Le sang dans le sable 2

Emy a beaucoup de mal. Malgré la force qu’elle a obtenue après avoir affronté le paladin au marteau de guerre qu’elle tient dans ses mains, l’homme aux boucliers n’est pas une proie facile.
Quoi qu’elle fasse, Emy n’arrive pas à le toucher au point qu’elle le soupçonne d’avoir la classe acrobate de la Tour des Bardes. Lui de son côté multiplie les attaques. En se servant des bandelettes de tissu il lance ses boucliers dans sa direction comme des yoyos mortels qu’elle ne peut que bloquer difficilement. En multipliant les angles, et en changeant la vitesse de ses attaques il joue avec ses sens et l’empêche de réagir. Bien sûr elle a eu l’idée d’en attraper un avant de se faire toucher, mais la seule fois où elle a réussit à le faire en s’entaillant la main, il a simplement lâché la bandelettes de tissu pour récupérer un autre bouclier dans l’inventaire et reprendre sa danse mortelle autour d’elle.
Emy à plusieurs reprises a également tenté de foncer vers lui, mais à chaque tentative et d’un bond, le paladin a toujours réussi à s’en sortir et à l’attaquer en punissant sa témérité.

Emy se retrouve donc dans une mauvaise situation. C’est sans doute le pire adversaire possible pour elle. Le combat est à sens unique et si elle ne fait rien elle va juste se retrouver à se vider de son sang tandis que les lames la découpent petit à petit.
Habilement, il tourne autour d’elle et la harcèle avec ses attaques. Projetant ses deux boucliers/disques dans sa direction sans s’arrêter.

Emy réfléchit. Une par une, elle étudie toutes les options qui s’offrent à elle. Bien sûr, elle sait comment agir pour contrer la situation, mais ça va lui demander beaucoup d’efforts et d’utiliser des compétences de Paladins qu’elle n’aime pas.
Emy se concentre petit à petit tout en continuant à parer tant bien que mal les attaques. Une à une au dessus de sa tête apparaissent des boules de feu d’un mètre de diamètre. Son adversaire s’arrête quelques instant pour l’observer en se demandant ce qu’elle compte faire avec une attaque aussi lente.
Une à une les boules de feu commencent à se regrouper pour n’en former qu’une seule gigantesque. Bien sûr son adversaire tente de l’attaquer pour la déconcentrer suffisamment, mais habilement en se servant du marteau d’une main et en gardant une autre dans la direction de la boule de feu géante au dessus de sa tête, elle continue de la faire grandir encore et encore. A plusieurs reprises il la touche, mais son armure et Forteresse lui permettent de réduire les dégâts tandis que frénésie lui permet de ne pas se déconcentrer.

Au bout de quelques instants et une fois que la boule de feu est suffisamment grande pour Emy, elle la jette dans la direction de l’acrobate qui se met à courir pour éviter le projectile. La boule de feu continue sa course en direction de l’endroit ou il se trouvait et un peu avant de toucher le sol explose. Lui se trouve à une dizaine de mètres de là et ne s’en inquiète pas plus et envoie rapidement un de ses boucliers dans la direction d’Emy.
Seulement Emy ne peut s’empêcher de sourire quelques instants car au centre de la boule de feu se cache un autre sort. Tandis que la boule de feu explose, un grand rayon de lumière en émane soudainement dans une explosion plus forte encore que la première. La boule de feu s’éparpille alors en de larges projectiles enflammés dans toutes les directions et se répandant dans les alentours. Une dizaine de mètres sépare l’endroit où se tenait le paladin quand elle a lancé son sort, mais sous l’effet de la deuxième explosion les projectiles foncent à toute vitesse dans tous les sens et il esquive tant bien que mal un à un les fragments enflammés.
Cependant Emy n’est pas restée à attendre de voir le résultat de son attaque. Elle fonce à son tour dans sa direction en se moquant de se faire brûler par les flammes autour d’elle. Le paladin se sert alors de ses boucliers et les braque dans sa direction pour se défendre tandis qu’elle s’apprête à le frapper avec le marteau de guerre. Seulement ce ne sera pas suffisant. Le coup de marteau envoyé à toute vitesse et en se servant de toutes ses forces frappe les boucliers dans un fracas retentissant à travers l’arène et projette l’acrobate par terre. Celui-ci tente tant bien que mal de se relever rapidement, mais Emy profitant finalement de son avantage ne lui en laissera pas le temps. En se servant de sa jambe droite elle le verrouille au sol en posant son pied sur son torse et prenant son élan le frappe avec le marteau au point qu’il disparaisse dans un nuage de fumée noire.

Un de moins. Elle prend ensuite une potion de vitalité de son inventaire et la boit d’un trait. A l’intérieur de son corps commence à s’évanouir la douleur et la fatigue ainsi que la force qu’elle avait gagnée en se faisant blesser à plusieurs reprises. D’un seul coup ses muscles se relâchent et se détendent comme s’ils venaient de se reposer pendant longtemps. Les coupures arrêtent de saigner, les plaies se referment peu à peu. Tout cela est signe que la potion est de bonne qualité.
Elle se retourne alors et contemple le reste de l’arène et les derniers Paladins.

La Bretteuse se bat contre le cavalier avec beaucoup de difficulté tandis que la barbare n’est pas en vue, probablement battue par le cavalier qui a l’air d’être le dernier adversaire. La Bretteuse fait ce qu’elle peut, mais malheureusement elle ne semble pas réussir à prendre l’avantage. A cause de la monture de son adversaire, elle ne peut sans doute pas fuir comme elle le faisait jusque là.

Emy réfléchit à comment aborder le problème. Si elle interfère, elle aura peut-être une chance de se défaire du chevalier en se servant de la Bretteuse comme d’une diversion. Le problème c’est que dès qu’elle lui tournera le dos la Bretteuse essaiera de la tuer sans se poser de question. Même chose dans le cas inverse.
Elle décide finalement de s’amuser un peu, à droite et à gauche elle rassemble les lances sur le sol de l’arène et les plante dans le sol autour d’elle. Pas besoin de s’approcher pour attaquer après tout. Elle prend ensuite la plus proche d’elle et la projette en direction du duel. Comme si ce n’était qu’un simple réflexe le cavalier se sert de son bouclier pour parer et la lance retombe sur le sol à quelques mètres de là.
Emy cependant continue de lancer ses projectiles sans se décourager et en accélérant le rythme. Une à une le cavalier dévie les lances, mais la Bretteuse a elle plus de mal à éviter les coups d’épée et les lances en même temps, jusqu’à ce que l’une d’entre elle la transperce. Elle tombe au sol en se tenant le ventre où la lance est enfoncée et après quelques secondes, disparaît comme si elle n’avait jamais été là.

Le cavalier esquive la dernière lance d’Emy et tournant sa mouture dans sa direction, la charge. Le paladin portant une armure aux allures de Dragon va devoir prouver à Emy qu’il la mérite.

« C’est finalement l’heure de conclure le combat »

Raffermissant sa prise sur le marteau de guerre qu’elle commence à apprécier, elle se prépare à le recevoir, un sourire féroce aux lèvres.

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant