L’encyclopédie des compétences.

Je suis incapable de retirer mes yeux du livre en face de moi.

« Alors ? Incroyable non ? »

La personne qui me dit ça avec un air satisfait est Kanata alias Katia, la fille du Duc.
Depuis la cérémonie de l’analyse, Katia est venue fréquemment me voir.
Au début, j’ai commencé à l’appeler Kanata, mais ça ne me semblait pas naturel donc je l’appelle avec son nom actuel.
Carnatia, prénom Katia.

Mais Katia, m’appelle Shun comme d’habitude.
Il n’y avait pas cette sensation étrange puisque mon prénom est Shurein, du coup la manière dont il/elle m’appelle est décidée.
Même si je m’en moque, le problème est que les gens autour pensent que moi et Katia sommes suffisamment intimes pour s’appeler par nos prénoms.
Même si effectivement c’est le cas, Katia est une fille maintenant.
Il y en a qui pensent à cette « intimité » qu’il peut y avoir entre un garçon et une fille.

La première personne qui pense à ça dans mon entourage est ma petite sœur, Sue qui se met toujours entre Katia et moi. Dès que Katia vient pour jouer, elle va se mettre à la dévisager avec un air effrayant et faire office de mur entre nous deux.
Katia était toujours un peu gênée à chaque fois.
Même si j’ai tout le temps eu comme objectif de devenir un frère parfait, je me demande comment la situation a pu dégénérer comme ça…

« C’est l’encyclopédie des compétences qui appartient au Duc. Celui-ci est détaillé et n’est pas encore dans les librairies. »

Les détails de toutes les compétences confirmées sont marqués dans ce livre. Sans parler de l’effet, les conditions d’acquisitions y sont marquées aussi.
C’est comme un guide de jeu.

D’ailleurs le ton de Katia change drastiquement en fonction de la langue qu’elle utilise.
En japonais elle parle avec le ton d’un homme, mais puisqu’elle est noble maintenant, elle a tendance à s’exprimer comme une vielle femme.
Puisque je connais la personne qui est à l’intérieur de ce corps, j’avais tendance à mourir de rire à cause de la différence, mais maintenant j’ai commencé à m’y faire.

« Incroyable. Avec ce livre je peux obtenir toutes les compétences que je veux. »
« Non c’est impossible. Tu n’auras jamais assez de temps pour ça. Tu dois choisir les compétences que tu veux apprendre en priorité et utiliser ton temps efficacement. »

Je me sens excité comme une puce et je tourne les pages les unes après les autres. Il y a des compétences connues, mais il y en a aussi des inconnues qui semblent avoir un effet impressionnant. Je me fige en pensant à cette idée.

« Shun et Sue, vous avez tous les deux obtenues des compétences classiques liées au statut, n’est-ce pas ? Alors c’est important de les améliorer le plus vite possible »

Les compétences classiques dont elle me parle sont celles comme « Vitalité », « Quantité magique », « Puissance », etc.

« Les compétences liées au statut évoluent quand elles atteignent le niveau 10. L’effet augmente un peu plus à chaque fois et en plus il y a une correction de croissance qui s’améliore dès que l’on passe un niveau. Actuellement nous sommes niveau 1 puisque nous n’avons pas encore affronté de monstre. Si on obtient ses compétences avant de passer un niveau, l’effet est beaucoup plus intéressant. »

Nous sommes toujours niveau 1.
Le niveau n’augmente pas juste en tuant un monstre mais aussi une créature liée à la magie.
Puisque nous n’avons pas encore la permission d’affronter des monstres. Bon, nous n’avons pas non plus le droit de sortir tout court. Donc c’est impossible de passer des niveaux.
Par contre nos stats s’améliorent en grandissant et en s’entraînant, mais le statut évolue drastiquement en passant un niveau.

« Si c’est possible, j’aimerais bien faire évoluer les compétences deux fois, mais c’est un peu ambitieux »

Une fois qu’une compétence atteint le niveau 10, elle évolue et on peut obtenir une autre compétence. Il y a beaucoup d’avantages.
Par contre plus le niveau est haut et plus c’est difficile de passer au suivant. La maîtrise nécessaire augmente à chaque niveau, donc atteindre le niveau 10 est très compliqué.

« Le statut commence à vraiment changer considérablement une fois que les compétences évoluent en « Fortitude », « Forteresse » et « Coureur Divin », etc. C’est très gratifiant de les faire évoluer jusque là. J’aimerais vraiment atteindre ce niveau par tous les moyens possibles. »
« C’est vrai. Mais c’est étrange qu’il n’y ait pas de compétence qui améliorent le gain d’expérience et de points de compétence. »

Pour les RPG, c’est quelque chose de très utile à avoir. Mais il n’y a pas de compétences comme « Amélioration du Gain d’Expérience ». (Voir note)

« Oui et tu as remarqué ? »
« Oui »

Les compétences qui se trouvent dans l’encyclopédie ont toutes quelques choses en commun que j’ai remarqué comme Katia.
Même si Sue a regardé l’encyclopédie comme moi, elle ne comprend pas.
C’est étrange et je suis un peu déçu du coup.

« Il n’y a pas de compétence de production »
« Et il n’y a que des compétences pour le combat »

Oui, malgré le nombres de compétences qu’il y a dans le livre, il n’y en a pas une seule qui ne soit pas offensive et qui serve à produire quelque chose.
Il y a bien des compétences qui ont l’air de pouvoir le faire, mais c’est seulement un effet secondaire d’une compétence de combat.
Malgré le nombre de compétences, c’est un peu étrange qu’elles soient toutes prévues pour le combat.

C’est probable que Katia est moi soyons les seuls à l’avoir remarqués puisque nous avons joué à beaucoup de jeux dans nos anciennes vies. Les gens qui font partie de ce monde ne doivent pas y faire attention.

« C’est comme si ce monde était fait pour se battre »

Je ressens de la peur en y pensant. Un monde où il n’y a pas d’amélioration tant que l’on ne tue pas. Il n’y a que des compétences pour se battre. Comme si le monde nous encourageait à nous entretuer.

« Même si ce n’est pas encore certain, le Roi Démon a l’air d’être en train de rassembler ses forces rapidement »
« C’est.. »
« Une guerre est plus qu’envisageable. D’ici à ce qu’elle commence nous devons devenir les plus forts possibles.

J’acquiesce silencieusement en écoutant Katia.

(Note : Kumo avait parlé du fait que dans le jeu elle avait pris à cœur le fait de tout réussir sans jamais payer quoi que ce soit avec de l’argent réel. Je vous laisse deviner dans quelle catégorie ils sont tous les deux avec leurs améliorations de gain d’expérience. Les fameux « Pay to win »)

 

‘Correction Kasaya)

 

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant