Chapitre 4. Synchronisation (1)

Huit étudiants se sont rassemblés dans une grande salle du plus haut étage du dortoir 1. Ils sont tous assis d’une manière arrogante et délinquant-esque, riant bruyamment même pour les plus petites choses. Occasionnellement, ils lançent un regard discret à celui qui les a fait venir. Mais la personne en question reste silencieuse comme si elle n’en avait rien à faire.

« Ah oui, Shin Jonghak, n’y a-t-il pas un utilisateur d’armes à feu dans ta classe ? »

Lui demande un homme. Il s’agit d’un bel homme lambda avec un sourire aimable. Shin Jonghak ouvre étroitement les yeux et le regarde en retour.

« …Um, j’ai juste entendu ça quelque part. Est-ce que j’ai mal entendu ? »

« Je ne sais pas. Les déchets ne m’intéressent pas. »

« O-Oui. Je ne suis pas vraiment intéressé non plus, j’étais juste curieux de savoir qui était cet idiot, haha. »

« Hanjun, vraiment, tu es curieux à propos des choses les plus étranges~ »

Une voix captivante traverse la conversation. Jin Hanjun tourne la tête et voit une fille aux cheveux longs avec un sourire charmant. Il s’agit de Yoo Yeonha. Sentant battre son cœur, le perturbé Jin Hanjun s’exclame :

« O-Oh, Yeonha. T-Tu sais, j’ai toujours été comme ça. »

« C’était quoi son nom ? Chundong ? Chunbun ? C’était un nom très démodé. Quoi qu’il en soit, ne fais pas trop attention à lui. »

« Mais il était vraiment pathétique. Pourquoi ce fils de pute a fait tout ce chemin jusqu’à Cube si c’était pour choisir un pistolet ? »

Le langage grossier vient de Kim Horak. Des muscles volumineux, une expression intimidante et un large physique. Un seul regard suffit pour savoir qu’il se spécialise en combat rapproché.

Jin Hanjun demande à Kim Horak : « Tu le connais ? »

« Je suis dans la classe de Jonghak, idiot. Je vais le détruire à l’entrainement au combat. Je vais l’estropier et le chasser d’ici.

Tout le monde connait l’agenda de Cube. Il y a des classes cinq jours par semaines et des entrainements au combat trois jours par semaine.

Les classes font référence à l’entrainement compréhensif de puissance magique et à l’entrainement physique, alors que l’entrainement au combat fait référence aux batailles, à la chasse aux monstres, aux missions de sauvetage et plus encore.

« Je vais détruire ce fils de… »

« Ne perds pas ton temps. »

D’une seule phrase, Shin Jonghak interrompt la vulgaire conversation.

Kim Horak, qui grognait il y a à peine un instant, se tait.

« Même si tu gagnes contre quelqu’un de bas rang, tu seras celui qui perd des points. C’est mieux de défier des cadets de haut rang contre qui tu es sûr de gagner. Par exemple… »

« Chae Nayun, essaie de la combattre. Je suis sûre que tu vas gagner. »

Yoo Yeonha intervient. Shin Jonghak plisse les yeux et la fusille du regard, mais Yoo Yeonha continue, imperturbable.

« Poings contre arcs. C’est facile. »

« …Huh ? Ah, oui, je peux gagner. Mais… »

La défier est difficile.

Cependant, il ravale ses mots, désirant faire bonne impression devant Yoo Yeonha.

« Mais ? »

« …Ce serait trop pitoyable. Tu sais, mes adversaires finissent souvent à moitié morts. »

« Il n’y a pas de problèmes avec ça. »

« …Huh? »

« Stop. »

Shin Jonghak stoppe leur conversation.

Bien que Yoo Yeonha soit mécontente, elle feigne l’indifférence. Elle supprime la déplaisante sensation montant dans un coin de son cœur.

‘Shin Jonghak aime Chae Nayun. Je ne suis pas assez stupide pour être jalouse. Je trouve juste la situation amusante.’ Se console Yoo Yeonha.

« Je vais partir maintenant. Il est presque dix heures. »

À Cube, les étudiants et étudiantes n’ont le droit d’interagir que jusqu’à 22:00. Après avoir affiché un sourire brillant pour masquer ses sentiments meurtris, Yoo Yeonha se leve.

« Oh, bonne nuit. »

« Bonne nuit, Yeonha ! »

« À plus tard ! »

Tous les cadets autres que Shin Jonghak la raccompagnent jusqu’à la porte.

**

À cinq minutes du dortoir 1 se trouve un établissement d’entrainement appelé ‘Centre de Fitness pour Novice’. Cet établissement de 1000 mètres carrés est rempli de dispositifs magiques et d’équipements pour l’exercice et l’entrainement. La somme d’argent requise pour construire un tel environnement a bien dû dépasser les cent millions de won, mais presque personne n’utilise ce centre.

Mais juste parce que l’établissement d’entrainement est vide cela ne signifie pas que le futur des Héros est sombre.

Bien que les cadets soient de futurs Héros qui finirons par recevoir l’admiration et l’envie de milliards de gens, Ce sont toujours des adolescents. Pour le dire simplement, il n’y a pas beaucoup de lycéens désireux de faire l’effort de s’entrainer le premier jour.

« Je savais que tu serais ici. »

Mais une exception existe toujours. Même l’Académie des Héros a un pervers qui aime s’entrainer dès le premier jour. Kim Suho, qui est en nage et en train de lutter avec un équipement d’exercice, écarquille les yeux à la voix soudaine.

« Chae Nayun ? Tu es aussi venue t’entrainer ? »

« Ouais, mais je ne serais pas aussi barbare que toi. »

Avec un sourire ironique, Chae Nayun pointe du doigt la chambre de gravitation. Voyant la terrifiante chambre cylindrique, Kim Suho fronce les sourcils.

« Elle est dure celle-là. Je n’arrive jamais à rester longtemps à l’intérieur. »

Kim Suho essuie sa sueur avec une serviette qu’il a apporté avec lui.

« Ce n’est pas comme si tu ne pouvais pas, tu n’en as juste pas besoin. Je suis une archère, alors j’ai besoin de m’entrainer là-dedans. En plus, ce n’est pas si difficile. Je le fais depuis que j’ai 8 ans. »

« 8 ans ? »

« Ouaip, j’en ai une à la maison. »

« …Ahah. »

Installer une chambre de gravitation coûte plusieurs centaines de millions de won au moins. Basé sur ce qu’a dit Chae Nayun, il peut être déduit qu’elle vient d’un milieu très aisé.

Tout comme Shin Jonghak, Chae Nayun est une chaebol de quatrième génération. Mais plutôt qu’un complexe tordu de supériorité, elle possède un vertueux sens de la rivalité. Elle croit pouvoir surpasser ses rivaux avec du dur labeur et de la cultivation personnelle. Mais en face du monstre qui se trouve devant elle, ses croyances semblent toujours vaciller.

« …Ah, oui. Il y a un autre tireur d’élite dans notre classe maintenant. »

Mentionne Kim Suho, à qui Chae Nayun incline curieusement la tête.

« …Tireur d’élite ? Oh, Ce Chudong quelque chose ?

« Uh, ouais, lui… Pourquoi cette tête ? Tu ne l’aimes pas ? »

Comme le pointe Kim Suho, le visage de Chae Nayun s’est raidit terriblement.

« Il n’est pas tireur d’élite. Les armes à feu ne peuvent tirer que jusqu’à un kilomètre au mieux. Je ne comprends toujours pas pourquoi ce Dongchu a choisi un pistolet. »

Son nom est inconsciemment passé de Chudong à Dongchu, mais Kim Suho n’est pas assez stupide pour lui faire remarquer son erreur.

« Je pense qu’il a abandonné. Peut-être qu’il a des problèmes chez lui ou quelque chose. Puisque être un cadet de Cube ne reste pas dans notre dossier si on quitte rapidement, il va probablement juste rester un moment. »

« Abandonné ? Ne dis pas quelque chose comme ça si facilement. »

« …Qui es-tu pour me dire ce que je dois et ne dois pas faire ? »

Pour un moment, une légère colère émerge dans les yeux de Chae Nayun. Le ton moralisateur de Kim Suho ne lui convient pas vraiment, elle qui le voit comme un rival.

« …Kuhum. Désolé. »

« Quoi qu’il en soit, si tu ne veux pas perdre, continue de travailler dur. J’y vais. »

« Ouais, à plus tard. »

« Je t’en prie, je suis juste à côté… »

Chae Nayun sourit et entre dans la chambre de gravitation.

La chambre de gravitation multiplie la gravité par un certain facteur, augmentant ainsi la pression sur le flux sanguin. S’entrainer dans cette chambre cylindrique nécessite d’opérer sa puissance magique sous une lourde gravité, et c’est facilement une des plus douloureuses méthodes d’entrainement.

Pour Kim Suho, juste regarder la chambre le faisait trembler. Voyant Chae Nayun y entrer nonchalamment, il peut juste secouer sa tête.

**

Dans la chambre de Kim Chundong, je retiens mon souffle en regardant l’écran du portable.

Je ne peux toujours pas comprendre ce que je vois. Je peux le voir, mais mon cerveau refuse de traiter ce qui se trouve devant moi. Ça semble juste trop absurde.

« …Qu’est-ce que c’est ? »

Ces mots m’échappent d’une voix tremblante après un long silence.

===[Synchronisation… Complète à 70%]===

1.Kim Chundong

[SP Actuel : 54]

>Stats

*Stats Variables

[Force 4]

[Endurance 4.3]

[Vitesse 4]

[Perception 5]

[Vitalité 4]

[Puissance Magique 3.5]

*Stats Invariables

[Intelligence – 4/10]

[Persévérance – 4/10]

[Chance – 4/10]

Charme – 4/10]

>Don… ???

>Arts… ???

… ???

… ???

…Supplément… Installation du Diagramme…

===[Synchronisation… Complète à 70%]===

« …Qu’est-ce que c’est ? »

La fenêtre sur le moniteur, ce format, je le reconnais. C’est le format de mon livre de paramètres. Mais sans aucun doute, je n’ai jamais écrit ou même pensé à un tel paramètre.

Ce phénomène incompréhensible me fait transpirer. Mes mains et pieds tremblent et mon cœur commence à s’accélérer.

Cet étrange objet, qui me l’a envoyé au juste et dans quel but, et pour quelle raison ?

À ce moment…

L’écran de l’ordinateur s’éteint.

Sur l’écran noir du portable, Un visage est réfléchi. Ce n’est pas le point d’interrogation de Kim Chundong, mais mon visage, celui de Kim Hajin.

Sans me donner l’occasion d’être choqué, le portable se rallume et des mots commencent à apparaître à l’écran.

[Kim Chundong, synchronisation avec Kim Hajin complète.]

[Tous les statuts sont réinitialisés.]

[Autorité Unique, ‘Réglage de paramètres’, obtenue.]

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant