Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V. (25€)

Quentin S. (20€)

_________________

 


Chap 207.5.12

Sang 10

Femme étrange et femme dangereuse

« Ariel, huh ? »
« Je viens de le dire. Pourquoi est ce que tu veux que je te le confirmes ? »

La femme encapuchonnée discute avec la femme étrange.
Il semble que les autres hommes n’arrivent pas à décider quoi faire à cause des intrus qui sont soudainement apparus et ils jettent des regards à la femme encapuchonnée.
La femme encapuchonnée s’en moque et reste silencieuse.

Mon corps flotte doucement.
Pour être exacte, je suis soulevée dans le dos par quelqu’un.

Pourquoi, pourquoi est ce que Wakaba Hiiro est ici ?!
Je veux dire, pourquoi est-elle toute blanche ?
Pourquoi est ce qu’elle a les yeux fermées ?
N’est-elle pas morte ?
Ou alors elle s’est réincarnée comme moi ?
Dans ce cas pourquoi est ce qu’elle a la même apparence qu’avant ?

Si je laisse de côté le flot de questions, Wakaba Hiiro me lève en gardant les yeux fermés.
Même si ses yeux sont fermées, elle me fixe du regard.
De plus, une mystérieuse sensation de danger m’oppresse.
Même si je ne sais pas ce qui lui est arrivée, elle est dangereuse.

[Maîtrise atteinte. La compétence {Résistance à la peur LV2} est devenue {Résistance à la peur LV3}]

Même si le niveau de ma compétence vient d’augmenter c’est un peu tard.
Même si les yeux de Wakaba Hiiro sont fermées, ses yeux vont vers la partie entre mes jambes.
Même si son expression ne change pas, elle semble avoir senti quelque chose.
Elle me repose gentiment au sol.

Merazofis se place entre Wakaba Hiiro et moi en boitant.
Il la regarde furieusement tout en montrant son inquiétude.
Wakaba Hiiro approche de Merazofis tranquillement avant de lui appliquer une magie de soin ;

« Quoi ? »

Merazofis est surpris.
Moi aussi d’ailleurs.
Merazofis ne tient debout que grâce à sa volonté et ce qu’il lui reste de vitalité donc ses blessures sont vraiment graves.
Il est soigné en un instant.

« Vous n’êtes pas un ennemi ? »

Wakaba Hiiro acquiesce silencieusement à la question de Merazofis.
Cependant cela ne suffit pas pour ce qu’il relâche sa vigilance.

« Fumu. C’est douloureux de ne pas pouvoir utiliser Analyse avec ce corps. Je ne peux pas savoir si c’est la vraie ou juste une fausse. »
« Je suis la vraie. Ou plutôt, je ne veux pas entendre ça venant d’un faux qui utilise le corps d’une autre personne. »
« C’est douloureux à entendre. »

Il y a du mouvement entre la femme encapuchonnée et la femme étrange.

« Et donc, Potimas-kun, non, maintenant c’est « chan », huh ? Pourquoi est ce que tu es là ? »
« Et bien, je me demande pourquoi ? »

La femme encapuchonnée joue les innocentes.
A ce moment là, l’atmosphère change.

« Crache le morceau rapidement. »

Je n’arrive pas à comprendre ce qu’il vient de se passer.
Je cligne des yeux et j’entends un rugissement puis une choc violent.
Quand je rouvre mes yeux après ça, tous les hommes ont disparus.
Il ne reste que des tâches de sang qui semble leur appartenir.

« La vraie, huh ? »
« Tu le savais depuis le début, pas vrai ? Maintenant parle. »

Une aura violente est relâchée par le corps de la femme au point de faire disparaître entièrement le côté enfantin de la discussion d’il y a quelques instants comme si elle n’avait jamais existé.
Une aura violente et méchante capable de causer la nausée juste en le ressentant.

« Apparemment, les racines n’ont pas changé. Même si je ne sais pas ce qui a fini par te faire jouer un tel coup bas, c’est très désavantageux pour moi. »
« Maintenant que tu comprends, est ce que tu vas parler la raison de ta présence sans une résistance qui sera futile ? Ou est ce que tu veux que je te fasse cracher le morceau ? »
« Je refuse les deux. »

L’incident qui arriva ensuite excède mon imagination.
La femme encapuchonnée explose elle même sa tête avec de la magie.
Son corps sans tête tombe ensuite dans la ruelle.

« Tch ! Il fait ce genre de chose parce que c’est le corps de quelqu’un d’autre. »

La femme étrange parle d’un ton sec.
Cependant, Merazofis reste méfiant.

« Ah. Pas besoin d’être vigilant. Dans un premier temps, ce n’est pas comme si c’était utile. »

Une odeur sucrée me chatouille les narines quand je l’aspire.
Au même moment, je peux sentir que je m’endors.
J’arrête de respirer aussitôt.
Cette odeur est celle de la magie qui provoque le sommeil !

Même si je peux l’endurer pendant un instant grâce à ma résistance, Merazofis non et il tombe par terre.
Le sommeil continue de m’agresser même si j’ai arrêté de respirer.
Même si je résiste désespéramment, mon corps perd graduellement sa force.

[Maîtrise atteinte. La compétence {Résistance aux conditions anormales LV3} est devenue {Résistance aux conditions anormales LV4}]

Le niveau de la compétence augmente et je récupère un petit peu.
Pour autant cela n’augmente que légèrement le temps que je suis capable de résister et ma conscience finit par s’endormir graduellement.

*

Quand je me réveille ensuite, je suis dans la forêt.
Il y a une tente et un feu en plein air.

« Oh, tu es réveillée. »

C’est la femme étrange qui apparaît devant moi.
Wakaba Hiiro est assise à côté d’elle.
Quand je cherche Merazofis du regard, je vois qu’il est assis à côté de moi.

« Je vais me présenter à nouveau. Je suis l’actuel Roi Démon, Ariel. Mes meilleurs sentiments à partir de maintenant. »

La femme étrange commence par dire quelque chose d’étrange.
Ah, puisqu’elle est étrange, c’est la femme étrange.
Est ce qu’elle est étrange parce c’est la femme étrange ? Ou est ce qu’elle est la femme étrange parce qu’elle est étrange ?

« Ahahahahah! Shiro-chan, regarde, regarde. Ses yeux sont surpris. »

Non, cette personne a les yeux fermés.
Enfin elle acquiesce, elle peut voir ?

« Alors, Merazofis-kun ? Est ce que tu te sens de croire mon histoire un petit peu ? »
« Je ne peux pas vous croire aussi soudainement. »
« Dans ce cas demandons à la personne concernée sans tarder. »

La femme étrange me fixe du regard.

« Salut ? »

Soudainement, je peux entendre une voix dans ma tête.
Même si c’est similaire à la voix de Dieu, je peux sentir une légère différence.

« C’est une compétence qui s’appelle Télépathie. Puisque j’ai tout le monde ici connecté à moi via télépathie, tu peux parler à tout le groupe. »

Je me demande si c’est la version mentale du téléphone ?

« Bien, j’ai une question pour Ojou-chan. Est ce que tu es une personne réincarnée ? Réponds par oui ou par non. »

Et la question que l’on me pose est quelque chose à laquelle je ne m’attendais pas.

(Correction Kasaya)


 

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee