Chapitre 9. La Vie De Tous Les Jours (1)

 

La première classe du mercredi, ‘l’entrainement antipersonnel’.

Cette classe longue de deux heures consiste simplement à former des paires de cadets qui se combattent l’un l’autre. Les combats sont réalisés avec les armes d’entrainement, les rendant moins douloureux et plus facile à évaluer. Dans cette classe, Kim Suho est en paire avec Yi Yeonghan et Shin Jonghak avec Kim Horak.

« Uwoooh. »

« Rang 934 Kim Hajin, debout ! »

« Je, Je ne peux pas. »

En ce qui me concerne, je me bagarre avec l’instructrice au combat antipersonnel plutôt qu’un cadet.

C’est parce qu’il n’y a pas de pistolets d’entrainement. Comme une arme réelle ne peut pas être utilisée dans un entrainement de peur de causer des blessures accidentelles, je suis condamné à combattre l’instructrice.

« Tu entends quoi par tu ne peux pas !? »

L’instructrice me donne l’ordre de tout donner.

Exactement une minute plus tard, c’est l’instructrice qui donne tout ce qu’elle a. Il semble que mon ‘Don’ soit plus menaçant qu’elle l’a anticipé.

« Debout ! »

Voyant ma balle érafler légèrement son avant-bras, elle se met en colère et m’attrape par le col.

Maintenant que les choses en arrivent là, je regrette avoir passé mes deux premières semaines dans ce monde à ne rien faire. J’aurais dû passer mon temps à faire de la gym.

« Je ne peux pas continuer. »

« Si tu peux ! »

« Mon corps ne veut plus bouger. »

« Il bougera ! »

L’instructrice me soulève de force.

« Lève ta garde et fait quelque chose ! »

Elle me dit de faire quelque chose, mais le pistolet dans ma main est lourd. J’appuie sur la détente sans motivation. L’instructrice bloque la balle avec sa main avant de me plaquer. Incapable de résister, je trébuche et tombe. Un sentiment électrifiant me parcourt.

« J’abandonne, j’abandonne. »

« Tu n’as pas bougé après avoir tiré, j’ai dit de faire quelque chose ! »

Chak !  Elle me gifle le visage.

« DEBOUT ! »

Chak ! Je commence à être agacé. Maintenant que j’y pense, cette femme n’est-elle pas plus jeune que moi ?

« J’ai dit, DEBOUT ! »

Je refuse d’en prendre une pour la troisième fois. J’attrape difficilement son bras et….

« Enfoirée. »

Je mords les cheveux de l’instructrice avec mes dents.

« Ah ! Qu’est-ce que tu fais !? 934.. Ak ! Lâche ! Lâche ! »

Serrant les dents sur ses cheveux, je tire comme si ma vie en dépend. Mes actions étranges ont rendu les alentours silencieux, mais je n’ai pas le temps de faire attention à quelque chose comme ça.

« C-C’ est un avertissement ! Lâche ! J’ai dit, LÂCHE ! »

Ces cheveux, je vais les arracher. Je jure que je vais les arracher.

« E-Espèce de… ! »

Je peux voir le poing de l’instructrice devant mon visage.

Je n’ai aucun souvenir de ce qui se passe ensuite.

Mais puisque j’ai réussi à gagner 40 SP, ça ne semble pas être un si mauvais échange.

**

Cube a des ‘clubs’.

L’instructeur en chef Kim Soohyuk nous a dit que nous ne serions pas capables d’apprécier notre jeunesse, mais je n’ai pas fait de Cube un lieu si horrible. Bien qu’il y soit normal d’être couvert de sang de monstres ou de tuer des Djinns de temps en temps, Cube encourage les cadets à profiter de leurs hobbys pour leur santé mentale. Être en couple est techniquement interdit, mais c’est tacitement approuvé par l’ensemble de la faculté.

Les clubs de Cube ne sont pas différents des cercles du collège. La promotion des clubs se passe la deuxième semaine après l’arrivée des cadets de première année.

J’ai fixé le nombre de clubs dans mon novel à une centaine environ, mais en considérant qu’il n’y a que 5000 cadets dans l’entièreté de l’école, ça pourrait ne pas être très réaliste. Dans tous les cas, il y a un club pour à peu près n’importe quel sujet. Il y a des clubs-hobby comme le bowling, la piscine et la VR, alors qu’il y a aussi des clubs académiques comme l’étude, les arts martiaux et l’entrainement.

J’ai prévu de rejoindre plus qu’un club.

Évidemment, le but est de rester près des principaux personnages.

Je sais déjà qui est dans quel club.

Kim Suho et Yi Yeonghan sont dans celui de voyage, Chae Nayun dans celui de voyage et de chasse, Yoo Yeonha celui de voyage et d’académiques, Shin Jonghak dans aucun club et Rachel en club de lecture.

Clairement, le club de voyage est un choix évident. Ensuite, je dois choisir entre le club de chasse, de lecture et d’académiques. Comme els étudiant peuvent rejoindre de multiples clubs, je peux joindre les quatre si je le souhaite.

Mais ç’est réalistement trop difficile. J’ai n’ai qu’un seul corps utilisable.

Parmi eux, le club permettant de gagner des SP plus facilement semble être le club académique. Et parmi les clubs académiques, le cercle académique appelé Veritas a un antagoniste qui joue un rôle important tôt dans l’histoire.

« Club VR, Village du Folklore… Intéressant. »

Soudainement, j’ai un étrange pressentiment.

M’étant assis sur un banc du parc du Héros de Cube, je regarde autour. Probablement parce que toutes les classes sont finies, le parc fourmille de gens.

Tout semble trop mystérieux. Les paramètres que j’ai gribouillés ont pris vie, remplissant les trous manquants et créant ce monde. Il y a beaucoup de choses qui sont nouvelles pour moi. Le club de VR que j’ai mentionné est l’une d’entre elles, ainsi que le couple faisant secrètement l’amour derrière les buissons.

« Ehew, c’est un peu… »

Les voyant commencer à se toucher, je me lève en fronçant les sourcils. Après ça, je me balade activement, collectant les formulaires d’applications aux clubs dans le parc. Quatre formulaires. J’ai n’ai pas eu de regard favorable en les recevant, mais j’ai quand même réussi.

« J’ai évidemment besoin de rejoindre le club de voyage. »

Quatre personnages de premier plan sont dans le club de voyage. C’est le résultat de mon désir de les lier pour des événements majeurs et mineurs. Mais comparé à l’importance du club dans l’histoire, il n’est pas populaire parmi les étudiants. Il n’a que 20 membres dans les trois années et les troisièmes années sont principalement occupés à passer des entretiens avec les guildes et les missions de stages. Concrètement, le club n’a qu’à peu près 14 personnes. Je ne peux pas expliquer pourquoi. C’est juste comme ça que j’ai écrit parce qu’avoir plus de personnes semblait pénible.

En tout cas, le club de voyage est confirmé. Après avoir réfléchi pour les autres, je décide d’en rejoindre seulement deux de plus. Laissant le club de lecture de côté, je choisi le club de chasse et le club d’académiques.

Les clubs commencent après la fin des classes, et ces trois clubs ne se superposent pas du tout. Le club académique se retrouve le mardi, le club de chasse le jeudi et celui de voyage se retrouve soit le samedi soit le dimanche.

Rachel a fini par être écartée, mais elle n’est pas une existence que je peux atteindre pour l’instant de toute façon.

« Okay. »

Thwack.

Après avoir feuilleté les papiers d’application avec mes doigts, je me lève. Maintenant, il est temps de recevoir des regards encore plus obscurs des chefs de clubs.

 

**

 

La capitale de la Corée, Séoul, est remplie de guildes qui compètent pour la position au sommet du monde. Des guildes distinguées comme ‘Essence du Détroit’, ‘Lune Désolée’ et ‘Sanctuaire du Givre’ sont situées dans le district des guildes établi collectivement à Séoul, faisant de lui le centre pour les requêtes d’éliminations de monstres et de Djinns, les avancées technologiques et les affaires.

« La visite de guilde est prévue pour vendredi dans deux semaines. »

Le district des guildes de Séoul est rempli de gratte-ciels. Mais un des bâtiments, particulièrement brillant, n’est pas si grand. Le design géométrique de ce bâtiment attire l’attention de n’importe quel passant. Il s’agit du bâtiment appartenant à la guilde ‘Grâce Sacrée du Créateur’.

Avec une technologie de pointe en ingénierie magique, l’intérieur du bâtiment est deux fois plus grand qu’il n’en a l’air depuis l’extérieur et sa densité de mana est toujours maintenue au-dessus du grade 3.

« Mm, compris. »

Dans cet environnement optimal même pour les héros, le vice-leader Yun Seung-Ah reçoit le rapport de son secrétaire.

En ce moment, l’attention de Yun Seung-Ah est seulement dévouée à trouver des ‘talents prometteurs’.

C’est un fait largement reconnu que les nouveaux de Cube cette année sont exceptionnels. Il est dit que certains ont des Dons pouvant altérer le classement des guildes. Si elle laisse ses rivaux les voler, la position en première place qu’elle a travaillée si dur pour l’obtenir serait compromise. En conséquence, les yeux de Yun Seung-Ah sont glués à l’intranet de la base de données de la guilde, qui contient des vidéos du 1er entrainement au combat de Cube.

« Kim Suho est vraiment quelque chose. »

Actuellement se joue sur son écran l’entrainement au combat de celui qui a fini en première place, Kim Suho.

Combattant un monstre, son qi d’épée se tient acéré. Mais son qi d’épée n’est pas la seule scène impressionnante. Les mouvements fluides de son épée donne l’impression qu’elle est faite d’eau. Son escrime ne ressemble à celle de personne d’autre, presque comme une technique sans forme d’épée. Avec cette technique, il semble déchirer l’espace en même temps que son monstre cible.

« Oui, il ne semble proche d’aucune guilde non plus. Il est notre première priorité. »

« Je veux le recruter peu importe comment… Oh ? Quelqu’un utilise un pistolet ? »

La vidéo de Kim Suho est finie et les yeux de Yun Seung-Ah scannant le reste de la liste brillent de curiosité.

« Oui, il y a eu des discussions à ce sujet dans la communauté de la guilde. »

« Ah bon ? Désolé, je suis trop occupée dernièrement. »

« La vidéo est arrivée depuis la communauté de Cube. Il est dans l’équipe de Yoo Yeonha, ce qui explique pourquoi elle a rassemblé autant de vues en premier lieu. Selon nos informations internes, il est plutôt étrange. »

« Mm… étrange huh ? »

Curieuse à propos de cet unique individu, Yun Seung-Ah lance la vidéo.

[Équipe 5]

[Jin Hoseung, Hazuki, Yoo Yeonha, Kim Hajin]

Bien que n’allant pas jusqu’à l’émerveillement, la vidéo de 10 minutes attire certainement son attention.

« Il n’a pas utilisé un fusil automatique et est quand même parvenu à tirer 60 fois en 2.78 secondes ? »

C’est physiquement impossible. Même en étant suffisamment rapide pour appuyer 60 fois sur la détente, le pistolet ne serait pas capable de l’endurer. En d’autres termes, un pouvoir trans-physique était à l’œuvre.

« Oui, il semble qu’il soit passé d’une épée à une arme à feu aussitôt qu’il soit rentré à Cube. »

« …Illumination. »

« Je pense aussi. »

« Illumination à juste 17 ans… » se penchant sur sa chaise, Yun Seung-Ah tombe dans une profonde contemplation.

Changer d’arme après avoir traversé une illumination. Bien que ce soit rare, ça arrive. Les Dons présentent au cadets une individualité, mais avant l’illumination, il est impossible de savoir quel sera leur Don. Dans des cas comme ça, lorsqu’un individu doit utiliser une arme peu familière, il lui faut trois ans pour rattraper son retard.

C’est aussi pourquoi l’académie inférieure de Cube, l’Académie d’Agents Militaires, encourage les cadets à utiliser une variété d’armes. Savoir comment manier plusieurs armes rend plus facile la transition d’une arme à une autre si nécessaire.

« Il a expérimenté l’illumination très tôt, mais si utiliser un pistolet est tout ce que son Don peut faire, je ne peux pas dire que c’est très désirable. »

« Vrai, si son Don pouvait être utilisé avec un arc, il aurait choisi un arc. »

Yun Seung-Ah est d’accord, mais être illuminé à l’âge de 17 ans reste une rare occurrence.

« Nous devrions garder un œil sur lui. Est-ce qu’un recruteur est libre ? »

« Non. À cause du fait que les cadets soient exceptionnels cette année, tout le monde atteint ses limites. »

Yun Seung-Ah hésite. Aujourd’hui les recruteurs sont chers. Même si elle engage un nouveau recruteur, sans attachement à la guilde, il pourrais simplement s’encourir vers une autre guilde avec les informations.

« …Alors laissons-le. S’il est réellement spécial, je suis sûre qu’il se démarquera encore. »

À cette décision, le secrétaire acquiesce sans objections.

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant