Nouveau compagnon.

Augmenter le flux du lien fut plus facile que ce que je pensais. Bon, ça a pris plusieurs heures et c’est bientôt la fin de la nuit, mais c’est fini. Je ne sais pas ce qu’a fait le Kelfi, mais j’ai l’impression que le flux s’auto-régule pour ne pas causer de problème comme la première fois.

– Concrètement un merci serait de mise pour t’avoir sauvé la vie.
– Merci ? Si tu m’avais parlé avant que je ne crée le lien on n’en serait pas là.
– Désolé d’avoir surestimé tes capacités de perception et de déduction. En attendant j’ai un moyen de transférer les consciences, à force de regarder dans tes souvenirs j’ai trouvé une faille. Le système de compétence peut nous servir. Tout seul je n’en serais pas capable, mais il suffit de se servir du système de contrat pour avoir un coup de pouce.
– Ah ?
– Si tu poses des conditions tu peux te servir de la puissance de la tour. Exemple, si dans les dix secondes je ne sais pas parler latin tu retrouves ton corps. Tant que tu mets quelque chose de plus impossible que récupérer ton corps tu devrais pouvoir t’en servir.
– On peut abuser de la tour comme ça ?
– Oui et non. La tour donne un coup de pouce, mais ne fera pas plus. Le contrat sera probablement considéré comme nul si les termes sont impossibles à réaliser ou hors d’atteinte. Tu deviendras pas invincible, immortel ou autre si ce n’est pas quelque chose qui t’es accessible. Peut être dans cent ans quand tu seras un bon dresseur.
– Hm. Dans ce cas j’ai une idée.
– Oh ?

J’ouvre la fenêtre contrat et je me rends compte que j’ai oublié quelque chose d’important. Je n’ai toujours pas donner de nom au Kelfi et à l’emplacement où il devrait apparaître il n’y a que « ??? ».

– Dans ce cas, trouve moi un nom qu’on en finisse. Je pense pouvoir te faire confiance pour ça et ce n’est pas comme si j’en avais un… je n’en ai jamais eu…Évite d’en prendre un qui puisse être irritant.
– Pourquoi pas « Yuu » ? Depuis tout à l’heure je ne fais que te tutoyer. Si tu traduis ça dans une langue de mon monde c’est le mot que ça donne.
– Un nom sans en être un ? L’idée est intéressante. Yuu… Yuu ? Yuu !…Bien dans ce cas je serai Yuu. Maintenant commence qu’on en finisse avec cette situation.

Maintenant que le nom est enregistré, j’ouvre la fenêtre du contrat et place le premier terme que Yuu accepte aussitôt. Je dois dire que le fait que Yuu puisse lire toutes mes pensées me perturbe un peu, mais j’imagine que je m’y ferai avec le temps..
Plus que trois secondes et soit j’aurais retrouvé mon corps, soit celui ci deviendra une fusée qui ira dans l’espace….

*

Woooh… La sensation de me faire aspirer à travers le lien est vraiment horrible. J’aurais préféré être inconscient. Mon corps est dans un état pitoyable, je me sens faible et la potion de vitalité que j’ai renversée tout à l’heure me recouvre la moitié du corps et imbibe les draps. J’ouvre les yeux et malgré la pénombre, je peux voir Yuu installé sur moi qui a l’air d’aller bien.

« Bon, ce n’était pas si terrible la deuxième fois, mais j’espère que ça ne se reproduira plus. Je tiens à rester dans mon corps à l’avenir. »

Je suis d’accord. Même si l’expérience était intéressante, il vaut mieux ne pas reproduire ce genre de situation. Alors que Yuu commence à me parler je me redresse avec difficulté dans le lit en expliquant à Juliette et Micha que je suis de retour. Je l’aurais dit un peu plus tard Juliette n’aurait pas hésité à me mordre comme je lui avais ordonné de le faire si mon corps se mettait à bouger. J’attrape une potion de vitalité dans mon inventaire et commence à boire. Petit à petit mon corps me donne l’impression de se renforcer, mais je continue à me sentir faible ce qui est probablement causé par le temps que j’ai passé dans ce lit. Je vais avoir besoin de me reposer pour me remettre, mais j’ai surtout envie de savoir depuis combien de temps je suis là.

Le Kelfi saute sur le plancher en bois de la pièce et s’approche de la fenêtre…est ce qu’il compte s’enfuir ? Sa voix retentit alors dans ma tête à travers le lien.

« Non je ne compte pas m’enfuir. Même si tu n’es pas très malin, j’ai accepté de créer un lien pour rester avec toi. Tu n’as pas l’air d’être un incapable et si je t’accompagne je pourrais visiter les mondes de la Tour ce qui me semble bien plus intéressant que de rester à me rouler dans le sable chaud du désert. Il y a beaucoup de choses que je ne comprends pas sur la tour, mais j’en apprendrai plus en restant avec toi. Tu n’es pas dangereux et le lien est aussi un gage de sécurité pour moi puisque je sais à quoi tu penses et tu ne peux donc rien me cacher. »

Il continue de s’approcher de la fenêtre et je finis par comprendre ce qu’il compte faire. Grâce à la position des étoiles et malgré le grillage posé sur la fenêtre, il doit être capable d’en déduire le temps que nous avons passé ici.

– Cela fait un peu plus de deux mois que nous sommes ici. Mmh. Il faut qu’on quitte la ville.
– Pourquoi ?
– Même si tu n’en as pas conscience, la ville sera bientôt détruite. Tu te souviens le grimpeur dans la ruelle ? –
J’ai senti quelque chose d’étrange et je suis allé voir pendant que tu me poursuivais. Ce n’était pas un simple assassinat et j’en ai senti d’autres pendant que tu me poursuivais, quelqu’un attaque les grimpeurs de la ville.
– Quoi ? Mais pourquoi ?
– J’ai besoin de temps pour y réfléchir et tu dois à tout prix te remettre sur pied pour qu’on quitte la ville avant de devenir une cible. En deux mois la situation à dû empirer.

Je… Pourquoi est ce que je saute d’une situation désespérée à une autre comme ça ? Emy est déjà partie avec Thif, je viens de me réveiller et je dois me remettre en forme…. et maintenant je dois quitter la ville.
Bon, avant cela il reste quelque chose à régler. J’ouvre la fenêtre contrat tandis que Yuu commence à soupirer mentalement en comprenant où je veux en venir.

« Dans ce cas c’est moi qui fais les termes. Je sais que tu traites bien tes animaux, mais je n’en suis pas vraiment un au sens strict du terme et je ne compte pas devenir ton larbin. Alors voyons cela. »

Nomad s’engage à prendre soin de Yuu au mieux de ses compétences.
Nomad n’entamera aucune action pouvant nuire physiquement à Yuu, à moins que ce soit pour son propre bien.
Yuu n’entamera aucune action pouvant nuire physiquement à Nomad, à moins que ce soit pour son propre bien.
Yuu se réserve le droit d’obéir à un ordre et a le droit de briser le lien quand il le souhaite.
Yuu brisera le lien automatiquement s’il considère que son libre arbitre n’est pas respecté.
Yuu ne pourra en aucun cas faire du mal à Micha et Juliette et ne mangera plus de souris et de serpent.
Le corps de Nomad se figera pendant 10 minutes si celui ci cherche à nuire à Yuu qui en sera directement averti.
Dans le cas ou Yuu déciderait d’effectuer une action à la morale discutable, Nomad a le droit de veto sur celle ci à part si cette action est de briser le lien.
Si Nomad est mal intentionné et qu’il cherche à briser le lien sans aucune raison valable pour Yuu, il n’en sera pas capable sauf si c’est une question de vie ou de mort.

D’après le Kelfi ça suffira pour l’instant. La plupart des termes ont été suggérés par lui et j’imagine que d’avoir un animal intelligent rend le contrat bien plus complexe, mais l’idée générale reste la sécurité. Yuu cherche à s’assurer que je ne puisse pas lui faire du mal et qu’il soit respecté. De mon côté je veux juste être sûr de pouvoir avoir confiance en lui et je pense qu’il s’en est rendu compte. S’il a regardé dans mes souvenirs, il sait sans doute que je veux juste créer une famille et pas conquérir le monde en me servant de mes animaux. Le lien me permet de savoir ce qu’il ressent et ce qu’il pense normalement et cela va dans les deux sens ce qui fait une sécurité de plus pour lui.
Il garde sa liberté morale et moi je gagne un compagnon. Tant que je peux avoir confiance à lui, je ne compte pas trop modifier le contrat, mais ça évoluera peut être avec le temps quand j’aurai appris à le connaître.Tant qu’il ne s’enfuit pas sans raison, les choses devraient bien se passer.
Enfin le temps le dira.

Voilà, alors que je me remets à boire ma potion de vitalité je pense à quelque chose
Cela m’a pris deux mois, mais on dirait que j’ai fini par dresser Yuu.

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant