La bataille pour le village des Elfes 3

[Zone résidentielle des réincarnés]

Ogiwara n’en peut plus d’attendre.
Il a beau avoir mis du poison dans le repas des deux anciens aventuriers, ils ont l’air d’aller bien.
Il essaye de se calmer et va avec les autres leur dire au revoir.
Pour Ogiwara ce n’est même plus la peine d’espérer quoi que ce soit à présent.
Même si sa mission a échoué, il a une assurance et il n’a pas d’autre choix que de faire confiance aux personnes en place.

Par chance ils n’ont pas l’air d’avoir remarqué le poison.
C’est probablement la résistance au poison qui a fait le travail sans qu’ils s’en rendent compte.
C’est ce qu’il pensait en tout cas.

« Donc, Ogi, tu peux me dire pourquoi tu as essayé de nous servir du poison avant que nous partions ? »

Les paroles de Kunihiko… Le sang d’Ogiwaka ne fait qu’un tour.
Il l’a remarqué.

« Qu-Que veux tu dire ? »

Il fait l’innocent.

« Ne joue pas à ça. Je sais déjà que c’est toi qui l’a fait. »

Il peut clairement sentir que l’on ne le laissera pas fuir.
Ogiwara abandonne l’idée d’inventer une excuse assez rapidement.
Il n’a pas envie de dire quelque chose de stupide comme « Tu n’as pas de preuve ! »
Être innocent parce qu’il n’y a pas de preuve ne fonctionne que dans un état constitutionnel. C’est un autre monde et il n’y a ni police ni avocat.
Ogiwara est déjà coupable d’après Kunihiko et une excuse ne ferait qu’aggraver sa position.

Aaaah. Ce serait une bonne chose si le poison avait pu vous stopper. »

Les gens autour de lui ne comprennent pas.
En les voyant faire, Kunihiko et Asaka sont à moitié convaincus qu’Ogiwara puisse avoir agit seul.
Même si c’est impossible d’en être certain, ils ont tous l’air très surpris et pour deux personnes qui se sont battus pour leur vie par le passé, ils sont capables de voir s’il y a quelque chose d’étrange dans le comportement des gens.
Et d’expérience, ils considèrent que tout le monde a l’air d’être innocent à part Ogiwara.

« Pas de chance. Est ce que je dois te frapper une fois pour que tu m’expliques ? »
« Bon, attends. D’accord j’ai servi du poison. Mais je l’ai fais pour vous ! D’accord ? »

Kunihiko s’apprêtait à avancer.
Ogiwara l’arrête avec sa réponse.
Ogiwara essaye de réfléchir à comment se sortir de là sans perdre son calme.

« Que veux tu dire ? »
« C’est simple. Si vous y allez, vous allez mourir. »

Kunihiko fait un pas en avant.
Ogiwara fait un pas en arrière.
Ses yeux passent de Kunihiko aux Elfes qui sont là pour guider Kunihiko et Asaka.
De plus, il cherche les Elfes qui se cachent et observent la ferme.

A partir de maintenant c’est un pari.

« Natsume a déployé une armée. Ce qu’à dit Shun n’est pas faux, mais à moitié vrai. L’armée de Natsume s’est déjà infiltrée ici et le but n’est autre que d’anéantir les Elfes. »
« Quoi ?! »
« Surpris ? Je suis un agent infiltré qui donne des informations à l’extérieur depuis l’intérieur. Avec la stratégie actuelle la plupart des Elfes seront tués. Puisque c’est prévu qu’ils ne viendront pas ici, je vous recommande de ne pas aller sur le champ de bataille. »

Kunihiko arrête d’avancer.
Asaka le regarde sérieusement, elle essaye de savoir si ce que dit Ogiwara est vrai ou non.

Ogiwara n’est pas uns des premiers à avoir été amené ici.
Cependant, comparé à Kunihiko et Asaka qui sont là depuis environ un an, Ogiwara est là depuis une dizaine d’année.
Même si cela a pris du temps de l’amener ici comparé à d’autres, ce n’est pas au point d’être étrange.

Qu’à donc fait Ogiwara pendant la courte période avant son arrivé au village des Elfes ?
Il est dans le village des Elfes, mais il peut contacter l’extérieur malgré la barrière.
Ogiwara l’a avoué facilement.

« Je suis affilié à l’Eglise et j’ai reçu une entraînement pour rassembler des informations quand j’étais jeune. La compétence que j’ai s’appelle « Appel infini », c’est une compétence qui me permet d’utiliser la télépathie sans restrictions. Cela passe à travers la barrière et ne peut pas être espionné comparé à la compétence de base. J’ai tout le temps un lien avec l’extérieur grâce à ça. Ah, bien sûr je l’ai caché grâce à la compétence « Dissimulation ». Les Elfes pensent probablement que ma compétence « Génie du Taijustsu LV1] est la compétence avec laquelle je suis né. »

Les Elfes réagissent aussitôt après avoir écouté les aveux d’Ogiwara.
Ils activent un sort pour l’empêcher de bouger.
C’est le sort qui recouvre de vent le corps de la cible afin de l’immobiliser.

Ogiwara l’esquive.
Kunihiko et Asaka qui sont d’actifs aventuriers considèrent aussitôt que ce genre de mouvement n’est pas celui d’un amateur.
Mais ce n’est pas non plus ceux d’un génie.
Cependant, si on considère qu’il a apprit à bouger comme ça avant de venir dans le village des Elfes il a subit un entraînement très sérieux.

« C’est déjà fini pour les Elfes. Est ce que vous voulez mourir en vain pour eux ou survivre en restant ici ? Que choisissez vous ? »

Les deux réincarnés semblent mécontents en l’entendant.
Ils n’ont pas d’affection pour les Elfes.
Cependant, ce n’est pas comme s’ils allaient changer de camp soudainement.

Ogiwara a dit ça à deux anciens aventuriers, Kunihiko et Asaka.
Il a jugé qu’ils pourraient les faire changer de camp.
Mais Ogiwara a oublié quelque chose à cause du peu de temps qu’il a eu pour réfléchir.
Qu’il a déjà fait quelque chose d’hostile en essayant de les empoisonner.

Asaka le bloque au sol.
Ogiwara ne sait même pas comment il a fini là.

« Elfes. Le traitement réservé à cette personne sera décidé par nous. Interférer est inutile. »

Asaka déclare cela d’une voix froide.
Les Elfes semblent intimidés par sa déclaration.

« Je vais te demander de me raconter toute l’histoire. »

Ogiwara est trainé par Asaka et jeté dans la maison la plus proche.
Même si les Elfes essaye de la suivre, Kunihiko bloque le chemin.

« Tu es vraiment stupide. »

Asaka qui vient d’appliquer un sort d’isolation sonore se rapproche d’Ogiwara.

« Dire ça ici. Si tu parles devant les Elfes de ça que va t-il se passer pour les autres qui ne peuvent pas se battre ? »

Ogiwara ne sait pas quoi répondre à Asaka.
Sa mission est de faire en sorte que les réincarnées ne fassent pas de vague.
Sans pour autant préciser comment.

« Et tu as choisi le poison ? Quelle idée stupide. »
« Je n’y peux rien. Je ne pouvais pas me permettre d’en parler avec les Elfes à proximité. »
« Dans ce cas tu pouvais utiliser ta fameuse compétence « Appel Infini » ? »
« Ah. »

Asaka soupire devant la réaction d’Ogiwara qui vient de se rendre compte de sa stupidité.

« Pour l’instant je vais te torturer. »
« Quoi ? »
« A un point où même les Elfes devront détourner les yeux quelques instants. »
« Eh ? Tu vas faire semblant, pas vrai ? »
« Ce ne serait pas naturel si tu en sors sans blessure, pas vrai ? »

Les hurlements d’Ogiwara retentissent en dehors de la maison après qu’Asaka ait bien sûr retiré l’isolation sonore.
Bien sûr tout le monde peut l’entendre à l’extérieur au point d’être terrifiés.

Ogiwara est torturé gentiment d’après Asaka et raconte tout.
Avec ces informations, Asaka et Kunihiko se mettent en mouvement.
Pas pour se battre, mais pour survivre.

 

(Correction Kasaya)