Araignée vs Dragon de feu 4

La bataille est finie.
Le Dragon de feu regarde sous lui l’océan de lave qu’il vient de créer. Il y voit ses subordonnés, mais plus l’araignée. Ses subordonnés ont tous « Nullification de la chaleur, mais pas l’araignée et il n’y a aucune chance qu’elle ait survécu après avoir reçu directement la plus puissante attaque de souffle du Dragon de feu.

Vous pensez vraiment que c’est fini, idiots !

Une énorme sphère de poison est générée au dessus du Dragon.
Ce poison est différent du poison faible avec lequel je me suis recouvert le corps un peu plus tôt. C’est le plus puissant et mortel, le Poison mortel d’araignée avec l’attribut paralysie réglé à fond. Le Dragon est sûr que la bataille est finie et le poison mortel tombe sur son corps surpris.
La grande sphère traverse ensuite la cape de feu et attaque le corps directement. Et ensuite, une attaque avec ma faucille et de toutes mes forces !

Le coup parfait que je peux finalement donner après avoir fait disparaître les flammes grâce à la sphère. Toutes mes forces sont concentrées dans cette attaque.
En d’autre mots je me sers du double combo « Attaque empoisonnée Mortelle » et de « Attaque Corrosive » !
Les écailles blindées sont détruites par la corrosion et l’intérieur est recouvert de poison. Je pense que ma plus forte attaque au corps à corps est vraiment obscène.

Le Dragon de feu hurle de douleur et tombe dans la lave.
Je me sers du fil que j’ai rapidement attaché à moi et retourne au plafond.

Le Dragon de feu doit clairement m’avoir vu mourir et je suis certaine qu’il doit être confus maintenant.

Je vais expliquer comment j’ai survécu.
Tout d’abord, je n’ai pas reçu le souffle de ce Dragon.
Avant cela, je ne suis même pas descendu au sol depuis le plafond.

C’est l’effet de « Magie Hérétique LV6 », le rêve fantôme, qui a rendu ça possible.
Mon atout no.1 que j’ai attendu avant d’utiliser. C’est une magie qui montre une hallucination.
Je m’en suis servie quand il a paniqué en évitant d’avaler ma sphère de poison que j’avais créée avec « Synthèse de Poison ».
Si je ne m’en étais pas servi à ce moment là alors il aurait résisté à l’illusion grâce aux « Ecailles inversées » et à ses résistances. Le Dragon m’a peut-être vu descendre, mais je suis restée accrochée au plafond.
Et ensuite, une attaque surprise au moment où il pense avoir gagner.
En face de ma meilleure attaque au corps à corps, même le Dragon de feu doit avoir subit des dégâts conséquents.

J’ai aussi pensé à m’échapper grâce à l’hallucination pendant un instant, mais je ne dois pas le faire. Je ne peux pas échapper à ma vie d’araignée. Si ça continue comme ça et malgré le temps qui a passé, alors rien ce sera la même chose que quand ma maison a été brûlée par cet homme.
« Je vais vivre fièrement. »
En fuyant ça ne serait pas possible.
Je ne pourrais jamais retrouver ma fierté.
Et ça c’est impossible.
Je suis le Roi de la Fierté.
En tant que tel je dois vivre fièrement.
Donc je ne fuirai pas.
Même si j’ai peu de chance de gagner, tant que ce n’est pas zéro je ne fuirai pas.
Je vais gagner contre ce Dragon ici.
Je vais gagner contre lui et dire adieu à mon ancien moi.
Voilà, je vais gagner contre ce détestable dragon.

… ?
Détestable ?
Huh ?
Même si j’ai toujours trouvé le Dragon de Terre effrayant, je ne l’ai jamais détesté.
Huh ?
D’où me vient ce sentiment alors ?

Ce n’est pas la peine d’y penser maintenant.
Même si j’ai donné un coup puissant à l’ennemi, ça ne change pas que je suis désavantagée.
Après tout il ne me reste que 1 HP.
C’est au point que « Patience » soit activée.
C’est à cause de ma propre attaque de tout à l’heure et mes HPs diminuent petit à petit.

Bien que « Attaque Corrosive » soit puissante, le contrecoup l’est tout autant, mais ce n’est pas la seule cause des dégâts.
La chaleur de sa cape de feu même après avoir été éteinte par mon poison m’a fait subir des dégâts.

Il me reste toujours mes MPs.
En d’autres mots, je ne vais pas mourir.
Mais toutes les attaques du Dragon de feu sont des morts instantanées pour moi.
Le Dragon de feu est vraiment blessé après mon attaque, mais il a encore des réserves.
De plus, il y a les monstres qui sont arrivés en renforts.
C’est toujours une situation désavantageuse.

J’évite la lave et descends au sol.
Le Dragon de feu est toujours dans la lave.

Les autres monstres n’ont pas le temps de s’occuper de moi après avoir été broyés par le corps du Dragon en tombant.
C’est ma chance.

J’active mon atout no.2 que j’ai commencé à préparer depuis le début de la bataille.
Mes MPs diminuent à une vitesse astronomique.
Dans mon état, ma barre de MP est aussi ma barre de vie, mais cette magie vaut largement le coup quitte à en payer le prix.

N’est ce pas ? Maggy 1 et Maggy 2 ?
Maggy 1 : Oui !
Maggy 2 : Je m’en charge !

Je me sers de deux personnes à présent pour les sorts puisque « Conscience Parallèle » a gagné un niveau.
No.2 a continuellement fait des progrès dans la préparation du sort, pendant que No.1 m’assiste pendant le combat ce qui rend possible de l’activer après un moment.

Et c’est le moment, ouvre toi, Porte de l’enfer !

Les alentours s’assombrissent.
Des ténèbres gigantesques qui recouvrent celles générées par la lave se répandent sur le sol.
C’est comme si les ténèbres qui existent en enfer avaient commencé à se répandre sur terre.
Avalant la lave, le sol et les monstres.
Le flot de ténèbres avale tout.

« Magie abyssale LV1» Porte des enfers.
Le plus haut rang de magie noire qui ouvre les enfers.
C’est cela qui se produit.

Les ténèbres avalèrent tout puis se rassemblèrent avant de s’enfoncer dans le sol d’un bloc et disparaître.
Comme si elle venait d’être scellée et que la porte s’était refermée.

Après ça, il ne resta que le Dragon de feu et moi.
Sérieusement
Il peut survivre à ça ?
Bon, il ne reste que peu de HP au Dragon.
MP et SP sont aussi presque complètement vides.
Je suis certaine qu’il s’est servi de sa compétence pour convertir les deux en HP.
Sinon je ne vois pas comment il a réussi à survivre à ça.

J’ai perdu pas mal de MP de mon côté à cause de ce sort. Ce qui veut dire que je suis dans le même état que lui.
La bataille sera décidée à la prochaine attaque.
L’attaque que le Dragon choisit est la plus primitive.
En d’autres mots il me charge.
Ah, c’est le meilleur choix.
Vu sa réserve de MP et de SP, c’est probablement l’attaque la plus efficace. Vu son statut et son physique c’est vraiment bien choisi.

Ceci dit, ce serait le cas si ce n’était pas contre moi.

Je suis une araignée.
Quelle est la meilleure arme des araignées ?
Poison ? Griffes ? Crocs ?
Rien de tout ça.

Le corps du Dragon est stoppé à cause de mon « Fil universel » couvert de résistance au feu.
Même si la résistance n’est pas si forte, je peux m’en servir un instant dans la couche centrale, mais ce sera suffisant.
Puisqu’il s’agit du Dragon de feu qui n’a pas de Cape de feu, cet instant là m’appartient.

J’attaque d’un mouvement rapide de ma faucille.
Même si mon autre faucille a été détruite par mon attaque de tout à l’heure, j’en ai une dans chaque main.
Ainsi, mon attaque, en me servant de toutes mes forces, coupe le corps du Dragon de feu.

 

(Correction Kasaya)

 

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant