La fille du Duc.

Bien que la cérémonie de l’analyse fit parler d’elle pendant quelques temps, les rumeurs finirent par se calmer bien assez tôt. La cause n’est pas juste que nos deux statuts étaient très impressionnants. En utilisant ma compétence « d’ouie améliorée » j’ai appris que les points de compétences ne sont gagnés qu’en passant des niveaux et c’est anormal que j’en ai 100 000 en étant niveau un. Quand j’y pense ceux de Sue étaient à zéro.
C’est peut être parce que je suis réincarnée mais je suis curieux de connaître la « fille du Duc » qui a elle aussi des points de compétences.
En mettant tout ce que j’ai entendu ensemble, la fille du Duc a apparemment fait sa cérémonie plusieurs jours avant moi. Elle avait un excellent statut comme le mien et des points de compétences. Il semblerait qu’elle ait aussi la même compétence buggée que moi.

Une chose m’est venue en tête, mais si j’ai raison je dois absolument rencontrer la fille du Duc par tous les moyens possibles et une chance arriva presque aussitôt.

Après la cérémonie d’analyse, nous nous sommes tous déplacés dans une grande salle pour tenir une petite célébration. Sue et moi nous sommes faits guider par le roi au centre de la pièce tandis que les nobles se sont mis en ligne pour se présenter un à un et présenter leurs enfants du même âge ou légèrement plus âgés que moi. En somme, c’est l’endroit où les nobles présentent leurs enfants les uns aux autres. C’est là que j’ai fais la connaissance de la fille du Duc.

« C’est un plaisir de vous rencontrer. Je suis la fille aînée de la maison du Duc Anabald, mon nom est Carnatia Seri Anabald. »

C’est une fille très jolie avec des cheveux rouges feu et un visage déterminé. Doté d’un charisme lui permettant d’attirer l’attention sur elle en un simple coup d’œil, mais le plus impressionnant est la quantité d’énergie magique qu’elle a et que je détecte avec ma « Perception magique ». Un montant presque équivalant à moi et Sue.

Le Duc Anabald est lui un des nobles les plus distingués de la cour du royaume. Quand on regarde les accomplissements faits par les générations précédentes, une histoire raconte que le sang de la famille royale est lié à celui du Héros. Les hommes qui naissent dans la maison du Duc ont beaucoup de talent et reçoivent une éducation complète avec une discipline ferme pour créer des individus capables de servir le royaume. Cependant cela n’empêche pas que son niveau d’énergie magique est anormal. Elle a déjà dépassé le niveau de l’homme aux cheveux rouge derrière lui qui est probablement son père.

« Ravi de faire votre connaissance. Je suis Shurein Zagan Anareich, {Yoroshiku} »

Je ne pense pas me tromper et c’est pour cela que j’ai utilisé un mot en japonais. Les yeux de la fille du Duc s’ouvrent avec étonnement pendant un instant avant de revenir à la normale. Apparemment je ne fais pas fausse route et elle vient de me le prouver.

« Père, puis je parler un instant avec cette enfant ? »
« Un ? »

Le roi a l’air d’hésiter un instant à me donner une réponse. Derrière la fille du Duc qui vient de passer la première se trouve les autres nobles qui attendent de pouvoir passer. Cependant je dois confirmer certaines choses et je ne peux pas faire marche arrière.

« Est-ce vraiment nécessaire ? »
« Uumu »

Le roi réfléchit quelques instants en regardant le Duc et les autres nobles derrière lui.

« Je n’y vois pas d’inconvénient, mais ne pars pas trop longtemps. Reviens au plus tôt »
« Hai, Merci »

Je prends la main de la fille du Duc comme un enfant et je commence à courir. Même si je peux sentir Sue qui essaye de me rattraper juste derrière, je ne m’en préoccupe pas. Je sors de la grande salle et j’entre dans une salle privée qui s’est transformée en salle d’attente pour l’occasion de la cérémonie. Puisque les nobles doivent parfois s’absenter pour parler de négociations et de choses privées, ce genre de salle se trouve à proximité de la salle de fête. Les murs sont insonorisés et la salle est sûre puisque des gardes sont postés devant la porte.

« Fuu, ça devrait aller ici. »

Je parle en japonais sans me retenir.

« Je n’aurais jamais cru que le prince serait quelqu’un de réincarné. »

Et la fille du Duc fait de même.

« Ah, ça me fait bizarre. Cela fait tellement longtemps que je n’ai pas entendu quelqu’un d’autre parler en japonais. Ça me touche profondément. »

Bien que la première impression d’être en face de quelqu’un de très sérieux ne change pas, cette fille a un ton léger.

« Je voudrais savoir, est ce que tu as des souvenirs du lycée Heishin ? »

C’est l’ancienne école où l’incident s’est produit.

« J’en ai beaucoup. Tu es sans doute un de mes anciens amis du lycée qui doit s’être fait réincarner comme moi. »

« Mon ancien nom est Yamada Shunsuke et toi ? »
« Buha ? »

En entendant mon nom elle se met soudainement à rire.

« Buhahahahahahahahaha ! Hi, fuhahaha !Tu, tues Shun ! SHun est un prince, kuku, ça ne te ressemble pas ! »
Elle recommence à rire et ça me donne une impression de déjà vu. Bien que je ne reconnaisse pas la fille devant moi, la façon dont elle parle et son comportement ressemble à quelqu’un que je connais.

« T-tu es Kanata ? »
« Ou »

Cette fois ci c’est à moi de me mettre à rire. Kanata, le garçon qui dans son ancienne vie était en fait mon compagnon de jeu en ligne a été réincarné en fille.

« Ne ris pas. Même si j’ai l’air d’aller bien en ce moment, j’ai fais une grosse dépression après m’être réincarné. »
« Non, désolé, mais toi aussi tu t’es moqué de moi, donc nous sommes quittes. »
« D’accord, mais c’est génial de pouvoir te revoir. Jusque là c’était difficile d’être tout seul. »
« Ah, je suis d’accord là-dessus. C’est super de se revoir. »

Kanata et moi nous faisons un bro-fist.

Puis un rugissement semble être émis derrière la porte.

« Qu’est ce que c’est ? »

Kanata panique comme moi pendant un instant, mais je me calme aussitôt puisque je sais de quoi il s’agit, mais maintenant je panique d’une manière totalement différente.

La porte explose vers l’intérieur après un deuxième rugissement. De l’autre côté du seuil se trouve Sue qui utilise sa force améliorée par la compétence « Magie de combat ». Elle se tient là en préparant son prochain coup de poing et en l’améliorant avec « Pouvoir magique offensif ». Sue nous dévisage avant de figer son regard sur Kanata.

« Sue, STOP STOP ! »

Rapidement je me glisse entre Sue et Kanata avant que le coup de poing ne le touche.

« Je ne te laisserais pas avoir Nii-sama »

Me chuchote Sue en me prenant dans ses bras.

« Ta petite sœur est flippante. »

M’annonce Kanata en Japonais.

Ce jour là j’ai rencontré le premier de mes camarades de classe.

(Prochaines traductions de la série S1 après le chapitre 100 et à présent retour des aventures de Kumo-chan !)
(Correction par Kasaya)

 

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant