La rébellion de l’araignée

Au début, je me suis sentie mal à l’aise quand j’ai affronté le dragon de feu Rendo.
J’ai ressenti de la haine venant du Dragon.
Je pensais que c’était effrayant à ce moment là et je n’ai pas ressenti ça venant d’un autre Dragon depuis.
Et j’ai commencé à me demander pourquoi.

En regardant à l’intérieur, mes doutes se sont clarifiés.
Je me demande si c’est l’effet de « Savoir », mais j’ai pu voir ma propre âme.
Il y a deux choses qui influençaient mon âme.

La première ce sont les compétences des Rois.
« Fierté » et « Patience », sont deux compétences qui influencent mon âme.
Mais je ne peux rien y faire.
Je ne peux pas retirer mes compétences et la seule façon d’arrêter les effets, c’est en étant au courant qu’ils existent et qu’ils m’influencent.

Le problème c’est l’autre.
C’est la règle d’obéissance forcée du Supérieur.
Je recevais son influence même si c’était avec modération.

C’est une sorte de fil qui est connecté à mon âme directement.
C’est une ligne de transmission utilisée par le Supérieur pour m’envoyer des ordres.

Je n’ai pas été trop influencée grâce à la compétence « Nullification de l’hérésie ».
Mais, puisque le fil est connecté à moi depuis ma naissance, l’ordre du Supérieur a été continuellement envoyé dans mon âme.
L’ordre est simple, c’est de devenir plus fort.
On dirait que c’est la raison pour laquelle j’avais tellement envie de devenir forte.

Après avoir tué le Dragon de feu Rendo, j’ai utilisé la ligne dans l’autre sens et j’ai commencé mon attaque sur le Supérieur.
J’ai envoyé mes « Consciences Parallèles » dans le fil de l’âme et l’érosion des âmes par mes consciences a commencé.
Si je devais trouver une comparaison proche, je dirais que c’est du piratage.
Depuis le terminal, moi, j’ai envahi l’ordinateur principal et j’ai commencé à en prendre le contrôle.
C’est de ça dont parlait D avec l’attaque en dehors du système.

De mon coté, c’était quelque chose qui ressemblait à manger.
Manger l’âme de l’autre groupe.
Quelque chose comme ça.

J’ai pu identifier le Supérieur qui m’envoyait l’ordre immédiatement.
Mère.
Mon parent biologique et la maîtresse du Grand Labyrinthe d’Elro.

Mais même elle n’était qu’une médiatrice.
Il y a quelqu’un qui contrôle Mère.
Etonnement, cette personne a également asservi quatre autres monstres du même niveau que Mère.
J’ai continué l’érosion lentement pour être sûre de ne pas être remarquée par le vrai maître.
J’ai aussi dispersée mes autres consciences parallèles dans les quatre autres à travers la ligne et j’ai commencé l’érosion des autres âmes en même temps.

Manger une âme est un travail difficile.
Après tout, c’est quand même la base de toute forme de vie.
De plus, le maître est une créature bien supérieure.
Si c’était un combat physique normal je n’aurais aucune chance de gagner.
On peut dire que c’est possible de faire ça uniquement parce que j’ai la meilleure défense pour mon âme possible, « Nullification de l’Hérésie ».
Après cela, l’érosion de l’âme s’est faite petit à petit.

Le point décisif fut quand « Tabou » a atteint le niveau maximum.
Après, mes pensées ont changé soudainement.
C’est aussi parce que j’absorbais l’âme de Mère petit à petit, mais la vérité que j’ai obtenu avec « Tabou » m’a fait un choc.
A ce moment là je l’ai décidé.
Je dois faire quelque chose.

Je n’étais pas capable de dire des choses comme « oh, c’est pour ça que c’est au niveau 10 ».
C’est pour ça que j’ai commencé à éroder les âmes sans retenue.

Bien entendu j’ai été découverte.
Mais contre mes consciences parallèles qui ont « Nullification de l’Hérésie », aucune chance de gagner un combat en se servant de ce moyen là. Puisque l’autre partie a fini par le comprendre, le maître a commencé à chercher mon corps.

Et, l’armée d’araignée dirigée par l’Arch m’a attaqué.
Je n’y avais pas pensé, mais je ne suis pas morte.
Et puis j’étais plus forte que toute cette armée.

Cependant, je ne peux pas gagner si Mère ou le vrai maître me trouve.
C’est pour cela que je ne suis pas allée dans les endroits où Mère va généralement, et j’ai commencé à faire attention à tout ses mouvements.
J’ai pu la marquer directement à travers son âme donc c’était facile.

Il n’y a pas eu de problème puisque le vrai maître se trouve loin.
Elle n’a pas la compétence « Magie Spatiale ».
C’est pour cela qu’elle ne pouvait pas m’attaquer soudainement.

A partir de là ce n’est qu’un contre la montre.
Est-ce que je vais manger les âmes la première ?
Ou est ce que je serai trouvée d’abord ?

Pour l’instant, j’ai réussi à manger Mère.

Même si ça a pris un temps considérable, j’ai compris que je pouvais absorber tout le groupe ennemi en mangeant l’âme.
Les quatre autres seront consumés dans un mois.
Ensuite je pourrai l’affronter.
Si les choses se passent bien, je pourrais même la consumer elle aussi.

Si je vais aussi loin, alors ce n’est pas un rêve de pouvoir devenir un Administrateur.
Mon objectif sera finalement atteint.

Comment réagira Gyurigyuri à ce moment là ?
Je ne sais pas.
Mais je n’ai pas l’intention de m’arrêter.
Ce n’est pas comme si je pouvais avoir envie naturellement de sauver le monde.
Mais si ça continue comme ça, je ne pourrai pas me reposer.
Je n’aime pas ça.
C’est pour ça que je continue de bouger.

Je pense que la maîtresse de Mère doit mal le vivre.
Elle n’a jamais pensé que je serais mélangée avec le reste de son espèce.
C’est la pire malchance possible de m’avoir connectée comme ça à elle avec la compétence « Domination de l’espèce ».

Je pense qu’elle a probablement laissé Mère se reproduire pour augmenter le nombre de pions et continuer à renforcer son armée, mais je ne crois pas qu’elle ait imaginé qu’une anomalie comme moi serait générée à cause de ça.
Désolé.
Je vais prendre à la fois tout ce que tu as réalisé et ton pouvoir.

Du coup, ne m’attrape pas, d’accord ? Actuel Roi Démon, Ariel-san de la race des Taratects.

 

(Correction Kasaya)

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant