La bataille pour le village des Elfes 11

[Shun]

Kyouya est apparu si soudainement.
Et, Negishi Akiko s’appelle Sophia.
Pourquoi sont-ils ensemble ?
Ils n’étaient pas particulièrement proche dans leur ancienne vie.
Pourtant ils se sont rejoint dans ce monde et sont resté ensemble.

« Je suis Sophia. J’ai rejeté mon ancien nom »
« On l’aurait sut un jour ou l’autre de toute façon, c’est mieux de le dire tout de suite non ? »
« Ce n’est pas à toi d’en décider. »

L’ancienne Negishi, Sophia regarde méchamment Kyouya.
C’est vrai qu’elle a l’air d’avoir une personnalité très différente de son ancienne vie.
Avant c’était quelqu’un de taciturne qui regardait toujours le sol et qui dégagait une atmosphère étrange.
Mais maintenant elle a un ton arrogant, regarde les gens droit dans les yeux et semble avoir du Haki. (note : probablement à définir ici comme un aura, du charisme,…)
Peut-être que si Kyouya ne l’avait pas dit, je ne me serais même pas rendu compte que c’était elle.
Il n’y avait personne qui ressemblait à cette Rihoko dans notre ancienne vie après tout.

« Ah. »

Un sort est envoyé en direction de Kyouya et Sophia.
C’est un sort qui vient des elfes.
Ils l’esquivent facilement.

« Salvo ! »

Crie l’homme qui semble être le capitaine des Elfes.
En réponse, les Elfes dans les alentours attaquent tous en même temps.

« Attendez! »

Ma voix n’arrêta personne.
Même si je voulais dire qu’ils n’étaient pas des ennemis, Kyouya a clairement dit qu’il était là pour détruire les Elfes.
Du point de vue des Elfes c’est clairement un ennemi.

« Quel nuisance. »

Sophia fait un mouvement du bras.
Toutes les attaques disparaissent et une sorte de liquide rouge se répand de son bras dans les alentours.
Le liquide se déplace comme s’il avait une volonté propre et attaque très rapidement les Elfes.
Alors que je m’apprêtait à l’arrêter, il était déjà trop tard et les Elfes touché par le liquide se mettent à fondre en dégageant une odeur âcre.

« Ku !? »

Alors que je me retourne pour voir d’où vient la voix, j’aperçois Hyrinth-san qui bloque le liquide avec son bouclier.
Derrière lui se trouve Anna ainsi que Sensei.

« Stop ! »

J’attaque Sophia avec mon épée.
Kyouya l’arrête.

« Tellement léger. Tu pense vraiment pouvoir couper quelqu’un comme ça ? »

Kyouya me projette en arrière gentiment.
Preuve que sa capacité offensive dépasse clairement la mienne.

« Sophia. La personne derrière ne serait pas Sensei ? »
« Oh ? Vraiment ? »
« Probablement. »
« Dans ce cas j’arrête c’est bon. »

Sophia claque des doigts et le liquide rouge se détache du bouclier d’Hyrinth-san rapidement.
Le liquide dans les alentours retourne sur l’avant bras de Sophia avant de disparaître comme si son corps était en train de l’absorber.

Je n’ai jamais vu ni entendu parler de ça auparavant.
Qu’est ce que c’est ?

« Même si Sensei est là, que fait ont de la demi-elfe ? »
« Je ne sais pas. »
« Dans ce cas, il n’y a pas de problème si je la tue. »

La réponse qu’elle donne m’inquiète.
Je dirige mon épée dans sa direction.

« Ah. Shun vient de se mettre en colère. Je me demande ce que tu devrais faire ? »
« Tu veux dire que c’est de ma faute ? Je ne vais rien faire de particulier. S’il se montre violent, je n’aurais qu’à le frapper jusqu’à ce qu’ils n’est plus envie de se mettre sur mon chemin. »
« C’est plus ou moins mon ami tu sais ? »
« ans ce cas, persuade le. Quoi que tu fasses je m’en fiche. »

Si je mets de côté Kyouya, Sophia est dangereuse.
Son tempérament en plus de ses compétences que je ne connais pas.
Il vaut mieux que je pense qu’elle est forte.
De plus, « Analyse » ne marche ni sur Kyouya ni sur Sophia.

[Analyse Obstrué]

Je n’avais vu ce message qu’une fois auparavant sur Sensei.
Elle m’avait expliqué que c’était un privilège de Roi.
En d’autre mot, cela veut dire qu’ils en sont tous les deux des Rois.

Puisque mon attention est dirigé vers Sophia, je n’ai pas fais attention à ce qui m’entoure.
D’un simple cri, je me rends compte que quelque chose à changer.

Au moment où je me retourne, un nombre incalculable d’Elfes attaque Hyrinth-san.
Ce sont tous les Elfes qui ont fondu et qui ont était tué par Sophia il y a quelques instants.

« Ah. »

C’est Sophia.
Est ce que je dois comprendre que c’est sa compétence ?!
Merde.
Même si Hyrinth-sama fait reculer les Elfes avec son bouclier et les coupes avec son épée, ce n’est pas suffisant.

Une épée m’attaque alors que j’allais l’aider.
La personne qui m’attaque n’est autre que le corps sans tête de Yuugo.

[Zombie : Existence proche du Golem. Cadavre d’un être vivant rendu mobile via une compétence et permettant sa manipulation. Tant que le corps n’est pas complètement détruit, il continuera à bouger]

Quand je l’analyse, il n’y a que l’explication et pas de statut.
Zombie. C’est cela qui nous attaques à présent.
Il semble que ce soit inutile de détruire la tête vu que Yuugo qui n’en a pas se déplace quand même.
Pour arrêter le mouvement je vais devoir détruire le corps entièrement.
Quel capacité problématique.

Je projette le corps de Yuugo au loin en me servant de magie.
Katia brûle entièrement tous les zombies de son côté.
Je vais aider Hyrinth-san.

« Ah. »

Un flèche transperce la poitrine d’Anna alors qu’elle était penché vers Sensei.
La flèche tiré par l’elfe zombie transperce le cœur d’Anna.

La barre de HP de Anna diminue rapidement.
C’est dangereux si elle n’est pas soigné tout de suite.
Mais il y a des zombies sur mon chemin.
Hyrinth-san et Katia ne peuvent pas bouger à cause des autres zombies.

« Hors de mon chemin ! »

Je fini par atteindre Anna.
Au même moment, sa barre de HP atteint 0.

J’active « Compassion » sans hésiter.
Je ne laisserais pas Anna se transformer en Zombie.

[Maîtrise atteinte. La compétence {Tabou LV9} est devenu {Tabou LV10}]
[Condition remplis. Activation de l’effet de Tabou. Installation.]

Quelque chose me remplis la tête alors que je viens de réussir à la ressusciter.

« Gaaaaaaaaaa !? »

Ma tête me fait mal.
Comme si j’avais un énorme mal de crane.
Mais je ne peux rien faire et cette chose continuer d’affluer dans ma tête sans pitié.

Katia brûle des Zombies et court dans ma direction.
Hyrinth-san brandit son bouclier pour nous protéger.

Même si Kyouya et Sophia semble parler de quelque chose, je n’arrive pas à me concentrer à cause du mal de crane.

« Shun ! Tiens bon ! »

Katia essaye de me soigner, mais ça ne sert à rien.
Ce n’est pas le genre de douleur qui peut se soigner.

[Installation Terminée]

Au même moment que j’entends le message dans ma tête quelqu’un se transfert.
Cette personne est à côté de Kyouya et Sophia.
Je connais cette personne.

C’est une fille toute blanche.
Aucune chance que je l’oublie.
Le dernier adversaire de Julius-niisama qu’Hyrinth-san m’avait montré.

Mais comment ai-je pu ne pas le remarquer avant ?
Non, je ne suis pas sûr en voyant son visage.
Même si c’est difficile à comprendre, je n’arrive pas à clairement la reconnaître comme s’il y avait de la magie dans les alentours.
A cause de ça j’ai juste l’impression de ne retenir que la couleur blanche en la regardant.

Je n’avais pas compris en la voyant via l’image montré par Hyrinth-san.
Mais, en la voyant de mes yeux, j’ai brisé la magie qui obstruait son visage et son identité est apparu clairement.

« Wakaba-san. »

Ce n’est autre que la personne réincarnée qui aurait du être morte, Wakaba Hiiro.
Et c’est à ce moment là que le mal de crane atteint son maximum et que je perds connaissance.

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant