La grande guerre Homme-Démon 5 (fin)

[Fort Kusorion]

Agna le commandant de la première armée, regarde très sérieusement la ligne de front de la bataille.
La situation ne se passe pas bien sur ce front.
Bien que l’on pourrait avoir l’impression que l’attaque est la défense se déroule correctement, les démons ont en vérité beaucoup de mal à attaquer.

Le Fort Kusorion est une base importante parmi les autres forts qui sont attaqués simultanément par les armées des démons.
Ce n’est pas une exagération de dire que ce fort est le fort qui sépare le plus clairement la frontière entre le territoire des hommes et des démons.
Même si les autres forts tombent, c’est nécessaire de défendre ce fort à tout prix.
Il est important puisque perdre ce fort signifierait que les humains n’ont pas réussi à stopper l’invasion des Démons.

Du coup, les soldats déployés dans cette zone sont les meilleurs chez les humains.
Ils sont forts au point que ce ne serait pas étrange qu’un seul des soldats de ce fort puisse devenir le général d’un petit pays.

D’un autre côté, les démons qui composent la première armée et qui sont dirigés par Agna sont également des soldats d’élites.
Si on retire le Roi Démon et le Héros de la balance, alors on peut dire que les meilleurs soldats sont réunis ici, pour cette bataille.

Les démons sont censés être supérieurs aux humains, cependant Agna pense que ce n’est pas vrai. Bien que ce ne soit pas faux, ce n’est pas complètement vrai non plus.

La différence entre humain et démons est une différence de statut.
Généralement le statut des démons est plus haut que celui des humains.
Mais ça s’arrête là.
Même si le statut est plus haut, il y a la différence entre chaque individu.
S’il y a un démon qui est faible alors il y a forcement un humain qui est plus fort que lui.

En plus, il n’y a pas de différence dans les compétences. L’importance des compétences est plus grande que celle du statut dans ce monde.
Bien que cela soit aussi différent entre chaque individu, si vous regardez les démons et les humains globalement alors il n’y a pas vraiment de différence.

Si l’on regarde uniquement le statut alors vous verrez des monstres qui en ont un supérieur aux démons.
Généralement quand c’est le cas et comme le disent les humains ce sont des monstres qui sont généralement au rang S et au dessus. Tant que ce n’est pas un monstre au niveau de fléau vivant, c’est possible de gagner.
Les monstres ne sont pas intelligents et donc il ne tenteront pas d’obtenir des compétences d’eux-mêmes.

Les Démons et les Humains n’ont pas de compétences à la naissance comme les monstres cependant, mais eux d’un autre côté peuvent se servir de leurs compétences pour obtenir des compétences en s’entraînant et cette accumulation de compétence devient une arme qui permet d’affronter les monstres nés avec des compétences.
Les monstres obtiennent des compétences par eux même ou par accident quand ils sont en vie et les démons ainsi que les humains en obtiennent en s’entraînant autant qu’ils le souhaitent.
C’est ça qui permet de réduire la différence liée au statut.

La différence entre Démons et Humains n’est donc pas si importante que ça.
La différence est ridicule comparée aux monstres de rang supérieur et il n’y a pas de différence dans les compétences.
Ce n’est pas faux de dire que les démons sont supérieurs, mais c’est la conclusion d’Agna après avoir affronté les humains pendant autant d’années de dire que la différence est insignifiante.

De plus, puisque les démons vivent plus longtemps, le taux de natalité est plus faible que celui des humains.
Naturellement le nombre de soldat de l’armée des démons en est réduit.
Les humains sont donc plus nombreux et les démons ont un statut supérieur.
Ce qui équilibre les choses.

Du coup, pour cette guerre, les humains qui défendent depuis des positions fortifiées ont l’avantage.
Grâce au mur défensif que représente le fort, l’armée des démons ne peut pas attaquer correctement. A cause de ça les pertes subies sont insignifiantes dans leur camp.
Même si le mur défensif est graduellement détruit, si cela continue comme ça, alors l’armée des démons tombera peut-être avant que ce ne soit le cas.

Agna n’a pas été capable de trouver une stratégie efficace pour contrer ça et les humains se battent courageusement.
Ils défendent le fort avec une stratégie efficace qui n’est pas basée sur une stratégie risquée mais une stratégie qui a déjà fait ses preuves et qui est basée sur l’expérience accumulée sur plusieurs années.
Une stratégie simple et efficace qui a rarement perdu et qui punira instantanément toute erreur de l’adversaire.

C’est possible de briser cette stratégie avec de la ruse.
Cependant, d’une façon comme d’une autre, Agna est un vieux commandant.
Puisqu’il a l’habitude de se servir lui aussi de stratégies qui ont fait leurs preuves, il est incapable de se servir d’une ruse pour se battre.

Cependant, Agna est un commandant supérieur chez les démons et a réussi à survivre à des situations extrêmement désavantageuses par le passé.
La personne qui se fait nommer Le « Grand Commandant » est capable grâce à sa longue expérience de donner des instructions très précises et de lui donner une meilleure vision d’ensemble.

Mais ça n’empêche pas la situation de se détériorer.
Un ordre de replis fut donné par le quartier général à ce moment là.
Agna était sur le point de donner l’ordre lui-même puisque même en continuant il ne ferait qu’augmenter les pertes inutilement pour son camp.
Cependant, la retraite fut impossible.

A cause de l’apparition soudaine d’un monstre gigantesque.

« U-Une reine Taratect !? »

Agna ouvre grand ses yeux.
Un monstre de rang mythique que même Agna qui a vécu pendant de longues années voit pour la première fois vient d’apparaître.
Le sommet des monstres de types araignée dont on dit qu’il n’en existe que cinq dans le monde.
La reine Taratect apparaît sur le champ de bataille sans aucun signe avant coureur de son arrivée.

« Impossible !? Comment est-elle arrivée ici ?! »

Il ne devrait y en avoir que cinq dans le monde et même si l’une d’entre elle habite à proximité d’ici, elle devrait se trouver loin du Fort Kusorion. Son apparition n’est pas naturelle quelle que soit la façon dont il puisse se le représenter.

Agna tente de retrouver son calme du mieux qu’il peut.
Tout d’abord, il n’y a aucune chance qu’une Reine Taratect vu sa taille puisse échapper aux regards des éclaireurs et apparaître aussi soudainement.
Et si c’est bien le cas alors il n’y a qu’une seule et unique méthode pour cela.

En se servant du sort de « Transfert » et de « Magie Spatiale ».

D’après ce qu’il sait, il n’y a qu’une seule personne qui puisse contrôler les reines Taratect et qui soit capable de transférer quelque chose d’aussi énorme en se servant de « Magie Spatiale ».
Le sourire tordu de la personne qui contrôle les démons apparaît dans l’esprit de Agna.

« Je vois. Vous n’avez donc plus besoin de moi, hm ? Maou-sama… »

Et ainsi le piétinement des Démons et des Hommes par un monstre Mythique considéré comme une calamité et un danger supérieur au rang S commença.
Le Fort Kusorion disparu sans laisser de trace ce jour là.

 

(Correction Kasaya)

 

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant