La Tour Centrale

Je sors de la boutique et le vendeur me donne rendez vous le lendemain à la même heure. Maintenant il me reste à retourner au Prophétie et à préparer mes affaires. Par curiosité je décide d’aller dans la tour principale qui donne accès aux étages mondes. Je n’y suis pas allé depuis le début et j’aimerais savoir de quoi elle regorge exactement et puis ce n’est qu’un léger détour sur ma route. J’y suis allé avec Emy, mais il faisait nuit et peu de gens étaient présent à cette heure là.
La foule est totalement différente dans cet endroit. Un peu comme si les choses devenaient beaucoup plus sérieuses d’un seul coup. Les gens ne sont pas ici pour se détendre, enfin c’est l’impression que j’en ai. A d’autres endroits les gens ont tendance à porter des vêtements plus détendus, mais ici ils sont pour la plupart en armure ou en accoutrement indiquant une classe. Une robe pour les magiciens avec un sceptre reflétant un élément selon la couleur, des cavaliers sur leur monture, des arquebuses pour les tireurs, des bardes avec des instruments de musique, des prêtres en habits blancs et ainsi de suite. La foule est tout le temps en mouvement et de chaque côté des couloirs se trouvent des boutiques et des étals où des crieurs annoncent le prix des produits et leurs qualités.

Plus loin encore en s’enfonçant il y a des tableaux de recrutement des guildes et de petits groupes d’aventuriers. « Recherche prêtre, étage 3 groupe de 5 personnes recrutement au…. », « La guilde des éphémères recrute ! Petit groupe joyeux d’aventuriers recherche des membres…. », « Rejoignez les groupes armés ! Rendez service à la Terre et rejoignez nous, pas besoin de classe particulière, nous avons celle qu’il vous faut… », « Recherche une aide de salle, venez vous présenter à la taverne de la licorne au troisième étage de la Tour Centrale, expérience terrestre recommandée… »

Ainsi de suite encore et encore. Les murs semblent couverts d’annonces en tout genre. Alors que je m’aventure dans les couloirs et que je passe devant les magasins sans m’arrêter, j’ai l’impression de m’y perdre. Par endroit je peux voir des bureaux d’accueil où des gens demandent leur chemin, mais ce qui est sûr c’est que l’endroit regorge de vie.
A chaque coin de couloir un crieur semble recruter pour quelqu’un ou quelque chose un peu comme l’homme que j’avais croisé et que j’avais agressé à cause de Juliette devant la tour des rangers.
Parmi tout ce monde les groupes qui m’effraient le plus au niveau de ce qu’ils racontent sont les militaires et les prêtres. Je pense que c’est surtout après avoir entendu les histoires de Falco que j’ai tendance à me méfier quand j’en vois un.
Les militaires eux sont trop terriens à mon goût, plutôt que d’accepter la tour comme elle est, ils restent concentrés sur l’idée de revenir sur Terre et portent un accoutrement sans touche de fantaisie.

Des missions étaient organisées sur Terre pour envoyer des militaires dans la tour par pratiquement tous les pays du monde. D’après ce que je peux entendre des différents discours des crieurs, Ils ont tous une vision différente de la tour et de ce dont ils doivent en faire par patriotisme. Certains explorent et découvrent tout ce que la tour peut offrir dans le but de ramener les informations où les objets sur Terre. D’autres cherchent à recréer le pays d’où ils viennent dans les étages mondes et à conquérir le plus de territoire possible comme des sortes de représentants terrestres.
Pour eux c’est un peu comme s’il suffisait de planter un drapeau pour que le monde appartienne au pays en question. Tout ça avec des armes à feu et une organisation militaire concentrée autour d’un seul homme.
A d’autres endroits je peux aussi voir des gens qui cherchent d’anciens scientifiques ou ingénieurs dans le but de reproduire de la technologie terrestre.

Je ne sais pas trop quoi en penser. Est-ce que c’est une bonne chose ? Ramener des inventions terrestres ici ? Bon bien sur, avoir un téléphone est très sympa, mais est-ce vraiment nécessaire dans un monde où la magie existe ? J’imagine que si la magie existait sur terre la science évoluerait dans une direction différente, mais même si je ne rejette pas l’idée, la magie semble bien plus intéressante que la science. Il suffit de prendre l’antidote que j’ai acheté pour le voir ou encore les potions de vitalité qui valent mieux que n’importe quelle boisson énergisante.

J’imagine que je serais plutôt du genre « romantique » en acceptant la tour comme l’aventure ultime et sans espérer ou avoir envie de retourner sur Terre. La seule chose qui me rattache à cette vie que j’ai laissée était ma copine, mais à présent je ne dois plus penser à elle. Je m’y évertue du mieux que je peux, même si il y a souvent des choses qui me font penser à elle. La plupart du temps j’essaye de ne pas y penser.
D’une certaine façon, j’ai l’impression que mes animaux la remplacent. C’est un peu comme si mon ancienne Micha était réincarnée en souris à présent mais l’ancienne Micha n’est plus là et je dois arrêter de penser à elle puisque je ne la reverrai probablement jamais.

Je finis par arriver dans le hall central où des portes sont présentes à tous les murs. Je demande rapidement à un garde vers où elles mènent et il m’explique qu’elles sont toutes liées au premier monde. Et que chaque étage de la tour principale est lié à un étage monde. Il m’explique ensuite le fonctionnement des portes. Une fois qu’elle est ouverte un groupe peut y entrer et se retrouvera au même endroit, mais une fois que celle-ci est fermée, elle ne s’ouvrira jamais sur le même endroit. Pour ce qui est des retours, les portes permettant de revenir au pied de la tour sont de l’autre côté du mur.

Après avoir écouté l’explication du garde, je sors de la tour et pars en direction du prophétie. La tour centrale n’est pas trop difficile à comprendre au niveau de son fonctionnement. Chaque étage a ses propres magasins en rapport avec le monde en question et des équipements qui lui sont propres. Il y a toujours une partie réservée par le peuple de la tour pour la gestion des biens comme la banque qui permet de stocker sans limite les objets et l’argent, ou encore les bureaux administratifs qui servent à la création de Guilde, l’achat de maison et ainsi de suite.

Honnêtement je ne pense pas avoir ma place dans la tour principale pour l’instant. L’ambiance y est très sérieuse et elle m’inquiète un peu. Je me vois encore moins dans un étage pour l’instant.
J’imagine que ce que je n’aime vraiment pas dans cet endroit est l’idée de faire partie d’une foule d’inconnus qui ont tous l’air capables de grandes choses. Je repense alors à ce que m’a dit Kassandra. S’il y a bien une chose qui était claire et dont je me souviens c’est que mon futur est sombre en plus d’être couvert de sang. Est ce que je dois comprendre que ça commence avec l’assassinat du chevalier ? Est-ce que j’aurais dû prêter plus attention à ce qu’elle voulait me dire ?
Peut-être que ça ne serait pas arrivé si je l’avais écouté. J’aurais mis trop de temps chez l’oracle et le chevalier serait parti avant que je ne m’y retrouve…
…Une seconde… est-ce que c’est pour ça qu’elle m’a fait une envolée lyrique dès le début ? Pour gagner du temps ? Pour éviter que ça se réalise ? Cela expliquerait pourquoi elle a fait une sieste ou encore pourquoi lire mon avenir était aussi long…
Elle voulait gagner du temps pour que le chevalier et moi ne puissions pas nous croiser ?
Il faut que j’aille la voir à présent. Les choses ont changé, si j’y vais ce n’est pas pour faire plaisir à Layla, j’irai avec de vraies questions et en aucun cas elle ne devra me cacher la vérité. Je me suis fait avoir, si vraiment il y avait eu quelque chose de dangereux, elle aurait tout simplement pu me dire d’attendre quelques heures avant de partir.
Bon je ne sais pas si j’aurais écouté, mais pourquoi n’a-t-elle pas essayé au final ?

Il fait nuit à présent et je passe entre les gens en continuant ma route perdu dans mes pensées. Le Prophétie se dresse alors devant moi et Cyrus semble m’attendre devant la porte.

  • Ah, te voilà. Je t’attendais, j’ai déjà fait toutes les préparations nécessaires, le matériel dont tu auras besoin se trouve dans ta chambre. Je sais que tu as encore quelques jours devant toi, mais tout est prêt. J’ai expliqué à Emy la situation et elle t’attend à l’intérieur. Je suis désolé, je sais que tu m’as dit de ne pas lui en parler mais….
  • Cyrus, je ne partirai pas.
  • Q-quoi ? Tu te moques de moi c’est ça ?! Tu sais comme moi que tu n’as aucune chance en duel contre un vétéran !
  • Plus de chance que si je pars dans la tour sans entraînement. J’ai pris ma décision en tout cas.
  • C’est stupide. C’est vraiment stupide…

Cyrus me regarde et les mots semblent lui manquer. Je passe devant lui et je rentre dans le manoir sans même lui jeter un regard. L’assassinat doit rester un secret. Si je veux réussir, je dois commencer à agir comme si j’en étais un et ne plus être aussi innocent. Je ne suis plus un terrien à présent. Je suis devenu un grimpeur.
Dans la salle à manger Emy m’attend installée à une table. Je m’approche d’elle et pose Micha en m’asseyant.

  • Je ne sais pas pourquoi, mais vu ton regard j’ai l’impression que tu ne comptes plus partir.
  • Ne t’inquiète pas pour ça je ne compte pas te faire changer d’avis. C’est presque plaisant de voir à quelle vitesse tu changes de personnalité tu sais. Dis-moi au moins si tu penses avoir une chance de t’en sortir.
  • J’en ai une, oui. Est-ce que je peux au moins te demander de m’aider dans mon entraînement avant le duel ?
  • Aha. Bien sûr. Comme si j’allais abandonner mon « coéquipier » comme ça. Tu as un plan ? Tu es sûr de gagner ?
  • Oui et pas encore. Mais je suis loin d’avoir perdu.

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant