Merci aux sponsors du mois !

Guillaume V. (25€)

Quentin S. (20€)

_________________

 


Oni 2

Gobelin

Approximativement un an a passé depuis que je me suis réincarné en gobelin.
Une année dans ce monde semble être plus longue que sur terre, un peu plus de quatre cent jours.
Cependant, puisqu’il n’y a rien qui ressemble à un calendrier, je ne connais pas très bien la date dans le village des gobelins.

La croissance d’un gobelin semble très rapide et j’ai grandi au point d’atteindre le physique d’un enfant humain de maternelle en seulement un an.
Cependant, ce n’est que du point de vue de l’extérieur et ce n’est pas pareil pour l’intérieur.
Je ne comprends toujours que des fragments de conversations entre les gobelins et j’ai l’impression que ma capacité de déplacement est plus faible que mon apparence.

Enfin bon, c’est clair que la croissance est plus rapide que celle d’un humain.
Si l’on parle d’un enfant humain d’un an, c’est encore un bébé, mais dans mon cas je peux me déplacer par moi même.
Je pense que c’est un grand avantage.

La première chose que j’ai faite en devenant capable de bouger est de chercher pour voir s’il y avait d’autres anciens humains dans mon cas ou non.
Je ne sais même pas ce qui a pu me tuer.
Comment est ce que je suis mort ? Pourquoi est ce que je me suis réincarné ?
Puisque je n’en sais rien, je me suis dis qu’il pourrait y avoir d’autres personnes comme moi.

Mais je n’y comptais pas trop.
Même si j’ai cherché parmi les gobelins qui sont nés durant la même période que moi dans le village des gobelins au hasard, ce que j’ai compris du résultat c’est qu’il n’y a aucune personne réincarnée dans mon cas dans le village.

Enfin je n’ai pas entièrement perdu mon temps.
Même si j’ai à peine parlé aux entres enfants gobelins, j’ai appris plusieurs choses en visitant le village.
Déjà, j’ai appris qu’une année dure 400 jours en écoutant une conversation entre gobelins adultes.

D’abord, la croissance des gobelins est rapide, mais l’intelligence se développe, elle, lentement en comparaison ;
Même si les enfants gobelins ont le corps d’enfants de maternelle, ils en ont seulement la taille, il n’y a pas beaucoup de différences mentalement avec un bébé.
Il n’y avait aucun enfant gobelin capable de parler.
Pendant ce temps, vu que je suis capable de parler même si c’est à un niveau ridicule, je suis considéré comme un génie par les gobelins adultes.

En tout cas, je ne suis pas très heureux.
Puisque ce que l’on demande à un gobelin c’est d’être fort au combat, pas de savoir se servir de sa tête.
Étonnement, les gobelins dans ce monde semblent être une véritable espèce forte au combat.

Dans ma tête, un gobelin est censé être faible, stupide et sale, mais les gobelins ici détruisent complètement cette idée.

Faible.
Ce n’est pas entièrement faux.
Les gobelins sont faibles et leur espérance de vie est courte et ils semblent mourir presque immédiatement.
Enfin c’est le cas pour les gobelins ordinaires.
Le concept de niveau semble exister dans ce monde.
De plus, il y a aussi des compétences et de la magie.
Même si ça a l’air d’être totalement comme dans les jeux, cela semble être la norme dans ce monde.
Et, les monstres qui atteignent un certain niveau peuvent évoluer.

Les gobelins ne font pas exception à ça.
De ce que j’ai vu, il y a aussi des Hobgoblins qui sont une taille plus grande que les gobelins dans le village.
Quand l’un d’eux évolue en Hobgoblin, son espérance de vie augmente ainsi que sa force.

Que ce soit les hommes ou les femmes qui sont de simples gobelins, ils essayent tous d’augmenter leur niveau pour pouvoir évoluer.
Il semble que la seule méthode pour augmenter son niveau est de tuer d’autres monstres.
C’est pour cela que, naturellement, les gobelins sont une espèce tournée vers le combat.
C’est parce que je ne peux pas vivre très longtemps et que je reste faible si je n’évolue pas.

Ensuite il y a la stupidité.
Ce n’est pas vraiment faux.
Les gobelins sont une espèce de combattants et ils ne sont pas très intéressés par l’idée d’apprendre.
Je pense que je suis probablement la personne la plus intelligente du village.
Enfin ce n’est pas probable, c’est même sûr.

Enfin ce n’est pas parce qu’il est simplement stupide.
Ils se battent en utilisant des stratégies spécifiquement créées et raffinées pour le combat et ils savent être efficaces pour chasser.
Cependant, c’est parce qu’il n’y a aucune chance d’apprendre et du coup ils ne sont pas juste stupides.

Ou plutôt, certains semblent atteindre l’illumination comme un certain moine s’entraînant et en me faisant sentir une sorte d’aura sacrée quand je les vois.
La stupidité et une inviolable arrogance sont des choses dont je ne peux pas me moquer ici.

Sale a deux définitions.
Celle en rapport avec le corps est vraiment sale mais aussi méchante.
Les gobelins que je me représentais étaient faibles et malgré leur stupidité, ils sont censés être rusés.
Mais, les gobelins ici sont à l’opposé de cette idée.
Ce sont des soldats qui ont gardé une forme noble d’honneur dans leur façon d’être.

La journée d’un gobelin commence avec une prière.
Merci pour ce monde, merci à la déesse qui protège ce monde et merci pour le pain quotidien.
Après la prière, ils sont tous assignés à une tâche.
Les gobelins qui n’ont pas encore évolué s’entraînent et les hobgoblins commencent à développer les jeunes en les entraînant.
Il y a aussi le groupe de chasse qui est le plus fort et qui part chasser en quittant le village.

Ce village est situé dans une partie escarpée d’une chaîne de montagnes et c’est un endroit dangereux avec un environnement difficile et un grand nombre de monstres forts qui y habitent.
Parmi les gobelins du groupe de chasse, il n’y en a généralement que la moitié qui arrive à revenir.
Mais pour autant, la raison pour laquelle le village gobelin peut subsister n’est dû que grâce à la grande fertilité des gobelins.
Enfin c’est ce que je pense.

Les gobelins qui rentrent sont accueillis et des funérailles sont faites pour les morts.
Ils prient ensuite afin de remercier pour la nourriture qu’ils ont ramenée au risque de leur vie.

Les gobelins meurent afin de faire en sorte que le village puisse survivre.
Les gobelins restant au village donnent des fleurs pressées à la main aux chasseurs.
Un substitut servant d’amulette dans laquelle est placée l’idée « s’il te plaît reviens sain et sauf ».

Ils partent pour un voyage au péril de leur vie et reviennent sans oublier cette idée.
Pour vivre.
Pour rester en vie.

Il n’y avait pas de justice ou de méchanceté me dérangeant dans mon ancienne vie.
Mais il y avait quelque chose transcendant tout ça.
Je regarde les gobelins qui partent et quelque chose me rempli le cœur.
Je pleure sans même le savoir.
Il y a quelque chose à voir leur dos s’éloigner qui me fait pleurer.

(Correction Kasaya)

Chapitre Précédent – Sommaire – Chapitre Suivant

Pour soutenir mon travail et les autres séries clic en dessous :

Tipeee