Histoires et Légendes de la terre d’Arhar

« Les trois frères avait chacun un talent particulier. Le plus âgé était un grand savant. Le deuxième était un guerrier hors pair qui avait protégé ses frères de nombreux dangers pendant leur voyage et finalement le plus jeune était celui qui avait motivé les deux autres à partir loin de chez eux et qui voulait explorer le monde, il avait le talent de pouvoir quelque soit l’endroit où il se trouvait de faire en sorte que les gens le suivent et à de nombreuses reprises avait promis qu’une fois qu’il aurait l’endroit parfait pour poser les bases d’un pays, il appellerai à lui tout ceux qui voulait faire partie de son rêve. Après de nombreuses années passé à arpenter le monde le plus jeune voulu prendre femme et enfant en cherchant cette terre dont il avait tant rêver et où le rejoindrais ce qui finissait par former un peuple grand et fier.
Il demanda à ses deux frères de lui dire s’ils savaient quel était le meilleur endroit pour cela et ils eurent des réponses bien différentes. Le premier réfléchissa longtemps et lui proposa de s’arrêter à un endroit où il était possible de cultiver la terre et de pécher car ainsi il serait toujours protéger de la faim et il n’aurait jamais soif. Le deuxième proposa directement qu’il s’installe dans les montagnes où il serait à l’abri de tous les dangers et où il serait facile de repousser le danger avec une poignée d’homme. Pendant longtemps les deux frères se disputèrent pendant que le premier réfléchissait à chacun des arguments qu’il entendait.
Finalement il trouva sa propre solution au problème de ses frères. « Puisque vous avez tous les deux raisons, il me semble normal de trouver un endroit qui sera à la fois protéger et où il fait bon vivre. » En écoutant la décision du dernier frère, ils acceptèrent sa décision qui semblait juste et sage et se remirent en route à la recherche d’un endroit convenable.

Après plusieurs mois ils finirent par atteindre un tel endroit et commencèrent à construire ce qui deviendrait les bases de Lishnul. Une ville dont le palais serait à flanc de montagne, inatteignable et capable de repousser n’importe qu’elle attaque, mais également un port capable de pécher en grande quantité du poisson ainsi que des plaines fertile qui permettront de nourrir tout un chacun avec la bénédiction de… »

Je passe les moments les plus longs où il parle des dieux et en tournant les pages rapidement je me rends compte que c’est loin d’être fini. Je regarde Adelina qui semble plonger dans sa lecture et qui ne s’intéresse pas à moi. Vu qu’elle fait ça à la fois pour moi et pour le Kelfi, ce serait irrespectueux de lui dire que ce livre ne m’intéresse pas tant que ça. Et puis même il y a une sorte de lueur dans ses yeux qui semble à mi chemin entre détermination et curiosité qui me fait dire qu’elle est plongé dans son livre et que je ferais mieux de ne pas la déranger.

Je vérifie à travers le lien, mais Micha et Juliette semble être en train de dormir et je ne compte pas les déranger. Yuu de son côté est en train de se promener entre les rayons en restant invisible. De mon côté je me reconcentre sur le livre et reprends ma lecture.

«  …Les deux frères aînées décidèrent de rester pour aider le plus jeune. Le plus vieux s’occupa du savoir dans la ville en créant des lieux de culture et en aidant à gouverner sur la ville grandissante tandis que le second s’occupa de la sécurité et créa une armée pour protéger la ville…..

….Tout allait pour le mieux jusqu’à ce que finalement des navires étrangers approchent du port de la ville. Le plus jeune des frères, dirigeant de la ville et roi sage alla voir ce que voulez les étrangers et il fut surpris de voir que les voyageurs n’avait ni bu ni manger depuis bien longtemps. Il fit apporté tout ce dont les voyageurs avait besoin sans attendre quoi que ce soit en retour en Roi généreux qu’il était. Les deux frères aînées n’était pas d’accord à cause du risque que prenais le plus jeune en laissant des inconnus entrer dans la ville en si grand nombre. Cependant le plus jeune bien que restant réservé et méfiant sur sa propre décision s’était épris de la fille du chef des voyageurs et accepta sans difficulté qu’ils restent. Pendant un temps il fut heureux et partagea un amour commun avec cette femme qui était la plus magnifique qu’il est vu et il resta aveugler par l’amour pendant bien longtemps. Les voyageurs décidèrent de rester dans ce lieu prospère et un mariage se prépara malgré les avertissements des deux frères aînées toujours réticent à l’idée de laisser autant d’étrangers rester dans la ville. Une dispute eut finalement lieu et les deux frères aînées décidèrent de partir en laissant seul le plus jeune aveuglé par son amour.

Les préparations pour le mariage continuèrent mais un incident survint lors des préparations. Les voyageurs s’étaient joué du Roi comme l’avait prédit les deux frères et voulaient à présent prendre le pouvoir sur Lishnul. Très vite une guerre s’engagea dans les rues de la ville. Après maintes épreuves, la ville de Lishnul était en péril car les voyageurs s’avérèrent être les guerriers les plus féroces que la terre est jamais porté et qui n’hésitaient pas à user de ruse et de bassesses pour renverser le pouvoir. L’amour qu’il portait à la fille de leur chef obscurcissait le jugement du Roi qui jusque là avait le plus sage de tout les rois. Cependant, sans ses frères le combat était bien trop difficile pour lui seul. Alors qu’il avait finalement réussi à faire revenir à ses côtés la fille du chef des étrangers, elle finit par le trahir et ouvra les portes du palais en laissant les guerriers piller, tuer et saccager tout ce qui en valait la peine. Le palais fut dévasté et le plus jeune des frères fut emprisonner. Pendant longtemps il regretta ses actes. Attristé par ses erreurs, il n’avait qu’une chose pour l’accompagner dans la geôle de son propre palais, son amour pour cette femme qui était la plus belle du monde à ses yeux. Malgré la trahison il ne pouvait lui en vouloir et il conserva un amour pur pour elle.

Alors que son exécution était de plus en plus proche, il pria ses dieux, résigner à mourir pour ses actes et pour toutes les personnes qui avait souffert et qui étaient morte par sa faute.

Cependant alors que la lame du bourreau aller tomber sur ses épaules et comme s’ils avaient entendu sa dernière prière et la souffrance de l’un des leurs, les deux frères aînées revinrent pour le sauver. Le plus vieux des frères résonna avec les habitants et leur demanda de l’aide tandis que le frère guerrier commença à affronter les voyageurs qui avait prit possession de la ville et à eux deux ils purent sauvé leur frère et Roi et chasser les envahisseurs. Le plus jeune des frères était meurtris par son emprisonnement, mais en utilisant des forces dépassant toute forme de logique il rejoignit la bataille et aida ses deux frères à chasser les étrangers pour de bon cette fois ci. Lors de la dernière bataille dans le port, le père et chef des étrangers continua de se battre comme s’il avait perdu la raison sans réaliser que la bataille était déjà terminé. C’est finalement le Roi qui l’acheva et l’envoya dans l’autre monde alors que sa bien aimé, partagé entre sa responsabilité envers son peuple à présent et son amour pour lui préféra fuir aux confins du monde.

Après quelques temps le Roi se mariât et demanda à ses frères de ne plus jamais le quitter. Chacun d’entre eux fondirent une famille et les trois familles sont aujourd’hui encore maître de Lishnul. L’ainé devint le maître des lois. Le second maître de l’armée. Le Roi fonda ensuite le royaume de Suleit et fit en sorte de maintenir un équilibre ou chacun peut vivre heureux depuis lors. Une fois sont jugement libéré de l’amour fou qu’il entretenait pour l’étrangère, il redevint le roi sage et aimant qu’il avait été…. »

Bon, je trouve ça un peu facile. Tout est bien qui finit bien et même si le roi a fait une erreur au final ce n’était pas si grave. J’ai bien compris qu’il y avait une famille royale, mais je ne m’attendais pas à ce qu’il y ait deux autres lignées aussi importante et je demande à Adelina ce qu’il en est.

« Oh. Et bien, ils n’ont pas eu d’enfant et avec la fin de leur lignée le pouvoir revint entièrement au plus jeune des frères et à ses enfants. C’est le roi qui décide de qui dirige les deux postes de chef des armées et chef juridique. Généralement ce sont des nobles issus de la famille royale qui obtiennent le poste, mais le roi décide de changer quand il le souhaite des personnes qui occupe les deux postes.  Ils prennent le nom honorifiques des deux frères originaux et sont censé être les plus proches conseillers du Roi. »

J’acquiesce en entendant l’explication d’Adelina. J’imagine que c’était une histoire plutôt intéressante dans le fond, même s’il y a des longueurs que j’ai préféré passer. Je lui demande si elle a trouver des choses de son côté, mais elle m’explique qu’il n’y a rien d’intéressant dans le livre qu’elle n’est pas déjà lut par le passé. Il faut laisser le temps aux chercheurs de faire des découvertes j’imagine.
Je lui demande ensuite s’il y a des livres sur les manges-mot et s’ils sont là depuis longtemps dans la ville, mais elle m’explique qu’il n’y en a aucun pour plusieurs raisons. Leurs présences est encore très récentes et remontent à peut être une quarantaine d’années, mais vu qu’ils ne sont pas originaires de ce pays et qu’ils restent très secret, c’est difficile d’en savoir plus sur eux.

J’imagine que ce sera choux blanc pour elle comme pour moi…. mais ça ne fait rien j’en ai pas mal appris sur Lishnul, même si je ne sais pas si ça me sera utile longtemps de connaître la légende des trois frères.

Adelina m’aide à ranger les livres et en sélectionne quelques uns qu’elle compte prendre avec elle. Je demande à Yuu de revenir et nous sortons de la bibliothèque.

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre Suivant

 







(Reprise un peu difficile, je me remets dans le bain petit à petit. J’ai encore des trucs à régler de mon côté, mais ça va bientôt se calmer. Sinon “Hésitez pas à mettre des pouces bleus et à partager sur vos réseaux sociaux, n’hésitez pas à m’en parler dans les commentaires !” :P)