Maintenant, priez votre Dieu.

En prenant avantage de la confusion qui a lieu quand les deux armées entrent en contact je décide d’agir.
Je vise le groupe en blanc.
A en juger par les vêtements, j’ai l’impression qu’ils font partie d’une sorte de clergé, ce qui veut dire que c’est sans doute la force principale de la religion de la Parole Divine.

Les gens qui ont été envoyés sur ce champ de bataille sont des fous qui croient en la religion de la Parole Divine sérieusement sans même connaître les intentions des hauts placés, mais ça ne me regarde pas.
Ce qui me regarde par contre, c’est qu’ils remplissent les pré-requis d’une bonne cible pour ma colère et j’ai envie de leur faire comprendre qu’ils n’ont aucune chance et qu’ils feraient mieux de se rendre et d’abandonner.

Je prépare un sort tout en me mettant en mouvement.
Je me déplace dans les airs tout en regardant ce qu’il se passe sur le champ de bataille en me servant de « Manœuvre spatiale ».
Je vais me servir d’un mouvement un peu audacieux.

J’arrive depuis le ciel sur le groupe en blanc.
Au même moment, mes préparations sont terminées.
Je l’active sans hésiter.

« Magie des Ténèbres », monde de ténèbres.

En excluant « Magie Abyssale » c’est le sort de zone le plus puissant que j’ai à ma disposition, un sort d’annihilation de terrain.
Même si sa capacité offensive est un peu inférieure à « Porte de l’enfer » de « Magie Abyssale », le sort a un effet équivalent à 200 mètres de diamètre.
Tout cette zone est recouverte de ténèbres en un instant.
Mais une fois que les ténèbres ont disparu, il ne reste rien.
Plus d’objet, d’humain, ni même d’herbe.

Pour le moi actuel, je peux me servir de ce genre de sort relativement facilement.
Tout ça parce que je peux me servir de « Conscience parallèle » comme unité arithmétique sans qu’elle n’ait de conscience.
Je suis même capable actuellement de me servir de « Magie Abyssale » sans problème.

Le groupe en blanc est pratiquement annihilé en un seul coup.
Et il y a un énorme vide sur le champ de bataille.
Même si le son du champ de bataille continue de résonner au loin, cette zone est étrangement silencieuse.

Un nombre incroyable de notifications de niveau supérieur apparaisst en suivant.
Ça fait un moment que j’entends la voix dans ma tête.
Si mon niveau augmente aussi facilement, est ce que je ne devrais pas juste raser une ville ou deux comme si de rien n’était ?
Oh, bon.
Ce que je fais ici est suffisant.

Un deuxième monde des ténèbres est relâché sur l’armée d’Outsu.
Tout faire disparaître comme si ceux qui se trouvaient là n’avaient jamais existé.
Sur le champ de bataille qui redevient silencieux je me pose sur le sol.
Devant moi, je vois des visages désespérés.
Derrière moi, je vois des visages horrifiés.
Les deux manquent de beauté.

Un courageux soldat s’avance pour se battre contre moi.
Enfin plutôt que de dire qu’il est courageux, le soldat a l’air perdu.
Je l’intercepte en me servant d’une magie suffisante pour ça et la tête du soldat explose.
Le soldat était du pays de Sariera.

Aaah.
J’ai fait une bêtise.
Même s’ils font n’importe quoi je comptais laisser les croyants de la religion de la Déesse, puisqu’ils sont les plus raisonnables.

Je regarde l’armée du pays de Sariera.
Ils n’ont toujours pas compris ce qu’il se passe et le soldat m’a attaqué et je l’ai tué.
S’ils finissent par y réfléchir un peu je vais sans doute être prise pour un ennemi.
Même s’ils me vénèrent comme la Bête Divine, s’ils me prennent pour quelque chose qui peut les attaquer, ils ne vont pas tarder à changer d’attitude.
Les humains sont comme ça.
Les humains trahissent.
Même si cette personne est leur bienfaiteur.

Comme je m’y attendais les soldats du pays de Sariera lancent des sorts dans ma direction.
Le pays d’Outsu m’attaque en même temps comme s’ils s’étaient tous mis d’accord.
Vous avez l’air de bien vous entendre maintenant.
Est ce que c’est… « ça » ?
Quand un puissant ennemi apparaît, ils ne peuvent pas faire autrement que de joindre leur force.

Malheureusement, je ne suis pas intéressée par une fausse relation de ce genre.
Même s’ils forment une trêve temporaire et combattent ensemble, ils ne pourront pas me battre.
Aucune chance qu’ils puissent gagner.

J’efface les magies en me servant de « Puissance Draconique Divine » et « Barrière Draconique ».
Ce serait mieux s’ils étaient du niveau de Drake ou plus, mais pour une magie du niveau des humains, c’est largement suffisant pour disperser entièrement la magie.
Je lance un sort pour contre attaquer sur les deux armées en même temps.
Ce sont les nouvelles magies que j’ai apprises en regardant le magicien dans le labyrinthe.
Des flashs électriques jaillissent à droite et à gauche.

Je suis faible avec le feu et la glace.
Ensuite il y a l’eau et la magie blanche qui est pratiquement au même niveau.
Mais, grâce à « Sauveur », « Saint » et « Sauveteur » que j’ai acquis sans même chercher à le faire, la magie blanche est devenue un de mes points forts.
L’électricité semble aller de paire avec la magie blanche et après avoir gagné ces trois titres, mon affinité avec a augmenté.
A l’origine, je n’étais pas très forte avec l’électricité, mais c’est devenu mon meilleur élément après la magie noire.

Donc je pense que je vais essayer d’améliorer mes compétences magiques comme l’électricité et la mélanger avec la lumière pour ça.
Quelque chose comme achever un adversaire en me servant de magie blanche et noire pour quelqu’un qui croit en dieu me semble être approprié.
Est ce que c’est une punition divine ? Ou bien une malédiction infernale ?

Qu’est ce qu’ils voient ?

La lumière tressaute, et l’électricité se répand en un flash.
La vie disparaît sans distinguer le bien du mal.

Voilà.
Quand je pense à mon statut actuel, je pense que cette situation me plaît, même si je me suis faite battre par le Roi Démon.
Je suis vraiment forte.
Le Roi Démon est juste trop anormale.
C’est de la triche d’être aussi forte.
C’est impossible de la battre.

Mais c’est pareil pour moi.
Les gens sur le champ de bataille doivent ressentir le même désespoir que moi quand j’ai affronté le Roi Démon.
Un monstre qu’aucune attaque ne peut atteindre et qui utilise des magies avancées.
Huh ?
Ne suis je pas la plus forte ?
Pourquoi est ce que je n’arrive pas à battre le Roi Démon ?
Mystère.
Je continue le massacre tout en pensant à des choses inutiles.
Même si le pays de Sariera et d’Outsu coopèrent pour m’attaquer, rien ne m’atteint.
Je détruis toutes les grandes attaques avant qu’elles ne soient lancées.
Même si ça ne me ferait pas grand chose d’en prendre une, je ne laisserai pas mes précieux points d’expérience diminuer pour une raison pareille.
C’est pour cela que si un groupe prépare un sort à grande échelle je m’occupe d’eux en priorité.

C’est à ce moment là que quelqu’un essaye de me tuer.
Huh ?
C’est le plus rapide jusque là.
Un enfant ?

« Monstre, je serai ton adversaire ! »

Eh, pourquoi y a t-il un enfant ici ?

J’ai ma réponse en analysant le statut de l’enfant.
Le nom de l’enfant est Julius Zagan Anareich.
Titre : Héros.
Bon, après le Roi Démon c’est au tour du Héros.

 

(Correction Kasaya)