Nouveau-né 1

Je me réveille doucement. Je ne vois rien et je ne sais pas quoi faire. Mon corps me fait souffrir énormément comme si chacun de mes muscles étaient percés par des centaines d’aiguilles.
Mes yeux me font mal et je ne discerne absolument rien sans savoir si c’est parce qu’il fait noir ou parce que je suis aveugle. J’essaye de me redresser, mais je n’y arrive pas, mes muscles n’ont pas l’air de vouloir m’écouter. Je vérifie chacun de mes sens mais je n’entends rien, je ne vois rien, je ne ressens rien et j’ai du mal à réfléchir.
Vu la situation je pense que j’ai juste besoin de repos. J’étais dans la ruelle aux dernières nouvelles et Emy est sans doute venue à ma rescousse.
Alors que je vérifie ce que je peux avec mes forces j’essaye de savoir si Micha et Juliette vont bien.
Le lien est apparemment la seule chose qu’il me reste. De ce que je peux sentir elles ont l’air d’aller bien, mais juste après avoir obtenu cette information, le peu de force qui me reste semble aspiré par le lien et je m’évanouis.

*

Au fur et à mesure que le temps passe j’arrive à réfléchir à peu près normalement, mais mon corps ne réagit toujours pas. Honnêtement je suis à deux doigts de perdre mon calme. Je suis piégé dans ma tête sans notion de temps et sans aucun contact avec l’extérieur. Je passe de ce qui semble être de petite période de conscience à de grande période d’inconscience et à chaque fois je me réveille fatigué comme si je ne m’étais pas reposé. Je ne peux rien faire et c’est encore plus frustrant de ne pas savoir combien de temps passe, s’il fait jour ou nuit…
En vérité je n’ai que le lien et je dois me concentrer dessus.
Je commence par Micha. Elle a l’air d’aller bien même si elle est à la fois triste et inquiète. J’essaye de lui parler et aussitôt elle s’agite et semble paniquer ce qui me fatigue énormément.
J’imagine qu’elle est surprise, mais je ne comprends pas pourquoi, peut être que ça fait vraiment longtemps que je suis inconscient…? Je me sers du partage de vision pour comprendre la situation avec de grande difficulté, si je ne peux pas me servir de mes yeux autant se servir des siens.

C’est difficile au début d’établir une connexion, mais je finis par y arriver. La première chose que je peux voir c’est que Micha est dans ma chambre à la résidence de Zareno. Vu la lumière qui passe par le fenêtre il est encore tôt.
Je demande à Micha de me montrer mon corps, s’il y a un problème je voudrais savoir quoi. Je me doute que la situation à été causée par le Kelfi, mais j’aimerais comprendre pourquoi je ne peux pas bouger, voir ou ressentir quoi que ce soit à part de la douleur. Micha commence à tourner la tête et me montre une cage. Vu ma fatigue je suis obligé de couper la vision tout le temps pour être certain de ne pas m’évanouir.
Je lui redemande de me montrer mon corps qui doit probablement être dans le lit, mais elle continue de se diriger vers une cage par terre comme si elle ne voulait pas m’écouter. Je peux sentir de la tristesse et de la gène à chaque centimètre qu’elle parcours. Pourquoi est ce qu’elle fait ça ? C’est mon corps que je veux voir. D’ailleurs je ne ressens rien du côté du Kelfi. Je peux sentir Juliette et Micha, mais rien de plus. J’imagine qu’il a brisé le lien avant de s’enfuir ou quelque chose comme ça. Je demanderai à Emy de me dire ce qu’il s’est passé dès que je serai capable de parler. Vu que mon état s’améliore, il me suffit d’attendre et de me remettre.

Si je me souviens bien la compétence est directement monté au niveau 4 avec le Kelfi ? J’ai un peu de mal à me rappeler de tout ce qu’il s’est passé dans la ruelle tellement mes souvenirs sont chaotiques, mais je me rappelle du niveau de lien. Pour être franc, je ne sais pas si je peux être fier d’avoir atteint un tel niveau de lien directement. Enfin vu mon état je ne pense pas vouloir retenter l’expérience… Je redemande à Micha de me montrer mon corps, mais elle ne semble pas vouloir en démordre et continuer de s’approcher de la cage ou le Kelfi dor…
Quoi ? Elle doit se tromper non ? Micha n’est pas stupide et même si elle l’était ça reste une forme d’ordre auquel elle ne peut pas désobéir non ? Alors…. quoi ?

Elle rentre à l’intérieur de la cage en passant entre les barreaux et s’approche du Kelfi.
C’est juste une mauvaise blague, rien de plus. Dans une seconde Juliette va apparaître pour me faire peur et on m’expliquera que ce n’était qu’une blague. Malgré moi je maintiens la vision activée alors que je sais que ça me fait plus de mal que de bien… mais j’ai besoin de savoir ce qui se passe.
Micha comprends très bien ce que je ressens à travers le lien et ça la rend encore plus triste. Comme pour me prouver qu’il n’y a pas d’erreur elle décide de monter sur le Kelfi. Mon corps me fait encore plus souffrir et ce sont les mêmes endroits où Micha passe. La douleur est trop forte et je demande à Micha d’arrêter et de descendre. Elle s’exécute aussitôt et je souffle un peu. Je peux encore sentir les endroits où elle n’a fait que passer et qui me font mal…
Je coupe le partage de vision pour réfléchir. Qu’est ce qui s’est passé dans la ruelle ?

Pour que je finisse comme ça ? Je dois me faire une raison, ma conscience est passé dans le corps du Kelfi…. Comment est ce que c’est possible ? C’est ridicule et inimaginable.
Je suis dresseur, pas un sorte de « démon » qui passe d’un corps à un autre. J’interpelle Juliette pour savoir comment elle va et pendant un instant après la surprise, je peux sentir du soulagement avant de retourner à son habituel comportement. Si je n’étais pas en train de souffrir le martyr je pense que j’aurais sans doute ri quelques instants, mais la situation ne s’y prête pas.
Juliette me fais comprendre que je dors depuis un moment et qu’il était grand temps que je me réveille. Ça ne me rassure pas du tout, mais j’ai d’autres questions plus importantes.
Je demande aux deux si mon « ancien corps » est dans les parages et Juliette me montre sa vision brièvement, elle est bien dans le lit. Sur mon bras où mon ancien bras. Je ne sais pas quoi dire. Apparemment je dors. Je coupe la vision, j’ai trop mal pour continuer et j’ai déjà beaucoup trop insisté. Tout ça me demande trop de concentration et je suis beaucoup trop faible pour…réfléchir. Je…Je vais dor…mir. J’en.. ai…… be…soin. …

*

Je me réveille bien plus tard alors que j’entends quelqu’un dans la pièce. On dirait que j’ai un peu récupéré mais j’ai l’impression que ça va être long avant que je ne puisse me servir de ce corps. Micha est installée contre moi et je peux sentir la chaleur qu’elle dégage. C’est déjà bien mieux que la dernière fois.
Je peux aussi sentir le corps de Juliette qui est immobile dans mon dos. Même si elle aime bien mon bras elle a décidé de me rejoindre à l’intérieur de la cage et je dois dire que de les avoir contre moi me rassure et me fait du bien. J’en ai pris l’habitude maintenant et c’est difficile de s’en défaire. Vu la situation ça me fait du bien de voir qu’elles me soutiennent toutes les deux mêmes si j’ai changé d’apparence… de corps. Je suis encore trop faible pour bouger et demande à Micha de voir ce qui se passe pour moi dans la pièce.

Adelina est assise à côté du lit est semble être en train de nourrir mon ancien corps. Elle a l’air triste… Sérieusement, depuis combien de temps est ce que je suis inconscient ? Combien de jours a t-elle passé à s’occuper de moi comme ça ? Il faut que je fasse quelque chose, je ne peux pas rester comme ça indéfiniment. J’essaye de bouger et de faire quelque chose malgré la douleur et une sorte de jappement sort de mon corps.

«  Oh ? »

Adelina se lève et s’approche alors de la cage et semble un peu surprise de voir Micha et Juliette avec moi. Elle repart quelques instants et revient déposer un petit bol avec des croquettes et un morceau de viande devant la cage. Elle l’ouvre ensuite et m’attrape et un autre jappement sort de ma gueule de Kelfi… j’imagine ? Comment est ce que je peux communiquer avec elle dans de telles conditions ? J’ai Micha et Juliette pour m’aider, mais comment est ce que je peux faire ? Elle attrape alors une sorte de tissu imbibé d’une sorte de liquide et commence à le faire passer dans ma gueule en le pressant pour que je puisse boire.
C’est clairement trop étrange pour moi…. Chaque centimètre que parcours l’espèce de soupe à l’intérieur de ce corps est une sensation totalement différente à ce que je connais et je serais probablement en train de régurgiter si j’en avais la force, mais j’ai juste l’impression d’être une poupée de chiffon entre ses mains.

«  Votre maître est là bas, pas la peine de rester avec votre nouveau compagnon il va s’en remettre. »

J’ai alors une idée. Ça risque d’être compliqué, mais je dois y arriver. Je demande à Micha d’attraper ses croquettes et de les disposer pour moi. Pendant qu’Adelina me fait boire Micha s’active sur le plancher de la pièce. Il faut qu’elle agisse vite.
Sur le sol je regarde la dispositions des croquettes et je pense que ça devrait aller. Il ne reste plus qu’à attirer son attention. C’est l que Juliette commence à menacer Adelina en lui montrant ses crocs ce qui la fait reculer un peu sans savoir comment réagir. Parfait, il ne reste plus qu’à lui montrer les lettres par terre.
Adelina semble encore inquiète que Juliette la morde, mais Juliette est déjà en train de se diriger vers les lettres par terre pour lui montrer.

« Qu… ?? »

Elle a fini par voir mon message. Finalement. Je félicite le travail d’équipe de mes deux animaux. Sans cela j’aurais été condamné à attendre d’avoir récupéré des forces pour faire quelque chose de moi même.

Bon, malheureusement je n’ai rien pu faire de complexe, mais sur le sol il y a écrit « ici ».
ça devrait suffire pour qu’elle comprenne qu’il se passe quelque chose, non ? Malheureusement je commence déjà à reperdre connaissance. Avec Adelina qui agite mon nouveau corps dans tous les sens et le lien, je ne peux pas lutter contre la douleur qui me déchire le crâne.

Petit à petit je commence à sombrer dans l’inconscience. C’est tellement étrange. Comment est ce que j’ai pu finir dans ce corps… A la base je voulais juste dresser un Kelfi pas en devenir un.

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant