Le sauveur fait son difficile

Beaucoup de titres.
Bon, c’est aussi parce que j’ai soigné un grand nombre de gens.

D’après ce que j’ai compris, ça ne s’est pas limité aux habitants de la ville et il semblerait que des gens des villes et villages voisins aient entendu parler de moi.

Mais c’était à prévoir qu’avec autant de gens il y en aurait un dans le lot qui serait énervant.
Il y en a donc un qui me demande de le soigner d’une façon arrogante.
Ah, bien sûr je ne comprends pas encore la langue de ce monde, mais je peux comprendre en fonction de l’atmosphère ce que les gens veulent.

Cela va de soi que je ne l’ai pas soigné vu son attitude.
Qui soignerait quelqu’un d’aussi irritant que lui volontairement ?
On dirait qu’un cabinet médical a fini par être créé ici sans que je m’en rende compte et ce n’est pas comme si je soignais les gens parce que j’aime ça.
Je ne peux plus obtenir de titre supplémentaire et pour être franche, puisque je ne peux plus en avoir, je n’en tire plus aucun bénéfice.
Même si j’ai le titre de Sauveur, je suis un esprit libre.

En tout cas si c’est quelqu’un qui fait preuve de respect envers moi, et bien il n’y a pas de problème.
Puisque je n’ai jamais connu cette sensation d’être choyée dans ma vie précédente, je ne trouve pas ça désagréable.
Fufufu.
Vénérez moi plus.

Mais quand c’est quelqu’un qui communique avec moi comme si nous étions égaux… très peu pour moi.
Vous comprenez pas vrai ?
Un massacre peut très facilement arriver selon mes humeurs d’accord ?
Pourquoi est ce que tu me parlerais en étant arrogant comme ça ?
Es-tu un idiot ?

Bon, quand ça arrive je décide soit de me replier dans un autre endroit de mon nid rapidement, soit d’aller à un autre endroit en me servant de Transfert.
Je n’ai pas envie de m’embêter avec eux.
Ma jauge d’irritation semble augmenter simplement en les regardant.
J’ai très envie de les tuer rapidement.
Mais c’est difficile pour moi de perdre le respect et la dévotion dont je suis l’objet comme ça.

Du coup, la personne tolérante que je suis préfère l’ignorer.
Je suis très gentille.

Malgré ça, il y a quelqu’un de très insistant parmi eux.
Un homme d’âge moyen qui continue à venir sans comprendre et qui me parle avec arrogance alors que ça fait une semaine que je l’ignore.
Pour être honnête, c’est très irritant.
La plupart des gens que j’ignore semblent être mal vu dans la ville le lendemain pour une quelconque raison et le jour suivant, ils changent d’attitude en revenant me voir, mais je ne sais pas quoi faire de celui qui est persistant.

Un homme comme lui est forcement quelqu’un de puissant ou de très riche.
Même si la plupart des gens semblent mécontents de son attitude, personne ne peut vraiment s’en plaindre.
S’ils le font, il y aura sans doute des conséquences.

Même s’ils ont du pouvoir, de l’argent et qu’ils font preuve de violence, ce n’est pas suffisant pour quelqu’un comme moi.
Le pouvoir ?
C’est quelque chose qui ne concerne que les humains.
L’argent ?
Est-ce que ça se mange ?
La violence ?
Est-ce qu’ils pensent vraiment pouvoir me battre ?
S’ils n’ont pas au moins cent humains de la classe des Drake, personne ne pourra me battre, est ce qu’ils sont au courant au moins ?

Aujourd’hui encore, j’ignore cet homme et vais me cacher dans mon nid.
Avec la force des humains les plus proches et quelque soit les efforts, mon nid ne peut pas être détruit.
Mais, le feu n’est pas une bonne chose.
S’il persiste encore et encore, il serait sans doute capable de s’en servir.

C’est une véritable nuisance pour les autres.
Mais tant qu’il reste là, je vais me replier.
S’il y a une personne qui espérait vraiment être soignée, elle ne pourra pas l’être à cause de lui.
Bon, ce n’est pas important pour moi.
Celui qui est à blâmer n’est autre que cet homme qui m’irrite.
Puisque je soigne sans demander quoi que ce soit en retour, je devrais avoir le droit de faire ma difficile.

Je confirme ce qu’il fait en me servant de « Clairvoyance ».
Il frappe le sol du pied en ayant les joues rouges et se met à crier sur ses serviteurs pour se défouler.
Wow.
Quel adulte déshonorable.
Tu n’arrives pas à sentir les regards des gens tout autour de toi ?

Ah, non, non.
Je ne souhaite jamais devenir un adulte comme lui.
D’ailleurs, est ce que je suis toujours une enfant maintenant ?
Moins de deux ans ont passé depuis ma naissance et je reste en grande partie une ancienne lycéenne.
Je veux dire, à quel âge on peut considérer qu’une araignée est une adulte ?
Je ne sais même pas.
Dans un premier temps, je ne sais même pas si j’ai quelque chose comme une espérance de vie à cause de la compétence « Immortalité ».

Petit à petit en pensant à autre chose je finis par me sortir l’homme de la tête.
Ce serait différent si c’était un Don Juan qui a la quarantaine, mais je ne suis pas intéressée par les hommes qui ont la quarantaine, qui sont sales et gras.

*

C’est la nuit.
Plusieurs personnes tentent de s’infiltrer.
Est-ce qu’ils sont bien entraînés ? Je ne peux ni les entendre ni les voir.
Bon, ce n’est pas comme s’ils pouvaient échapper à ma Détection.

Ils sont habillés en noir des pieds à la tête.
Même si c’est un peu différent, il y a une forte ressemblance avec des ninjas.
Le groupe de ninja rentre dans mon nid rapidement.
Ils utilisent un outil pour bouger les fils hors du chemin et font un passage pour entrer ici.

Tellement stupide.
S’ils font quelque chose comme ça, même si c’est une opération « discrète » jusque là, le maître de la maison sera au courant si des fils sont touchés.
Même s’ils sont excellents, c’est peut-être la première fois qu’ils affrontent une araignée.

Le combat.
Oui, les ninjas semblent là pour se battre.
Et avec moi.
Est-ce que ce sont les assassins de l’homme arrogant ?
Il souhaite me faire écouté après m’avoir passée à tabac ?
Ou alors en me capturant et en me dressant ?
Bon, ça n’a pas d’importance.

A la base je ne suis pas aussi gentille que le titre de sauveur peut le faire croire.
S’ils sont là pour se battre, je ne ferai pas preuve de pitié.

Les ninjas avancent avec précaution dans mon nid.
Huit personnes au total.
Ils n’ont pas l’air de m’avoir remarqué.
Même si je peux les tuer avec une attaque surprise rapidement, je vais attendre qu’ils attaquent en premier et comme ça je pourrai insister sur le fait que c’est de la légitime défense.

Ainsi j’apparais en grande pompe devant eux tout en activant la compétence « Tyran » qui est désactivée normalement.

Oh.
Ils sont effrayés.
Hmm ?
Le chef du groupe commence à parler, mais je ne comprends pas sa langue.

Je penche ma tête sur le côté.
Même si je ne sais pas comment mon geste est compris par le groupe entier, les ninjas se préparent à attaquer.
Quatre personnes s’approchennt de moi pendant que les quatre autres préparent de la magie.
Oh, quatre personnes pour faire un seul sort.
Une magie de groupe ?
Est-ce qu’il y a vraiment une méthode pareille pour activer la magie ?
Ça ressemble beaucoup à ce que j’ai fait en me servant de « Conscience Parallèle » pour activer la « Magie Abyssale ».

Et bien je ne vous laisserai pas lancer quelque chose comme ça dans ma maison.

Les quatre personnes préparant la magie se font transpercer par des lances de sol.
J’ai été tourmentée pendant un moment par Alaba avec cette attaque et quand un ennemi peut utiliser la magie du sol ou de la terre, c’est important de voir le sol et la terre dans les parages comme une arme létale et d’agir en conséquence.
S’arrêter pour préparer un sort en font des cibles faciles.

Eh ?
Et les quatre autres qui me foncent dessus ?
Ils se sont déjà suicidés en chargeant dans ma direction en fonçant sur mes fils tranchants que j’avais placés devant moi.
Les Ninjas doivent mourir. (Note : référence à Ninja Slayer apparemment)
Pas de pitié.
Enfin je crois ?

 

(Correction Kasaya)

Chapitre Précédent | Sommaire | Chapitre Suivant