Prologue

La fin de la première et de la deuxième fois.

(Note : Il faut que je me fasse au style de l’auteur, donc désolé si au début certaines phrases semblent étrange, j’essaye d’accommoder le plus possible le temps de me faire au style, mais certaines phrases seront sans doute modifié à la correction vu que je ne vois pas tout.)

Le bateau sur lequel les élèves du lycée Yasaka était lors de leur sortie scolaire a couler à cause d’une bombe posé par des terroristes.

Dans ce tragique incident, 102 victimes comprenant l’équipage et les passagers ont perdus la vie, cela sans compter les terroristes.

*

« Ah, vu que l’eau froide et salé a disparu, j’imagine que moi aussi je suis mort. »

Amamiya Hiroto ressenti une sorte de paralysie en comprenant qu’il était mort.

Il se trouve a présent dans un endroit vaguement éclairé et un grand nombre de gens sont réunis ici avec lui. Ce n’est pas aussi simple que de traverser la rivière Sanzu* en voyant les champs magnifiques de fleurs de l’autre côté, mais cela ressemble quand même à une sorte d’entré pour l’après vie.

(note : La rivière Sanzu est l’équivalent Bouddhiste du fleuve Styx qu’il faut traverser une fois mort)

Les autres personnes réagissent de façon varié à leur propre mort. Certains pleurent, d’autres essayent de se consoler et d’autres semblent soulager que leurs amis et ceux qu’ils aiment n’étaient pas avec eux.

Hiroto, lui aussi voudrait pleurer qu’il ne voulait pas mourir, qu’il aurait aimé vivre, mais il ne trouva pas l’énergie de le faire.

« Haah… Au final, je suis mort inutilement, huh. » (Hiroto)

La raison pour laquelle il dit cela est qu’il a vu une de ses camarades de classe féminine assise non loin de lui.

Naruse Narumi. Une fille importante dans la classe, connu sous son surnom, Naru. Hiroto est mort pour la sauver.

Quand le bateau s’est mis à vaciller avant de chavirer, Narumi n’avait pas réussi à attraper la rambarde et semblait sur le point de tomber. Hiroto l’avait attrapé par la main immédiatement et l’avait aidé à attraper la rambarde… Puis il est lui-même tomber en roulant le long du sol incliné à la diagonale prenant ainsi sa place pour atterrir contre un mur avant de s’enfoncer dans l’eau où il s’est noyé.

Tout cela était arrivé en un instant ; ce n’était pas quelque chose auquel il avait eut le temps de réfléchir vraiment avant d’agir. Maintenant qu’il y pense, c’était vraiment imprudent. Malgré tout, si elle avait survécu grâce à son geste, il aurait au moins pu se consoler, mais…

« Non, je pense que j’ai bien agis avant de mourir. » (Hiroto)

Même s’il était mort, personne n’irait pleurer pour lui de toute façon. Ses parents sont morts quand il était jeunes et il n’avait pas de frère ou de sœur. Sa relation avec son oncle du côté de son père n’était pas terrible. Après son adoption on lui avait même dit « Va t-en une fois que tu auras finis le lycée. ». Il n’avait aucun ami et pas de petite amie. Son oncle recevrait l’héritage de ses parents et l’argent du deuil* à présent. Donc la faveur qu’il a fait en l’adoptant est à considéré comme repayé. De plus, c’est sans doute bien plus que ce qu’il mérite si l’on considère la maltraitance que son oncle lui a fait subir… Une distinction très claire de traitement entre son fils biologique et la façon dont Hiroto a était traité jusqu’à présent.

(Note : L’héritage à ses 18 ans une fois majeur. L’argent du deuil est donné comme cadeau lors des funérailles au Japon pour montrer l’affection et la compassion qu’ils éprouvent pour le mort et la famille proche de celui ci.)

Ses rêves d’avenir étaient pour lui quelque chose de vague consistant à « être heureux ». Cela lui conviendrait parfaitement si on lui permettait d’avoir ça au paradis. Au minimum, son oncle et sa famille ne seront pas là.

Cependant, la réalité fut plus irrationnel et moins clémente.

« Vous, âmes ayant perdues vos vies, avez été choisies. Je vais à présent vous octroyer des pouvoirs spéciaux, un nouveau destin et une nouvelle fortune*. En vous servant de cela, je souhaites que vous viviez vos nouvelles vies dans un monde différent de la [Terre] sur laquelle vous viviez. » (Dieu)

(Note : Fortune, chance ou avenir,)

Les Dieux sont probablement ce genre d’êtres. Une personne mystérieuse avec un halo au dessus de la tête apparaît et déclare tout ça aux gens réunis ici.

On dirait qu’au lieu du paradis, ce qui les attends est en fait le cercle infini des réincarnations. Ils furent encore plus surpris en apprenant qu’ils allaient renaître dans un autre monde.

« Bien sûr, refuser ma requête est possible. Si vous choisissez cette option, vous perdrez tous vos souvenirs venant de cette vie et renaîtrez quelque part sur [Terre], comme il est coutume. Ceux d’entre vous qui veulent faire ce choix, qu’il s’avancent maintenant.] (Dieu)

Hiroto se demanda qui pourrait refusé dans ce genre de situation, mais un garçon le fit. Hiroto était un peu trop loin du garçon donc il ne pu entendre ce qu’il disait au Dieu. Cependant le Dieu répondit « Très bien, retourne à présent dans le cercle de transmigration normal. » et le garçon disparu, ce qu’il comprit comme un refus de ce garçon à l’offre du Dieu.

Bien sûr, Hiroto, comme les autres personnes ici, avait l’intention d’accepter l’offre du Dieu. Ils allaient recevoir un pouvoir spécial et renaître dans un nouveau monde, avoir une nouvelle famille et être heureux. Aucun autre scénario n’offrait autant d’espoir que celui-ci.

« Bien. Quand je vous appellerais, veuillez venir devant moi. » (Dieu)

« Endou Kouya. » (Dieu)

« Shihouin Mari. » (Dieu)

« Naruse Narumi. » (Dieu)

« Mifuji Kanata. » (Dieu)

« Minami Asagi. » (Dieu)

Les uns après les autres, ils eurent leur noms appelé et reçurent du dieu des pouvoirs spéciaux ainsi qu’une destiné et une fortune avant de quitter la pièce. Le nom de Narumi avait été appelé, lui aussi.

À présent, la moitié des gens étaient déjà parti et le nom d’Hiroto n’avait toujours pas été appelé.

« Amamiya… ? Amemiya Hiroto. » (Dieu)

Pendant un moment, Hiroto pensa qu’il avait été appelé, mais il semblerait que ce ne soit pas le cas. Quelqu’un avec un nom similaire au sien s’avance devant le Dieu.

(Note : Perso principale = Amamiya Hiroto, l’autre gars c’est Amemiya Hiroto. Le nom Hiroto est aussi écrit avec un Kanji différent )

« Amemiya… ? » (Hiroto)

C’est un nom qu’Hiroto n’avait jamais entendu avant. Même s’ils étaient dans des classes différentes, ils auraient tout les deux été dans le même lycée et il y a peu de chance qu’il ne connaisse pas quelqu’un avec un nom aussi similaire.

Est-ce que c’était un passager du bateau voyageant en même temps qu’eux, ou même quelqu’un de l’équipage ? Il a l’air d’avoir bientôt finit son adolescence… Même leur physique sont similaire. Si même leur visage le sont, alors il doit être le doppelgänger d’Hiroto ou un fameux membre perdu de sa famille.

Les autres ont reçut un ou deux, au maximum trois pouvoirs spéciaux du dieu. Mais comme Hiroto pu l’observer, Amemiya Hiroto en reçut lui pas moins de huit. Des pouvoirs plutôt large avec ça. Il y avait même deux destins et deux fortunes, mais le dieu les a combiner en une seule avant de les lui donner.

Recevoir non pas deux, mais huit pouvoir spéciaux ! Le dieu doit vraiment l’aimer. Alors qu’Hiroto pense cela, le dieu continue et appelle la personne suivante. Finalement il ne reste plus que lui.

« Hmm ? Tu es ? »(Dieu)

Finalement, le dieu remarqua Hiroto.

« Je suis Amamiya Hiroto. » (Hiroto)

Le dieu eu l’air perplexe donc Hiroto lui dit son nom. Cependant cela sembla le rendre encore plus perplexe.

« Amamiya Hiroto ? Pas Amemiya ? Ton prénom est Amamiya, écrit comme « Autel du Paradis », et ton prénom est Hiroto, écrit comme « Personne Instruite » ? » (Dieu)

(Pour faire simple ce ne sont pas les mêmes Kanjis pour un même prénom. Sonorité égale, mais sens différent. Un peu comme si j’écrivais Paul et Pole… Bref.)

« C’est ça. »(Hiroto)

Avec un mauvais pressentiment, Hiroto répondit au dieu en confirmant son nom. Et en réponse le dieu commença par grogner.

« Oh… Vos noms sont similaires alors j’ai fais une erreur. Je pensé que toi et Amemiya Hiroto étiez la même personne. Tout les pouvoirs qui étaient censés t’appartenir, ont malheureusement été donnés à Amemiya Hiroto. Même ton destin ainsi que ta fortune qui était là pour te protéger sont à présent à lui. » (Dieu)

C’était une erreur acceptable vu les circonstances. C’est au moment ou Hiroto avait cru être appelé que cela semble s’être produit.

« Mais Amemiya Hiroto n’est plus ici, donc je ne peux plus te rendre ce qui t’appartient. Je ne peux pas non plus préparé de nouveaux pouvoirs pour toi et c’est la même chose pour ton destin et ta fortune. » (Dieu)

« En d’autres mots, je suis le seul qui doit commencer sans rien ? » (Hiroto)

« Non. Tu commenceras avec une position négative. Tu ne seras jamais sauvé par le destin ou par une coïncidence et tu n’auras jamais de fortune pour t’aider. » (Dieu)

Ce n’est pas un départ de zéro, mais un départ négatif. N’était-ce pas un peu trop ?

« Dans ce cas, j’abandonne tout ça. Renvoyez moi juste au cercle normal de réincarnation, comme l’autre personne au début. » (Hiroto)

Même s’il doit se réincarner dans un autre monde, il semble pour lui qu’il ne va rencontrer que des difficultés et du malheur donc Hiroto décida d’abandonné l’idée complètement. Mais le dieu fit non de la tête.

« Le moment du choix est déjà passé. » (Dieu)

«… Vous êtes sérieux ? » (Hiroto)

Hiroto n’a plus la possibilité de refusé. Il était sur le point d’objecter, pour dire qu’il inventai des règles, mais son corps fut entouré de lumière et sa conscience commença à disparaître.

« On dirait qu’il est temps pour toi de renaître. » (Dieu)

Impossible ! N’est-ce pas injuste que je sois le seul à commencer avec rien ?!

« En échange, ton âme à une grande « structure vide » qui est différente des autres réincarnées. À la place de pouvoirs spéciaux, cette « structure vide » contiendra probablement une large quantité de mana dans ton corps. Cependant tu n’as aucune aptitude pour la magie, tu ne seras pas non plus capable de maîtriser les éléments magiques existant dans le monde dans lequel tu vas renaître, [Origin]. Ton mana ne te serviras donc à rien. » (Dieu)

Est ce que c’est censé être réconfortant ?! Avoir du mana et ne pas pouvoir utiliser la magie, évidement que cela ne servira à rien !

« Je dois dire que j’éprouve de la compassion pour toi. Sans aucun pouvoir, ni destin ou fortune, je suis certain que tu vivras bien des épreuves. Tu ne pourra pas grandir dans un environnement heureux. Ton avenir est limité puisque tu ne peux pas utilisé de magie. Tu sera tourmenter par une bien plus grande solitude que dans ta vie précédente. Dans ton désespoir tu te battras pour respirer, tu souffriras grandement. Mais je veux que tu aille de l’avant et continue à vivre sans abandonner ou en vouloir à qui que ce soit. » (Dieu)

Tu donnes l’impression que c’est facile !

Sans même pouvoir crier son indignation, Amamiya Hiroto commenca sa deuxième vie.

*

Le dieu… Rodcorte. Le nouveau monde dans lequel il a envoyé Hiroto et les autres s’appelle « Origin ». Un monde similaire à la Terre, mais c’est un monde où la science et la magie ont évolués ensemble.

Les cent personnes réincarnées dans « Origin » étaient émerveillées par les différences entre ce monde et la Terre. Ils sont naît de nouveaux parents, sauvé à différents moment par leur bonne fortune, se sont servit de leur pouvoirs spéciaux et se sont réunis les uns les autres en se reconnaissant grâce à leur destin.

Ils ont gardé leur réincarnation secrète des autres, mais avant même de s’en rendre compte ils furent connus comme les cent héros.

Tous sauf la cent unième personne.

*

Rodcorte est le dieu régnant sur le cercle de transmigration des âmes de plusieurs mondes, incluant la Terre et Origin. Il n’est pas directement vénéré par les gens, et il ne confit rien aux ecclésiastiques. Il n’est pas non plus capable d’intervenir directement en descendant dans un monde pour faire des miracles.

Ce qu’il est capable de faire est de contrôler le cercle de transmigration des âmes et, très occasionnellement, de l’altéré. Toutefois, il n’avait presque jamais fait une quelconque altération au cercle auparavant.

La raison était parce que le système du cercle de transmigration est très bien fait. Il n’y avait pratiquement aucune situation nécessitant que Rodcorte l’ajuste lui même.

Cependant, un problème était apparu récemment.

Le cercle de transmigration pour un des mondes dont il s’occupe est plus lent que celui des autres mondes.

Pendant que les autres mondes progresse normalement, un monde problématique est pratiquement à l’arrêt depuis un bon moment.

Magie, arts martiaux, littérature, science, ingénierie, art, cuisine. Un modèle répétitif s’est installé dans une grande variété de secteurs où du développement apparaissait, mais disparaissait presque aussitôt.

Les pays sont répétitivement en guerre les uns contres les autres ; mille ans sont passé sans qu’aucun progrès ne soit visible. De temps en temps un héros appairait et un de deux pays en guerre gagnerais et absorberais le perdant pour former un plus grand pays. Mais ces grand pays sont incapables de s’unifier correctement et finissent éventuellement par se divisé, relançant le conflit une nouvelle fois.

Même quand des pays arrivent à maintenir la paix entre eux, des incidents comme l’apparition de puissant démons créent encore plus de victimes que la guerre.

Il existe dans ce monde des dieux qui contrôlent directement le monde et dirige son peuple. Cependant, pour protéger le monde du Roi Démon qui était apparu, ils ont dût invoquer des héros venant d’autres mondes pour se battre avec eux contre lui. Depuis ce temps là, ils ont été incapables de retrouver leur pouvoir originel.

Il est nécessaire que l’avancé de ce monde continue peu importe les méthodes nécessaires. D’un état stagnant, un seul événement pourrait lancé une baisse soudaine du développement.

Alors que le monde décline, de moins en moins d’âmes peuvent passer par le cercle de transmigration, posant un danger même pour Rodcorte.

Alors que Rodcorte se demandait quoi faire, il entendit des rumeurs venant de dieux s’occupant d’autres mondes.

La rumeur était que si vous preniez une âme d’un autre monde en la laissant garder ses souvenirs et en lui donnant des capacités hors normes avant de l’envoyé dans un autre monde, ce monde se développerait dans une bonne direction à un rythme incroyable.

C’était une rumeur en laquelle il voulait croire. Cela semblait absurde de croire qu’une seule personne avec des souvenirs de sa vie précédente et des capacités hors normes puissent avoir une influence aussi importante sur une planète entière.

Malgré cela, le jeu en vaut la chandelle dans ce monde problématique où les dieux avaient invoqués plusieurs héros d’autres mondes pour se battre contre le Roi Démon. C’était une invocation directe d’habitant vivant d’autres mondes, donc ils n’avaient pas reçu de présent divin comme des capacités hors normes. Malgré cela, ils ont été victorieux contre le Roi Démon.

De plus, la plupart des héros ont perdus la vie pendant la bataille, mais même pendant le court laps de temps passé dans ce monde, ils ont eut un impact durable.

Et il n’y aura pas de meilleur moment que maintenant pour tester cette rumeur puisqu’il n’y a ni Roi Démon ou dieu démoniaque. Sans événement mondial comme une bataille entre dieux et être anormaux capable de les affronter, si des héros avec des capacités apparaissent, ils auront sûrement un impact bien plus profond sur le développement de ce monde.

Par chance, en se servant de sa position Rodcorte pourrait même replacer l’âme des héros dans ce monde, en les faisant renaître autant de fois qu’il le désirerait. Ce n’était pas non plus difficile de faire en sorte qu’ils garde les souvenirs de leurs vies précédentes.

Pour ce qui est des capacités, il pourrait très bien en préparer en se servant de ses pouvoirs ordinaires de Dieu qu’il avait économiser.

Cependant, il n’était pas à l’aise à l’idée de ne réincarné qu’une seule personne, Juste au cas où il en utiliserait une centaine.

Et avec un bon timing, alors que Rodcorte venait juste de finir ses préparations, environ une centaine de Japonais moururent. D’après ce qu’il avait entendu, ce sont des habitant d’une île avec un savoir avancé des sciences et de l’économie, ainsi que doté d’une culture particulière.

Sans personne pour objecter auprès de lui, Rodcorte décida d’exclure les âmes des personnes maléfiques du groupe de Japonais qui venait de mourir sur le Ferry et de réincarné le reste.

Cependant ils ne seraient pas réincarnés dans le monde problématique, mais sur « Origin ».

Dans le but d’exécuté son plan parfaitement, Rodcorte avait choisit Origin comme endroit où les âmes pourrait vivre une sorte de tour d’échauffement pour qu’ils puissent accumuler plus de connaissance et d’expérience.

Une fois qu’ils auraient finit leur deuxième vie sur Origin, il leur donnerait de nouveaux pouvoirs et destinées une fois de plus, avant de les réincarnés une fois de plus dans ce monde problématique.

Après avoir passé autant de temps et d’effort à l’élaboration de son plan, cela ne pouvait que bien se passé.

Cependant, n’étant pas habitué à ce genre de taches, Rodcorte avait fait une seule petite erreur.
Même un dieu ne pourrait prédire qu’une telle erreur puisse réduire à néant tout ses projets un jour.

*

Comme pour répondre inconsciemment à ses pensées, une âme ayant fini sa deuxième vie apparaît devant Rodcorte.

Rodcorte avait anticipés qu’ils apparaîtraient avec des timings différents selon l’ordre dans lequel ils les avaient réincarnés. Cependant, au vue de la durée de vie des humains, c’était bien trop tôt. Cependant, il avait prédit que cette âme serait la première à apparaître.

« Comme je m’y attendais, tu n’as pas réussi à atteindre un âge de mort naturel, Amamiya Hiroto. » (Rodcorte)

Celui qui apparue devant lui est la cent et unième âme réincarnée qui n’avait aucun pouvoir, destin ou fortune. C’était l’âme d’Amamiya Hiroto.

L’âme d’Amamiya Hiroto qui apparue devant Rodcorte était pitoyablement blessé et couverte d’un mana sombre.

« Je les tuerais, je les tuerais tous, même si je dois renaître, je ne les pardonnerais jamais ! C’est pareil pour toi ! » (Hiroto)

Sans même prendre en compte que Rodcorte est un dieu, Hiroto lança un coup de poing dans sa direction.

*

Amamiya Hiroto se réincarna dans un pays militaire d’Origin.

Rodcorte lui avait dit qu’il n’aurait jamais de chance dans sa vie. Ces mots devinrent une réalité. Il n’eut droit qu’à du malheur dès sa naissance.

Sa mère était une prostituée et son vrai père les avaient abandonnés avant même qu’il ne soit née. Sa mère se trouva un autre compagnon qui prit la décision de vendre Hiroto bébé pour acheter de l’alcool, idée à laquelle elle ne s’opposa pas.

Ceux qui l’achetèrent représentaient un laboratoire qui s’occupait de faire de la recherche illégale.
Alors qu’il était examiné dans ce laboratoire, il apparut clairement qu’il était encore moins apte à la magie que n’importe qu’elle personne ordinaire d’Origin.

Dans Origin, il y avait sept éléments magiques utilisables. Les quatre éléments principaux que sont la terre, l’eau, le feu et l’air ainsi que les éléments additionnels que sont la lumière, la vie et la magie spatial. C’est acquis que dans cet univers chacun a au moins un élément sur les sept avec lequel il a une affinité.

Cependant, Hiroto démontra qu’il n’avait aucune aptitude pour aucun élément mais qu’en plus il n’avait aucune affinité. En d’autres mots, il était une existence qui défiait toute logique, inférieur à n’importe quel autre humain ordinaire.

Pour autant, les personnes du laboratoire réalisèrent que Hiroto avait une grande quantité de mana en sa possession, bien plus grande que celle de n’importe qui.

Sans avoir aucune aptitude pour aucun élément, il avait malgré tout une énorme quantité de mana. Ce qui était aux yeux des chercheurs une contradiction étrange. Parmi eux, quelqu’un eu une idée.

« Ce n’est pas que ce sujet expérimental n’a aucune affinité avec aucun élément. Peut être qu’il a une affinité pour un élément qui n’a jamais été découvert. N’est-ce pas possible ? » (Chercheur)

À partir de ce moment là, les recherches reprirent. C’est dans ses environs là que les souvenirs de la vie précédente d’Hiroto réapparurent.

Après sept ans de recherche où Hiroto servait de cobaye, ils découvrirent un huitième élément, l’élément Mort. Les chercheurs firent apprendre à Hiroto l’utilisation de la Magie de mort* qu’ils venaient de découvrir et reconstruisirent son corps en entier, y compris son cerveau afin de pouvoir continuer les recherches et l’expérimentation.

*

« Meeeuuuuur ! » (Hiroto)

Cependant, les circonstances dans lesquels se trouvaient Hiroto finirent en un mot.*

(Note : Pour mieux comprendre il faut voir la scène comme Hiroto cherchant à se battre contre Rodcorte tout en se souvenant de ce qu’il a vécu.)

Quand il avait récupéré les souvenirs de son ancienne vie, son corps était remplis d’explosifs et sa vie avait été prise en otage. Autour de lui se trouvait les chercheurs qui ne le voyait pas comme un être humain, mais comme un animal de laboratoire.

Hiroto n’avait plus besoin d’une éducation simple comme celle de la langue ou encore comment écrire ou lire, mais il n’avait aucune liberté quelle qu’elle soit.

Cela ne s’arrête même pas là. S’il montrait le moindre signe de rébellion, il recevrait un choc électrique qui le laisserait convulsant sur le sol.

Le reste du temps il avait le droit de manger des repas qui était nourrissant tout en ayant moins de goût que ce qui est donné à des prisonniers et faire exactement ce que les chercheurs lui demande peu importe l’expérience qu’ils avaient en tête.

Même s’il était à présent capable de se servir de l’élément magique Mort, il ne pouvait pas quitter le laboratoire.

Hiroto recouvrit son corps de Magie de la mort et chercha désespérément à concentrer son pouvoir dans sa main. Complètement incapable d’utiliser un autre élément magique malgré ses efforts il finit par se couvrir lui même de l’élément magique Mort.

Il avait développé de nombreuses utilisations différentes à cette magie, en contribuant ainsi au laboratoire, aux chercheurs et au pays auquel ils appartenaient. Cependant et jusqu’au bout, le travail d’Hiroto ne fut jamais récompensé.

Cela était causé par les chercheurs qui savaient qu’il était utile pour eux, mais qui craignaient quand même qu’il se rebelle. Alors que l’utilité d’Hiroto continuai de croître, la peur continuai elle aussi à grandir.

Les explosifs dans son corps n’étaient pas uniquement placé au niveau de son cœur, mais aussi de son cerveau. Dans son torse se trouvait un GPS en cas de fuite. Son œil droit fut remplacé par un œil artificiel contenant une caméra spéciale et deux micro étaient installé dans sa bouche et dans ses oreilles pour entendre le plus petit chuchotement.

Sa nutrition était limité de façon à ce qu’il ne puisse jamais avoir une force plus grande que nécessaire. Sa chambre était petite et il n’avait jamais le droit de la quitter à part pour les expériences.

Pour faire en sorte qu’il soit plus potent avec l’élément magique mort, pour augmenter la taille de son énergie magique… Ils ont reconstruit son corps pour plein de raisons différentes.

Dans le but de s’assurer qu’il ne puisse jamais se faire d’allier pour s’échapper ou se rebeller, les gardes le surveillant ainsi que l’opérateur lui donnant des ordres directes étaient tout le temps remplacer pour qu’il ne puisse jamais avoir un contact sur une grande période de temps avec qui que ce soit.

Et finalement, ils ont fini par faire une procédure inhumaine sur son cerveau, coupant le contrôle entre son mana et son corps et le transformant en leur marionnette.

À ce moment là Hiroto n’avait même pas dix ans. Et à partir de cette age là, il passa dix ans de plus dans cet enfer où il ne pouvait même pas bouger un seul doigt de lui même.

Même après dix ans passés dans cette situation, le mental d’Hiroto ne se brisa pas. Une des raisons pour cela est l’attraction des âmes de défunts pour son affinité avec l’élément mort et qui lui murmurèrent des mots réconfortants. Une autre raison était l’espoir qu’il avait qu’un jour « ils » viendraient pour le sauver de cet enfer.

Cependant Hiroto mourut.

Il fut incapable de supporter les expériences irréfléchis des nouveaux chercheurs qui cherchaient à surpasser les résultats de leur prédécesseurs.

Ce fut ironique pour Hiroto, mais grâce à sa mort il retrouva sa liberté. À la mort de son corps, son âme regagna le contrôle de son mana.

Hiroto transforma son propre corps en mort-vivant et commença un massacre alimenté par sa propre haine.

Il déchiqueta en morceaux ceux qui avaient joués avec sa vie avant de presser comme des citrons les chercheurs suppliants pour leur vie. Il transforma le personnel militaire en une vaste blague tout en les massacrant.

Alors que Hiroto continua de massacrer et de tuer tout le monde dans le laboratoire sans être satisfait par sa vengeance, des visages familiers apparurent devant lui.

*

« Oooh… ! »

Hiroto tenta d’exprimer la joie qu’il ressentit en voyant les douzaines de personnes dont les visages étaient familiers pour lui.

Les traits des visages étaient un peu différents, mais la plupart d’entre eux étaient ses camarades de son ancienne classe avant qu’il ne meurt. Il reconnut même certains d’entre eux qui ressemblait à ses professeurs.

Naruse Narumi était parmi eux.

Ils étaient les compagnons d’Hiroto qui furent réincarnés avec lui sur Origin. Ils étaient son espoir.

Un jour ils allaient finir par le trouver. Ils viendraient forcement le sauver. Pendant les vingt dernières années, Hiroto n’avait pas cessé d’y croire.

Ils étaient un peu en retard, mais il n’était pas du genre à se plaindre. Fêtons cette réunion, refaisons connaissance dans cette deuxième vie, je suis sûr que c’est possible maintenant que tout ces compagnons sont là, pensa t-il.

Tremblant de joie, Hiroto fit un pas en avant.

« Tout le monde, commencez l’attaque ! »

Cependant, sous les ordres d’un jeune homme qui semble être le chef de ses compagnons, Hiroto fut frappé par des attaques magiques lancées en même temps.

« Attendez ! Pourquoi est ce que vous m’attaquez ?! Je suis votre allié, l’un d’entre vous ! »

Les cris d’Hiroto furent noyer par le son de flammes infernales, de lames de vent, d’un froid perçant et d’électricité dévastatrice. Hiroto qui avait approché ses compagnons sans même pensé à se défendre était totalement stupéfié alors qu’il tomba, son corps fatalement blessé.

« C’était presque trop facile. Je pensais que c’était un puissant mort-vivant qui était apparu. »

« Bon, il faut dire que trente des cent héros sont rassemblés ici. Il y a peu de chance que nous ayons des problèmes avec ça. »

Au dessus d’Hiroto, des voix familières étaient en train d’avoir une conversation.

Cent personnes ? Cent personnes vous dites ? NON ! Nous étions cent-un, moi y compris, Nous étions cent-un !

Il voulait prononcer ces mots, mais sa gorge n’était plus en état de fonctionner, il ne pouvait même pas gémir.

Son bras droit était complètement brûlé et carbonisé, son bras gauche était hors de vue. Ses jambes étaient brisées et il pouvait même voir sa jambe droite du coin de l’oeil.

Sa tête et son torse était aussi dans un état pitoyable.

« La raison pour laquelle nous n’avons pas eu de problème est que le mort-vivant a baissé sa garde. L’élément magique Mort… Quelle magie terrifiante. »

Regardant en direction de la voix avec le seul globe oculaire capable de bouger, Hiroto vit Naruse Narumi se tenir là. Elle avait mûrit bien plus que dans son ancienne vie et était à présent une femme adulte.

« Ah, c’est une autre victime de ce laboratoire. »

À côté de lui se tient un jeune homme, le chef qui avait donné l’ordre d’attaquer. À en juger par la distance les séparant l’un de l’autre, il comprit que cet homme et Narumi était intime tout les deux.

« Je suis sûr qu’il veut qu’on l’achève. »

« Tu as raison, Hiroto. » (Narumi)

Hiroto… ? Hiroto ? Amemiya Hiroto ?! Ce gars c’est Amemiya Hiroto ?!

« Finissons en avec lui pour mettre fin à ses souffrance. » (Narumi)

« C’est la meilleure chose que nous puissions faire pour lui. Narumi, fesons le ensemble. » (Hiroto)

Te fou pas de ma gueule ! Pourquoi est-ce que c’est toi qui te tiens là !? Toi, qui m’a pris ma part de pouvoir, de destin et de fortune ! Pourquoi est-ce que tu essaye de m’achever avec le visage d’un héros !?

Pourquoi est-ce que c’est toi, pourquoi est-ce qu’il fallait que ce soi toi !?

C’est de ta faute si ma deuxième vie est un pareil désastre ! Les cent héros ? Tu me traite comme un paria et tu me tue !?

Hiroto laissa échappé un gémissement, mais fut incapable de survivre à la lumière blanche venant des mains d’Hiroto et de Narumi et se transforma en poussière.

*

« Tout est de ta faute ! Tu pense avoir le droit de t’appeler dieu ? Une seconde vie mon cul ! Tu m’as jeté dans un enfer bien pire que mon ancienne vie ! » (Hiroto)

Le poing d’Hiroto recouvert d’une sorte de brume noir, n’égratigna même pas Rodcorte. Simple résultat de la différence de pouvoir qu’il y a entre un homme et un dieu.

« Je suis conscient que je t’ai fait subir quelque chose d’horrible. » (Rodcorte)

En disant la même chose que la première fois, Rodcorte expliqua les circonstances qui étaient les siennes tout en faisant face à l’âme furieuse d’Hiroto. L’information fut transmise directement à son esprit en un instant en se servant d’un pouvoir divin.

« …Tu veux dire qu’il y a une troisième fois ? » (Hiroto)

« Correcte. C’est quelque chose qui était préparé depuis votre première réincarnation dans Origin. Cette fois, tu ne peux pas refuser et je ne peux pas interrompre le processus. » (Rodcorte)

Quelle bêtise. Cependant pour Hiroto, c’était comme de trouver un bateau quand il est nécessaire de faire la traverser.*

(Idiome japonais signalant qu’il a de la chance.)

« Je vois… Dans ce cas, je les tuerais tous dans le prochain monde ! Ceux qui m’ont tués, je n’en laisserais aucun vivant ! Je suis mort le premier, pas vrai ?! Dans ce cas je serais le premier à me réincarné pour la deuxième fois donc j’aurais l’avantage ! Cette fois ci c’est moi qui les tuerais ! » (Hiroto)

Je deviendrais un adulte avant eux, je gagnerais des pouvoirs et je trouverais Amemiya Hiroto et les autres parmi les enfants et je les tuerais tous ! Cela devrait être possible pour quelqu’un comme moi même sans pouvoirs spéciaux.

« Maintenant dépêche toi et donne moi ce que tu me dois, Kami-sama. Cette fois ci tu as un destin et une fortune pour moi, pas vrai ? Après tout, je suis celui qui est mort le premier cette fois ci donc c’est impossible que tu me confondes avec quelqu’un d’autre, pas vrai ?! » ( Hiroto)

« … Je n’ai pas de pouvoir à te donner. » (Rodcorte)

Comme s’il poussait gentiment l’âme de Hiroto, Rodcorte pressa la paume de sa main contre Hiroto.

« Eh ? » (Hiroto)

Juste après cela, Hiroto commença à tomber encore et encore sans savoir où.

« Rendu à ce point, la seule chose que je puisse faire pour toi et d’ajouter quelque chose. Je ne peux pas te donné de pouvoir. » (Rodcorte)

« Pourquoi !? Je vais encore être le seul qui n’a rien, comment est ce possible !? » (Hiroto)

« Je ne peux pas laisser les autres être tués par toi. » (Rodcorte)

Rodcorte parla à Hiroto alors qu’il continua à devenir de plus en plus petit en s’excusant.

« Si tu tue les autres, le développement de ce monde sera obstrué. Ta mort dans Origin fut le produit d’une grande quantité de malchance. C’est pareil pour Amemiya Hiroto et les autres qui n’avaient pas conscience de ton existence, même après ta mort. Mais cela ne te suffira pas. » (Rodcorte)

Après que Hiroto soit mort à bord du bateau, avant d’être réincarné, il se tenait en bordure de l’endroit où les âmes étaient rassemblé. À cause de cela, personne n’a vu Hiroto.

En plus, il n’y a eut qu’une seule personne qui avait refusé d’être réincarnée dans ce nouveau monde.

Et le dernier point est qu’il est la dernière personne a avoir était réincarnée.

À cause de cela, pour Amemiya Hiroto et les autres pour expliquer son absence ils ont probablement pensé « Il a du survivre et n’est pas mort comme nous. » ou « Il a du refuser d’être réincarné comme cette autre personne. »

De plus, les expériences répétés sur le corps d’Hiroto ont changées la forme de son corps et de son visage complètement, au point que même Narumi fut incapable de le reconnaître.

« Toute cette malchance a était causé par ma maladresse. Je souhaitais que tu puisse continuer à vivre en allant de l’avant et sans te décourager ou en vouloir à qui que ce soit, mais malheureusement tu était sur un chemin qui a rendu cela impossible. Grâce à ta découverte de l’élément magique Mort et le développement d’une nouvelle magie tu as contribué à l’avancement d’Origin. J’espère que tu me pardonneras de ne pas pouvoir te récompenser d’une quelconque façon et en te forçant à enduré une troisième vie de malheur. » (Rodcorte)

Alors même que l’âme d’Hiroto se faisait de plus en plus distante, Rodcorte pouvait sentir Hiroto lui dire que ce ne serait jamais pardonner.

« Dans ce cas, tout ce que je peux faire est de faire en sorte que tu abandonne ta vengeance stupide avant même de pouvoir commettre le moindre péché et espéré que tu en finira rapidement avec ta propre vie. » (Rodcorte)

Ensuite, dans le creux de la main de Rodcorte, quelque chose ressemblant à une sorte de balle liquide apparu. L’instant d’après la balle frappa le corps d’Hiroto.

« !? » (Hiroto)

Alors que Hiroto était en train de hurler à cause de la violente douleur, Rodcorte se remit à parler.

« C’est une malédiction. Elle ne pourra jamais être retirer. Avec cette malédiction tu ne seras jamais capable de gagner de nouveau pouvoir dans ce nouveau monde. Cependant je te promet que dans ta quatrième vie j’effacerais tout tes souvenirs les plus douloureux et je te ferais retourner au cercle de transmigration normal. » (Rodcorte)

Sans avoir le temps d’objecter contre la promesse de Rodcorte, Hiroto perdit connaissance.

(Ps : C’était difficile de traduite une telle quantité. Je compte pas les heures de travail mais ça en fait.
Ps2 : Est ce que c’est moi ou le dieu invente les règles au fur et à mesure ? )

Cette série est à actuellement un chapitre par mois vu la quantité de travail nécessaire (8-9h par chapitre)
Pour soutenir mon travail et les autres séries où juste avoir un nouveau chapitre de la série clic en dessous :

| Sommaire | Chapitre Suivant