Voleuse amateur > Bandits

Je me déplace le long d’une route qui commence au niveau du village discrètement.
Non, je ne marcherai pas directement sur la route fièrement sinon je serai repérée.
Il vaut mieux éviter les problèmes.
C’est le secret des adultes pour réussir dans la vie.
Dans ce cas je ne devrais pas être une voleuse amateur ?
Ce sont des choses différentes.

Et, cette route semble continuer le long de la montagne pour aller vers l’intérieur des terres.
Si je continue le long de cette route, je devrais arriver dans la prochaine ville.
Si c’est une grande ville, j’aurai plus d’informations et éventuellement je pourrais être violente.
Si c’est vraiment une très grande ville, j’aurai encore plus d’informations et être violente sera moins problématique.
Pour l’instant je ne vois personne.
Bon, vu le petit village d’où j’arrive, ce n’est pas étonnant que personne n’ait envie d’y aller.
En fait c’est probablement une route qui permet aux fermiers d’aller en ville pour rapporter les récoltes ou pour acheter des choses.

Personne n’irait dans ce village volontairement.
C’est même surprenant que la route ne soit pas recouverte d’herbe.

Je passe à travers une zone montagneuse et finit par atteindre une plaine.
Même si je parle de plaine, il y a beaucoup d’arbres et c’est presque une forêt.
Dans ce cas là, je peux bouger tout en me cachant.

J’avance sans que rien ne change.
La route en rejoint une autre et encore une autre à plusieurs reprises et grandit progressivement. Au début ce n’était qu’une petite route qui ressemblait à un sentier battu, mais maintenant c’est une grande route solide où l’on peut voir des traces de roues.
C’est la trace d’une charrette ?
Même si ça a l’air d’être de petite taille, d’après les traces un cheval la tire.

Une charrette, huh ?
C’est donc ça ?
La science ne s’est pas développée plus loin que ça.
C’est bien ce que je pensais quand j’ai vu les chevaliers.
La vie au village avait l’air d’être considérablement primitive.
C’est donc un monde médiéval et fantaisiste européen comme dans la plupart des cas ?
On dirait que c’est une passion de D.
Bon, même si ce n’est pas très important, j’imagine que je peux faire une rature sur la science et la technologie.
Puisque le monde a déjà été refait une fois, c’est plutôt évident.

Ah, je peux voir un chariot devant moi.
Hmm ?
Hmmmm ?
Il semble y avoir un problème ?
C’est.
Des bandits.
Ils sont attaqués.

Les gens qui ressemblent à des gardes se battent contre ce qui semble être des bandits.
Ils sont 4 contre 6.
Hmm.
En les analysant, soit ils sont au même niveau, soit les bandits ont l’avantage.
Je veux dire, tous les bandits ont la compétence « Vol ».
C’était donc vraiment une compétence de brigand.

Ah, un des gardes vient d’être battu.
Qu’est ce que je devrais faire ?
Y aller serait me mêler à des choses qui ne me regardent pas.
Mais ce n’est pas non plus comme si j’avais une vraie raison pour ne rien faire.
Même si je tue les bandits, ça voudra dire que j’ai sauvé quelqu’un sur le chemin.
C’est un problème.

Pourquoi est ce que je voudrais faire quelque chose de gentil comme ça?
De plus, même si je les sauve, je suis un monstre.
Il y a une possibilité qu’ils tournent leurs armes vers moi même si je viens les secourir, pas vrai ?
Bon, si c’est le cas, je n’aurai pas à faire preuve de pitié, mais ce serait tellement stupide.

Ou alors, je tue tous les bandits une fois que les autres sont morts.
Ca me semble être une bonne idée non ?
Comme ça il n’y a pas de survivant et pas de témoin qui parleront de moi.
Pas de problème pour moi dans le futur. Je suis contente même s’ils ne le sont pas.
Et comme ça je pourrai prendre tout la cargaison rien que moi.

Non, huh ?
Haa.
Bon tant pis.
Même si je n’ai pas envie de le faire, je vais les sauver.

Je bouge rapidement.
Puisque les bandits sont concentrés sur le combat avec les gardes, ils ne me remarquent pas.
C’est pratique.
L’individu un peu plus impressionnant que les autres au centre du groupe de bandits doit être le chef.
Puisque son statut est le plus haut c’est probablement le cas.
Je passe par derrière et transperce son dos en me servant d’une de mes faucille.

La faucille lui transperce le corps en passant par le cœur.
Ah, il était sans doute déjà mort dès que je l’ai touché à cause du poison mortel.
Je sors ma faucille et le bandit tombe par terre.

Je fends l’air avec ma faucille à droite et à gauche en direction des bandits qui ne comprennent pas la situation et semblent perdus.
Coupé en deux.
Il ne reste plus que trois bandits maintenant.

Je lance « Magie du sol » en direction de l’un des bandits.
On dirait que mon affinité avec la terre est haute.
La vitesse est meilleure que pour « Magie du vent » alors que je l’ai apprise à peu près à la même période.

Il reste deux personnes.
Les deux hommes tentent de fuir, mais pas de chance.
Ils sont déjà recouverts de fils.
J’active ensuite mon œil diabolique sur eux.
Leurs HPs, MPs, SPs sont absorbés et ils meurent.

Nettoyage terminé.
Grâce à ça si j’étais Prince-sama ou Chevalier-sama la fille dans la charrette me dirait « Etes vous blessé » et je répondrais quelque chose comme « J’étais sur la route quand je suis arrivé à l’endroit où des bandits fourrageaient et cela en plein milieu de mon voyage. » et ensuite elle est conquise.
Ah, non, non.

Les hommes populaires sont toujours comme ça.

Ah.
N’allons pas plus loin.
J’ai tué les bandits.
J’ai sauvé la charrette.
Les armes des gardes se pointent sur moi.
Enfin voilà.

Oh, on.
Je comprends.
Je m’y attendais.
Où plutôt, je devrais être contente qu’ils n’aient pas attaqué tout de suite.
Ce n’est sans doute pas qu’ils sont effrayés par moi au point de ne pas pouvoir.
Ils doutent sûrement que je sois venue pour les sauver et c’est peut-être ce doute qui les empêche de m’attaquer.
Même si je me répète je vais le redire, ils ne sont pas effrayés au point de ne pas pouvoir m’attaquer.
Si je dis non c’est que non.

Un ?
En y regardant de plus près, le garde qui a été battu le premier est toujours vivant.
Ah, après être arrivé aussi loin, je pense que je vais te sauver.

Je m’approche de l’homme par terre.
Même si j’ai à peine bougé, les autres gardes reculent de façon exagérée.
….Bon au final, je n’ai rien dit sur la peur.
J’active « Traitement Magique ».
Un.
Il ne mourra pas maintenant.

Les gardes mais pas uniquement sont surpris, une femme qui regarde timidement depuis la charrette semble elle aussi surprise.
Si un monstre te sauve des bandits et va jusqu’à utiliser « Traitement magique », bien sûr que c’est surprenant.

Fuu.
Je n’ai pas à rester plus longtemps.
Bien sûr, récupérer les corps des bandits dans ces circonstances me parait difficile, l’araignée se contentera de partir en restant cool.

La femme dans la charrette descend alors rapidement.
Les gardes disent quelque chose comme pour l’arrêter.

Mais ce n’est pas important.
Mes yeux sont fixés sur la personne que tient la femme dans ses bras.

Humain Vampire LV1 Sophia Keren (Negishi Akiko)
Statut :
HP : 11/11 Capacité Offensive Moyenne : 9
MP : 35/35 Capacité Défensive Moyenne : 8
SP : 12/12 Capacité Magique Moyenne : 32
12/12 Résistance Moyenne : 33
Vitesse Moyenne : 8
Compétences :
[Vampire LV1]
[Corps Immortel LV1]
[Récupération automatique de HP LV1]
[Perception Magique LV3]
[Vision Nocturne LV1]
[Amélioration des cinq Sens LV1]
[n%I=W]
[Véritable Ancêtre]
Titre :
[Vampire]
[Points de compétences : 75 000]

Le bébé que tient cette femme.
Il y a beaucoup trop de choses à dire.

 

(Correction Kasaya)