Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (20€)

Arthur L. (5€)

_________________

 


Sang 22

Démons

Nous sommes entrés dans le territoire des démons.
Facilement en plus.

Bien sûr, cela ne veut pas dire que nous sommes passés à travers la frontière de front sans réfléchir.
La frontière entre le territoire des Démons et de l’empire a beaucoup de forteresses de l’empire qui sont placées à différents endroits où des humains peuvent passer.
Pour entrer dans le territoire des Démons depuis le territoire des humains, il est nécessaire d’éviter les forteresses les plus peuplées et passer à travers les barrières naturelles qui ne peuvent pas être passées habituellement.

L’endroit que nous avons traversé était une montagne escarpée nommée la Montagne Magique.
Le sommet est bien plus haut que le seuil des nuages.
J’aimerais arrêter de voyager à pied là haut tranquillement comme si je me promenais.
Non vraiment.

Sur le chemin, nous campons dans les restes d’un village qui semble abandonné depuis plusieurs années, l’espèce de maître de la montagne qui est un Dragon est venu et Ariel-san a négocié avec lui ; après Ariel-san et Maître ont aussi étrangement choisi de fuir quand l’adversaire était un singe étrange.
Quand nous avons fini par traverser la montagne magique qui est pleine de passages, nous sommes enfin entrés dans le territoire des démons.
Pour être honnête, le chemin était tellement difficile que je ne ressens plus grand chose.

De plus, j’étais un peu déçue de voir que le paysage n’est pas très différent de celui du territoire des humains.
Après tout, quand on dit quelque chose comme territoire des démons, j’imagine quelque chose d’infernal couvert de nuages épais toute l’année et une atmosphère où aucune plante ne grandit.
En vérité, le ciel est bleu, les plantes grandissent en abondance et sont vertes et l’air est parfaitement sain.
Le magnifique paysage naturel n’est pas différent de celui des humains.
Si c’est comme ça, la montagne magique ressemble plus à un territoire pour démons.

Il semble que le territoire des Démons a aussi des forteresses pour empêcher les invasions des humains comme les forteresses humaines empêchent celles des démons.
L’espace vide entre les forteresses des Humains et des Démons sert souvent de champ de bataille et c’est l’endroit le plus dangereux de ce monde d’une certaine façon.
Quand quelqu’un de suspicieux entre dans cette zone, cette personne sera attaquée juste à cause de ça et en plus, j’ai entendu que très souvent une simple bataille peut devenir une guerre.
Maître qui avait entendu ça a eu l’air déçue de son côté.
Maître semble croire que le grand Labyrinthe d’Elro est bien plus dangereux.
Quand j’entends les anciennes histoires de Maître, cela a effectivement l’air d’être le cas.

Après avoir l’apprise, je n’ai pas utilisé Analyse sur les autres puisque Ariel-san m’en a empêché jusque là, mais en écoutant l’histoire de Maître est d’Ariel-san, pour ce qui est du statut des humains, je doute qu’il puisse atteindre les 1 000 même quand il est très élevé.
Je suis obligée d’être d’accord pour dire que le labyrinthe où le statut des monstres est plusieurs fois supérieur à cela est plus dangereux.
En réalité, je ne peux pas vraiment juger de celui qui est le plus dangereux puisque je n’ai pas d’expérience de combat et je n’ai vu aucun des deux.

Notre position actuelle après avoir passé la montagne magique dépasse les forteresses du territoire des Démons, donc nous n’avons pas eu à passer à travers une zone aussi dangereuse.
Même si j’ai cru que Maître allait la charger, ça me soulage que ça n’ait pas fini comme ça.

Bon, même si nous n’avançons pas à travers cette zone dangereuse, nous avons continué à ne pas suivre les routes !
Je pense que la plus grande raison expliquant que le paysage ne change pas que ce soit dans le territoire des Humains ou des Démons est parce que nous avançons en restant encerclés par la nature et que du point de vue d’une simple personne, la nature est tellement grande qu’elle se ressemble.

Puisque à la fois Maître et Ariel-san continuent d’avancer sans hésiter, je continue de les poursuivre sans hésiter, mais quand on se demande si Merazofis ou moi pouvons traverser ces endroits ou non, ce n’est pas aussi simple.
Si nous n’utilisons pas Clairvoyance ou Manœuvre Spatiale en même temps pour vérifier notre position actuelle et la destination, nous pourrions nous perdre immédiatement.

De plus, même si nous ne perdons pas, quand Ariel-san n’est plus là, les monstres s’approchent de nous.
Aucun monstre sauvage ne s’approche grâce à l’intimidation d’Ariel-san, mais si elle n’est plus là, naturellement l’effet disparaît.
Et si la question est de savoir si Merazofis et moi pouvons nous occuper d’eux, je ne suis pas très confiante.
Les monstres sont des adversaires qui sont même capables de mettre Maître en danger de mort.
Maître ne peut ni bouger sa main ni son pied, ah, non , mes mains et ma jambes ont déjà été mangés, c’est impossible de gagner si je me bats contre ce monstre.
Bon, je ne pense pas qu’un monstre de haut rang qui peut avoir un combat difficile avec Maître soit commun et si c’est un monstre de bas rang, je pourrais peut être faire quelque chose.

(note : Pas la peine de me dire que ça ne veut rien dire, là je comprend pas non plus )

Mais tous les monstres que j’ai vu jusque là ont un statut élevé.
Puisque il y a aussi des fois où Ariel-san les bats avant même que je ne puisse les analyser, je ne comprends pas tout, mais ils sont toujours plus forts que moi.
Les monstres dans ce monde sont tellement forts que c’est très déséquilibré.
Je suis admirative quand je me dis que les Humains et les Démons ne sont toujours pas anéantis.

Qu’en est-il des démons ?
Puisque nous allons entrer dans des villes de Démons dans le futur, je me demande à quel point ils sont plus forts que les humains ?
Puisque ce sont des Démons, après tout, ont-ils une apparence diabolique ?
Avec des ailes, une peau bleue et des longs crocs comme ceux de vampire.
Même si c’est effrayant à voir, je suis un peu curieuse.

Ainsi notre voyage a continué pendant que j’imagine à quoi ressemble les Démons.
Le paysage aux alentours qui est la grande et belle nature qu’aucun humain n’a touché fini par changer et devient un champ.
Il y a une vraie route et nous avançons dessus.
Ah, la route est vraiment agréable peu importe le nombre de fois que je peux la prendre.

Les gens qui moissonnent le champ me dévisagent.
Oh ?
Humains ?

« Ariel-san, il y a des humains ici, mais je croyais que nous étions déjà dans le territoire des Démons, je me trompe ? »

Je me demande si c’est ça ?
Les humains capturés à la guerre qui sont utilisés comme esclaves pour cultiver.

« Hmm ? Humains ? »

Puisque Ariel-san a un visage qui montre qu’elle ne comprend pas le sens des mots que j’ai dis, elle regarde dans les alentours et soudainement j’ai l’impresion qu’elle comprend ce que je veux dire.

« Ah. Je vois, je vois. Pour les personnes réincarnées, le mot Démon donne une apparence démoniaque quand on l’imagine. Je vois, je vois »

Ariel-san parle toute seule.
Um, je voudrais bien une explication, c’est possible ?

« Ce sont tous des Démons. »

Ariel-san me dit cela en désignant les gens qui travaillent dans les champs.
Eh ?
Mais, peu importe la façon dont je les regarde, je ne vois que des humains.

« Les Humains et les Démons ne peuvent pas être jugés uniquement par leur apparence. Après tout, l’apparence est exactement la même. »

E-Eeh.
C’est quoi ça ?
Étrangement je me sens terriblement déçue.
Si c’est comme ça il n’y a aucune différence avec le territoire des Humains.
Et donc Humains et Démons ne sont vraiment pas si différents.

(Correction Kasaya)


 

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee