L’équipe d’investigation de l’anomalie du Grand Labyrinthe d’Elro 3

Treizième jour après être entré dans le labyrinthe.
Nous sommes dans la zone où se trouve l’anomalie et avons commencé l’investigation concernant le mouvement des monstres.
Mais, nous avons eu une grande surprise.

« Il n’y a pas de monstre. »
« Umu. Pourtant le nombre de monstres est censé avoir augmenté d’après les rapports, et ce n’est pas le cas. »
« Ah. Il y en a plus sur la route qui nous a conduit ici. »

Il dit vrai, il y avait énormément de monstres sur la route.
Même si d’habitude nous évitons les combats le plus possible, il y en avait trop pour ça.
A chaque fois que nous avons trouvé un monstre, les chevaliers étaient dans l’obligation de se battre. A cause de ça, les dix jours de trajet se sont transformés en douze.
Puisqu’il faut penser au retour, nous devons faire en sorte de que l’enquête prenne le moins de temps possible.

« Bon c’est toujours le premier jour de l’enquête. Il n’y a pas besoin de faire les choses trop rapidement. De plus, c’est un avantage pour nous que les monstres aient disparu. C’est peut-être que l’anomalie a fini par disparaître est que le problème est résolu. »
« J’espère que c’est bien le cas. »

Même si je réponds avec légèreté au Chevalier, je n’y crois pas.
C’est à cause de ce mauvais pressentiment que j’ai depuis que je suis entré dans le labyrinthe qui devient de plus en plus fort.
Rien de bon ne s’annonce quand j’ai un pressentiment pareil.
C’est mieux de rester sur nos gardes.

*

Quinzième jour.

« Il n’y a toujours aucun monstre. Ne devrions nous pas examiner les grands passages que nous avons évités jusqu’à maintenant ? »
« Hmm. Les grottes les plus massive, eh ? »

Il n’y a aucun résultat dans cette enquête.
C’est sans doute parce que les monstres qui sont censés être là n’y sont pas.
J’hésite face à la proposition du capitaine.
C’est difficile à croire que nous puissions tomber sur une Reine par chance, mais dans ce genre de passage se trouvent des monstres d’un niveau différent.
Comme par exemple, le Drake de Terre qui est un monstre difficile à battre et au physique massif.
Si possible, j’aimerais éviter d’aller dans ces grottes là, mais quand on pense à l’objectif cette fois ci, il n’y a pas d’autre choix que d’y aller.

« Nous ne pouvons pas faire autrement. Capitaine-san, si vous jugez la situation dangereuse, sonnez la retraite. »
« Bien entendu. Tout le monde, écoutez ! Nous allons dans une des grandes grottes après ça ! SI vous pensez que c’est dangereux, repliez vous immédiatement ! Gardez ça à l’esprit ! »

Le groupe avance alors sous les ordres du commandant.

« Nous y voilà. »
« Umu. Avançons prudemment maintenant. »

Nous avançons dans la grotte.
Je regarde dans les alentours avec attention, mais je ne vois aucun monstre.

« Il n’y a pas de monstre ici aussi. »
« Umu. D’après ce que j’ai entendu, les grottes de ce genre devrait contenir beaucoup de monstres n’est ce pas ? »
« Ah. Trouver une grotte aussi grande et aussi vide, c’est une première pour moi. C’est tellement improbable. »
« Nous ferions mieux de rester attentifs. »

Le mauvais pressentiment que je ressentais jusque là deviens plus fort.
Mes instincts me disent qu’avancer encore est dangereux.

« Je n’aime pas ça. J’ai l’impression qu’il y a un problème. »
« Je ressens la même chose. »

Le capitaine semble être en train de suer à grosses gouttes.
C’est la même chose pour moi alors que j’avance devant le groupe doucement.

Quelque chose attire mon regard.

« C’est, une toile d’araignée ? »
« Est-ce que c’est un monstre Taratect ? »

C’est vraiment une très grande toile.
Cependant, je ne vois ni le nid, ni son propriétaire.
Pour faire une toile pareille, cette araignée doit au moins avoir atteint sa taille adulte.

« Est-ce que le propriétaire de cette toile est la cause de l’anomalie ? »
« Peut être, regardez ça »

A l’endroit que je montre du doigt, il y a le corps d’un Drake de Terre à moitié mangé pris dans la toile.

« Même un Drake de Terre. Nous sommes peut être en face d’une araignée qui a évolué en une espèce encore plus rare. »

L’espèce des Taratects trouve sa force dans son évolution.
Le plus haut rang étant la Reine qui est du niveau « mythe ».
Le nouveau né araignée lui est de rang F, le plus bas possible.
C’est inutile de dire que le niveau change beaucoup à chaque évolution.

Une Taratect supérieure est une évolution rare pour un individu.
Sa force est de rang B voir même A.
Vu qu’un Drake de Terre a perdu, ce ne serait pas étrange qu’il soit de rang A.

« Pouvons nous nous battre contre un monstre de rang A ? »
« C’est impossible. C’est peut être possible de le subjuguer, mais uniquement avec la résolution de mourir pour ça, mais nous ne pouvons pas le faire. »
« Vous avez raison. Nous devrions rentrer. C’est trop pour nous. »
« Je suis d’accord. Nous ferions mieux de fuir de là le plus tôt possible. »

Mon opinion et celle du capitaine sont les mêmes.
Nous acquiesçons tous les deux et commençons à faire demi tour.
Soudainement un frisson me parcours le dos.
Je reprends mon souffle.
Dans la toile que je ne regarde plus. Il y a quelque chose là dedans.
Je regarde le capitaine à côté de moi. Il acquiesce et se tourne doucement.
C’est là que nos yeux se rencontrent.

Une Araignée.
Bien qu’elle ressemble à une Taratect, elle est légèrement différente.
C’est une petite araignée noire qui a des faucilles en guise de mains.

Je réalise en un instant.
Cette chose est dangereuse.
Même si je ne sais pas comment elle a fait pour apparaître comme ça, la situation est dangereuse.
Mon corps se fige à cause de la peur.

Taratect Supérieure ? Ce n’est pas de ce niveau.
Cette chose n’est pas une simple Taratect.

« Retraite ! »

Je reprends mes esprits au cri du Capitaine et commence à courir à tout vitesse.
Son rang n’est plus un problème maintenant.
Je me contente de bouger mes jambes avec l’énergie du désespoir pour fuir.

Alors que je me demande pendant combien de temps j’ai couru, nous avons quitté la grotte.
Cette chose ne nous a pas poursuivi.

Tout le monde exprime son soulagement.
Le capitaine reprend son souffle et commence à appeler les membres du groupe un par un.
Personne ne manque.
« Sortons du Labyrinthe immédiatement. »
« Ah. Je dois contacter mon pays. Nous ne pouvons rien faire contre un monstre pareil. »

Ce n’est pas comme s’ils l’avaient affronté, mais je peux comprendre juste après l’avoir vu.
Ce monstre est hors norme. La raison pour laquelle les autres monstres s’en vont d’ici, c’est parce qu’ils sont chassés par cette Taratect et qu’ils ont perdu leur habitat et qu’ils en cherchent un autre. La raison pour laquelle les monstres migrent est juste pour survivre.

Quelle que soit la façon dont je peux le voir, ce monstre dépasse facilement le rang A.
Elle pourrait bien être de rang S.
Il n’y a que le Héros et les élites de chaque pays qui puissent être capables de se battre contre un monstre pareil. C’est le genre d’existence que les gens ordinaires qui composent notre groupe ne peuvent rien faire contre.

« Zoa Ere »

Quelqu’un murmure.

« Qu’est ce que c’est ? »
« C’est ce monstre. Le monstre araignée qui représente le Désastre, mais ce monstre ne devrait pas être là. »

Apparemment, ce monstre serait une Zoa Ere ?
Cependant je n’ai jamais entendu parler d’un tel monstre dans le Grand Labyrinthe.
Est-ce qu’elle a muté de l’espèce des Taratect ?
C’est certainement un monstre différent d’une normale Zoa Ere, donc je pense que c’est bien une mutation. Nous ne pourrons rien faire de plus en tout cas.

Immédiatement après cela, nous nous sommes enfuis du Labyrinthe.

(Correction Kasaya)

 

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant