Un monde organisé.

Je me fige quelques instants et Cyrus s’arrête et se retourne devant moi. Il est la deuxième personne à me dire ça et je n’ai pas l’impression que ce soit un détail.

  • Ecoute, je sais que c’est difficile à comprendre, mais si tu l’as fait, c’est pour toi. C’est pareil pour elle. Les couples arrivent très rarement à rentrer ensemble dans la tour…
  • Je ne comprends pas ce que tu veux dire.
  • La deuxième épreuve que tu as passée le prouve. Tu ne t’es pas arrêté et tu as continué ton chemin, mais cette image que tu as vue n’était pas anodine. Elle représente le futur que tu espères avoir avec elle au fond de toi. Ce futur est la partie la plus sensible et la plus forte que tu ressens pour elle. Tu n’aurais jamais pu passer cette épreuve si un seul instant tu avais voulu de ce futur. Tu t’es dis que c’était pour elle que tu passais cette salle, mais c’est faux. Tu l’as fait pour toi, comme tu as signé ce contrat pour toi et pas pour elle.

Les pensées se mélangent dans ma tête. Est-ce que j’ai vraiment fait ça ? Est-ce que je suis passé à travers la deuxième épreuve pour cette raison ? Je devrais le savoir, non ? Alors pourquoi je n’arrive pas à m’en convaincre ? C’était son idée de venir dans la tour, pas la mienne. Elle m’a fait promettre de venir et de l’attendre de l’autre côté. Si je le fais c’est pour elle, non ? Je ne serais sans doute pas passé si je ne lui avais pas promis. Alors pourquoi est ce que je doute ?

  • Où… Où est-elle ? Je veux le savoir maintenant.
  • Elle n’a pas réussi à passer. Elle a raté une épreuve.
  • Q-Quoi ? Mais… ? Non, c’est impossible… C’est elle qui était censée avoir le plus de chances de rentrer dans la tour alors, comment c’est possible !?

Je ne sais pas trop comment réagir, comment le prendre. J’étais tellement sûr qu’elle arriverait à rentrer dans la tour. C’est elle qui a lancé l’idée d’essayer, pas moi. Moi je me suis contenté de suivre. Je voulais la suivre, mais à présent je ne suis même plus certain que ça soit le cas. Cyrus me regarde avec un air désolé et je me rends compte qu’il est la personne la plus proche de moi dans la tour si elle n’est pas là et que je ne le connais que depuis une dizaine de minutes.

  • Je vais avoir besoin de temps pour moi, un peu. Pour mettre les choses au clair. C’est possible ?
  • Bien entendu, c’est pour ça que je t’emmène dans tes quartiers directement.

Le reste du chemin fut silencieux. Cyrus me donna quelques informations qui me parurent inutiles. Des informations sur les bâtiments sur son travail et sur les choses qu’il faut que je connaisse rapidement. Il m’emmène dans une sorte de dortoir qu’il gère. Ça fait partie de sa fonction de guide, les autres personnes dont il s’occupe vivent sous le même toit dans son manoir. Il me conduit jusqu’à un édifice de plus de cinq étages et y rentre. L’édifice semble récent même si peu entretenu.
A l’intérieur se trouve un comptoir derrière lequel Cyrus va chercher une clé qu’il me donne. Le tout est plutôt rustique avec des poutres en bois et une autre matière qui ressemble à du plâtre. L’endroit n’est pas très luxueux.
D’après ce qu’il me dit, une dizaine de personnes sont à l’intérieur et les autres occupants sont dans les étages de la tour. En tout cas je n’ai vu personne depuis que je suis entré.
Il m’ouvre une porte en bois au troisième étage derrière laquelle se trouve un lit simple une salle de bain et une armoire. Cyrus me donne un livre pour les nouveaux arrivants et me dit l’heure à laquelle sera servi le repas. Même si je me suis couché il y a peine une heure de cela dans mon appartement, ici on dirait que nous sommes en début d’après midi. Honnêtement je suis très fatigué et j’ai la tête lourde à cause de ce que je viens de vivre. J’abandonne Cyrus dans le couloir en balbutiant un « au revoir », je ferme la porte et m’effondre sur le lit en repensant à tout ce qu’il vient de se produire.

Est-ce que je peux vraiment le croire ? Ils peuvent faire une erreur après tout. La seule chose sur laquelle je peux croire Cyrus est que Micha n’ait pas réussi à entrer.
En tout cas, je viens juste de passer dans une sorte d’autre monde et la première chose que je fais au lieu de m’émerveiller est de faire une dépression. J’imagine que je peux m’auto congratuler ironiquement pour ça. D’un autre côté je viens d’apprendre que je ne reverrai pas la personne avec qui je viens de partager les trois dernières années de ma vie et qu’à présent dès mon entrée dans la tour, je suis seul. En soi c’est peut-être un choc équivalent à une rupture, même si ça n’en est pas une.
Les mots de Cyrus concernant ma deuxième épreuve me troublent. Au fond de moi je sais très bien ce que je ressens et pas lui. Ça ne change pas la situation de toute façon. Elle n’est pas là.
Je vais dormir pour l’instant, je verrai après ce qui m’attend.

*

Je me réveille tôt le matin du jour d’après vers 4-5h du matin probablement. Honnêtement même si la nuit est censée porter conseil, je ne suis pas plus avancé. Il fait encore sombre dehors, mais je n’ai plus envie de dormir. La fenêtre de ma chambre donne sur une jetée en contrebas et plus loin se trouve la lumière des torches qui éclairent des bâtiments. Plus loin encore deux tours se dessinent dans l’obscurité. Même si aucune lumière n’en émane, le contour est reconnaissable à cause du ciel étoilé qui disparaît derrière. Ça fait longtemps que je n’avais pas vu autant d’étoiles d’ailleurs. Vu que j’étais un citadin je ne pouvais les voir que très rarement. Je continue à observer le paysage pendant encore quelques minutes en respirant l’air maritime.
C’est à ce moment là que j’entends quelqu’un qui tape à la porte de ma chambre. Je me lève pour aller ouvrir et Cyrus se trouve de l’autre côté avec une pile de vêtements dans les mains qu’il me tend comme s’il avait sentit que j’étais réveillé.

  • Vu que tu n’as pas d’affaires de rechange je tenais à t’apporter quelque chose. Tu as commencé à lire le livre que je t’ai donné ?
  • Non, j’ai juste dormi.
  • Ça ne fait rien. Si tu veux nous pouvons descendre et prendre un repas pendant que nous discutons. Je pense que le mieux c’est que tu t’occupes un peu l’esprit et puis tu as beaucoup de choses à faire dans le futur.

Alors que nous descendons les escaliers nous croisons une femme un peu plus âgée que moi et rousse, vêtue d’une armure de chevalier qui s’arrête pour saluer Cyrus rapidement.

  • Emy ! Tu rentres tard encore, fais attention avec ta santé.
  • Oui, oui. Tu étais censé m’accompagner ce soir je te rappelle. Oh, c’est un nouveau ? Ne t’inquiète pas, Cyrus fait un peu peur au départ avec son côté maternel, mais c’est un bon guide, fais lui confiance. A la prochaine.

Sur ces mots, elle continua de grimper les escaliers probablement en direction de sa chambre. Cyrus reprit bien assez vite la descente en expliquant qu’elle était là depuis six mois et qu’elle ne tarderait sans doute pas à aller dans le premier monde de la tour, mais qu’elle avait la mauvaise habitude de rentrer tard du quartier nocturne. Au rez-de-chaussée, il me demanda de m’installer à une des tables vides de la salle à manger. Il me laissa quelques instants avant de me ramener de quoi boire et manger sur un plateau.

« Bon, j’espère que tu t’es bien reposé cette nuit. Je vais devoir passer en revue les choses que je ne t’ai pas dites hier. Par rapport à l’endroit où tu te trouves, c’est une zone où tu peux apprendre, mais aussi te reposer en revenant d’un étage de la tour. Pour le moment la partie qui te concerne le plus est l’apprentissage. Les mondes de la tour demandent un peu plus de préparation que ta vie précédente ne t’a permis d’avoir. C’est pour ça que les tours secondaires existent et représentent chacunes un type de classe bien défini. Elles sont divisées dans l’ordre en « Guerrier », « Magicien », « Prêtre », « Barde », « Voleur », « Pirate » « Druide », « Ranger » qui ont chacun une tour à leur disposition et représente un quartier de la ville. Cependant ça ne s’arrête pas là. Les classes sont elles même divisées en différentes classes. Prenons la tour du « Guerrier » par exemple, on y trouve les classes de paladin, barbare, bretteur… Pour la tour du « Magicien » il y a une classe pour pratiquement chaque type de magie ainsi que des classes comme sorcier, nécromancien, sage,… Tu l’auras compris, il y a de quoi faire, en plus de nouvelles classes apparaissent régulièrement et les maîtres des tours divisent entre eux les classes en fonction de l’affinité avec leur tour. Par exemple, la classe « Prêtre » utilise des sorts de soin comme la classe du magicien blanc, mais la façon dont chacun fonctionnent est différente. Un prêtre peut lancer des miracles tandis qu’un magicien blanc ne peut pas. Par contre même si les miracles sont très puissants, ils sont moins malléables et moins faciles d’utilisation que les sorts d’un magicien blanc qui lui ne doit pas faire appel à une divinité pour en lancer un. La distinction est parfois difficile à faire, mais on fini par s’y retrouver avec le temps. »

Cyrus s’arrêta quelques instants pour s’assurer que je n’avais pas de question. Impossible de ne pas en avoir, mais je garde en tête que tout ça ressemble beaucoup à un mmorpg et tout ce qu’il me raconte m’est familier dans un sens.

« Les quartiers de la ville sont définis par les tours, près de chacune d’entre elles tu trouveras un bâtiment qui correspond à la classe. La tour des guerriers a une arène, celle des magiciens une bibliothèque, les prêtres un hôpital, les bardes des salles de spectacles en lisière de chez les voleurs qui eux aussi ont un quartier nocturne où était Emy cette nuit. Les rangers et les druides se partagent une forêt et pour finir les pirates ont un port et un marché. Voilà pour les bâtiments principaux. Ce qui nous ramène à toi. Tu dois choisir une classe. »

Chapitre précédent | Index Chapitre Suivant