La bataille pour le village des Elfes 6

Oka vs Natsume
La compétence des sept péchés capitaux de Yuugo.
[Firimes]

Je me débarrasse de mon hésitation.
Je lance mon sort le plus puissant en visant Yuugo.
Le sort de « Vent Divin  LV4 », « Vent Draconique ».

C’est un sort qui crée une tornade si je puis dire
Même si ça semble simple et banal quand je dis ça, les tornades sont des catastrophes naturelles sur terre.
Il n’y en a pas beaucoup au Japon, mais c’est un événement effrayant capable de souffler des maisons en Amérique.

Les gens et le reste disparaissent facilement dans une tempête.
Si c’est une personne aussi forte que Shun-kun ou un monstre dont le niveau dépasse la classe A, c’est possible de s’en sortir.
Cependant, Yuugo a perdu toutes ses compétences et ses stats se sont réinitialisées.
Même si plusieurs années ont passé, il ne peut pas retrouver ses forces en aussi peu de temps.

Je sais qu’il a une des compétences des péchés capitaux.
Mais la compétence de Yuugo est « Luxure ».
D’après les connaissances des Elfes, « Luxure » est une compétence avec la capacité d’hypnotiser sa cible.
Sa capacité hypnotique est effrayante mais ce n’est pas une compétence de combat.
Même si son statut est peut être légèrement amélioré par l’effet du titre, c’est tout.
Il ne peut pas résister à mon sort.

La tornade enveloppe les soldats et ils y disparaissent.
J’approche de Yuugo.

« U, raa! »

L’épée de Yuugo fait disparaître la tornade.

Quoi ?!
Ce sort a la puissance la plus importante parmi les sorts que je peux utilisé !
Ma capacité offensive dépasse les 1500, vous savez ?!
Alors, comment ?

« Oka-chaaaan ! Je voulais te revois, tu sais ? J’ai presque cru que je ne te verrais pas ici »

Yuugo crie.
Sa voix semble être celle de quelqu’un de dérangé voir même de fou.

« Même si je pensais te retrouver après avoir détruit ta ville natale, prendre ce qui est important pour toi, tes fameux étudiants pour ensuite te faire tomber dans le désespoir. Pourquoi es tu là ? »

Je relance mon sort sans lui répondre.
Cette fois ci c’est une balle de vent qui vise uniquement Yuugo.
Cependant, elle est aussi repoussée par l’épée de Yuugo.

« Ahahaha ! Comme si une magie aussi nulle pouvait fonctionner ! Dis moi, tu pensais que je resterais faible pour toujours après avoir tout perdu par ta faute ? »

Je considère que la magie est inefficace et décide d’utiliser mon arc.
Je peux aussi me servir d’un arc puisque je suis une Elfe.
Je renforce la flèche avec du vent puis je tire.
La flèche renforcée par le vent accélère et fonce comme une balle.
C’est comme une balle de vent mais avec une présence physique.

Cependant, il l’esquive.

« Étrange, pas vrai ? Tu veux savoir pourquoi ? Pourquoi je suis redevenu fort ? »

Yuugo frappe le sol du pied et réduit la distance entre nous deux instantanément.

Je prépare une autre flèche et tire tout en me repliant.
Yuugo l’esquive sans utiliser son épée comme avant.
Cela veut dire qu’il ne peut pas se servir de l’épée pour l’arrêter.
Même si ce n’est qu’une vague idée, il doit penser que c’est dangereux de se faire toucher directement.

Comme je m’y attendais, Yuugo esquive la flèche.
Sa vitesse d’approche diminue et l’espace entre nous augmente.

« Ne t’enfuis pas !? Ne me dis pas que c’est à ça que se résume notre relation maintenant, Oka-chan ! »

Je tire une flèche.
En même temps, les Elfes qui sont dans les alentours lui tirent dessus.

« Quelle blague ! »

Yuugo évince les sorts et les flèches.
Je ne m’y attendais pas.
J’ordonne aux Elfes dans les alentours de fuir avec Télépathie.
C’est probablement impossible de se battre contre Yuugo sans savoir comment.

« Continuons à parler ! Je te suis reconnaissant, tu sais ? Puisque j’ai pu agonisé dans la douleur jusqu’à en devenir fou, le moi actuel existe ! »

Tu n’étais pas censé le devenir, mais tu es devenu fou !
Non, je n’ai pas à lui dire.
Après tout, c’est moi qui en suis responsable.

« Grâce à ça j’ai pu obtenir ce pouvoir! Tu en connais un pas vrai ? La compétence « Luxure », un pouvoir parfait qui permet de contrôler les gens comme des marionnettes ! »

Je tire une flèche.
Il l’esquive.

« Et aussi un autre ! J’ai le pouvoir de devenir le plus fort ! La compétence « Avarice » ! C’est le plus puissant des pouvoirs puisqu’il permet de récupérer une partie de la puissance des gens que je tue ! Pourquoi penses tu que je suis en première ligne ? Si je tue beaucoup de gens je peux gagner leur pouvoir ! »

Je suis décontenancée et pendant un instant mes mouvements s’arrêtent.
La compétence « Avarice ».
C’est un des sept péchés capitaux qui a la capacité de prendre une partie du pouvoir de ceux que son propriétaire tue.
Le pouvoir qu’elle récupère est aléatoire. Des compétences, du statut et même des points de compétences.
Pour les compétences, ce n’est pas la version telle quel, mais une version inférieure.
Si la compétence au niveau 9 elle retombe au niveau 1.

C’est donc pour ça.
La raison pour laquelle Yuugo continue de me poursuivre sans m’attaquer à distance et qu’il s’entête pour m’attraper.
Non, s’il n’utilise pas d’attaque à distance, c’est probablement parce qu’il ne peut pas.
Même en prenant une compétence magique, elle retourne au niveau 1.
Le niveau n’est pas assez puissant pour qu’il y ait un effet.

Non.
Ce n’est pas important.
Ce qui est important c’est que Yuugo a probablement plus de pouvoir qu’avant à cause de cette compétence.

Combien de vies a t-il pris ?
Combien de crime a t-il commis pour être aussi puissant ?

Pendant un instant j’arrête de bouger.
Mais Yuugo parcours la distance qui nous sépare en un instant et brandit son épée.

« Ici ! »
« Ku ?! »

Son épée pénètre mon armure de vent que je porte tout le temps et m’entaille le bras.
Je crée une explosion de vent entre Yuugo et moi et crée de la distance entre nous.
Même si je reçois des dégâts aussi, je n’ai pas l’avantage au corps à corps.

« Pas mal. »

D’un autre côté, Yuugo ne fait pas beaucoup de dégât.
Je lance une flèche sans même prêter attention à ce qu’il dit.
Yuugo esquive sans problème.

Cependant, mes préparations sont prêtes.
Je n’ai pas tiré autant de flèches sans avoir de plan.
Si Yuugo avait été saint d’esprit, il aurait compris que je cours en dessinant un cercle.
Les flèches plantées dans le sol sont une base pour créer une barrière.
Même si sa puissance est plus faible que celle qui protège le village, c’est la même barrière dont j’imite l’ancienne technique que je reproduis.

Yuugo est derrière la barrière.
Je ne me suis pas contentée de l’enfermer.
L’air sort de l’intérieur de la barrière rapidement.
Manipuler le vent signifie déplacer l’air.
Et même si de plein de façons différentes ce monde fonctionne différemment, l’oxygène existe ici aussi.
Les lois de ce monde ne sont pas si différentes de celle sur terre, même si il y a de la magie et les compétences en plus, c’est juste un peu différent.

Du coup, c’est pareil que sur terre, une personne ne peut pas vivre sans air.
Même si la barrière ne change pas de forme, la pression atmosphérique change rapidement si l’air à l’intérieur sort.
Le corps humain n’est pas capable d’endurer un tel changement, et même si c’est le cas, la personne finit par mourir privée d’oxygène.
C’est une magie quej ‘ai inventé moi même.

Yuugo essaye de détruire la barrière désespéramment, mais c’est inutile.
Même si c’est une version à échelle réduite, c’est une reproduction de l’ancienne barrière.
Je ne peux pas l’activer sans des préparations difficiles, mais c’est la fin une fois que c’est fait et la barrière ne se brisera jamais.

J’ai gagné.
Oui, j’ai été négligente.

Un éclair me transperce sur le côté.

« Ka, ha !? »

Je perds conscience un instant.
Pendant cet instant, je néglige la barrière.
Yuugo n’a pas perdu cette chance.

« Hahaha ! De justesse ! Vraiment de justesse, tu sais !? Bien joué, Yuri ! »

Yuugo détruit la barrière et complimente l’adversaire qui s’est servi d’une magie électrique sur moi.
Yuri-chan est là et elle sourit.
Quand Yuugo a été déclaré « Héros », elle a reçu le titre de Saint.
Le Saint est le serviteur du Héros, donc ce n’est pas étrange qu’elle soit là.
Ou plutôt ce serait étrange qu’elle ne soit pas là.

J’ai été négligente.
J’ai trop fait attention à Yuugo sans m’occuper des alentours.
Maintenant, la situation avec Yuugo a changé.

Yuugo m’attaque avec son épée sans pitié en profitant que je ne puisse pas bouger à cause de l’attaque électrique.
Même si je l’esquive à peu près, une partie de mon estomac est coupée car je suis incapable d’esquiver toutes les attaques.

Ça fait mal !
Ça fait mal !
Ça fait mal !

« C’était difficile, mais j’ai gagné. Kukuku. Je ne te tuerai pas. Après tout je vais tuer les Elfes et le graver dans ta tête ! Qu’est ce que je devrais faire avec les gens de notre classe ? S’ils coopèrent, je pense que j’en ferai mes serviteurs . Est ce que je devrais torturé ceux qui résistent devant Oka-chan? Je suis sûr que tu me montreras un magnifique visage si je fais ça, pas vrai ? Ahahaha ! J’attends de voir ça avec impatience, oi !? »

Par pitié, il faut le stopper !
Je dois le stopper.
Mais mon corps ne bouge pas correctement à cause de la douleur.
Yuri-chan me jette au sol.

« C’est de bon goût. C’est l’inverse de ce qu’il s’est passé cette fois là. Qu’est ce que ça fait ? La sensation de ramper par terre ? Tu ne sais pas ce qui va se passer à partir de maintenant, pas vrai ? Le désespoir pas vrai ? Je ne t’hypnotiserai pas. Je vais te pousser dans les abysses du désespoir tant que tu es saine d’esprit et je vais te torturer jusqu’à ce que tu perdes la raison ! »

J’ai mal.
J’ai peur.
Ça ne sert plus à rien.
Je ne peux pas le supporter.
Je ne pourrai pas l’endurer.
Quelqu’un, à l’aide.
Que quelqu’un me sauve.

Yuri-chan qui m’immobilise par terre est projetée en arrière.
Une ombre attaque Yuugo.
Yuugo se replie aussitôt et esquive.

Devant moi un homme qui tient un bouclier me protège.
Devant Yuugo un garçon qui brandit une épée lui bloque le chemin.

« Désolé du retard, Sensei. »
« On s’en occupe. »

Je perds connaissance.

 

(Correction Kasaya)