Chapitre 20. Connections (3)

 

[Mise à jour en cours… 79%]

Il est actuellement 9 A.M., le samedi.

Clairement, mon ordinateur est toujours mort. Il n’a atteint que 79% en une journée entière. Je me demande quelles fabuleuses fonctionnalités je vais recevoir. D’un autre côté, j’attends en étant mort d’anxiété.

Je fixe le pourcentage de mise à jour lorsque ma smartwatch sonne.

[Le compte de courtage de Kim Hajin est ouvert.]

« Oh, c’est fait ! »

Je m’inquiétais pour ça aussi. Ça aurait été facile si j’étais un adulte, mais je suis toujours un mineur. Tout comme dans le précédent monde, un mineur ne peut pas ouvrir un compte de courtage sans l’accord du gardien. Si je n’étais pas un cadet de Cube, ça aurait été impossible d’ouvrir un compte.

Maintenant que j’en ai un, je commence immédiatement à travailler.

Premièrement, en utilisant ma smartwatch, je transfert de l’argent sur mon nouveau compte de courtage. Un million de won de la précédente chasse aux monstres et deux millions que j’avais déjà, pour un total de trois millions. C’est de l’argent de poche comparé à ce que beaucoup d’autres traders ont, mais c’est assez pour commencer. J’ouvre le programme d’échanges d’actions. Le marché boursier des guildes opère les weekends pour se différencier du marché normal.

[Guilde – Maître du Cheval de Trait.]

La guilde Maître du Cheval de Trait est listée pour les échanges. Chaque action vaut 170 wons.

Puisque je ne connais pas les choses compliquées comme la vente à découvert, l’achat à découvert et la fluctuation des prix, j’achète simplement autant que je peux.

[17,647 actions de la guilde ‘Maître du Cheval de Trait’ achetées.]

Ça ne prend pas longtemps.

Mais puisque c’est un peu bizarre de juste partir, je recherche un forum d’actions.

[Rassemblement de personnes qui apprécient les échanges d’actions.]

Avec 930,000 membres, il s’agit du plus grand forum pour les sujets liés aux actions.

Je cherche Maître du Cheval de Trait.

[Liste des nouvelles guildes.]

[Guildes nouvellement listées.]

[Le marché des guildes est dur de nos jours TT. Aucune des nouvelles guildes ne semble prometteuse…]

Aucun des posts parle spécifiquement de Maître du Cheval de Trait, la mentionnant seulement brièvement.

« Enfin, qu’est-ce que j’espère d’un forum en ligne… ? »

Je claque ma langue et éteint ma smartwatch. Dans ce monde où l’information vaut de l’or, même l’existence d’un site web doit être trouvée par l’argent. Ainsi, les experts courtiers n’épargnent pas un seul regard au forums online libres d’usage.

Les guildes d’informations ont leurs propres intranets où il est possible d’acheter des informations et ceux qui désirent rester secret utiliseront quelque chose comme le Banquet Violet…

« Oh, c’est vrai. »

En parlant de rester secret, il y a un groupe habitant l’obscurité.

La Troupe Caméléon.

D’abord révélée à mi-chemin à travers l’histoire, la Troupe Caméléon est le plus puissant gang dans mon novel, dont les membres jouent un rôle important jusque dans les dernières parties du novel. Le nom du groupe est dérivé de l’habilité de se camoufler du caméléon. Tout comme le caméléon change sa couleur pour se cacher, la Troupe Caméléon est un groupe secret dont l’identité des membres reste absolument cachée.

En ce moment, un siège de la Troupe est vide. Ce siège restera ouvert pendant un an ou deux et viendra jouer un rôle important dans l’histoire. Je sais qui est le leader de la Troupe Caméléon et où elle opère. À part les autres membres, je dois être le seul à connaître cette information.

La Troupe Caméléon est un gang de criminels, mais ils rejettent aussi les Djinns. Et dans ce monde, les Djinns sont le mal absolu. Si je peux devenir un membre de la Troupe… Enfin, c’est irréaliste, alors si je peux au moins devenir ami avec son leader, je pourrais être capable de les transformer en un rôle d’assistance…

Alors que je pense à de telles choses…

« Uk ! »

Complètement de nulle part, une douleur intense émerge de mon bras gauche. C’est comme si un couteau chauffé me découpe la peau. Du sang gicle de mon bras, touchant mes yeux écarquillés. Je relève précipitamment ma manche, Une étrange cicatrice se dessine sur mon bras.

« Qu’est-ce que… »

Ce sont une douleur et une cicatrice incompréhensible. Je serre les dents et mets ma main sur la cicatrice versant du sang. En même temps, un tsunami d’informations inonde mon cerveau.

[Ce Stigma est une des autorités du Créateur. Elle contient de la puissance magique.]

[Un trait de Stigma sera inscrit à chaque fois que votre total de SP atteindra un certain palier, correspondant à votre ‘réputation’ qui augmente d’un niveau.]

[Vous pouvez librement utiliser la puissance magique stockée dans le Stigma, qui se régénérera lentement en 24 heures même quand vidée.]

« …Ah. »

Un douleur pulsante indescriptible résonne dans ma tête et mon bras. Mais même dans la vague d’une telle douleur paralysante, je peux clairement voir l’écran de l’ordinateur.

[Liste de Mise à Jour]

  • ‘Livre de la Vérité’ a été ajouté au Don : [Observation et Lecture]

…..

 

**

 

Le ciel ce weekend est clair et bleu. La météo de début du printemps est un peu froide, mais à quand même un peu de chaleur. Mais je suis incapable de profiter de cette belle journée, car j’ai été convoqué à la ‘Tour de l’Association’ de Séoul.

C’est pour recevoir une recommandation pour avoir défait le Djinn dans l’accident récent.

…Vraiment, ils ne peuvent pas juste venir la donner eux-mêmes ?

La cérémonie de remise prend place dans un jardin de la Tour de l’Association et de nombreuses personnes sont déjà rassemblées lorsque j’arrive. Cependant la cérémonie ne semble pas prête à commencer. Kim Suho, Chae Nayun et moi sommes forcés dans une répétition de la cérémonie parce que nous recevrons nos recommandations d’un dignitaire, mais le dignitaire lui-même est en retard et nous sommes forcés à attendre.

Comme Chae Nayun est assise à côté de moi, j’ai l’impression d’être assis sur des aiguilles.

« …Haaam. »

« Content ? »

Une fois. J’ai baillé une fois parce que je m’ennuie. Mais Chae Nayun, qui est à l’affut d’une excuse pour se battre, réplique finalement. Je rétorque brièvement.

« Quoi. »

« Tu as un petit sourire satisfait depuis un moment. »

C’est injuste qu’elle puisse être si belle en faisant ce genre de remarques.

J’avais prévu de rester silencieux au départ, mais je me souviens soudainement de pourquoi je suis ici.

« Tu n’as pas oublié, n’est-ce pas ? »

« Oublié quoi ? »

Chacun de ses mots est couverts d’épines. Je parle en la regardant droit dans les yeux.

« Que je t’ai sauvée. »

« … »

Elle a toujours l’air en colère, mais elle ferme la bouche à court d’arguments.

« Ça et ça sont… »

« Arrêtez, vous deux. »

Après une contemplation momentanée, Chae Nayun ouvre la bouche pour répliquer, quand Kim Suho l’interrompt.

« Q-Quoi ? »

« Chae Nayun, change de sièges avec moi. »

Pour information, nos sièges sont dans l’ordre Kim Suho, Chae Nayun et puis moi.

« Et si je refuse ? »

« Dépêche. »

« Non, pourquoi, je ne veux pas… »

Voir l’ambiance délicate entre les deux n’est pas très agréable.

Heureusement, leur bagarre obscène( ?)  finit rapidement et Kim Suho prend place à côté de moi.

Kim Suho me regarde et laisse sortir une toux sèche.

« Merci, pour la dernière fois. »

« …Quoi ? »

Je suis abasourdi d’étonnement. Je veux qu’on me laisse tranquille, alors pourquoi me parle-t ’il encore ?

« Au musée, si tu n’étais pas là, on n’aurait pas gagné. »

« Non, tu aurais gagné même sans moi. »

Si je n’avais pas été là, Kim Suho pourrait avoir éveillé un pouvoir d’une plus haute dimension. Les personnages principaux deviennent toujours fort à travers les difficultés et les dangers.

« …Non. »

Sur ce seul mot, Kim Suho se retourne.

À ce moment, une ondulation de magie extraordinaire résonne.

Le ‘dignitaire’ est finalement arrivé.

« I-Il est là. Tout le monde apprêtez-vous ! »

Il est le remetteur de recommandations du jour, l’héros de rang Maître titré ‘Loup du Valhalla’.

Ses cheveux à longueur d’épaules sont légèrement bouclés, et il a une barbe bien taillée peu commune pour un oriental. L’air royal donner par son apparence extraordinaire n’est pas limité à une sensation invisible. Comme si le vent souffle, chacun de ses pas provoque une légère ondulation de magie. Son pouvoir brut à déjà atteint un domaine où même lui ne peut pas complètement le contrôler.

« …Huu. »

Faisant le tour de la pièce avec ses yeux de loup, le héros de rang Maître, Yoo Sihyuk, murmure discrètement :

« Ces enfoirés, me dire quoi faire… »

C’est si discret que je suis le seul à pouvoir l’entendre avec mon Don. Avec une arrogance modérée et une attitude léthargique, Yoo Sihyuk repousse les invités affluant vers lui.

Il monte sur l’estrade d’une manière dominante. Ses intendants accourent et lui donnent un papier qui liste l’ordre de la cérémonie. Claquant sa lange, Yoo Sihyuk jette un œil au papier avant de le jeter. Ses intendants prennent le papier jeté et se tirent.

-Maintenant, la cérémonie de remise va commencer.

L’hôte annonce le début de la cérémonie.

-La recommandation sera remise par le Maître Héros de rang 37, Sir Yoo Sihyuk.

Comme nous l’avons répété, Kim Suho, Chae Nayun et moi montons sur l’estrade.

Yoo Sihyuk sourit aussitôt qu’il voit Kim Suho.

« Êtes-vous Kim Suho ? »

« Oui. »

« Mm. Je peux voir pourquoi ces types te veulent. »

Un intérêt intense se reflète dans les yeux de Yoo Sihyuk. Avec une gentillesse inhabituelle, Yoo Sihyuk conseille Kim Suho.

« Ne rejoins pas l’Association. Ça pourrait même être mieux de rejoindre la Grande Étendue et devenir un chasseur. Être un Héros n’est rien qu’un paquet de responsabilités et pas d’amusements. »

« …Malgré tout, être un Héros correspond mieux à ma personnalité. »

Kim Suho révèle un refus clair avec un sourire. En réponse, le coin de la bouche de Yoo Sihyuk se relève.

« Tu es un type ennuyeux. Très bien… Et toi, ça fait longtemps, eh ? »

Cette fois-ci, c’est Chae Nayun. Quand ses yeux le rencontre, elle montre une expression amère.

« … Ça fait longtemps. »

« Ton père m’a dit de m’occuper de toi, mais je n’ai pas l’intention de le faire. »

« Je… Maître- »

« Je ne suis pas ton maître. Une archère comme toi pense pouvoir m’appeler maître ? Tu veux mourir ? »

À ce reproche ouvert, Chae Nayun ne fait que la moue. La voyant réduite a un état si pathétique, je lutte pour m’empêcher de rire.

« …Et qui est-tu ? »

« Je suis le cadet Kim Hajin. »

« Oh… Okay. »

C’est tout pour moi. Un traitement complètement différent de ce qu’ont reçu Kim Suho et Chae Nayun.

Il semble que l’indifférence soit vraiment plus douloureuses que la haine.

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant