Enquête 2

« Nous n’avons pas suffisamment d’informations pour l’instant pour tirer des conclusions. Tout ce que nous savons c’est que quelqu’un vise les grimpeurs et cherche à les faire disparaître de la ville. Les gardes n’enquêtent pas car pour eux c’est une histoire qui ne concerne que nous. Cependant il n’y a pas que des meurtres, mais aussi des disparitions. Les chiffres sont équivalents et les agresseurs laissent probablement les corps quand ils n’ont pas le temps de faire disparaître les preuves. Ils sont organisés, méthodiques et personne n’a pu voir plus d’une silhouette depuis que ça a commencé. Vu que les crimes sont tous commis dans la soirée et à peu près en même temps, ils sont forcement nombreux pour organiser ça. On parle au moins de groupe de cinq ou six répandus dans toute la ville voir plus selon la taille des groupes de grimpeurs qui sont attaqués en intérieur ou en extérieur. En attendant le nombre de victimes…
Il y avait environ 1 500 grimpeurs au début, mais maintenant entre les morts, les disparitions et les gens qui décident de partir nous ne sommes plus que 300 dans Lishnul. En tout cas depuis un peu moins de trois mois, 10 grimpeurs disparaissent exactement tous les soirs méthodiquement, pas un de plus et pas un de moins. Ça fais très peu d’informations avec quoi travailler, mais les enquêteurs sont les premiers à disparaître ce qui complique les recherches. Je le répète les agresseurs sont méthodiques, nombreux, discrets et bien entraînés. Pour l’instant les suspects sont un pays voisin, une des guildes militaire, ou encore le roi lui même, ce ne serait pas étonnant vu qu’il n’apprécie pas notre présence. Cependant nous n’avons rien nous permettant d’identifier celui qui organise les attaques ni le groupe dont il se sert. Le plus incroyable reste que malgré les recherches, nous n’avons absolument aucune information sur les agressions ou sur qui ils sont ce qui relève de l’impossible avec autant de grimpeurs qui disparaissent même si ce sont des novices.
Les gardes ne feront rien pour des grimpeurs de toute façon, donc pas la peine de compter sur eux. Pour eux nous sommes juste des nuisances et quelle que soit la personne qui s’occupe d’en tuer ils seraient sans doute prêts à la remercier.

C’est probablement un « événement-clé ». Et c’est inutile de le dire, mais c’est très mauvais pour les affaires et il y a beaucoup de répercussion sur l’économie de la ville, même si je doute que ce soit lié. Des questions ou quelque chose à ajouter ? »

Carl se racle la gorge et tente de dire quelque chose en se levant, mais Madeleine l’interrompt en lui disant qu’il n’aura pas d’autre verre tant qu’il ne paye pas. Il se rassoit en restant silencieux pendant que Madeleine me fixe du regard. Elle semble attendre une réaction de ma part, mais je ne sais pas trop quoi dire. Au final rien de ce qu’elle ne dit ne m’aide à éclaircir qui attaque les grimpeurs et ce qui va se passer.

– C’est quoi un « événement-clé » ?
Oh c’est vrai que tu n’es pas familier avec ce genre d’idée. C’est un événement historique majeur dans le monde où tu te trouves et qui permet à beaucoup de grimpeurs d’accéder à l’étage monde suivant une fois qu’il est finit. Enfin ça dépend du camp qui gagne. Par exemple des guerres, l’attaque d’un large groupe de monstre et ainsi de suite. Un grimpeur qui participe à ce genre de chose peut espérer avoir une clé en quelques jours.
– Hm d’accord. Mais si un pays attaque lequel ce serait ?
– Difficile à dire. Les pays voisins sont en paix avec Suleit et ne devrait pas avoir les ressources nécessaires pour ce genre d’attaque.
– Pourquoi est ce que vous restez dans la ville si c’est si dangereux de rester ? Je veux dire il vaut peut être mieux partir non ?
– Oh, ce n’est pas mon premier rodéo et je ne pense pas qu’il puisse y avoir quelqu’un dans cette ville qui puisse me poser des problèmes. De plus j’ai l’ordre de maintenir les communications tant que c’est possible.
– Dans ce cas qu’est ce que nous sommes censés faire… ?
– De mon côté c’est assez simple, nous sommes les trois derniers assassin de Lishnul et j’ai mes ordres. Dans ton cas Nomad tu as le choix entre rester et participer à l’événement ou partir. Carl va probablement rester ici avec moi de toute façon. Ce bar est l’endroit le plus sûr de la ville après tout.

Je réfléchis quelques instants ,mais tout ça n’est vraiment pas bon signe pour moi.
Une chose me fait du bien en tout cas, même si je ne connais pas Carl ni Madeleine, j’ai au moins l’impression de ne pas être seul. Depuis le départ d’Emy je n’ai eu personne vers qui me tourner, mais plus maintenant. Même si je n’ai pas confiance en Carl, Madeleine semble être quelqu’un de bien… pour une assassin ? Je crois ? Passons.
Si l’attaque ne vise que les grimpeurs je peux partir en me disant qu’Adelina et son père ne risque rien ce qui n’est déjà pas si mal. Cependant si ce n’est pas le cas et que je pars ils risquent de mourir. Je pourrais leur dire de s’en aller quelques temps, non ? C’est sans doute la meilleure chose à faire vu la situation. Il ne me restera plus qu’à partir de mon côté rejoindre Emy.
Même si c’est effectivement un « événement-clé » comme le dit Madeleine je ne suis pas sûr que ça vaille le coup de prendre un tel risque. Je ne suis pas si fort que ça et je me réveille à peine de mon coma… Bon j’ai bien récupéré depuis que je suis debout, mais il me faut du temps pour me remettre complètement. Sans potion de vitalité je serais probablement toujours en train de réapprendre à marcher. Enfin bref, prendre le risque de mourir comme ça ne m’intéresse pas spécialement.

– J’imagine que je vais partir d’ici. Je ne suis pas sûr d’avoir le niveau nécessaire ou la bonne classe pour faire quoi que ce soit d’utile.
– Comme tu veux. Il te reste sans doute un peu de temps avant qu’il ne se passe quelque chose. Je peux t’entraîner un peu si tu le souhaites avant que tu ne partes et si jamais quelque chose arrive avant que tu n’aies quitté la ville tu peux venir te réfugier ici.

Je remercie Madeleine pour sa proposition et commence à réfléchir de mon côté. Je n’ai pas récupéré tant d’informations que ça, mais je me suis trouvé une alliée. Je ne parlerai pas pour Carl vu qu’il m’a quand même braqué avec une arme, mais Madeleine m’inspire confiance. Pour ce qui est de quitter la ville il faut que je trouve un navire qui part en direction du pays de Thif, je peux sans doute demander au père d’Adelina d’arranger quelque chose. Même si je pense que j’exagère en demandant un autre service… J’essaierai de me débrouiller c’est sans doute le mieux.
Je regarde Carl qui semble un peu ennuyé de ne pas pouvoir boire un autre verre. C’est un gars qui a l’air assez étrange quand j’y pense. Un homme avec des armes à feu dans un monde médiéval, un assassin qui s’entiche d’une autre assassin, enfin c’est à ça que ça ressemble. Il restera avec elle en tout temps et l’aidera à braver tous les obstacles pour la protéger, la chose la plus précieuse dans son existence….
J’imagine que ça ferait un bon film et je pense que je serais prêt à payer le prix fort pour le voir, mais ce n’est pas le sujet….

Yuu mène l’enquête depuis un moment et la compétence Instinct que j’ai débloqué me fait dire qu’il en sait plus qu’il ne dit. Beaucoup, beaucoup plus. J’ai cette compétence depuis que j’ai récupéré mon corps et je pense que c’est elle qui parle dans cette situation. Je ne sais pas quelles sont les conditions d’obtention mais j’imagine que j’ai juste eu de bonnes intuitions jusque là et que la tour le prend en compte.

C’est étonnant qu’il puisse me cacher des choses avec le lien, mais s’il est capable de le reconfigurer et d’échanger nos corps, c’est loin d’être impossible.
J’ouvre ma sacoche en lui demandant de sauter dans ma main ce qu’il faut automatiquement même s’il a l’air de comprendre ce que je lui veux. Je le pose sur le comptoir devant Madeleine et Carl en leur disant de ne pas faire attention à moi. Je fixe Yuu dans les yeux tandis qu’il continue de jouer l’animal stupide.

Tu sais ce qu’il se passe.
[Qu’est ce qui te fait croire ça ?]
C’est simple tu enquêtes depuis plusieurs jours et tu essayes de me faire croire que tu n’as rien trouvé. La nuit ou tu as fuis tu t’es dirigé vers le cadavre alors que tu aurais pu continuer à fuir. Pourquoi ?
[C’est… Juste un coup de tête. Tu penses vraiment que j’avais quelque chose à voir avec ce grimpeur ? Je suis tombé sur son corps par hasard.]
Quand tu étais en train de fuir au début j’aurais pu le croire, mais tu es ensuite parti dans une direction bien précise… Comme si tu cherchais quelque chose.
[Moi ? Est ce que j’ai l’air d’avoir un plan ? Je suis allé là-bas sur un coup de tête.]
Tu ne m’a pas dis pourquoi tu avais fui non plus.
[Je n’aimais pas ta façon d’essayer de me dresser comme si j’étais un animal inférieur. Ça te suffit comme excuse ? J’ai senti une odeur étrange et je l’ai suivie. Qu’est ce que tu veux de plus ?]
Qu’est ce qui t’a décidé dans la ruelle à accepter le lien complètement ? Le corps c’est ça ?! Tu le connaissais et au final quand il est mort tu as fini par te dire que ce n’était pas si mal que ça d’être dressé ?
[ Tch. Tu es vraiment une plaie tu le sais ça ?]
Réponds.
[Je le connaissais. Oui.]
Et ?
[Et il est mort ! Qu’est ce que tu veux de plus ?…Ok. Très bien. Il était censé me donner aux enchères, récupérer sa part de l’argent et ensuite partir avec moi une fois que je me serais enfuit. Je l’ai rencontré dans le désert et il m’avait promis de l’emmener avec lui dans les autres mondes. C’était une simple arnaque pour qu’il gagne de l’argent et que je change de monde. Il avait l’air sincère et je ne savais pas qu’il fallait un dresseur pour ça…]
Et ton enquête ? Tu n’as rien trouvé du tout ?
[Crois moi Nomad, tu n’es pas à la hauteur pour ce qui t’attend ici. Tu ferais mieux de fuir, rejoindre ta copine Emy et faire ta guerre puis changer de monde. Ce qui va se passer ici va te tuer.]
Laisse moi décider de ça. Tu as ton libre arbitre et j’ai le mien. Si je peux mettre Adelina et son père en sécurité je paye ma dette et c’est tout ce que je veux.
[ Dans ce cas je te rassure tu ne pourras pas payer ta dette. Tu étais trop faible avant ton coma et tu l’es encore plus maintenant.]
Tu as vu mes souvenirs, combien de personnes m’ont déjà considéré comme trop faible ? Combien de personnes pensait que je n’avais aucune chance que je n’étais qu’un gamin dresseur qui allait mourir d’un claquement de doigts ? Combien de fois j’ai échappé à la mort contre le Boss lors du test d’entrée dans la classe des assassins ? Pendant l’entraînement de Nerys, l’assassinat de Léon, l’attaque dans la clairière, la fuite au pied de la tour ou encore pendant l’attaque du village ? Qu’est ce qui te fait dire que je vais mourir aussi facilement ? Tu as vu mes souvenirs, est ce que tu vas continuer à me prendre pour quelqu’un de fragile ? Je prends mes décisions et tu prends les tiennes, et je t’interdis de me cacher quelque chose alors que je ne te cache rien depuis le début.
[…]
Tu comptes rester silencieux ?
[ Très bien. Tu veux savoir qui tue les grimpeurs et qui risque de te tuer ? Je vais te le dire.]

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant