Pyromane

2 : 54

Je suis en train de me cacher à l’intérieur d’une maison pour le moment. Suite à mon premier « assassinat », j’ai décidé de faire une pause avec Micha. En quittant Falco ce matin je lui ai demandé de me faire un repas que je puisse emporter et que je sors de mon inventaire avec les croquettes de Micha.

La situation s’est bien améliorée pour moi. Ils ne sont plus que deux ce qui veut dire que peu importe qui gagne il restera toujours quelqu’un pour moi à abattre, donc autant faire une pause. Je n’ai pas spécialement envie de prendre des risques pour rien, même si j’ai un gros avantage comparé à eux puisque je ne suis pas seul en ayant à la fois une super éclaireuse et un partenaire de crime en la personne de Micha. Pour l’instant c’est l’heure de la pause. Nous sommes tous les deux affamés et j’ai mal à la tête. Les déplacements de Micha sont une chose, mais lui donner des ordres est exténuant. C’est un peu comme parler à quelqu’un qui est trop loin, il faut se répéter jusqu’à ce que la phrase entière soit comprise clairement, mais avec sa tête et pas sa voix et je n’ai pas l’habitude de m’en servir comme ça.
Je suis installé par terre contre la porte d’entrée de la maison que j’ai gardée légèrement entre ouverte sur une rue principale. Il y a peu de chance que quelqu’un passe devant moi, mais on ne sait jamais. Tant que Micha n’est pas en train de surveiller, il vaut mieux que je reste vigilant.
L’une des choses à laquelle je dois aussi penser est la zone qui diminue en taille. Si je ne fais pas attention, je risque de perdre l’avantage du terrain.
J’aimerais tellement avoir un arc ou des couteaux de lancers. Ça rendrait l’exercice plus facile que mes stylets que je ne sais pas vraiment utiliser.
…Remarque je ne sais pas me servir d’un arc ou de couteaux de lancers.

Une fois que Micha a terminé je décide de l’envoyer en éclaireuse dans le quartier pour être sûr qu’il n’y a pas de piège ou quelqu’un en embuscade puis décide d’utiliser la même méthode que la première fois. Micha passe devant et je suis la route en restant discret.
Plusieurs dizaines de minutes passent sans que personne ne se montre. Plusieurs fois je demande à Micha si elle va bien et elle me répond toujours avec le même entrain. L’exercice commence à être long pour moi et plusieurs fois je m’empêche de bailler en cherchant à rester discret. Je me pince plusieurs fois. Il faut absolument que je me concentre, je ne suis qu’à la moitié de l’objectif et je ne dois pas me reposer maintenant.

1 : 30

J’entends un bruit. Après un long moment passé sans rien faire à part marcher je finis par entendre un bruit. Finalement ! J’explique à Micha que j’entends quelque chose et lui donne la direction du bruit pour qu’elle aille voir. D’après ce qu’elle me dit à travers le lien elle commence à sérieusement fatiguer à force de courir dans tous les sens. Je peux la comprendre et j’imagine que je n’irai pas dans la tour des dresseurs dans la journée. Je ne sais même pas quelle heure il doit être à cause de cette zone où il fait nuit, enfin je m’égare.

Je m’approche lentement des bruits pendant que Micha passe devant moi. Le bruit ressemble à une sorte de cliquetis métallique et semble vraiment loin. Vu l’irrégularité il y a des chances pour que les deux derniers candidats soient en train de se battre. Je ferais mieux de me dépêcher si c’est le cas. Ce serait une occasion en or qu’ils se blessent l’un l’autre et que je puisse les achever.

Quelques minutes passent et le bruit devient de plus en plus fort. Micha semble proche du but de son côté et je sors une de mes armes par sécurité. Il me reste encore deux pâtés de maison à parcourir avant d’arriver à la source du bruit. Micha me fait soudainement son rapport que je mets quelque temps à comprendre.
Deux personnes se battent. Armes. Pas de gagnant.

Il faut que je me concentre et que je trouve une stratégie. Je dois trouver un moyen d’avoir l’un des deux. Je peux attendre que le combat se termine, mais je ne sais pas si c’est une bonne idée. Je réfléchis quelques instants en restant à l’endroit où je me trouve. J’ai la technique dont je me suis servi avec Micha un peu plus tôt qui a fonctionné, mais si c’est possible j’aimerais changer de méthode d’approche un peu surtout que Micha est fatiguée. Une attaque plongée depuis un toit ? Je fais rouler des tonneaux sur leur passage ? Ou alors un incendie ? J’ai déjà pensé à l’idée de mettre le feu un peu plus tôt, mais si je fais ça bien alors ça pourrait être intéressant. Pour ça en tout cas je vais avoir besoin de plusieurs choses. Je demande à Micha de garder un œil sur eux et commence à rassembler quelques éléments.

Si je veux que cette idée d’incendie fonctionne, ce serait bien que je trouve un moyen de les encercler dans le feu et de ne pas mourir tué par l’incendie de mon côté. Pour ça je déchire la manche droite de ma chemise et l’enroule autour de ma tête. Le tissu a l’air suffisamment résistant pour ce que je vais en faire. Bon si je prends feu, je pourrai me rouler dans les flaques d’eau et de boue qu’il y a un peu partout, mais je vais conserver cette idée pour plus tard puisque je vais quand même essayer de ne pas en arriver là. Je sors la pierre de feu de ma besace et décide d’allumer un feu rapidement sur la paille d’un des toits. Pour que ça marche il faut que je les encercle avec des flammes et pour ça je vais devoir être rapide. Je continue de passer de maison en maison, sans jamais m’arrêter et en faisant un large cercle autour d’eux. Un à un les feux démarrent et je décide de nouer fermement le morceaux de chemise sur mon visage. Je sors une réserve d’eau de l’intérieur de mon inventaire et la verse sur ma tête.
En cas d’incendie se couvrir d’eau et faire en sorte de ne pas respirer les gaz sont les manœuvres les plus simples et les plus faciles à oublier. Il suffit d’avoir suffisamment approché d’un feu ou d’un fumeur dans sa vie pour comprendre que la fumée est plus dangereuse que les flammes. S’ils continuent de se battre sans s’arrêter j’ai une chance qu’ils commencent à s’asphyxier et soient plus faciles à battre. Le seul véritable soucis avec mon plan et que je suis moi-même capable de m’asphyxier.
C’est sûr il y a mieux, j’aurais pu attendre patiemment la fin de leur duel, mais je ne sais pas combien de temps ça va prendre et d’après Micha, « pas de gagnant » est la réponse qu’elle me renvoie le plus souvent et qui signifie sans doute qu’aucun des deux ne gagne. Je soupire en allumant mon dernier feu. L’horizon commence à rougir à cause des flammes. Et de la fumée commence à monter dans le ciel. Ça doit bien faire une quinzaine de minutes que je joue au pyromane.

J’essaye de retourner au niveau de la première maison et je me rends compte que j’ai vraiment fait une bêtise… Je ne peux même pas m’approcher de l’endroit, les flammes se propagent de maison en maison. Et commencent à devenir un vrai incendie généralisé.

J’ai du allumer quelque chose comme une vingtaine de toits de maison en paille… ? Bien entendu je l’ai fait le plus loin possible des deux candidats qui se battent pour qu’ils ne s’en rendent pas compte pour le moment et apparemment ça marche puisque Micha me dit qu’ils se battent toujours.

C’est quand même bizarre. Cela doit faire plus de 30 minutes depuis que j’ai entendu le premier son et ils ne semblent pas se fatiguer l’un comme l’autre. Normalement un combat à l’épée n’est pas censé durer autant de temps si ? En plus j’ai l’impression qu’ils ont tous les deux oublié l’existence d’un troisième candidat et soit ils sont aveugles pour ne pas remarquer l’incendie, soit ils sont trop « con »centré sur leur duel.

Enfin bon ce n’est pas le moment de rester dans le quartier. Les flammes se propagent de plus en plus et je vais finir par me faire encercler si je ne fais pas attention. Je décide de récupérer Micha avant qu’il ne soit trop tard.

Vu que j’ai clairement aggravé la situation de tout le monde, je dois au moins m’éloigner de l’endroit avec Micha pour me mettre en sécurité. Vu la taille de l’incendie, il y a un risque que la ville entière parte en fumée.
Je ne me pensais pas si bon pyromane, mais maintenant c’est l’heure de la fuite. Micha revient dans ma direction et remonte dans la poche en cuir. Je ne suis plus en position de faire quoi que ce soit. J’aurais du attendre que le combat se termine et ensuite tendre une embuscade comme pour le premier. Enfin bon, j’imagine que j’ai le droit de faire des erreurs…

Je me dirige en courant vers l’extérieur de la zone en feu. Ça doit être évident maintenant qu’il y a un incendie pour les deux autres, mais je ne prendrai pas le risque d’envoyer Micha voir ce qu’ils font. Elle est fatiguée à force de courir partout depuis plusieurs heures et je n’ai pas envie de l’embêter pour l’instant.

Soudainement une explosion retentit dans le ciel.

« Vous n’êtes plus que deux. »

0 : 46

Chapitre précédent | Index Chapitre Suivant