Travail d’équipe

« Pour être franc, j’ai quelques réticences à partager ma maison avec des grimpeurs. Cependant je sais faire confiance à mes amis et d’après ce qu’il m’a raconté à vous deux vous avez sauvé un village de l’anéantissement face à beaucoup de guerriers. Pour cela je vous en remercie. »

Nous sommes dans une sorte de bureau en face d’un homme assez maigre et à la longue barge grisonnante. Si on s’en tient à l’apparence il ressemble beaucoup à Thif. Emy et moi sommes en face du bureau tandis que Thif ainsi qu’Adelia sont placés de chaque côté de la pièce et sont tournés vers nous.

« La ville de Lishnul voit de nombreux grimpeurs passer et vous êtes sans doute les plus exemplaires que j’ai vu ce jour. Cependant tout cela doit rester entre nous. Si l’on apprend que deux grimpeurs ont tenu tête à des centaines d’hommes, des problèmes politiques vont survenir. Ensuite je vous demanderais de faire en sorte de ne pas commettre d’actes que vous pourriez regretter ici. J’ai beau vous accueillir dans ma maison, à la moindre infraction je serai le premier à vous punir si cela s’avère nécessaire et… »

…J’ai très envie de bailler. Le père d’Adelina, Razeno, a tout d’un bon fonctionnaire vu ce qu’il raconte et le désir d’aller dormir qui va avec. J’admire sa franchise et son sens de l’honneur, mais c’est toujours pareil. Il y a toujours quelqu’un pour nous donner des ordres. Quand c’est pas Thif c’est quelqu’un d’autre. J’ai envie de jeter un coup d’œil dans la direction d’Emy mais je ne peux pas vraiment me le permettre devant le père d’Adelina.

– Maître Dresseur.
– Oui.
– Puis-je espérer vous retirer le Kelfi au profit de ma fille ?
– Je regrette mais je ne peux pas.
– Je vois que vous êtes décidé. J’espère que si l’occasion se présente vous la laisserez au moins approcher l’animal.
– Tout dépendra de l’animal, mais ce sera avec plaisir si une occasion se présente.
– Très bien. Il ne me reste plus qu’une chose à demander à présent. Je préfère le dire maintenant, mais les négociations auxquelles Thifeinn va prendre part seront longues et bien que je vois comme un honneur d’avoir deux grimpeurs comme vous chez moi j’ai besoin que vous trouviez une activité qui justifie votre présence ici sans éveiller de suspicion. Que diriez vous à tour de rôle de partager la surveillance et protection de ma fille ? Pour vous maître dresseur vous avez déjà fait connaissance lors de l’enchère ce qui facilitera les choses. Pour vous maître paladin, je suis sûr qu’un peu d’exercice ne vous dérangera pas.

Adelia regarde son père avec de grands yeux outrés. J’ai l’impression qu’il n’avait pas discuté de cette partie avec elle et je me mords la lèvre afin de ne pas sourire bêtement. Je dois dire que c’est extrêmement appréciable de voir son air perdu.

« Je vous demanderai juste à chacun de me prouver vos compétences auprès d’un Mange-mot ainsi que vos intentions. S’il perçoit quelque chose qui ne lui plaît pas mon offre ne tiendra plus et je vous demanderai de quitter ma maison. Est-ce que cela vous convient ? »

Je regarde rapidement Emy, qui hausse les épaules en disant qu’il n’y a pas de problème et qu’elle se pliera aux règles. Je dis la même chose et baisse la tête en direction du Kelfi. J’aimerais vraiment pouvoir établir un lien avant la fin de la journée, mais je dois apparemment me battre contre un Mange-mot avant.

*

Nous nous retrouvons dans la cour et pour l’occasion des chaises sont installées pour Thif, Adelia et pour le propriétaire des lieux, Razeno. Des serviteurs sont également en train d’observer la scène cachés derrière les fenêtres puisque le maître de maison ne voulait pas être dérangé.
J’imagine que c’est le genre de spectacle qui ne se voit pas tous les jours, grimpeur contre Mange-mot. En tout cas si un duel est nécessaire pour juger de notre niveau c’est qu’effectivement les Mange-mot sont capables de bien plus que de dire si quelqu’un ment ou dit la vérité, surtout s’ils sont mis au même niveau que des Grimpeurs.
Je regarde Emy qui prend le temps de s’étirer et je ne sais pas trop quoi penser. Je demande à Micha de descendre trouver un endroit d’où elle peut observer la cour ce qui n’échappe pas au regard des deux manges-mot.

« Tu commences ou je commence ? »

A la question d’Emy, Razeno répond à ma place en disant que si nous le souhaitons nous pouvons faire un double combat contre les deux Mange-mot à notre disposition. Il stipule ensuite les règles en indiquant que le combat n’a pas de limite de temps et qu’il est interdit de tuer son adversaire et de le blesser gravement. Si celui ci se rend ou tombe trois fois par terre le combat sera fini. Pour l’occasion il nous donne des armes en bois tandis que les mange-mot semblent préférer se battre à mains nues.
Emy me regarde alors en souriant et j’ai un mauvais pressentiment.

« Est ce que c’est possible d’affronter les deux en même temps en passant à tour de rôle moi et mon ami ? Sans ça nous risquons de ne pas nous battre sérieusement. »

Et voilà. Il fallait qu’elle fasse quelque chose comme ça. Razeno réfléchit quelques instants et se contente d’acquiescer en demandant l’opinion du deuxième Mange-mot qui m’a accompagné tout l’après midi. Sans attendre ils se mettent tous les deux au centre de la cour et nous regardent comme pour dire qu’ils sont prêts.

– Tu avais vraiment besoin de faire ça ?
– Oh, aller. Même pour toi ce sera plus amusant comme ça.
– Si je passe pour un idiot je me vengerai je te préviens. Qui commence ?
– Vu que tu dois t’occuper du Renard que tu viens d’acheter j’imagine que tu peux passer en premier pour te faire gagner du temps.
– …Dis moi tu avais tout prévu c’est ça ? Tu m’en veux ?
– Pff. Je te rends service en te laissant commencer tu sais ? Et puis ils ne sont que deux, je vois pas le problème. – Ça te donnera l’occasion de montrer ce que tu vaux.

Je m’abstiens de répondre. J’ai l’impression qu’Emy n’a pas remarqué que les Manges-mot étaient un peu « particuliers »… et je n’ai pas spécialement envie de me battre contre eux pour découvrir pourquoi. Ou alors elle le fait exprès, mais ça ne change pas le fait que je passe en premier.

Je m’avance un peu tandis qu’Emy me souhaite bonne chance. Je demande quelques instants pour me préparer et retire les deux stylets de mon dos ainsi que mon poignard et mon arbalète que je pose par terre. S’ils se battent à main nues et sans armure, il y a des chances qu’ils soient rapides et je n’ai pas besoin d’équipement dont je ne pourrais pas me servir. Pour ce qui est de mon arme c’est un poignard en bois que Razeno avait à sa disposition. Au point ou j’en suis un coupe papier ferait tout aussi bien l’affaire.
Je me place ensuite en face d’eux et d’un claquement de doigts Razeno lance les hostilités.

Les deux Manges-mot s’avancent lentement de chaque côté pour m’encercler et j’établis le contact avec Micha qui est installée sur un mur de la maison. Je n’ai plus d’angle mort maintenant.
Ils passent devant et derrière moi, sans pour autant approcher comme s’ils étaient en train de me jauger. Soudain Micha m’avertit et j’esquive un coup de pied derrière moi dirigé vers ma tête en me baissant. Devant moi j’esquive un coup de genou en me servant du boost. Aussitôt ils reculent de quelques mètres comme pour continuer à m’observer sans prendre de risque. Irritant.

Je fonce vers celui en face de moi avec mon poignard pointé vers lui, mais il se contente de l’esquiver en faisant un pas de côté. Cependant il a été bien trop présomptueux. Après avoir affronté Nerys en duel autant de fois, j’ai quelques techniques en réserve. Je plante mes pieds dans le sol et fais un bond en arrière en direction de mon deuxième adversaire qui s’était jeté en avant.
Surpris, il se fige un instant alors que mon coude s’apprête à lui frapper le visage. A quelques centimètres je l’avais, mais c’était sans compter sur mon autre adversaire qui décide de parer le coup à sa place de la paume de sa main après s’être replacé rapidement.
J’utilise mon boost pour mettre de la distance entre nous et ils se remettent aussitôt en position avant de foncer dans ma direction.

Le combat s’annonce difficile. Ils se battent ensemble comme s’ils se connaissaient depuis longtemps. Même avec Micha et Juliette pour m’aider, je ne suis pas sûr de pouvoir gagner. Je vais devoir improviser et essayer de gagner en me servant de mon boost autant que possible.

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant