Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V. (25€)

Quentin S. (20€)

_________________

Prochain chapitre de Yondome Wa Iyana Shi Zokusei Majutsushi : 25€ sur 60€
(1 chapitre en correction)


Sang 7

Guerre.

La guerre n’est pas finie.
L’armée de Père reviens fatigué.
Quand je vois leur apparence, c’est comme s’ils revenaient d’une défaite, mais ils sont revenus parce ce n’est plus le temps de la guerre.

La raison est cette araignée monstre.
Il semblerait qu’elle ne soit pas morte pendant l’explosion et qu’elle soit apparue soudainement sur le champ de bataille.
Et elle a massacré sans distinction entre ennemis et alliés, mais à la fin ils ont réussi à l’exterminer en tirant une grande magie à l’endroit où Héros-sama l’avait stoppée.

Il semble que Héros-sama qui semblait avoir été frappé en même temps que l’araignée a été protégé en secret par le meilleur magicien de l’empire.
J’ai cru comprendre qu’il pouvait se servir de magie de Transfert, et qu’il a de justesse sauvé Héros-sama avant que la grande magie le touche.

En mettant ça de côté, le pays est confus.
Puisque l’armée est en partie détruite par la Bête Divine qu’ils vénèrent.
A l’origine, cette guerre était une vengeance pour la Bête Divine sur le papier.
Actuellement, il y a probablement aussi la friction avec la religion de la Parole Divine qui dure depuis plusieurs années.
Mais, sur ce sujet, l’araignée vénérée comme la Bête Divine est comme la religion de la Parole Divine l’a décrite, et c’est à présent prouvé que c’est un monstre dangereux.
Une juste cause a été perdu à ce moment là.

Du coup, la religion de la Parole Divine est plus raisonable.
C’est très triste.
Cela veut dire qu’une chance de prendre avantage sur Sariera est donnée à la religion de la Parole Divine.

A cause de cela, Père court dans tous les sens depuis son retour.
La guerre ne s’est pas finie là dessus.
Plutôt, dans le futur ce sera encore plus sérieux.
La religion de la Parole Divine considère la religion de la Déesse comme une ennemie ; donc je ne pense pas qu’il vont rater cette opportunité.
Comme je l’ai imaginé, cela va prendre beaucoup de temps pour réorganiser l’armée qui a été partiellement détruite, mais l’adversaire est une large organisation avec une grande influence dans la société humaine.
On peut penser qu’ils prépareraient une autre armée à côté de celles qui ont participé cette fois ci.

En contraste avec ça, Sariera n’a qu’une force nationale un peu plus grande que les autres pays alentours.
Mais, isolée, sans aide possible et avec son armée partiellement détruite.
Si je devais dire s’il y a une chance de gagner vu l’état des choses, moi qui ne suis qu’une amateur je donnerais la réponse « non ».

Cette guerre était une bataille perdue d’avance depuis le début.
Bien que si ce n’est que le pays d’Outsu qui attaque, Sariera a un clair avantage, mais en considérant que la religion de la Parole Divine est de leur côté, la chance de victoire s’amenuise.
De plus, Si l’empire soutient le pays d’Outsu, c’est un coup de main gigantesque.

Mais cependant, ne pas se rendre est ce qu’il y a de plus effrayant dans une guerre de religion.
Même si c’est impossible à comprendre pour moi, il n’y a pas d’autre choix que de se battre pour Sariera.
Cette bataille était censée décider de la victoire et de la défaite pendant cette bataille armée contre armée.
En cas de défaite, Sariera se serait rendue sans causer de dégâts pour les citoyens lambda.
Même si l’armée est détruite, je pense que cela aurait été possible en concédant une défaite, en se rendant tout en conservant de la force en réserve en comptant avec le pouvoir du pays.

(note : très confus au dessus à traduire, je comprends rien à ce que le narrateur veut dire puisqu’il manque des mots et que les phrases font pas de sens )

Mais, cette idée a totalement disparue quand l’intruse est apparue sur le champ de bataille.
Les deux armées ont subit des dégâts énormes.
Et la conclusion est vague.
La guerre va continuer.
Cela a un effet négatif sur l’état de Sariera.

A partir de maintenant, cela ne pourra plus être une guerre propre qui décidera de la victoire ou de la défaite en une seule bataille.
Cela va devenir une bataille d’endurance.
Ce qui causera des dégâts à la ville.

Et, la première cible sera cette ville.
Elle est proche de la frontière avec Outsu et c’est l’endroit où le monstre araignée en question s’était installé.

Père essaya de faire les préparatifs pour l’évacuation des habitants le plus tôt possible.
Mais, le laps de temps nécessaire et les conditions sont mauvaises.

Tout d’abord, le problème de temps.
C’est un problème car la saison des récoltes vient de commencer.
La ville où je vis est propriétaire de territoires proches qui sont de grands champs agricoles.
Les récoltes sont envoyées vers la ville grâce à la grande route qui part de la ville et rejoint chacun des villages fermiers.
De plus, elles sont ensuite transportées de la ville et transférées dans tout le pays.

La récolte ne peut pas être abandonné par Sariera.
Du coup, l’évacuation des gens devant travailler n’est pas possible.
Même si les transports sont déjà partis en direction des zones agricoles, les autres personnes en attente des récoltes sont dans une situation où l’évacuation est impossible même s’ils le veulent.

Et l’autre, les conditions sont mauvaises.
Le gouvernement de Sariera a décidé que cette ville serait sacrifiée.

Pour faire court, ils ont décidé de laissé les ennemis attaquer cette ville pendant cette guerre et leur laisser.
Cette guerre ne se finira pas sans sacrifice.
Du coup, le pays a l’intention de faire en sorte que le sacrifice soit le plus léger possible.
Avec ça, l’évacuation des récoltes et des richesses,des personnes les plus compétentes et des simples citoyens n’est pas acceptée.
En d’autres mots ils sont présentés à l’ennemi comme des esclaves.

Ainsi que Père qui gouverne cette ville ainsi que sa famille.

Père essaya de faire de grands efforts pour au moins permettre à Mère et moi de fuir.
Mais ce n’était pas possible.
Même si mes grands parents ont essayé de faire des préparatifs en secret, elles ont été réduites à néant par notre propre pays.

Peut être qu’un accord entre notre pays et notre ennemi a déjà été fait.
Même si ce n’est pas le cas, nos options sont trop limitées.

C’est la saison des récoltes et c’est très malchanceux.
Puisque la séparation entre les soldats et les fermiers a toujours été ferme dans ce pays, il n’y a pas de problème pour les récoltes, cependant, je ne peux pas m’empêcher de penser que c’est très malchanceux.
Si les ennemis ont prévu tout ça et agissent, on peut dire que c’est une défaite complète pour Sariera.

L’armée ennemie qui approche n’est autre que la mort elle même.

(Correction Kasaya)

Chapitre Précédent – Sommaire – Chapitre Suivant


 

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee