Vraiment ?! …Vraiment ? Pas de présentation, d’introduction à tout ça, où de bouquin pour m’aider, j’arrive sans rien savoir et sans aucune expérience avec des animaux et directement je dois dresser une souris ? C’est normal ce qu’il se passe là ?….

Pour commencer je regarde la cage avec les souris. Il y en a une dizaine en train de s’agiter à l’intérieur juste quand j’approche. J’ai l’impression de leur faire peur… J’apporte une chaise et m’installe en face de la cage. Les souris me regardent, mais ne semblent pas vraiment s’intéresser à moi. Elles ont l’air occupé à faire des trucs…de souris. C’est-à-dire rien.
Je me frotte le visage avec les mains. Il y a encore quelques minutes j’étais en train d’assister à une scène hors norme dans le hall et maintenant je dois dresser une souris.

Bon concentrons nous, je vais y passer la journée autant commencer rapidement. Mon expérience avec les animaux est proche de zéro. Je n’ai jamais eu d’animal de compagnie et j’en ai rarement approché. Dresser un animal est censé prendre du temps voir plusieurs semaines alors à partir de quelle moment je suis censé dire que c’est fait ? Si j’y pense étape par étape quelle est la première chose qu’un dresseur est censé faire avec un animal ? S’en occuper non ? Je prends ce qui ressemble à des croquettes d’un bac par terre et en verse un peu sur la cage. Les souris s’agitent un peu avant de se jeter sur la nourriture. Génial. C’est un échec, j’ai vraiment eu une super idée là. A part les nourrir, je n’ai pas l’impression d’avoir fait grand-chose… Je suis devenu un dispenser à croquettes….

Première tentative : Echec

Bon reprenons depuis le début. Juste donner à manger n’est pas suffisant. Il faut que je trouve autre chose ? De l’eau peut-être ? Non, il faut que j’arrête avec mes idées, je ne vais pas non plus devenir un dispenser à eau, ça ne me sert à rien.
Pourquoi est ce que ça n’a pas marché ? Sans doute parce que c’était trop facile, je n’ai pas lié de contact avec une seule souris en faisant ça donc je dois changer ma façon de faire. Les souris ont l’air moins craintives avec moi en tout cas et certaines viennent de mon côté en mordillant la cage comme pour me dire de les libérer. Bien entendu je sais que c’est une mauvaise idée. Si je fais ça elles vont sortir et s’enfuir. Il n’y a qu’un imbécile heureux pour tenter ce genre de chose.
Finalement la tentative n°1 n’était peut être pas si mal puisque déjà j’ai l’air de moins leur faire peur, donc je devrais peut-être continuer à me servir de nourriture pour essayer. Je prends une croquette entre les doigts que je colle contre la cage. Les souris se jettent dessus et me griffent le bout du doigt ce qui me fait lâcher la croquette et reculer ma main…
Je ne suis pas une petite nature, mais c’est plus par surprise que j’ai réagi comme ça. Les souris qui étaient empilées les unes sur les autres finissent par retourner à différents coins de la cage. Bon, j’imagine que l’on peut le dire…

Deuxième tentative : Echec

Je m’attendais à un meilleur résultat… Non seulement je suis resté dans le rôle du dispenser à croquettes, mais en plus je viens de montrer que je n’étais pas capable d’endurer une petite griffure. Donc si j’étais à la place d’une souris je me dirais sans doute que je suis plus faible qu’elle malgré ma taille. Voilà, un « vrai dresseur » en somme. Bon, reprenons et arrêtons d’être négatif.
Si ça n’a pas marché, il y a deux raisons. Premièrement, elles se sont empilées les unes sur les autres et c’était premier arrivé, premier servi donc ce n’était pas une bonne méthode puisque je les pousse à rentrer en concurrence les unes contres les autres pour atteindre de la nourriture. Deuxièmement il y a ma propre réaction, j’étais censé m’attendre à quoi ? Si mon assiette était une main et que l’on était une dizaine à vouloir manger dedans avec fourchette et couteau, il y aura forcement un accident, non ? Et puis si je ne suis pas capable d’endurer une petite griffure.. Comment est ce que je pourrais me faire respecter d’une bande de souris dans une cage ?
Tentons autre chose, cette fois-ci je mets ma main à l’intérieur du bac de croquettes et la recouvre de miettes. Je l’approche ensuite de la cage en répartissant mes doigts le long de la surface. Les souris se répandent une par une le long de la cage et commencent à manger les miettes de croquettes. Certaines commencent à me mordiller les doigts, mais je me force à ne pas réagir. Petit à petit elles semblent se détendre et moins se presser pour récupérer les dernières miettes qui sont encore sur ma main. Ça a l’air de marcher ? Est-ce que je suis en train de réussir ? Elles finissent par se désintéresser complètement de ma main et retournent se promener dans la cage. L’une des souris semble vouloir rester et s’allonger à proximité de l’endroit où se trouve ma main pour dormir. Quand je dis à proximité, ma main est toujours derrière la cage sans avoir de vrai lien physique. Je décide de retenter l’expérience. Je retourne mettre ma main dans les croquettes et je reviens la mettre contre la cage. La même scène se produit et les souris reviennent toutes manger les miettes sur ma main. Une fois terminé, l’une d’entre elles continue de chercher des miettes tandis que la même souris que tout à l’heure reste dormir à proximité de ma main.

Troisième tentative : Réussie ?

Je suis mitigé par rapport au résultat. Bon il y a deux souris qui ont l’air de m’accepter. Celle qui dort et celle qui cherche les dernières miettes. Les autres n’ont plus trop l’air de s’intéresser à moi et se promènent dans le reste de la cage. J’ai réussi à établir un contact pacifique et j’ai l’impression d’avoir fait un bon en avant vers mon objectif.
Mais là d’un coup, je déprime. Je sais pourquoi, c’est parce que je m’attendais à autre chose. Après avoir vu des armures, des armes et toutes sortes de choses depuis que je suis arrivé, j’ai l’impression de jouer aux billes, pendant que d’autres apprennent à faire de la magie, à se battre. Moi je donne à manger à des souris.
Ce n’est pas avec ça que je vais réussir à grimper à la tour. Après avoir vu l’état dans lequel les rangers sont revenus en quoi une souris peut m’aider ?

Bref j’abandonne c’est stupide. La personne qui est censée m’apprendre des choses est en train de dormir pendant que moi j’essaye de tisser un lien avec des souris et après quoi ? Je leur apprends à faire des tours de cirque ? Non mieux, je leur donne une armure, un petit bouclier et une petite épée entre les pattes et je les laisse affronter un chat. Voilà. Ce sera aussi ridicule que ce que j’essaye de faire.

C’est alors que j’ouvre la cage des souris sur un coup de tête et que je les laisse en sortir. Elles seront libres au moins. Je commence à avoir mal au crâne et le tournis sans doute à cause de la colère. Depuis que je suis dans la tour, ça a toujours été du fais ci et ça sans vraiment me laisser le choix de ce que j’ai envie de faire. Que ce soit Cyrus, Emy ou encore celle qui dort dans la pièce et dont je ne connais pas le nom. Tout ça pour quoi ? J’ai perdu ma copine et je n’ai pas de but. On me ballade à droite à gauche en me prenant pour un idiot et on finit par m’enfermer avec des souris dans une pièce. Je me sens perdu et nauséeux.
Tandis que ma tête continue de tourner je me dirige vers l’espèce de Sofa qui se trouve dans la pièce et je m’allonge, où plutôt, je m’effondre dessus tandis que mon mal de crâne empire. Tout ça est tellement ridicule…

*

« Oy, reste calme, mais réveille toi. »

J’ouvre les yeux doucement et tombe sur le visage de ma « professeur » qui me maintient allonger. D’un signe du doigt elle me montre mon torse où je peux voir une souris en train de dormir sur mon T-shirt, la même qui dormait déjà dans la cage à proximité de ma main. Ma tête me fait terriblement mal, mais de voir cette souris m’apaise d’une certaine façon et j’ai l’impression d’avoir sommeil moi aussi.

« Mes félicitations, tu es un dresseur. Maintenant, repose toi. »


(Deux chapitres de Kumo à venir pendant la nuit, désolé j’ai mal gérer mon temps de la journée, je vous laisse ça pour le moment. )

Chapitre précédent | Index Chapitre Suivant