La grande guerre Homme-Démon 1

[Fort Okun]

Les futurs historiens diront que la grande guerre entre les hommes et les démons a commencé au fort de Okun. Généralement il est dit que les démons ont envahi le territoire des hommes en même temps, mais avant que commence une attaque générale, les démons ont commencé par le fort Okun.

Un jour avant le commencement de la guerre où les démons commencèrent leur offensive, un colis fut délivré au fort.
C’est l’unité concentrée sur le ravitaillement des denrées qui le délivra dans le fort.
Personne ne se posa de question puisque l’unité a toujours fais un travail très sérieux. C’est ainsi que le colis fut transporté à l’intérieur du fort sans que personne n’y prête réellement attention. Sans savoir que c’était ce que l’on appelle une bombe à retardement.

« Un ? Qu’est-ce qu’il y a là dedans ? »
« Qui sait ? Je ne sais pas en tout cas mais à l’odeur on dirait que ça pourrait être de la nourriture pour les chevaux de guerre. »
« Non, est-ce que ça bouge ? »
« Ha ? De qu… Tu as raison. »
« Oi. Quelle unité a apporté ça ? »
« J-je ne sais pas. C’était déjà là depuis un moment quand je m’en suis rendu compte. »
« Cherche qui immédiatement. Après ça fais un rapport au QG. Je vais surveiller le colis pendant ce temps. »
« Ah. D’accord. »

L’intuition du soldat n’était pas mauvaise.
Cependant, même si elle ne l’était pas, c’était déjà trop tard.

« Attention ! »

Quelque chose saute hors du colis sur un des soldats et le fait tomber au sol.

« Gu !? »
« Qu-, un Anogratch !? »

C’est un monstre qui s’est jeté sur le soldat et plus particulièrement un monstre de la race des singes.

« QU !? Qu’est ce qu’il se passe ?! »
« Un monstre !? Pourquoi est-il à l’intérieur du fort !? »
« Je vais te sauver ! »

Les autres soldats après avoir entendu les bruits accourent.
Ils sortent leurs épées et frappent en direction du monstre qui attaque l’un des leurs.
« Stop ! Ne le tuez pas !! »

S’ils étaient restés calmes ils auraient pu s’en rappeler.
Ce qui fait de ce monstre un véritable cauchemar.

Le monstre qui vient de se faire transpercer par un grand nombre d’épées meurt.
C’est le signal. D’autres monstres de la même espèce sortent de colis comme celui dont est sorti le premier.
Certains des soldats en comprenant ce qu’ils viennent de faire, deviennent pâles.

« On ne peux rien y faire maintenant ! Interceptez les ! »

Les derniers monstres sont aussi tués par les soldats.
C’est un monstre qui n’est pas très fort tout seul.
Ce n’est pas un ennemi trop difficile à battre pour les soldats expérimenté qui servent à la frontière du territoire des démons.
Cependant c’est le cas uniquement quand l’ennemi est seul.

« Rapport au QG »
« Ah. »

L’expression des soldats qui viennent d’annihiler les monstres est grave.

« Qu’est ce que je devrais dire ? »
« Le cauchemar de la vengeance des singes commence. »

Anogratch, alias le singe vengeur.
Un monstre féroce qui ne pardonnera jamais la chose qui a blessé l’un des membres de sa race.
Si quelqu’un tue l’un d’eux, ils commencent à attaquer en très grand groupe.
Et, ça ne se terminera que lorsque l’ennemi meurt ou qu’il n’y a plus de singes.
Le monstre qui a comme trait d’être fou de rage.

« Que va-t-il nous arriver ? »
« Dans le pire des cas, nous perdrons le fort. »

C’est le jour suivant qu’un grand groupe d’Anogratch attaqua le fort Okun.
C’est exactement ce jour là que les démons commencèrent leurs offensives en simultanée sur le territoire des humains.

« Tout se passe bien »
« Oui. Aucun problème. »

Le deuxième commandant de l’armée des Démons, Sanatoria et son adjudant regardent le fort Okun au loin ;
Un nombre incalculable de monstres singes s’accrochent aux murs du fort et l’envahissent un par un. Les humains qui défendent le fort ont commencé à se servir de magie pour arrêter l’invasion au départ.
Cependant, même si le monstre Anogratch est tué, ilS ne s’arrêtent jamais d’apparaîtrent et d’avancer.
La violence est dans le nombre avec l’anogratch et le pire des traits qu’ils partagent est qu’ils attaquent sans avoir peur de la mort.
Si quelque chose est ciblé par ce monstre alors même un solide fort peut tomber.

« Oui. Grâce à cela nos pertes sont de zéro. »
« C’est vrai. Cependant, ce sera impossible d’approcher le fort pendant quelques temps. »

Même les démons ne jouent pas avec les Anogratch.
Tant que les Anogratch ont pris le fort pour cible et même après qu’il soit tombé, ils y resteront quelques temps et ce sera impossible de s’en approcher jusqu’à ce qu’ils en partent naturellement.

« C’était inévitable. De toute façon la conquête n’est pas le but de cette guerre. Ce résultat est suffisant. »
« C’est également vrai. Cependant, c’était une stratégie remarquable. »
« Pas vraiment. »

Sanatoria le pense de tout son cœur.
Ce qu’elle a fait cette fois ci est très simple.
En se servant de ses capacités de succube pour séduire les humains du groupe de réapprovisionnement, elle a pu les hypnotiser et n’a fait que capturer quelques Anogratch.
Et ensuite, ils ont étaient livrés dans le fort avec l’approvisionnement.

C’est tout.

Il y a de nombreux points difficiles et la probabilité d’échouer était haute.
Cependant ce n’était pas grave même si elle échouait
L’important était de créer une situation où les humains se battent avec les Anogratch.
Même si les Anogratch n’était pas emmenés dans le fort, elle aurait simplement eu à hypnotiser quelques humains qui auraient tués les Anogratch sur le moment.
Après cela, elle aurait pu les faire tout simplement rentrer dans le fort innocemment.
Ça c’est bien passé par chance cette fois ci et l’on ne peut pas appeler ça un plan.

« Je suis désolée, Maou-sama. Je ne compte pas obéir aveuglément à vos ordres. »

Sanatoria marmonne ces mots avec rancœur.
L’image du Roi Démon apparaît dans ses pensées.
Sanatoria a le pouvoir de diriger une armée des démons, mais même elle ne pense pas pouvoir gagner contre le Roi Démon.
Sanatoria ne souhaite pas défier un ennemi si elle n’a aucune chance de gagner contre lui.
Même si elle le sait et même si elle obéit pour le moment, elle sait très bien que l’on se servira d’elle jusqu’à sa mort.
Le Roi Démon est ce genre de personne.
Du coup, elle a trouvé cette stratégie qui lui permet d’obéir tout en faisant les choses différemment.

« Même si ce n’est pas la façon de faire habituelle des démons, je remplirai mon quota. Pourra t-elle m’ignorer dans ce cas ? »

Personne dans les alentours ne pu répondre à cette question.

 

(Correction Kasaya)

 

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant