La bataille pour le village des Elfes 9

[Katia]

Yuri lance un sort électrique.
Mais malgré ça, cela ne m’atteint pas.
Le titre Tueur de Dragon que j’ai obtenu en tuant de Dragon de Terre que nous avons battus dans le Grand Labyrinthe d’Elro.
La compétence « Puissance Draconique » a pour effet d’augmenter le statut et d’obstruer la magie quand il est activé.
Même si c’est inférieur à l’obstruction d’un vrai Dragon, c’est suffisant pour arrêter les magies de bas rang.

Et actuellement, Yuri utilise principalement des magies de bas rangs qui s’activent rapidement pour m’empêcher d’avancer.
Son statut doit être haut puisqu’elle est devenue le Saint, mais c’est sans doute un niveau considérablement fort même pour une réincarnée.
J’ai l’impression que j’ai l’avantage grâce à ma compétence « Puissance Draconique ».

Le choix de Yuri n’est pas mauvais.
Je suis du type versatile capable de me battre au corps à corps, même si je suis capable de me servir de magie, tandis que Yuuri est du type magicien.
Si j’arrive à m’approcher, je gagne.
C’est pourquoi elle a abandonné la magie puissante pour utiliser des sorts rapides afin de me stopper.
Mais cela ne fait que prolonger les choses et la situation reste à mon avantage.

Je neutralise l’éclair qui approche avec « Puissance Draconique » sans même une égratignure.
La magie électrique est difficile à esquiver ainsi que de s’en défendre et j’aurais des soucis à me faire sans « Puissance Draconique ».
Même si je n’étais pas heureuse de faire la rencontre avec le Dragon de Terre, vu que j’ai acquis cette compétence j’ai l’impression que c’était une bonne chose.

Je lance un sort en direction de Yuri tandis qu’elle en prépare une magie.
Je ne peux pas utiliser l’attribut avec lequel j’ai le plus d’affinité puisque utiliser du feu dans une forêt semble être une mauvaise idée.
Ce serais un gros problème de créer un incendie.
Je lance un sort de « Magie Blanche ».

Un rayon de lumière transperce l’épaule de Yuri.
Même si c’est un sort de bas niveau aussi puissant que le sort électrique de Yuri, elle n’a pas la compétence « Puissance Draconique ».

Yuri grimace de douleur.
Dans cette grimace, il y a aussi de la surprise.
Est ce qu’elle pensait qu’elle pourrait gagner tant qu’elle m’empêche de l’approcher ?
Je suis un type versatile capable d’utiliser la magie, tu sais ?
Je ne me suis pas entraînée avec Shun depuis mon enfance pour rien.
Yuri devrait le savoir.

Enfin, Yuri ne connait que ce que j’étais à l’académie.
Même si c’était une période plutôt courte par la suite, je me suis battue à de nombreuses reprises et suis devenue plus forte.
Même si « Puissance Draconique » est un pouvoir que j’ai obtenu sur le chemin, je me suis faite au combat.
Il y a toujours eu la mort à proximité dans le labyrinthe et ce n’est pas quelque chose que je pouvais connaître pendant mes entraînements.
Toute cette expérience accumulée fait de moi ce que je suis à présent et constitue cette différence entre ce que j’étais avant et maintenant.

« Pourquoi ?! »

Yuri lance un sort électrique en criant.
Je le neutralise avec « Puissance Draconique » avant de récupérer aussitôt.

« Même si tu as trahi Yuugo-sama, pourquoi est ce que tu te mets sur mon chemin ?! »
« Je ne l’ai pas trahi, j’ai retrouvé la raison. »
« Ne dis pas des choses qui n’ont aucun sens ! »

J’ai moi même été hypnotisée par Yuugo.
Je sais à quelle point l’effet est puissant.
Ce n’est pas à un niveau ou en parler changera grand chose.
C’est pour cela que j’ai décidé de la rendre silencieuse en me servant de mes capacités.

Un rayon de lumière traverse le corps de Yuri.
Le rayon de lumière qui va à la vitesse de la lumière est une magie difficile à esquiver comme l’électricité.
Le rayon traverse le pied de Yuri.

Yuri qui est blessée tombe par terre.
Puisque Yuri a des magies de soin, ce n’est pas grand chose, mais je ne peux pas la laisser récupérer pendant ce laps de temps.

Je réduit la distance instantanément et transperce le corps de Yuri avec ma rapière qui est mon épée favorite.
Même si ça ressemble à une blessure fatale, je peux l’arrêter ainsi que faire en sorte qu’elle reste consciente grâce à « Retenir ».
Je donne un traitement à Yuri pour ne pas qu’elle meurt avant de l’immobiliser.

A cause de ma poursuite, il y a une distance considérable entre moi et les autres.
Retournons immédiatement.

Et, alors que j’y reviens, Yuugo tombe par terre et je peux voir Shun pointer une épée devant ses yeux.

Ah, comme je m’y attendais.
Aucune chance que Shun soit battu par un pouvoir volé quoi qu’il arrive.

En contraste avec Yuugo qui est couvert de blessures de la tête au pied, Shun n’a même pas une blessure.
C’est vraiment une sorte de tricheur.
Maintenant que j’y pense, Shun n’était même pas blessé après le combat contre le Dragon de Terre.

« Est ce que c’est fini ? »
« Ah »

Ah, quand c’est lui qui le dit c’est irritant.

« Non, non, ce n’est pas encore fini ! »
« Non, c’est fini. Tu ne peux pas me battre. »

Yuugo essaye de bouger son corps, mais il n’a pas l’air d’en être capable et finit par retomber par terre.
Même si je dois reconnaître sa ténacité, il ne sait pas non plus quand abandonner.

« Shun, achève le. Tu as tout les droits de le faire. »

Pour être honnête, j’ai envie d’être celle qui le tuera.
Il m’a privé de beaucoup de choses.
Des choses qui ne reviendront pas.
J’ai envie de faire passer la colère que j’ai d’avoir perdu tout ça sur lui.

Cependant Shun a perdu plus que moi.
Si c’est pour en finir, Shun a plus le droit que moi.

« Non, je ne le tuerai pas. »

Et encore une fois, Shun dit quelque chose d’incroyable.

« Quoi ? »

Ah, je dis ça sans le vouloir.
Mais ce n’est pas ce qui compte.

« Qu’est ce que tu veux dire par là ? Ne me dis pas que tu comptes le garder en vie ? »
« A-Ah. »
« Ne plaisante pas avec moi. »

Même si cette personne est très naïve, je ne pensais pas que ce serait à ce point !

« Même si tu le gardes en vie, il n’y aura plus de mal que de bien ! Le simple fait qu’il soit en vie va nous apporter des problèmes. Il doit mourir immédiatement »
« Désolé Katia. Je comprends ce que tu ressens et je n’ai pas l’intention de lui pardonner. Cependant je vais le garder en vie. Il va vivre et payer pour ce qu’il a fait jusqu’à sa mort. »

Shun me regarde droit dans les yeux.
Je peux sentir qu’il ne changera pas d’avis.
C’est inutile quoi que je dise.

J’imagine que je n’ai pas le choix.
C’est probable que Shun me déteste pour ça.
Yuugo ne doit pas rester en vie.
Je construis un sort afin d’achever Yuugo.

« Comme je m’y attendais, tu es vraiment trop naïf. »

Un rugissement.
Un coup.
Je me protège le visage avec ma main et mon corps entier semble recouvert par quelque chose.
Je fini par comprendre que c’est le corps de Shun.
U-U-U-Une étreinte !

Une fois que le choc passé, Shun se sépare de moi immédiatement.
Ah.

« Qui ? »

En direction de l’endroit que regarde Shun, l’homme qui a piétiné Yuugo se tient là.
Yuugo n’a plus de tête et a été piétiner par le pied droit de cette homme.
Une sorte de petit cratère est au pied de cette homme et a créé le choc.

D’où vient cet homme ?
A en juger par la situation, est ce qu’il a volé jusqu’ici ?

Non, ce n’est pas le problème.
Le problème est de savoir qui il est.
Il y a deux cornes sur sa tête.
Même si son visage ressemble à celui d’un humain, il n’est pas humain.
Probablement un Oni.
Le rang supérieur des monstres de type Ogre.
C’est une espèce terrible aussi intelligente qu’un humain et qui garde la puissance des monstres.

Mais ça ne compte pas.
Je regarde son visage et mes yeux s’écarquillent de surprise.
Shun doit avoir la même expression.

« Est ce que vous m’avez oublié après tout ce temps ? »

Je, non. Je connais ce visage.
Même si l’atmosphère générale a changé, les traits restent les mêmes.

« Kyouya »

Shun dit le nom.
Devant nous se trouve notre ancien ami le plus proche, Sasajima Kyouya.

 

(Correction Kasaya)