Une zone inhabitée

« Yo yo. C’est la visite de la toute nouvelle Maou Shoujo Ariel-chan ! »

(ref : si je dis pas de bêtise elle arrive en jouant les magical girl. )

Oi, que quelqu’un dise quelque chose.
Le smartphone reste silencieux.
Gyurigyuri détourne les yeux en silence.
Je fais semblant de ne jamais l’avoir vue.

« Huh ? Est ce que c’est un échec ? »

Oui.
Un échec critique.

C’était nul, vraiment nul.
Même si Maou-sama est légèrement déçue, qui va en prendre la responsabilité ?
Moi ?
Non, non, non.
Je n’en suis pas responsable.
Je suis innocente.

« Oi, qu’est ce que tu comptes faire avec ça ? »

Ne me demande pas Gyurigyuri.
Et D, dit quelque chose.

« Huh ? Je me demande ce qui ne va pas. J’ai l’impression que l’on me traite d’une façon particulièrement malpolie alors que je viens juste d’apparaître. »

-Silence-

« C’est bon. Ne dites plus rien. A chaque phrase ça me rend triste. »
« Tu n’exagères pas un peu ?! »
« C’est toi qui exagère ! »

Gyurigyuri prend un coup de pied dans le genou et commence à sautiller.
Est ce qu’il est en train de pleurer ?
Bon, je peux comprendre sa réaction de voir une vieille connaissance finir dans un état pareil…
Je comprends.

Alors que je suis la seule à le comprendre, Gyurigyuri m’attrape par la tête.
Qu-, ça fait mal, ça fait mal !?

« C’est toi qui est responsable de l’existence de cette chose à l’origine, pas vrai ? Comment comptes tu prendre tes responsabilité ? »

Je me rends, je me rends !
Quoi que je fasse je n’arrive pas à me dégager ?!

« Non, Gyurie, ne viens tu pas de m’ignorer complètement ? Et maintenant je suis responsable ? »
« Ce n’est pas ça. J’étais juste un peu irrité que le niveau de pitié que j’éprouve à ton égard soit plus important que prévu. »
« Je serais contente si tu pouvais ne pas m’en tenir pour responsable. »
« C’est ce que j’ai fais et regarde le résultat. »
« Donc c’est de ma faute ?! »

Je me fais jeter au loin.
Gufu !
Mon visage est griffé.
Ça fait mal.
Ah. Puisque je ne régénère plus automatiquement, je dois le faire moi même.

« Et donc, pourquoi es tu là ? »
« Je pensais payer mes dettes envers Kumo-chan ici présente. »

Eh ?
Ah, maintenant que j’y pense, la dernière fois que je l’ai rencontrée, j’ai parlé de joindre nos forces.
Ah, c’est un souvenir de la Reine qui était dans le grand Labyrinthe d’Elro.
Puisque l’apothéose a commencé à ce moment là, la conversation n’est pas terminée.

Huh ?
D’ailleurs, pourquoi est ce que le Roi Démon est ici ?
Il devrait y avoir une sacrée distance entre le labyrinthe et le sous terrain.
Est ce qu’elle a appris Transfert ?
Ah, j’aimerais bien savoir ce qui est arrivé au corps de la Reine d’ailleurs.

« Ah. Même si c’était la même personne, quand je rencontre l’original je ne sais pas à quoi elle peut penser. »

Malpolie.
C’est le genre de chose que je vais devoir répéter souvent j’ai l’impression.

« Pensée n°1 de kumo : pourquoi est ce que le Roi Démon est là ? »

OOI !!?
D, tu n’es vraiment pas en train de lire dans mes pensées ?!
Tu mens et tu le fais n’est ce pas ?!

« hmm ? Que veux tu dire ? »
« Du point de vue de Kumo, elle a parlé avec toi dans le Labyrinthe en tant que Reine il n’y a pas longtemps, mais après cela elle s’est réveillée. Pour elle s’est étrange que tu sois là alors que tu étais loin. »
« Eh?Ah. Elle vient de se réveiller. »
« Ah. À l’instant. »
« Kumo-chan, cela fait déjà 47 jours que tu as parlé avec elle en tant que Reine dans le Labyrinthe, tu sais ? »

Quoi ?
Sérieusement ?
Une apothéose prend donc autant de temps ?
Oh.
Ça n’a rien à voir avec l’évolution.

« D’ailleurs, c’est la première fois que je manque autant de manières. Enchantée, D-sama. Je suis Ariel, l’actuel Roi Démon de cette génération. »
« Enchantée. Même si je ne sais pas si nous aurons à nouveau l’occasion de parler. »

Un ?
Le Roi Démon et D ne se sont jamais rencontrées ?

« Pensée de Kumo n°2 : qu’est-il arrivé au corps de la Reine ? N°3 : Est ce que c’est la première rencontre entre D et le Roi Démon ? »

Un.
Tu peux clairement lire dans ma tête, pas vrai ?

« Bon, La Reine est toujours en vie. Cependant, puisqu’il lui manque une âme, J’ai pu sentir qu’elle était encore en vie. Elle devrait pouvoir être utilisable si tu y places une sorte d’âme. »

Je vois.
Même si je pensais qu’elle allait mourir, elle est toujours en vie, huh ?

« Je suis la seule à avoir rencontré D ici. Même Sariel ne l’a jamais rencontrée. »
« D’ailleurs, la première fois que je l’ai rencontré lui (Gyurigyuri), il tremblait comme un nouveau né. »

Gyurigyuri hausse les épaules.
Cela veut dire que c’est vrai, huh ?

« Il y a peu de chance qu’un Dieu de bas rang comme moi puisse rencontrer un Dieu de haut rang comme toi. »

Um, est ce que D est sérieusement un Dieu si puissant ?
Pour moi elle est clairement folle, impossible a comprendre. Pour faire court, un Dieu Fou.

[Punition Divine]

Goha !?
Guoooooooo.
Même si je ne comprends pas ce qui vient d’être fait, j’ai clairement reçu une quantité outrageuse de dégâts.
Très douloureux.
Si je devais dire où j’ai mal, je ne pourrais rien dire à part que j’ai mal voir même super-mal.
Qu’est ce que c’était ?
Est ce une attaque venant d’un Dieu ?
E-Effrayant.

« Pour quelle raison est-elle en train de s’agiter ? »
« Tu n’y peux rien c’est juste qu’elle a honte de son visage. »

Oi.
Pourquoi est ce que tu as l’air convaincu, Roi Démon Honteux ?

« La discussion n’avance pas. »
« Oui. J’aimerais avoir une discussion sérieuse, mais Kumo-chan tu ne veux pas faire la paix avec moi ? »

Non non.
Si possible, oui c’est mieux.
A l’origine, la seule raison pour laquelle j’ai affronté le Roi Démon est que je pensais que je serais peut être contrôlée à cause de la compétence « Domination de l’espèce » un jour ou l’autre.
Même si j’avais « Nullification de l’Hérésie », il y avait tout de même une influence sur mon esprit au point de créer un changement.
Maintenant que je l’ai surpassé au point ou même la connexion à travers l’âme a complètement disparu, je n’ai plus de raison de me battre.
Du coup j’acquiesce pour lui dire que c’est d’accord.

« Cela veut dire oui, pas vrai ? Dans ce cas, est ce tu as toujours comme but de te battre avec moi ? »

Ah.
Il y avait quelque chose comme ça pendant sa conversation avec la Reine.
C’est vrai.

J’acquiesce une fois de plus.

(Correction Kasaya)

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant