Merci aux sponsors du mois !

Quentin S. (20€)

_________________

 


Opération de conciliation du serviteur vampire.

Nous nous transférons dans une forêt convenable.
Je laisse la maîtresse et le serviteur vampire au Roi Démon et me transfère à nouveau dans la ville.
J’agis comme un voleur et prends beaucoup de choses.
Je crée un différent espace et je jette tout ça à l’intérieur.
Même si j’ai essayé de produire l’espace de stockage de la compétence Magie Spatiale, c’est difficile.
Il semble que la difficulté de la magie se servant de l’espace est très élevée.

Je mets de côté la tente que j’ai volée et commence à cuisiner des plats simples avec les ingrédients que j’ai volés.
Le Roi Démon s’assoit avec des yeux pleins d’attente.
Aide moi.

Alors que je mange le repas prêt, le garde se réveille.
Le Roi Démon dit que son nom est Merazofis et c’est un nom qui ressemble à celui de ce genre de monde.

« Où sommes nous ? »
« Dans une forêt tranquille. Puisque je voulais parler au calme, je vous ai fait dormir et je vous ai amené ici arbitrairement.
« V…Vraiment ? »

Merazofis, puisque le nom est long, Mera suffira.
Mera semble être encore un peu méfiant.
Bon, nous sommes des inconnues en plus d’être étranges avec ça.
Principalement à cause de l’introduction du Roi Démon et son comportement.
Personne ne croit vraiment qu’elle est le vrai Roi Démon.
Un peu comme lui.

« Merci d’être venues nous sauver. »
« De rien. Enfin tu étais juste là. Celui que nous voulions sauver est l’enfant. »

Le Roi Démon pointe un doigt en direction de l’enfant vampire qui dort encore calmement.

« Puis je demander des informations ? »
« Ok. Je répondrais à ce qui peut l’être. »
« La ville, non, qu’est-il arrivé au Seigneur et à Madame ? »

Le Roi Démon me regarde.
Je secoue ma tête en réponse.
Je suis allée voir l’état de la famille de l’enfant vampire juste au cas ou quand je suis allée chercher des affaires.
Le résultat n’était pas joyeux.

Il a probablement compris à ma réaction.
Mera a la voix qui se brise et gémit.
Et, après plusieurs minutes à pleurer, il essuie ses larmes et relève son visage triste.

« Je vous ai montré un spectacle désagréable. »
« Non. C’est impossible que des larmes qui coulent pour quelqu’un soient laides. »

Le Roi Démon regarde Mera avec compassion.
Elle avait dit quelque chose comme ça quand nous allions les sauver, donc il semble qu’elle soit contente de lui.

« Une autre. Il devait y avoir une autre servante pour Ojou-sama avec moi. Est ce que vous savez quelque chose sur elle ? »
« Tu n’as pas pu le voir, pas vrai ? Elle est morte. »
« C’est ce que je pensais. »

C’est probablement un sentiment qui ressemble à un dernier espoir et qui exige une prière pour qu’il y ait un miracle.
Le sentiment de « Je ne m’attends pas à grand chose mais peut être » est clairement ressenti.
Même s’il prétend être calme, il reste incapable de cacher physiquement le fait qu’il soit déçu.

« Bien, à présent, je vais vous reposer la question. Qui êtes vous bon dieu ? »
« Et bien, à présent, je vais répondre sérieusement. »

Ensuite une aura intimidante se dégage graduellement du Roi Démon.
Apparemment, il semble qu’elle ait activé les compétences intimidantes qu’elle avait désactivées jusque là.
Même si cela n’a aucun effet sur moi, ce changement apporte un effet dramatique.

De la transpiration se dégage du corps entier de Mera.
Son visage effrayé se fige.
Je peux sentir que les créatures dans la forêt s’enfuient toutes d’un seul coup.

« Je suis la véritable et authentique Roi Démon. Le Roi Démon Ariel. Mes amitiés à partir de maintenant. »

Ah, je pense qu’elle est vraiment le Roi Démon quand elle se débarrasse de son aura décevante habituelle.
Avec cette intimidation, c’est impossible que Mera ne la croit pas.
Je veux dire, c’est impossible que quelqu’un pouvant relâcher un telle aura puisse être commun.

« Roi Démon, Pourquoi ? »

En fait, il est probablement effrayé et veut fuir tout de suite, mais il reste là pour protéger bravement l’enfant vampire.
Sans même parler de ça, il répond même avec une autre question malgré sa voix tremblante.
Une volonté incroyable.

« Hmm. Shiro-chan, qu’est ce que l’on doit faire ? »

Elle me demande si on doit lui dire ou non, c’est ça ?
Ça ne pose pas de problème pas vrai ?
Du coup j’acquiesce.

« Bien dans ce cas, laisse moi expliquer. »

Le Roi Démon éteint l’intimidation et commence à expliquer avec attention.

« Un certain taré dans ce monde a fait quelque chose de stupide et causé des problèmes dans un autre monde. »
« Quoi ? »
« Bon, contente toi d’écouter. Les jeunes dans cet autre monde sont morts à cause des circonstances venant d’ici. Du coup, Dieu s’est senti responsable de la situation et a récupéré leur âmes à ce moment là, puis les a fait renaître dans notre monde. Ce sont ce que l’on appelle des réincarnés. »
« Haa. »

Mera écoute avec un visage qui fait comprendre que cela ne sert à rien d’expliquer pour autant.
Bon, avec l’histoire aussi folle qu’elle raconte soudainement…

« Eux, les réincarnés sont nés avec les souvenirs de leur ancienne vie. De plus, ils ont reçu un bonus venant de Dieu. Même si je ne sais pas si c’est à cause de ça ou non, les gens qui vous ont attaqué semblaient viser les réincarnés. »
« Um, quelle est notre relation avec cette histoire ? »
« Oh ? Tu es mauvais pour comprendre. En d’autres mots, cette Ojou-chan là bas est une des réincarnés. »
«?! »

De la surprise flotte sur le visage de Mera.
Mais ce n’est pas de la taille qu’espérait le Roi Démon.

« Muu. Tu ne me crois pas, n’est ce pas ? »
« Comme on peut l’imaginer, je ne peux pas croire une histoire pareille sans preuve. »
« C’est vraiment le cas ? Tu ne le sais pas déjà ? Cette Ojou-chan est étrangement meilleure pour comprendre que d’autres bébés, pas vrai ? Est ce qu’elle n’a jamais fait d’action étrange ? »
« C’est… »
« Tu as le visage de quelqu’un qui sait qu’elle a fait ce genre de chose. »

Bien sur qu’il y en a.
Peu importe sa capacité à jouer la comédie, c’est impossible qu’une lycéenne puisse imiter un bébé parfaitement.
Si elle en était capable, elle pourrait demander un Oscar.
Elle n’a pas été découverte parce qu’elle a vraiment le corps d’un bébé.
Les gens prétendront ne pas ressentir d’étonnement avec une apparence pareille.

« Et je pense que tu as déjà du t’en rendre compte, mais Ojou-chan n’est pas humaine. C’est une vampire. »
« Je m’y attendais, mais c’est bien le cas ? »
« Hm. D’ailleurs toi aussi. »
« A ce moment, le fait d’être mordu par Ojou-chan était bien réel, huh ? »
« Oui. Il semble qu’Ojou-chan a reçu la compétence Vampire de Dieu. C’est pour cela que naturellement c’est un Vampire. Étrangement, on dirait qu’elle a fait beaucoup d’essais et d’erreurs après avoir l’avoir découvert en voyant son statut. »
« C’est ? »
« Puisqu’il y a des compétences comme Mémoire et Calcule Mental, c’est qu’elle a cherché un moyen de cacher le fait qu’elle était une vampire non ? »
« Vous avez la compétence Analyse ? »
« Analyse niveau 10. Incroyable, pas vrai ? »

Un regard auto suffisant.

« Bon, nous confirmerons tout ça en détail quand Ojou-chan se réveillera. D’ailleurs, nous avons sauvé Ojou-chan cette fois ci puisqu’il y a pratiquement un lien entre nous. Cette Shiro-chan ici est une personne réincarnée.

Puisque Mera me fixe, j’acquiesce légèrement.
Même s’il a l’air d’avoir un petit mouvement de recul, c’est sans doute juste mon imagination.

(Correction Kasaya)


 

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee