Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V. (25€)

Quentin S. (20€)

Arthur L. (5€)

_________________

 


Débarquement 2

Pour un Archimage c’est possible de faire des choses que d’autres magiciens considèrent impossible. Conjurer plusieurs sorts en même temps ou encore être capable de pouvoir invoquer des sorts gigantesques et maîtriser plusieurs éléments sans soucis en fait partie. Un Archimage représente le rêve de n’importe quel magicien.
Sur tous les navires, parmi les lignes de défenses sur la plage et même parmi les grimpeurs des deux camps, l’Archimage est une existence différente capable de créer des miracles et des malédictions d’un simple mouvement de son bras.
Ceux qui pratiquent la magie savent à quel point ce qu’ils font est insensé et ridicule comme si la magie n’était qu’une pierre et qu’ils en avaient fait une batterie de lance-missiles.

Pourtant c’est une présence qu’Emy est capable de regarder sans s’inquiéter et sans perdre son sourire.

« Préparez vous à faire feu. »

Le soldat derrière elle hoche la tête et fait un signe de drapeau en criant des ordres. Pendant ce temps au dessus de sa tête la barrière de Tom continue de grandir et de gagner en épaisseur. Pour être honnête Emy elle-même ne sait pas si ce sera suffisant pour contenir au moins une attaque, mais le gamin peut toujours essayer elle n’a pas que ça en réserve.

« Odias, c’est le moment ! »

Odias le commandant du navire en l’entendant se met en mouvement et un autre signal sonore cette fois ci est envoyé aux autres navires avec un cor de guerre. Aussitôt dans la cale des cris retentissent et des fouets claquent et la flotte comme une entité unique réagit.

« MANOEUVRE D’EVITEMENT ! DROITE ! »

Tous les esclaves les mains crispées sur les manches en bois rament alors pour diriger le navire en dehors de la zone d’impact. Même si les projectiles sont dirigés vers les navires, à partir du moment ou ils quittent le contrôle du magicien il est impossible d’en changer la direction.
Cela fatigue énormément les rameurs, mais l’objectif d’Emy est d’atteindre la plage avec les soldats, le reste relève du détail.
Elle dit à Tom de garder sa barrière levée et ordonne ensuite d’ouvrir le feu. A l’arrière de chaque galère les ingénieurs responsables des catapultes libèrent les projectiles en direction du ciel et de la plage. Les premières boules de feu explosent déjà dans l’eau sur la flotte en créant de grandes vagues secouant les navires alors qu’une deuxième volée est déjà lancée dans leur direction. Les catapultes lancent leur projectile dans les airs et certains d’entre eux frappent les boules de feu qui explosent dans les airs en faisant pleuvoir des gerbes de feu tandis que les autres projectiles tombent en direction de la plage et de la première ligne de défense constituée d’un mur de soldat.

La plage est encore loin et si l’Archimage continue d’en créer comme ça, elle aura le temps d’en voir une douzaine de salves leur tomber dessus avant qu’elle n’ait le temps de toucher le sol. Cependant entre les catapultes pour détruire les boules de feu et l’esquive des navires, cela devrait réduire au maximum les pertes qu’ils pourraient subir…

La deuxième volée tombe également dans l’eau et aucune perte n’est à déplorer, mais à partir de la troisième…
Le projectile tombe sur la barrière de Tom en tremblant et en la fissurant, la chaleur se répand au dessus du navire alors que l’explosion assourdit les soldats. Ils s’accroupissent tous, terrifiés à la fois par l’impact ayant eut lieu au dessus de leur tête et par les flammes qu’ils pourraient presque toucher en levant les bras.
Il semble que l’Archimage se soit déjà habitué aux mouvements des esquives et aussitôt Emy ordonne d’arrêter la manœuvre d’évitement pour que les rameurs se concentre et aillent le plus vite possible en direction de la plage. Des explosions retentissent autour d’elle en touchant certains des navires et des cris s’élèvent dans les airs.

– Tom, est ce que le bouclier peut tenir une attaque de plus ?
– J-Je crois…gh !
– Alors ne t’arrête pas ! Vous autres préparez vous au combat !

En entendant son cri les soldats se redressent un peu et regardent vers l’avant toujours terrifiés par la situation. Les boules de feu continuent de traverser le ciel et soudainement un navire à proximité dans l’armada est touché et des cris se font entendre dans le vacarme ambiant, le bois se brise sous l’explosion, le navire est découpé en deux dans un déchirement retentissant. En une seule attaque elle vient de perdre plus de deux cent hommes. Aussitôt elle peut voir qu’un autre navire est touché et encore un autre. Petit à petit les pertes augmentent et elle sait qu’il n’y a rien qu’elle puisse faire pour éviter cela.

Intérieurement la tension commence à monter. Elle regarde en direction du navire de Solstice et d’Equinoxe en se demandant ce qu’ils font…
Avoir un grimpeur ennemi ou plusieurs capables d’envoyer des projectiles faisait partie de ce qu’elle avait imaginé et c’est aussi pour ça que ce duo de bandits est là.

*

Equinoxe est toujours perché en haut du mât à fixer la plage est les boules de feu tandis que Solstice est descendue à l’avant pour régler son arme.

Tu pourrais te dépêcher un peu ?
[ C’est ça, comme si ce n’était pas moi qui avait le plus difficile à faire sur ce navire.]
Continue de te plaindre, mais dépêche toi. C’est pas toi qui doit protéger le bateau en entier. Plus à gauche, Trois centimètres au moins.
[Au moins ? Tu pourrais être plus précis ? C’est toi qui à la compétence de vision donc sers toi en correctement au moins… « Part’naire ».]
Comme ça c’est bon… sale garce. Attends avant de tirer, on évitera pas cette boule de feu. Repasse moi le boost de force.
[ C’est cadeau, oublie pas de te servir de ta porte de prison et pas de la carapace, « mon cœur »]

Equinoxe soupire un instant avant de reporter son attention sur la boule de feu qui fonce dans leur direction. Maintenant qu’il sait qu’il doit se jeter dessus, elle paraît bien plus grosse… et dangereuse.
Il se déplace vers l’arrière pour prendre de l’élan et en s’aidant du boost de force se projette dans les airs en direction de la boule de feu. Quelques mètres avant de rentrer en collision il sort son bouclier de son inventaire, une plaque de métal gigantesque faite sur mesure pour quelqu’un de la classe des Protecteurs capable de recouvrir au minimum une superficie toujours égale à trois fois celle du corps de celui qui le manie. Il active la compétence forteresse et raffermit sa prise sur le bouclier avant d’entrer en contact avec la boule de feu.
Elle explose directement à son contact et sans avoir le temps de comprendre ce qu’il lui arrive, il est violemment projeté contre le navire et traverse le pont en bois, puis le niveau des esclaves et finit à la cale en faisant un trou à travers lequel l’eau salée commence à s’infiltrer dans le navire.

« Hurhhgh… »

Difficile de savoir si ça va. Il n’a pas besoin de bouger pour sentir qu’il a mal. Ses bras tremblent à cause de l’impact et il a probablement perdu sa capacité d’entendre pendant quelques temps. Il y a d’autres choses mais en gros il va survivre.

[Ooooh ..! Ce que t’as pris… Je retire ce que j’ai dis je suis bien mieux derrière le canon]
On prend l’eau… et merde… ça fait vraiment mal. Il y a d’autres boules de feu qui arrivent ?
[Je crois pas. Je peux tirer en tout cas, c’est bon. Attention…. voilà…. eeeeeeeeet … !! Alors ? Aaah ? Ahaha ! Pile poil sur sa gueule ! Victoire !!]

Equinoxe se redresse alors que l’eau continue de rentrer dans le navire de plus en plus vite. Si l’Archimage est mort tué par le coup de canon alors ça veut dire que l’achat valait vraiment le coup… pendant combien de semaines est ce qu’il a du le porter dans son dos avant qu’il ne soit utile ? Plus de boules de feu en tout cas, c’est tant mieux. Malheureusement il a perdu son bouclier dans l’explosion, mais ce n’est pas le moment d’y penser.
Il se frotte le dos en grimaçant, il aurait peut être du mettre de l’argent pour acheter une armure plus résistante, celle en cuir ne va pas suffire pour faire la guerre. Alors qu’il se dirige vers le pont lentement en s’appuyant sur les parois, il se demande si c’était une bonne idée de venir participer à la guerre si c’est pour arrêter des boules de feu de cette taille.

[J’ai ton bouclier, il été planté dans le mât du bateau. Ah, par contre j’ai une mauvaise nouvelle… l’Archimage a pas l’air d’être mort et vu la taille de la formation magique il a pas non plus l’air content.]


 

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee