La chute

Quelque chose est étrange.
Je ressens une étrange impression depuis quelques temps, mais ça fait peut de temps que j’en ai vraiment conscience.
Je le ressentais avant, mais je ne m’en rendais pas compte.
Quelque chose est étrange, mais je ne sais pas quoi.
Cette sensation me hante, mais je n’arrive pas à mettre le doigt dessus.

J’avais besoin de savoir pourquoi je ressentais cette sensation à tout prix.
Mais, sous peu, je le regretterai.

Père souhaite me voir et je me dirige vers son bureau.
Dernièrement, Père est très occupé.
Je sais tout parce que je fais partie de la famille royale, mais apparemment, la rumeur de la mort du héros sur le champ de bataille a fini par se répandre en ville.
Ce n’est déjà plus possible de cacher la mort de Julius-nii sama.

Finalement, l’église de la parole Divine semble prête à annoncer la mort du héros officiellement. Au même moment il faudra annoncer l’apparition d’un nouveau héros.
En d’autres mots, il est finalement temps pour moi de me présenter et de me tenir devant la race des hommes en tant que Héros. C’est probablement pour ça que Père m’a fait quérir.

La question est de savoir pourquoi est ce que Sue m’accompagne. Vu que j’étais absent de l’académie, je ne sais pas du tout pourquoi elle est là.
On dirait que Sue n’est au courant de rien en tout cas.
Tout en essayant de répondre à cette question, nous finissons par arriver devant la porte.
Bon, Père expliquera sans doute tout cela.
Je frappe à la porte.

« C’est moi, Shurein »
« Un ? Entre »
« Très bien »

J’ouvre la porte et entre à l’intérieur de la pièce. Sue me suit silencieusement.

« Qu’est ce qu’il y a ? »

Père me pose cette question tout en continuant à écrire quelque chose sur un document.
Mais ça ne devrait pas être à moi de poser cette question ?

« Père, c’est vous qui m’avez fait appeler, quel est le problème ? »
« Un ? Je n’ai rien fait de tel. »

Huh ?
Alors que je ne comprends pas ce qu’il se passe et que je devrais poser des questions, aucun son n’arrive à sortir de ma bouche.

C’est une sorte de Magie du vent qui a pour effet de me rendre muet.
La magie s’est activée à une vitesse qui m’a complètement pris au dépourvu.
Les personnes capables de ce genre de chose sont limitées et la seule personne capable de le faire ici est Sue, juste à côté de moi.

Mais pourquoi ?
Même si j’essaye de parler, l’air autour de moi semble effacer toute forme de son.
Ce qui me dérange le plus, c’est que ça me met dans une situation où je ne peux pas résister et où non seulement je ne peux plus parler, mais je ne peux pas non plus entendre.
Une fois activée, je ne peux rien faire pour le stopper à moins de déranger la personne qui a lancé le sort.

Cependant autre chose se produit qui me perturbe.

Sue vient de tirer sur Père.

Mes yeux s’ouvrent grand à cause de la surprise.
Quoi ? Pourquoi ?

Sue vient de se servir d’une magie Blanche.
La magie avec laquelle je suis le plus à l’aise.
Ce rayon de lumière, frappe le front de Père.

« Kyaaaa !Nii-sama ! Qu’est ce que tu fais ?! »

Sue se met à crier en même temps.
Pour ce qui est de moi, je suis tellement confus que je perds pied.

« Qu’est ce qu’il se passe ! »

La porte s’ouvre en grand et Cyris-nii sama et les chevaliers devant la porte entrent à leur tour.

« Nii-sama vient de tuer Père ! »
« Quoi !? Es tu devenu fou, Shurein ! »

No !
Ce n’est pas moi !
Qu’est ce qu’il se passe ?!

J’ai beau essayer de crier, ma voix ne retentit pas dans la pièce.

« Gardes ! Shurein vient d’attaquer sa Majesté ! »

Contrairement à moi, la voix de Cyris-nii sama retentit haut et fort dans le château.

« Arrêtez Shurein ! »

Les chevaliers en armures agissent sous les ordres de Cyrys-nii sama.
Un chevalier dégaine alors son épée et m’attaque.
Alors que je suis confus, je dégaine moi aussi mon épée et réponds à son attaque.
Mon épée est coupée en deux par celle du Chevalier.

Impossible.
Même si je n’ai pas renforcé mon épée puisque j’ai agis par pur réflexe, mon épée en tant que héros n’est pas une épée lambda que l’on trouve n’ importe où, c’est impossible qu’elle soit si facile à briser.
Cependant, mon épée est bien coupée en deux.
Ma tête n’arrive pas à suivre avec le déroulement des choses.
Le chevalier ne perd pas un instant son opportunité et m’attaque à nouveau.
Ce n’est pas une blessure fatale puisque j’ai fait un pas vers l’arrière, mais ça ne change pas le fait que ce soit une blessure sérieuse en diagonale depuis l’épaule. La prochaine attaque pourrait bien me tuer.

« Yo. J’espère que tu apprécie la situation, Héros-sama »

Le chevalier en armure se moque de moi.
Bien que la voix soit un peu modifiée par le casque, c’est une voix que je reconnais.

« T-Toi. Tu es Yuugo ? »
« Correct. »

Il retire son casque.
En face de moi se trouve Yuugo qui devrait avoir perdu toutes ses compétences.

« Yuugo. Ne révèle pas ton identité comme ça. »
« Ça va. Disons que je lui laisse un bon souvenir »

Cyris-nii sama réagit comme s’il savait que la personne à l’intérieur de l’armure ne pouvait être que Yuugo. Comme s’il le savait déjà.
Mais, pourquoi ?

« Tu veux savoir ? Ton Onii-sama veut le trône. Et moi je veux ma revanche sur toi et sur Oka. Nous pensons tous les deux que tu es un problème. »
« P-Pourquoi ? Le prochain roi ne devrait-il pas être Cyris-nii sama ? »
« C’est faux. Ce vieil Ou-sama avait prévu de faire de toi le prochain roi en pensant que s’il te déclarait comme son successeur tu n’aurais pas à aller sur le champ de bataille. Tu serais le futur roi avant d’être le roi. »
« Comme si j’allais tomber le trône pour une idée aussi stupide ! »

Cyris-nii sama me crie dessus en relâchant sa colère en réagissant à ce que dit Yuugo.
Ce cri est passé en sourdine par le sort de Silence appliqué sur toute la pièce.

Je regarde la personne qui a activé le silence.

« Nii-sama. Désolée te de dire ça, mais meurs ici. »

Même si c’est son ton habituel la voix a l’air d’être celle de quelqu’un d’autre.
C’est une voix froide qui me déteste et qui change de son ton habituel et passionnée.

« Sue, qu’est ce qu’il se passe ? »
« Nii-sama, j’ai réalisé ce qu’était vraiment l’amour. Du coup je vais tuer Nii-sama »

Etrange.
La Sue en face de moi est très étrange.
J’active « Analyse ».

Je peux voir « Hypnose », « Lavage de cerveau » et « Charme » dans son statut.

« Yuugo ! C’est toi qui as fait cette mise en scène !? »
« Oh ? Tu as remarqué ? Tu as vraiment remarqué ? Oui. C’est une mise en scène, Comment tu la trouve ? Se sentir seul comme ça ? C’est frustrant n’est ce pas ? J’ai vécu la même chose, donc je sais ce que ça fait ! Gyahahaha ! »
« Retourne Sue à la normale ! »
« Comme si j’allais le faire parce que tu me le demandes. Es tu stupide à ce point ? »

Mon torse se couvre de rouge.
Cependant, je contrôle toujours mon corps.

« Les gardes arriveront bientôt. Et je devrais me débarrasser de toi avant. »

Yuugo raffermit sa prise sur son épée.

« Je ne te laisserai pas faire ! »

Le corps d’une petite elfe apparaît soudainement.
Une onde de choc faite de vent frappe le corps de Yuugo et le projette.

« OOOOKAAAA !! »
« Il faut courir ! »

Yuugo est ignoré alors que Sensei commence à courir.
Quelqu’un attrape mon corps et me porte.

« Hyrinth-san »
« Je ne sais pas non plus ce qu’il se passe ici. Cependant, ne pense qu’à survivre pour l’instant ! »

Comme le dit Hyrinth-san en courant, je me concentre et utilise Traitement magique pour guérir ma blessure.
Les gardes qui approchent sont battus par la magie de Sensei.
Je peux voir le visage des soldats se battant ici et là.

« Qu’est ce qu’il se passe ? »
« C’est un coup d’état »
« Un coup d’état ? »
« Oui. Les principaux instigateurs sont le premier prince, Cyris et Yuugo. Ils ont prévu de faire de toi le responsable avant de stopper le coup. »

Je deviens pâle en écoutant l’explication de Sensei.

« Ceux qui les affrontent font partie de l’unité de Leston-kun. Nous allons nous enfuir pendant qu’il les retient. »

Et nous nous sommes ainsi enfuis du château.

Après avoir fuit le château, nous nous sommes dirigés vers une maison.

« Nous devons rencontrer Leston ici. Après cela, nous fuirons de ce pays. »
« Une seconde Sensei ! Yuugo, si je ne fais rien contre lui, Sue sera… »
« Je ne te laisserai pas faire. »
« Sensei. Tout ce désordre devrait se calmer une fois que l’on se sera occupé de lui. Même si j’ai perdu il y a quelques temps, ma blessure est guérie, donc si je retourne au château et que je l’affronte… »
« Je ne te laisserai pas faire. »
« Sensei ! »
« L’église a annoncé le nouveau Héros. Son nom est Yuugo Van Rengzand »
« Huh ? »
« Dans toute cette affaire, même l’église est complice. »

Je vacille sans le vouloir.
Hyrinth-san m’attrape par l’épaule.

« Est-ce que Elfe-dono sait pourquoi l’église a décidé de faire partie de quelque chose d’aussi ridicule ? »
« Peut-être qu’il vaut mieux se dire que le lavage de cerveau de Yuugo a infiltré l’église. »
« C’est impossible. L’effet des sorts de lavage de cerveau ne durent que quelques instants. Ça ne devrait pas être possible de causer une situation pareille. »
« Oui. C’est le cas normalement, mais il y a une exception. »
« Une exception ? »
« La compétence de haut niveau « Luxure » qui fait partie des sept pêchés capitaux. L’effet du lavage de cerveau de cette compétence n’est pas comparable aux autres. Il faut considérer que Yuugo a cette compétence. »

La série des Sept pêchés capitaux ?
Est-ce qu’ils existent vraiment ?
« Dans les compétences que j’ai vu, je n’ai jamais pu en voir une seule.
En d’autres mots, est ce que c’est une compétence anormale que l’on peut obtenir pour 100 000 points de compétence ?

« En tout cas, je ne sais pas à quel point Yuugo a le contrôle. C’est mieux de se dire que ce pays s’est effondré. »
« Une chose pareille… »

« Alors que je ne sais pas quoi dire, Leston-nii sama et quelques visages familiers entrent dans la maison.

« Shun est ce que tu vas bien ? »
« Cela faisait longtemps votre Altesse »
« Votre Altesse est devenu une personne splendide. »

Ce sont Anna et Clevea qui travaillaient en tant que gouvernantes pour Sue et moi qui entrent en suivant Leston-nii sama.
Anna a l’air d’avoir gardé son apparence de jeune femme, sans doute grâce au sang d’elfe qui coule dans ses veines, tandis que Clevea a l’air d’avoir vieilli.
Ce qui ne l’empêche pas de venir tout de suite à ma rescousse, mais ça ne m’empêche pas de perdre espoir.

« Anna es tu vraiment la même ? »
« Pardon ? »
« Tu es sous le contrôle de Yuugo ! »

Le statut analysé de Anna montre clairement les mots « Hypnose », « Lavage de cerveau » et « Charme ».
Au même moment ou je crie, le visage d’Anna devient froid tandis qu’elle construit un sort à tout vitesse.
Je l’interromps et fais perdre connaissance à Anna d’un seul coup de pommeau.
J’essaye aussi de la libérer de l’emprise, mais je n’y arrive pas.

« Merde ! Même Anna ! »

Leston-nii sama sert le poing, frustré.

« C’est mauvais nous sommes encerclés. »

Beaucoup de soldats encerclent la maison, quand je regarde par la fenêtre après avoir entendu les mots de Hyrinth-san.

« Faisons une percée. »

Tout le monde acquiesce en écoutant les mots de Sensei.

« Shun, prends mon épée. »

Leston-nii sama me tend son épée.

« C’est ? »
« C’est l’épée divine qui passe de génération en génération dans la famille royale. C’est mieux que ce soit Shun le Héros qui s’en serve plutôt que moi. »
« Je comprends, merci. »

Avec Hyrinth-san comme avant-garde, nous fonçons à travers l’encerclement.
Au même moment, le groupe de Leston-nii sama qui était caché lance une attaque surprise.

« Maintenant ! »

Nous traversons la ligne ennemie, mais il y a un autre groupe devant moi et la personne qui la dirige,

« Shun, tu ne sais vraiment pas quand abandonner »
« Katia.. »

Le meilleur ami de mon ancienne vie se tient devant moi.

*

« Yuugo, tu as fais exprès de le laisser partir, n’est ce pas ? »
« Je ne vois pas de quoi tu parles. »
« Ne joue pas l’idiot ! S’il est en vie, je n’arrive pas à imaginer quel genre de problème nous tombera dessus ! »
« Comme si je pouvais savoir. »
« Sale traitre ! »
« Qu’est ce que tu ne comprends pas ? »
« Quoi ? »
« Toi aussi tu n’es qu’un de mes pions après tout. Pourquoi penses tu pouvoir me donner des ordres ? »
« Quoi ?! »
« Je peux te tuer quand je veux. Garde ça à l’esprit. »
« T-Toi. »
« Comme si j’allais être satisfait en réglant tout ici. Je veux qu’il souffre encore et encore et encore. »

 

(Correction Kasaya)

 

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant