Chapitre 19. Connections (2)

 

Vendredi matin. J’ouvre les yeux dans mon lit. Mon corps entier commence immédiatement à me faire souffrir.

Porc de fer et pélican noir…Peu importe à quel point j’y repense, les monstres que j’ai chassés hier sont trop lourd. Heureusement, je suis rentré avant le couvre-feu. Autrement, j’aurais eu droit à une punition disciplinaire en plus d’un malus de points.

« Argh. »

Heureusement, c’est vendredi aujourd’hui, alors il n’y a pas de classe nécessitant que j’utilise mon corps. Me levant, épuisé, je commence par vérifier ma smartwatch. Il y a trois messages non-lus.

[810,130 won ont été déposés.]

[450,270 won ont été déposés.]

[Voici le paiement pour les monstres d’hier. J’espère pouvoir encore travailler avec vous. Manager en chef de SH Agency, Park Soohyuk.]

Le paiement a été plus rapide que prévu. Si je me rappelle correctement, les contrats exclusifs ont des paiements mensuels. Le mien a dû être rapide parce que c’est une transaction unique. Mais quand même, s’être occupé de ça pendant la nuit… il est vraiment rapide avec son travail. Comme on peut s’y attendre de Park Soohyuk.

Grâce à lui, j’ai maintenant quelque chose à faire aujourd’hui. Je peux maintenant ouvrir un compte de courtage et acheter des parts de la guilde Maître du Cheval de Trait. Un million de won devrait être un bon départ. J’entre dans la douche avec une variété de pensées en tête.

Après avoir rincé ma somnolence restante à l’eau froide, je m’essuie, mets mon uniforme de cadet et me dirige vers la classe.

 

*

Le premier cours du vendredi porte sur ‘l’Analyse du Domaine des Phénomènes’. D’après ce que disent les autres cadets, il semble que nous avons la classe théorique la plus dure parce que nous n’avons pas d’entrainement physique aujourd’hui. Bien sûr, ça ne s’applique pas à moi.

Je prends un siège au hasard et sors mon ordinateur. Après avoir découvert que je suis le seul à pouvoir le voir, je bidouille dessus ouvertement en classe.

===

  • [Maître Tireur d’Elite]

[Rang bas-intermédiaire] [Attribut esprit] [En évolution – grade 8] [EXP de Maîtrise 13%]

-Entrainement du Maître Tireur d’Elite

*Familiarité avec toutes les armes à longue portée.

-Yeux des Milles Lieues

*Permettent de  voir au loin et de prédire la trajectoire du mouvement d’une cible.

*Augmente la vitesse et la perception de 0.3 points.

-Bullet Time

*En combat seulement et une fois toutes les 24h, vous pouvez passer 10 secondes en ‘Bullet Time’.

-Tireur d’Elite du Renversement

*Dépendant de la stat invariable ‘chance’ de Kim Hajin, vous pouvez infliger des dommages bonus contre un ennemi plus puissant.

===

Tireur d’Elite du Renversement, une compétence de bas rang obtenue en défaisant un Djinn, est assez décente. Maître Tireur d’Elite a aussi atteint le grade 8. Bien sûr, sa vitesse de croissance diminuera au plus haut sera son grade.

« Asseyez-vous. »

Alors que j’observe ma croissance avec délice, le professeur arrive.

« Il y a un examen écrit aujourd’hui comme je l’ai mentionné la dernière fois. »

Un test venu de nulle part est annoncé. Des grognements venus du cœur surgissent des cadets. Il semble que je ne sois pas le seul à n’entendre parler de ça que maintenant.

« Vraiment ? Je n’ai pas du tout étudié ! »

Devant moi, Chae Nayun murmure de désespoir. Kim Suho qui est assis à côté d’elle, lui montre promptement les notes que j’ai prises hier. Chae Nayun tousse d’embarras.

« Allons, allons, calmez-vous. »

Le professeure silence les cadets d’un ton sans cœur avant de distribuer les feuilles d’examens. Après quelques sont de frottements de papiers, je reçois également mes feuilles d’examens.

Problème 1. Décrivez le monstre ‘Pygmalion’.

Problème 2. Décrivez les Neuf Maux (Djinns).

Problème 3. Citez les attributs que les humains peuvent manifester dans le Domaine des Phénomènes.

Problème 4….

La difficulté et l’ambiguïté des problèmes sont plus hautes que je ne l’ai imaginé. Les autres cadets ont également soupiré au moment ou ils ont lu les problèmes. Mais je suis différent. J’ai les réponses pour tous ces problèmes sur mon ordinateur.

[Les pygmalions sont des Fantômes Déchus dont l’intelligence excède celle des humains. Ils ne peuvent être vu dans le Domaine des Phénomènes, et ils agissent comme des humains après les avoir possédés. À cause de ce comportement, certains argumentent qu’ils doivent être considérés comme des Djinns..]

Bien sûr, j’aurais faux si le moindre de leurs paramètres a été changé, mais c’est encore mieux. Ça veut dire que j’en apprendrais plus sur les réglages qui ont changés.

« …Quoi ? »

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? »

Mon ordinateur s’est soudainement éteint. Autrement dit, ma corde de sécurité s’est éteinte. Je commence à transpirer à cause de l’occurrence inattendue. Et parce que je suis au milieu d’un examen, il n’y a rien que je puisse faire. Des mots bleus apparaissent soudainement sur l’écran LCD.

[Un mois est passé.]

[Les fonctionnalités de l’ordinateur vont être mises à jour.]

[Le Don ‘Observation et Lecture’ de la cible Kim Hajin va être renforcé.]

 

**

 

Il y a une réunion tous les vendredis pairs. Yoo Yeonha appelle cette réunion de direction sociale la Noble Société.

Yoo Yeonha veut que la Noble Société soit une source d’informations vitales une fois diplômée, mais Chae Nayun, qui est la plus importante de ces connections, n’est pas vraiment intéressée. Pour Chae Nayun, la Noble Société est comme une réunion d’élèves, ou elle retrouve ses amis d’enfances.

Aujourd’hui, la réunion de la Noble Société se fait dans un café de Séoul.

« Comment sont tes points ? »

« Suffisamment bon. »

« Le Jonghak que je connais n’est pas content à moins d’être en première place. »

Seul Shin Jonghak et Yoo Yeonha sont dans le café. Aucun autre client n’est présent. C’est un café populaire, mais Yoo Yeonha a parlé au propriétaire pour le réserver.

« Comme je l’ai dit, c’est suffisamment bon. »

« …Ouais, okay. »

Clang-

La cloche de la porte du café sonne. Yoo Yeonha et Shin Jonghak se tournent vers la porte. C’est Chae Nayun, qui porte des vêtements Chae Nayun-esque – des jeans bleus et une veste noire au-dessus d’un légèrement transparent T-shirt blanc. Elle marche comme un homme, mais sa silhouette élégante est plus charmante que celle d’aucune autre femme.

« Chae Nayun, tu es venue aujourd’hui ? »

Shin Jonghak la salue de la main. Chae Nayun approche et parle en regardant l’intérieur du café.

« Hey, où sont passés tes laquais ? »

Aux yeux de Chae Nayun, Shin Jonghak est le type de personne qui aime ramener ses laquais. Les suivants de Shin Jonghak sont généralement des fils de grandes corporations ou guildes, et même si Shin Jonghak les appelle ‘amis’, la hiérarchie dans leur relation est claire aux yeux de tous.

« Ils s’entrainent. Les examens sont pour bientôt. »

« Oh, ces types se préparent aussi pour les examens ? »

Chae Nayun fait un commentaire sarcastique et s’assoit.

« Plutôt que ça, comment s’est passé le dernier examen écrit ? »

« Est-ce que tu te moques de moi ? »

« Non, c’est juste que tu as demandé si les autres gars se préparent pour les examens. »

« …C’est différent. Je parle de l’examen de combat. Qui s’en soucie d’être bon en théorie… »

Contrairement à quand il est avec Yoo Yeonha, Shin Jonghak lance activement des sujets de conversation. Les réponses de Chae Nayun ne sont pas différentes de la normale.

Yoo Yeonha regarde les deux qui parlent tranquillement. Elle n’en pense pas grand-chose. Ils parlent juste comme des amis. Mais l’expression sur le visage de Shin Jonghak quand il parle à Chae Nayun, son doux sourire, et ses yeux gentils ne sont pas plaisant pour Yoo Yeonha.

Krrk.

Yoo Yeonha serre légèrement les dents et attrape la tasse de café qu’elle a commandée pour Chae Nayun. Comme elle l’a fait il y a 30 minutes, il est tiède. Elle libère sa puissance magique dans la tasse, réchauffant le café.

« Au fait, vous connaissez Kim Hajin ? »

Mais à ce moment, son focus s’éparpille complètement et ses oreilles s’ouvrent. Yoo Yeonha joint la conversation par inadvertance.

« Kim Hajin ? »

« Ouais. »

« …Qu’est-ce qu’il y a avec lui ? »

Le visage de Chae Nayun se tord sévèrement.

« Que penses-tu de ce bâtard, Yeonha ? »

Yoo Yeonha sent son cœur tomber. Kim Hajin. Normalement, elle ne devrait pas avoir à penser à quelqu’un comme lui. Même en le faisant, son évaluation de lui aurait été ‘Je m’en moque’ ou ‘Ce psycho dément’.

Mais les circonstances ont changé.

Il y a quelque chose à son sujet. Elle n’est pas sûre de quoi exactement, mais il n’est pas si simple. Mais Yoo Yeonha cache volontairement ses pensées.

« …Qu’est ce que tu veux dire ? C’est juste un type normal. »

« Non, ce n’est rien. »

Chae Nayun attrape brutalement sa tasse de café. Yoo Yeonha ravale sa salive à l’étrange réaction de Chae Nayun.

« Ce bâtard cache surement quelque chose. »

« Qu’est-ce qui te met autant en colère ? »

Cette fois-ci, c’est Shin Jonghak qui demande. Un grand sourire sur son visage, comme s’il est content de voir une Chae Nayun en colère.

« Tu ne sais pas ? Il y a eu un Djinn au Musée des Armes National durant l’accident de monstres récent à Séoul. Et, ce bâtard… »

Sur ce, Chae Nayun avale son café. Elle le recrache immédiatement.

« Aak ! Merde, c’est chaud ! De l’eau, de l’eau ! »

Haletante, elle cherche de l’eau froide. Yoo Yeonha la console prudemment, sentant se relâcher un nœud dans son cœur.

« …Nayun, c’est du café, pas de l’eau froide. »

« Tu n’as pas changé, hein ? »

Shin Jonghak rit, pendant qu’un employé accourt avec de l’eau froide.

« V-Voilà. »

Chae Nayun l’attrape rapidement avant de la boire.

« Aagh, je me suis brûlée la langue. »

Elle reprend ensuite son souffle avant de reprendre là ou elle s’est arrêtée.

« Quoi qu’il en soit, ce Djinn était plus fort que Kim Suho et moi le pensions. Même moi… »

À ce point, Chae Nayun fait une pause de plus et regarde ses deux auditeurs. Parce que ce qu’il s’est passé là-bas est embarrassant, elle ne veut pas rentrer dans les détails.

« …Même moi j’ai eu un peu de mal. Kim Suho est une autre histoire, mais comment un cadet ordinaire comme lui peut infliger des dommages aussi fatals à un Djinn ? »

« Qu’est-ce qu’il s’est passé exactement ? »

Je ne veux pas expliquer en détail. Sache juste qu’il a explosé le bras d’un Djinn. Avec un pistolet en plus ! Un pistolet ! En quoi ça a du sens ? »

Exploser le bras d’un Djinn avec un pistolet. En effet, c’est dur à croire sans le voir en personne.

Yoo Yeonha réfléchit en se frottant le menton. Elle a vu se battre Kim Hajin. C’est vrai qu’il est rapide, mais il est difficile de dire qu’il a la puissance d’attaque pour briser le bras d’un Djinn.

« Ah, attendez. »

À ce moment, Chae Nayun prend soudainement un air sérieux. Ses yeux sont nerveux et elle semble hésiter à parler. Naturellement, l’attention de Shin Jonghak et Yoo Yeonha se focalise sur elle.

« Se pourrait-t ’il… qu’il soit un Djinn ? »

« …Nayun, s’il est un Djinn, il n’aurait pas attaqué un autre Djinn. »

Mais Yoo Yeonha brise rapidement l’atmosphère d’une seule phrase.

« Je suppose que tu as raison. Quoi qu’il en soit, il y a quelque chose de bizarre avec ce type. »

« Donc, tu me dis que tu ne l’aimes pas ? »

À ce moment, Shin Jonghak, qui écoutait sans un mot, brise le silence. Chae Nayun et Yoo Yeonha comprennent toutes deux le sens caché de ses mots.

Chae Nayun réfléchit à sa réponse. Elle connait bien la personnalité de Shin Jonghak. Selon sa réponse, le futur de cet homme changera perceptiblement. Après un moment de contemplation, Chae Nayun répond brièvement :

« … Je ne suis pas sûre, mais quelque chose comme ça. »

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant