres. Une arme visqueuse avec une lueur bleue, c’est l’arme qui à faite de Tomer l’une des exécutives de Wicked.

Avant de m’avancer, je vérifie sa description avec mon pc.

===

[Aether]

[Mystique – Informe] [Évolutive]

Une arme corporelle mais sans forme. Adhère à son maître où à son arme, les renforçant.

-Sélection de Maître

*Ne adhérera pas à un autre être une fois un maître choisi.

-Renforcement du corps physique

*Augmente les stats variables de son propriétaire de 0.6 points.

-Renforcement d’arme

*Adhère à l’arme de son maître et en renforce la puissance d’attaque.

Aether lui-même peut aussi former une arme. (Rang actuel d’Aether en forme d’arme – ‘haut rang’)

-Arme évolutive

Toutes les fonctions ci-dessus évolue avec son propriétaire. Dépendant de l’état d’éveil d’Aether, d’autres fonctions peuvent se développer.

===

J’ai obtenu mon arme.

Mais je ne m’attendais pas à ce que ça se termine si facilement.

Clack clack clack-

Une série de cliquetis résonne de toutes les directions. Des os se rassemblant prennent forme humaine et je me retrouve bientôt encerclé par des soldats aux os blancs- des squelettes.

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant