Chapitre 1. Cube (1)

 

Un jour, j’ai reçu un email. L’envoyeur m’avait demandé s’il pouvait refaire mon novel.

Sur le moment, j’étais abasourdi. J’étais peut-être dans un court hiatus, mais demander de refaire un novel qui était en sérialisation payante…

J’avais, bien entendu, refusé. En fait, je n’avais même pas répondu.

C’était partiellement parce que faire quelque chose comme ça sans permission irait à l’encontre des lois de copyrights, mais aussi parce que j’étais honteux du statut de ‘hiatus’ dans lequel j’étais.

 

Le webnovel que j’écrivais s’appelait ‘Le Héros Rapatrié.’

Ce n’était pas une sensation, mais c’était un novel plutôt populaire et le plus gros hit de mes cinq années d’écriture.

Mais au moment ou j’avais reçu l’email, j’étais en hiatus depuis trois mois.

La raison était simple. Les mots ne me venaient pas.

Au début, je déversais ma passion dans l’écriture. Mes notes personnelles sur les paramètres du monde approchaient les 50.000 symboles, et je mettais tout mon cœur dans l’écriture de chaque chapitre.

Mais après un an d’écriture, je suis tombé dans un terrible blocage.

Même ainsi, le novel continua pendant 6 mois, atteignant la partie milieu-fin de l’histoire. Mais parce que je me suis forcé à écrire, l’histoire était remplie d’incohérences, et la personnalité des personnages s’effondra. Sans surprise, le nombre de lecteurs diminuait de jours en jours. Je n’osais même plus lire les commentaires.

À la fin, j’ai choisi d’aller en hiatus.

Mais peu importe combien de temps je me reposais, je ne pouvais pas continuer l’histoire, pas une seule phrase ne sortait.

Alors que je me vautrais dans ma misère après avoir réalisé mon manque de compétences d’écriture…

Je reçu un autre email me demandant de refaire mon novel.

 

[homosapiens@neighbor.com]

[S’il vous plait, c’est pour ma satisfaction personnelle. Je ne révélerais nulle part la version remake du novel. Cela restera entre vous et moi. Qui sait ? Peut-être que vous serez inspirez par le remake et trouverez un moyen de continuer l’histoire…]

C’était un email plutôt long consistant en six phrases, mais ce qu’il demandait était simple.

Il voulait refaire mon novel pour son autosatisfaction.

À quel point aimait-il mon novel pour envoyer un tel email ? Puisque je n’étais pas particulièrement fier de mon travail, j’accepta, étant reconnaissant et embarrassé.

…Dans ce cas, est-ce la cause de cette situation ?

Il est dit que la chance de gagner à la loterie est de 1 sur 8,145,060. Alors ce qui m’arrive en ce moment doit être une chance de 1 sur 7 milliards.

Je me trouve dans une maison familiale ordinaire.

Mais le monde dans lequel je me trouve n’est pas mon monde, et je ne suis pas ‘moi’. Bien que l’on pourrait penser que je sois en train de philosopher, je ne le suis vraiment pas. C’est juste la meilleure manière de décrire la situation dans laquelle je me trouve.

Je suis devenu un extra dans mon novel.

Un extra que je ne me souviens pas avoir écrit.

Kim Chundong.

Chundong vit dans une chambre d’appartement ordinaire, mais il n’a pas de parents. Pour quelle raison, bien entendu, je l’ignore.

À 9 ans, Chundong a été admis à l’ ‘Académie d’Agents Militaires’, un endroit où éduquer des élites pour combattre monstres et Djinns.

Quelle habilité Chundong possédait pour passer l’examen d’entrée ?

Je ne sais pas.

Je ne sais rien sur lui. Je ne connais même pas son visage. Je ne plaisante pas. Je ne sais réellement pas.

Quand je regarde dans le miroir.

( ?)

C’est ce que je vois. Un ovale avec un point d’interrogation.

Cette folle possession corporelle (?) ou transmigration (?) est complètement déraisonnable. Je suis allé me coucher comme pour n’importe quelle journée, mais quand je me suis réveillé, je me suis retrouvé au dernier jour du semestre de l’Académie d’Agents Militaires.

Au départ j’avais deux suspicions.

Premièrement que j’étais victime d’une blague.

Mais cette idée fut éliminée en juste cinq secondes. Je ne pouvais même pas me soucier d’expliquer pourquoi.

Deuxièmement, que j’étais en train de rêver.

Mais j’en vins naturellement à rejeter l’idée. Comme tout le monde le sait, la pensée d’être dans un rêve n’arrive jamais aux gens en train de rêver, et, plus important, aucun rêve ne continue pendant deux semaines avec un sens aussi clair de la réalité.

Résultat, j’ai passé les deux dernières semaines à me demander si le ‘monde dans le novel’ devrait être traité comme la ‘réalité dans laquelle je me trouve’.

Ding Dong-

Tatatatatata~

Tout comme je l’étais durant ces deux dernières semaines, j’étais couché dans mon lit en train de regarder le plafond les yeux vides lorsque l’alarme de mon smartphone commença à sonner. Y Jetant un œil, je vis qu’il était ‘temps d’aller l’école’.

« Bon sang, pourquoi je dois aller à l’école. »

Il y a 13 jours, c’était la remise des diplômes de l’Académie d’Agents Militaires. Mais les diplômés n’étaient que les cadets non-combattants, et les cadets non-combattants ne pouvaient pas être appelés Héros. Les cadets des classes de combats doivent rester à l’académie pour trois ans de plus.

Ces trois années se passeront à [Cube], une académie de Héros.

Malheureusement, ce maudit Chundong était un cadet de type combat. Encore une fois, je n’ai aucune idée de qui il était.

« Ah… Si frustrant. »

J’avais à peine fait quoi que ce soit pendant deux semaines. J’ai passé le plus clair de mon temps sur internet, à manger quand j’avais fin, à revenir online pour trouver un moyen de sortie, à rire aux étonnamment amusantes émissions de variétés diffusées à la TV, à manger quand j’avais faim… Quoi qu’il en soit, le seul évènement remarquable a été d’aller à Seoul il y a deux jours pour la ‘Cérémonie d’Entrée à Cube’ qui a durée trois heures.

Je n’avais pas envie d’y aller, mais je n’avais pas le choix puisque l’on m’a dit que je serais expulsé si je ne participais pas.

« Je pense bien que je dois y aller mais… »

Je ne peux pas imaginer qui m’a laissé ici, pour quelle raison et avec quel pouvoir.

Mais après avoir vécu paresseusement pendant deux semaines, je finis par accepter mon destin à contrecœur.

Il semblerait que je vais vivre comme ça pendant longtemps.

Dans ce cas, je dois au moins gagner ma vie.

Dans mon novel, être un ‘Héros ‘ est le travail de rêve pour tout le monde. Même si les choses deviennent sérieuses à mi-chemin à cause des Vilains, le hiatus arrivait peu de temps après.

Je devais juste survivre jusque-là. Le moment venu, je suis sûr que je trouverais quelque chose.

[7 :33 AM]

Il ne reste plus que 57 minutes avant l’école.

Je me lève et me traîne jusqu’à la salle de bain.

Se tenant en face du miroir, monsieur point d’interrogation me salue.

« … Au diable ce point d’interrogation. Est-ce que ça va s’en aller un jour ? »

Sans plaisanter, mon visage est un point d’interrogation. Je ne sais pas pourquoi.

Ce n’est pas parce que je n’ai pas décrit mon visage. Si c’était le cas, ça ne ferait aucun sens que les autres milliards de gens ont leurs propres visages. Alors pourquoi seul le visage de Chundong est un point d’interrogation ?

« Je ne comprends pas. »

Murmurant à contrecœur, je nettoie mon visage. Je peux sentir ma peau. J’ai aussi des cheveux. Ça rends les choses encore plus flippantes.

Après m’être un peu nettoyé, je me change avec l’uniforme de Cube, que j’ai reçu à la cérémonie d’entrée. À part ça, je n’ai aucun autre bagage.

Les gens qui me verront dans cet uniforme m’enverront sans aucun doute des regards d’envie, mais je ne sais pas ce que je ferais.

Mon visage est un foutu point d’interrogation, comment suis-je supposé comprendre quoi que ce soit ?

Tournant la poignée, je jette un œil en arrière.

Ma maison pendant ces deux dernières semaines. La chambre d’appartement que j’ai à peine trouvée grâce à l’adresse écrite sur ma carte de cadet. Il semblerait que je m’y sois attaché pendant cette courte période de temps.

Je sens qu’elle va me manquer.

Cube flotte au milieu de la Mer de l’Est. Une fois parti, je ne reviendrais probablement plus.

« Ehew. »

Laissant derrière moi la grande chambre d’appartement que j’étais content d’avoir, je m’avance dans ce monde sombre et inconnu.

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant