Ce n’est pas si grave de rater sa cible !

C’est très agréable de guérir complètement et pour mon plus grand plaisir je n’aurais jamais imaginé qu’il puisse y avoir une technique de guérison totale en passant un niveau, Je l’avais complètement oublié. Mais je ne peux pas m’en servir tout le temps. Je viens juste d’augmenter mon niveau, ce qui veut dire qu’il y a encore beaucoup à faire avant de passer le suivant. Si je me blesse aussi gravement à chaque fois que je me bats, ma vitesse de récupération ne sera jamais capable de suivre. Si ça arrive je serais forcée de construire une maison et d’y rester afin de pouvoir me rétablir.
Ce qui serait stupide si j’y suis forcée. Après tout, ça serait comme de retourner à ma vie d’avant.

Bien que je me dise ça, c’est une façon pour moi de me rappeler ce que je dois faire. Je ne suis pas devenue plus forte mentalement après être monté d’un niveau. Et si c’est ça ma faiblesse, alors je vais me servir de ma tête pour trouver un moyen de gagner. Pour être franche, si je devais me lancer dans une attaque suicide sans réfléchir, ce serait comme de franchir la Riviere Sanzu (version Japonaise de franchir le Styx, fleuve de l’enfer Grec qui permet d’entrer dans le royaume des morts).
Ah, d’ailleurs, bien que je me sois réincarnée je n’ai aucun souvenir de quand j’ai traversé la Rivière Sanzu.

N’y a-t-il pas une autre façon de faire que celle-ci ? Bien que j’aimerais ne pas être blessée si c’est possible, je sais que je ne peux pas me permettre de dire quelque chose d’aussi présomptueux. Où plutôt, il n’y a aucune garantie que je puisse gagner mon prochain combat.

Contre la grenouille, j’aurais pu mourir si j’avais fais une erreur. Que ce serait-il passé si elle n’avait pas sauté toute seule dans mes fils comme prévu ?
Je ne veux même pas y penser. Penser m’en sortir sans même être blessée après avoir gagné avec autant de difficulté.. Je pose peut-être la barre un peu haut.

Hmm. Non, attendez. Maintenant je me résigne à dire que je vais me faire blesser à chaque fois, mais est-ce que ce n’est pas extrêmement dangereux de recevoir des dégâts avec ma défense épaisse comme du papier ? Hmm, ce serait vraiment très dangereux.

Parmis les monstres que j’ai rencontrée, la grenouille ne semble pas si forte que ça. Bien que je sache à quel point elle est forte après l’avoir affrontée, son apparence lui donne l’air faible.
Et en plus elle à une couleur qui fait dire aux gens qu’elle est empoisonné et pas super forte. Sans son poison, elle ne fait que de simples dégâts physique et là encore ils y en a d’autres qui semblent bien plus fort que la grenouille.
Malgré ça, la « faible » grenouille à quand même réussit à me mettre dans un état critique avec un seul coup. Est-ce que je ne me ferais pas tuer en un coup si je reçois l’attaque de quelqu’un de plus fort ?

C’est possible. Et si cela arrive, ce sera une blessure mortelle.
Qu’est ce que je dois faire ? Non, il n’y a qu’une seule solution. Ca ne sert à rien même si j’avais foi dans ma défense. Je dois simplement me dire que c’est directement la mort si je reçois un coup. Ce qui veut dire que j’ai juste à éviter toutes les attaques de mon adversaire ! C’est simple non ? Ahahaha !
Comment ça une façon de jouer impossible ?

Dans ma vie précédente, la capacité d’esquive que j’avais dans le jeu était due à l’entraînement. Bon je vais l’avouer, je n’arrêtais pas de mourir. Mais c’est ce que l’on appelle apprendre en mourant (Die and retry). J’observe les patterns de mon adversaire en sachant que je vais mourir et j’en apprends quelque chose. Avec cette technique comme base, j’étais capable dès le départ de prendre en main des personnages bizarres comme des spécialistes de l’esquive.
Par contre, je ne pouvais pas gagner contre un ennemi que je n’avais jamais rencontré.

Ma situation actuelle est en quelque sorte similaire à mon personnage de jeu. Mon personnage était spécialisé dans la vitesse et faisait aussi des dégâts importants et toutes mes autres compétences elles, sont restées à leur niveau de base. C’était un personnage complètement inutile avec une défense inexistante et aucune bonne tactique contre les attaques à longue distance. Maintenant j’ai l’impression de souffrir à cause de ça.

Dans un premier temps, la réalité est beaucoup trop différente des jeux vidéo.
Parce que dans un jeu, je n’ai besoin que de bouger mes doigts pour avancer, alors que dans la réalité je dois bouger mon corps entièrement. Même ma vision me semblerait mieux si j’étais collée à l’écran. Pour couronner le tout il y a le stress de savoir que tout est fini si je meurs.

Eh ? Je n’ais pas l’air stressée ?
Mais dans mon cas…Huh ? Je ne me sens pas stressée.
Huh ? Ah, oublions cette conversation.

Hmm, de toute façon un jeu c’est différent de la réalité. Même dans le jeu, je suis sûre de mourir. Alors être un personnage axé sur l’esquive dans la réalité n’est pas possible. Bien qu’il n’y ait pas de raison, il n’y a pas non plus de bon plan non plus.

Umumu.Tout d’abord, j’ai trop peu de cartes à jouer. Bien que le fil soit utile de plein de façons, les crocs empoisonnées eux n’ont qu’une seule façon d’être utilisé. J’espère vraiment que la compétence « Analyse » sera utile dans quelques niveaux ! Bien que les compétences de résistance soient utiles, ma résistance physique de base et trop faible. Tout ce qui reste c’est « Magie hérétique » et « Tabou » dont les effets sont inconnus.

En ce qui concerne « Magie Hérétique », ça devrait être possible que ce soit des attaques à longue distance, mais je ne sais pas encore comment me servir de la magie. Ah, j’aimerais vraiment qu’il y ait un tutorial. Si c’est possible de l’obtenir j’aimerais au moins savoir comment m’en servir. Dans la fantaisie, la magie fonctionne quand on l’imagine. Ca devrait marcher aussi simplement partout.
Aaaa. Bon, ça ne sert à rien de parler de quelque chose qui n’existe pas.

Je regarde discrètement tapie derrière un rocher.

{Petit Tortue de Pierre LV2}

Un. C’est une tortue qui porte un rocher sur son dos. On pourrait dire qu’elle est grande, probablement de la même taille qu’une tortue des Galápagos sur terre, mais elle semble moins puissante que d’autres monstres. Sans compté le mot « Petit » dans son nom. Est-ce que ça veut dire que cette tortue est un enfant ?

{Petite Tortue de Pierre : Progéniture d’une Tortue de Pierre}

Ah, comme je m’y attendais. Alors c’est comme ça, C’est un enfant avec cette taille. Je ne veux absolument pas rencontrer les parents.

Bon, mettons nous en mouvement. Elle ne m’a pas encore remarqué. Lançons une attaque dans le dos sans plus attendre. Je saute de derrière mon rocher et j’approche à toute vitesse. Je saute sur la carapace en pierre et je commence à envoyée des fils. Nuo !
Elle me fait descendre en s’agitant. Mais je réussis à en tirer d’autres sur elle. La tortue ne peut plus bougééééééééééé ?!

La tortue vient de déchirer mes fils et fonce droit sur moi.
Owaaa ! Repli, Repli ! Je l’esquive avec un pas de côté.
Crash !
La tortue plonge sur le mur dans un terrible fracas. Uwa, je serais écrasée si je ne l’avais pas esquivée…. C’est la première fois que mes fils se coupent. Ca s’annonce mal non ?

La tortue se tourne dans ma direction. Elle charge à nouveau. Je l’esquive ! Crash ! Elle charge à nouveau ! Crash ! Elle charge encore ! Tu vas t’arrêter oui ?!

J’accroche un fil au pied de la tortue tout en esquivant sa charge. La tortue trébuche et roule droite devant. Elle se retrouve à l’envers sur la carapace. Vu sa position, elle aura du mal à se relever. De toute façon je ne compte pas lui en laisser suffisamment.

Bien que j’aurais pu mourir si elle m’avait touché, tant qu’elle n’y arrive pas ce n’est pas important !

(Correction par Kasaya)

 

 

Chapitre précédent | Sommaire | Chapitre suivant