La bataille pour le village des Elfes 2

[Zone résidentielle des réincarnés]

« La barrière va vraiment se briser ? »
« Qu’est ce que tu imagines encore ? Nous devons y aller. »

Plusieurs heures avant que la barrière ne se brise.
Dans la zone résidentielle des réincarnés, les deux anciens aventuriers se préparent à partir.
Tagawa Kunihiko et Kushitani Asaka.
Bien sûr ils ont des noms dans ce monde, mais Kunihiko et Asaka s’appellent par leurs noms terriens.
C’est parce qu’ils ont l’habitude.

Ils sont tous les deux nés dans un groupe de mercenaires.
Même s’ils se sont installés pendant quelque temps quand ils étaient bébés, une fois capables de marcher ils ont recommencé à bouger.
S’il y a une guerre le groupe de mercenaire s’y rend, s’il y a une demande de protection, ils y vont. Si un monstre apparaît ils s’en occupent.
Puisqu’ils se déplacent d’un endroit à un autre, ils ont traversé le continent sans que les Elfes ne puissent obtenir une position exacte.
Être des réincarnés était d’ailleurs une des raisons pour lesquelles ils ont appris à marcher bien plus tôt que les autres bébés.

Ils étaient amis d’enfance dans leur ancienne vie et ils ont également grandi ensemble dans cette vie.
Ils étaient proches au point de ressembler à une famille avant et c’est naturel pour eux deux d’être proche l’un de l’autre.
C’est pour ça que quand Kunihiko a dit « Je veux devenir un aventurier » et qu’il est partit du groupe de mercenaire, Asaka l’a suivi naturellement.

Ainsi ils sont tous les deux devenus des aventuriers et ont continué à bouger d’un endroit à un autre.
Pendant cette période ils étaient d’excellents aventuriers et ils ont tous les deux su se démarquer des autres jeunes aventuriers et les surpasser.
A cause de l’attention qu’ils ont reçus, c’est probablement pour ça qu’ils ont fini ici.
Leur renommé a fini par arriver aux oreilles des Elfes et ils ont tous les deux terminé ici avec les autres réincarnés.

Quand ils sont arrivés ici, ils étaient contents de pouvoir se réunir avec d’anciens amis.
Cependant après ça et après avoir demander le genre de vie qu’ils avaient dans le village des Elfes, ils ont aussitôt pris une douche froide.
Ils ont fini dans une situation où ils seront emprisonnés jusqu’à la mort.

Kunihiko a immédiatement commencé à s’ennuyer d’une vie sans rêve et sans aventure.
D’un autre côté Asaka a trouvé ce style de vie acceptable.
Même si elle est entraînée par Kunihiko, Asaka est une fille relativement normale.
La vie d’aventurier était dangereuse et pour Asaka qui préfère la stabilité, une vie modeste lui convient plus même s’il n’y a ni rêve ni aventure.

En commençant par la cheftaine Kudo, les réincarnés qui se trouvent dans le village des Elfes semblent tous mécontents de leur vie ici.
Asaka a elle aussi compris la raison bien après avoir commencé à vivre ici.
Se lever tôt le matin, travailler et ensuite dormir.
Une vie sans plaisir.
De plus, elle a pu voir que les Elfes surveillent tout ça.
C’est en toute honnêteté qu’Asaka a eu l’impression que c’était inévitable que du stress finisse par s’accumuler.

Cependant d’après Asaka qui connaît les dangers du monde extérieur, ce n’est pas impossible à endurer.
Asaka qui a voyagé dans plein d’endroits possède la capacité de s’adapter quand elle n’a pas le choix.
Sans ça elle n’aurait pas pu survivre, mais même avec elle pourrait mourir facilement si elle manque de chance.
C’est ce qu’implique l’extérieur, ou plutôt c’est une règle de base de ce monde.

D’après Asaka, le village des Elfes où la sécurité est garantie ne peux pas être considéré comme un environnement horrible.
Même si c’est vrai, la plupart des gens ici ne le savent pas, y compris Kudo.
Même si elle a parlé des dangers extérieurs indirectement, l’insatisfaction n’a pas diminué.

Elle a pu sentir que Sensei cachait quelque chose et que toutes ses actions sont faites pour protéger les anciens élèves.
Asaka l’a compris car en vivant la vie d’aventurier pendant longtemps, elle a gagné la capacité de juger quelqu’un.
Cependant, puisqu’elle trouve qu’enlever des gens et ensuite les surveiller est une mauvaise chose, elle ne choisira pas non plus son camp.
Asaka a pour principe « La paix à tout prix » contrairement à Kunihiko.

Kunihiko, lui, ne cache pas ce qu’il pense.
Il dit ce qu’il pense et parle de ce qu’il connaît.

Pour les garçons, le mot « aventure » est attirant et c’est presque naturel de l’entendre venant de Kunihiko qui en a une expérience.
Et Kunihiko à parler de ses aventures quand on lui a demandé.

Le premier monstre qu’il a tué.
Gagner des niveaux.
Ainsi, les garçons qui l’écoutent avec attention parler de ses aventures sont passés de la joie à la tristesse et ainsi de suite.
La plupart des garçons sont admiratifs de Kunihiko qui a réalisé un rêve d’homme. D’autres ont cependant compris que l’extérieur est aussi un endroit dangereux en écoutant les histoires.

Ces discours ont fini par influencer les autres en bien ou en mal.
Au point de changer les mentalités.
Est ce que tu préfères une vie en sécurité ou une vie libre pleine de danger ?

Bien sûr ce n’est pas un problème qui peut se régler d’un coup.
Mais le moment où il faudra faire ce choix viendra peut être un jour.
Ils continuent à vivre leur vie sans pouvoir faire quoi que ce soit d’autre.
Et maintenant le village Elfe est menacé et personne n’a décidé quoi faire ou a le pouvoir d’agir.

« Je vous en supplie, ne faites rien de stupide. »

La permission de participer à la bataille a été donné à Kuniko et Asaka qui ont les capacités pour se battre.
Les autres réincarnés les regardent partir.
Kudo fait un discours d’encouragement qui vient de la part de tous les autres.

« Oui. Attendez nous en ayant l’intention de fuir. »

Kunihiko rit gaiement avant de devenir sérieux d’un seul coup l’instant suivant.

« Donc, Ogi, tu peux me dire pourquoi tu as essayé de nous servir du poison avant qu’on parte ? »

Tous les regards se tournent vers Ogiwara qui est en charge de la cuisine.
Ogiwara reçoit les regards de tous le monde et semble perturbé.

 

(Correction Kasaya)